HP & Addiction(s)



  • HP & Addiction(s)

    23a4014f664e545f1e604bcce11e8a91?s=1&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue eldiablo mis à jour Il y a 1 année, 8 mois 12 Membres · 16 Messages
  • 5a6f9074939c9 bpthumb

    elza

    Membre
    1 mars 2018 à 15 h 39 min

    Bonjour à tous,

    A vos claviers ! 🙂

    Pensez-vous qu’il puisse y avoir une corrélation positive entre le haut potentiel et le développement d’addiction(s) ? Pourquoi ? Comment ? Quand ?

    PS: Afin que l’on parle bien de la même chose, j’entends par addiction une dépendance très forte entraînant des troubles du comportement et ayant des conséquences physiologique et sociales.

    Au plaisir de vous lire… 😉

  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    olbius

    Organisateur
    1 mars 2018 à 17 h 09 min

    Bonjour @elza 🙂

    Si j’en crois l’article suivant :
    Enfant précoce : une étude démontre enfin leur spécificité cérébrale

    Le Laminaire montre des capacités plutôt homogènes. Il est plus solide et adaptable, mais aussi plus sujet à l’anxiété de performance, au surmenage et à certaines addictions à partir de la fin de l’adolescence. […] Le Laminaire, lui, sera davantage sujet à la somatisation, à l’hypocondrie, voire au « burn-out » en cas de sur-sollicitation. Il peut aussi être plus sujet aux addictions comme l’alcool ou la drogue pour suppléer le manque de sensations émotionnelles.

    Donc j’aurais tendance à dire oui… 😉

  • 5a6f9074939c9 bpthumb

    elza

    Membre
    1 mars 2018 à 17 h 13 min

    Merci Olbius !

    Quand est-il des profils hétérogènes et complexes alors ?

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    1 mars 2018 à 20 h 55 min

    On parle souvent d’excès chez les zèbres.

    Les addictions en font partie.

    La bonne question est le pourquoi ?
    Quel type d’addiction ?

    La drogue pour le côté relaxant ou stimulant ?

    Le sport pour le côté exutoire ? La libération d’endorphines, la fatigue qui coupe le mental?
    On dit souvent que les HP sont des sportifs

    L’addiction aux comportements déviants ? L’adrénaline, le risque pour se sentir vivant ?

    Chaque addiction comble un manque. Chaque personne est différente et don addiction de facto aussi.

    Dis moi à quoi tu es addict, je te dirais qui tu es pourrait être un bon adage 😉

  • 5be183ad8a11d bpthumb

    pitch777-pitchoun

    Membre
    2 mars 2018 à 14 h 30 min

    Bonjour,
    j’ai lu une petit analyse qui répond en partie a ta question @elza, voici le lien:

    Les deux formes d’expression du haut potentiel chez l’enfant

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    2 mars 2018 à 14 h 39 min

    Je pense que les HP (complexes aussi d’après moi) sont en effet plus enclins à se tourner vers une drogue mais en auront une meilleure gestion/maîtrise que le drogué lambda.

    Pour résumé, je dirais que j’ai plein d’addictions… Mais j’arrête quand je veux ! 😉 (humour)

  • 5e5a8cb855a6f bpthumb

    deepfunpact

    Membre
    2 mars 2018 à 15 h 05 min

    Je ne suis addict à aucune substance, mais j’estime avoir eu PLEIN d’addictions dans ma vie – à des jeux vidéos. À la télé (zapping); aux séries TV (en vrac, en intégrales par minimum trois épisodes de suite); à internet en général (très semblable au zapping et permettant l’interaction en plus) et puis, l’une des plus puissantes que j’aie connues: addiction aux mondes virtuels: Second Life. Je déconseille d’essayer si vous êtes isolés, seuls, en guerre avec vous-mêmes… Il y a de quoi s’y perdre… sérieusement. Sans comprendre ce qui arrive.

    Mais d’accord avec @jean: nous sommes plus conscients, malgré tout, de ce que nous faisons quand nous tombons dans une addiction/drogue quelles qu’elles soient. Nous avons un recul que les autres n’auront pas, un coup d’avance. Notre regard sur les conséquences destructives d’une addiction sera plus afuté et nous pourrons être tentés d’arrêter plus tôt et plus facilement.

