Faut-il engager des infirmiers, et ouvrir de nouveaux lits d’hôpitaux?

  • Faut-il engager des infirmiers, et ouvrir de nouveaux lits d’hôpitaux?

    Posted by Usager supprimé on 20 mars 2021 à 20 h 46 min

    Bonsoir

    Y a-t-il plus de lits de réanimation en France depuis la première vague ? Oui, mais…

    Le nombre de lits de réanimation a bien augmenté depuis un an. mais il s’agit de lits, pris sur d’autres services, qui du coup, n’ont pas pu soigner “en temps réel” d’autres pathologies. Ces pathologies, non traitées à temps, risquant d’entrainer des aggravations ou des décès.

    Faut il, plutôt faire des créations nettes de postes, et de lits, affectés au covid19 en laissant les personnels et lits affectés aux autres pathologies continuer leur missions.

    matty a répondu il y a 1 année, 2 mois 7 Membres · 14 Réponses
  • 14 Réponses
  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    20 mars 2021 à 20 h 52 min

    Je pense que la question se posait en amont de cette foutue crise et de cette foutue gestion legendairement merdique de la France. Ça me dépité, j’écoute même plus les infos, quand on voit le soumission des moutons français que nous sommes, face à ce dictateur en puissance. On en parle de cette incohérence nationale, 19 au lieu de 18h alors que on va changer d’heure en plus, les policiers qui sont dans le parc mais ne vérifient même pas cette pseudo attestation de merde (signée par nous-mêmes ?), et ça, cette putain de gestion, c’est sensé endiguer l’incontrôlable ? Mais il nous prend pour qui ce batard de Manu ?

  • 627a48c901a54 bpthumb

    max

    Modérateur
    20 mars 2021 à 21 h 04 min

    On a fermé tant de lits qu’on nous demande de ne pas tomber malades…

    Bien sûr qu’il faudrait créer de nouveaux lits, mais c’est hélas pas aussi simple que ça en a l’air, il faut du personnel formé, des locaux…on peut mettre tous les millions qu’on veut sur la table, le temps ne s’achète pas.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    20 mars 2021 à 21 h 27 min

    Je pense que la question se posait en amont de cette foutue crise et de cette foutue gestion legendairement merdique de la France.

    oui

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    20 mars 2021 à 21 h 31 min

    @max

    Bien sûr qu’il faudrait créer de nouveaux lits, mais c’est hélas pas aussi simple que ça en a l’air, il faut du personnel formé, des locaux…on peut mettre tous les millions qu’on veut sur la table, le temps ne s’achète pas.

    Je comprends qu’on ait pu dire cela en mars 2020, mais depuis un an?

    Le covid a déjà couté 300 milliards d’euros (notament pour “rembourser” les commerçants fermés). On n’en était pas à 10 milliards près pour recruter et former du personnel?

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    21 mai 2021 à 20 h 02 min

    Ben comment pourraient-ils justifier ce flicage systématique qui monte qui monte et ce sans détour ni retour possible sans, ne pas ouvrir de lit, ne pas trouver de traitement, ne pas bidouiller les chiffres, ne pas nous terroriser, nous infantiliser, nous menacer, nous culpabiliser ???

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    22 mai 2021 à 1 h 16 min

    Le coup des lits manquants, ça fait parti de la politique allant vers un management de la santé depuis bien longtemps. Et malgré la crise, ils vont continuer sur la lancée.

  • 615dfead926be bpthumb

    navi

    Membre
    22 mai 2021 à 7 h 56 min

    Oui, et tout comme dans l’éducation nationale, il faut des créations de poste, et des moyens nettement supérieurs à aujourd’hui.

    Je suis du même avis que @paradox , et ce pour l’avoir vécu de l’intérieur dans ma jeunesse et aujourd’hui, cette rhétorique des coûts/moyens et le refus de voir le manque dont souffrent les hôpitaux découlent d’une idéologie visant a privatiser tout ce qui “peut l’être”.

    Personnellement, ça me révolte et me donne envie de cramer des gens au bûcher. Ce discours de “il n’y a pas de budget” c’est vieux comme le monde et débile au possible, et on voit bien qui aime particulièrement l’employer pour justifier ses actes : la droite réactionnaire et stupide.

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    22 mai 2021 à 17 h 50 min

    Je me demande si avec tout cet argent on n’aurait pas avantage à directement changer de médecine plutôt que de chercher à mettre des rustine sur une médecine symptomatique à bout de souffle, de résultat, de cohérence, d’humanité, de modèle théorique ?

  • 615dfead926be bpthumb

    navi

    Membre
    23 mai 2021 à 13 h 29 min

    C’est un autre sujet je pense, qui est complémentaire certes, mais qui est à prendre à part.

    Peu importe la médecine, il faudra toujours des moyens et des soignants à l’hôpital (public ou privé, et vive le premier pour une société saine) pour fonctionner.

    Et l’argent, de toutes façons, il y en a. Si on en a eu pour contrer le Covid, on en a pour résoudre les problèmes. Donc si on