  • 5a6f9074939c9 bpthumb

    elza

    Membre
    2 mars 2018 à 22 h 20 min

    Mouai … Je suis d’accord sur la différence au niveau de l’état de conscience que l’on peut avoir. Maintenant de la à dire qu’il est plus facile de se sortir de là … Je ne le ressens pas du tout comme ça pour ma part 🙂

  • 5ab293480be82 bpthumb

    fik

    Membre
    24 mars 2018 à 22 h 00 min

    Par vécu, tout à potentiel d’addiction. L’addiction au fond est la répétition d’un actes de manière déraisonner à notre insu, par recherche d’échappatoire. Le haut potentiel a une tendance à pousser l’exploration dans les domaines qui l’intrigue au plus loin possible. Les stupéfiants, portant bien leurs noms sont une potentiel source d’intérêt pour celui-ci.
    Je ne pense pas que ça soit leurs consommation qui soit un problème, mais l’isolation qui en découle quand la curiosité nous pousse trop loin. L’addiction physique du corps humain reprenant le relais, si l’on ne gère pas bien la frustration ça pousse au vice pour ce soulager. Car, elle entraine un forte stresse oxydatif qui peu être perçu comme une torture.

    Je vous laisse une petite vidéo intéressante Addiction

  • 62d06c3a89029d2274ed1e067fead376?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    brookleen

    Membre
    25 mars 2018 à 22 h 59 min

    Pas mal de zèbres ont un trouble du comportement alimentaire et cette fameuse addiction au sucré qui peut demeurer exagérée, pour d’autres ce peut être l’alcool, le sport ou multi-addictions. Les causes peuvent se situer autour d’un manque affectif car nous sommes hypersensibles à tout et cette sensation de décalage envers les autres n’arrange rien et il semble persister ce besoin d’être rassuré(e) en permanence sur tout. Les solutions qui peuvent aider sont : les TCC mais trop de réflexion tue la réflexion surtout chez un zèbre ! Toutefois c’est fort utile au niveau de l’apprentissage à la médiation et la relaxation. Sinon l’hypnose médicale peut aider et/ou l’acupuncture. Ce ne sont que des suggestions, si vous avez d’autres tuyaux, sujet à suivre…

  • 5ab293480be82 bpthumb

    fik

    Membre
    26 mars 2018 à 16 h 32 min

    Merci @brookleen ! Je suis intriguer pas l’hypnose depuis un moment. Mais je n’avais jamais penser au TCC, du coup je vais m’y intéresser de près !

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    26 mars 2018 à 18 h 53 min

    @brookleen “besoin d’être rassuré(e) en permanence sur tout” – j’ai été longtemps dans un sentiment d’insécurité intérieur. Ce qui a commencé à m’apaiser c’est l’entrée dans la conNaissance, la reconNaissance de “moi-même”.

  • 5ab67914717fc bpthumb

    aure

    Membre
    26 mars 2018 à 19 h 40 min

    @soizic. .
    Tu as fait comment pour renaître?

  • 62d06c3a89029d2274ed1e067fead376?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    brookleen

    Membre
    26 mars 2018 à 23 h 34 min

    C’est exact, la connaissance de soi-même peut fortement aider, ne serait-ce dans la découverte d’être zèbre. J’ai eu beaucoup de mal à accepter que j’étais zèbre car je me pensais débile mentale et certainement pas à haut potentiel bien que mes résultats scolaires étaient toujours dans les meilleurs de la classe. Depuis novembre 2017 le verdict est tombé : je suis adulte zèbre, ce fut un véritable choc ! Donc j’essaye de partir à cette découverte de soi-même en tant que zèbre. Par contre pour la reconnaissance de soi-même, je pense qu’il faut déjà passer par l’étape découverte/connaissance + reconnaissance + renaissance de soi. Ensuite on peut véritablement vivre en accord avec soi-même et se sentir bien.
    Chacun a des besoins différents. Certaines personnes n’exprimeront pas ces besoins de renaissance et pourront vivre très bien avec toutes sortes d’addictions même banales comme le café ou certains jeux. A partir du moment où ils font du bien et que ce n’est pas nocif et que les gens sont heureux ainsi, je dis pourquoi pas. Le ressenti de chacun est différent.
    Il ne faut pas oublier que c’est très difficile de vivre avec des personnes normales car en examinant bien les situations et les gens de près, effectivement il y a un gros décalage ne serait-ce au niveau des bruits : un vacarme infernal de sons alors que les gens normaux vont dire que ce n’est pas fort du tout et vont même augmenter le volume !
    Trouver un corps médical est encore plus difficile car vous vous retrouvez en psychiatrie enfermer à triple tour. Les psychologues me semblent plus adaptés car ils sont plus ouverts et surtout leur formation est plus moderne. Concernant la TCC, je conseille de suivre les 3 phases : grille SECCA + mindfulness + ACT.
    Merci à tous pour votre lecture et conseils, à bientôt les zèbres !

  • 5aee5d075a40a bpthumb

    djieff

    Membre
    6 mai 2018 à 3 h 07 min

    le fait d’etre HP ne devrait-il pas rendre la tache facile pour se debarasser d’une addiction? donc jamais en avoir?

    ce que j’ai pu avoir comme “addiction”, j’ai compris que c’etais juste parceque je m’ennuyais et a ce moment la y’avais que ca pour me distraire.


Affichage des publications 1 - 15 de 16

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close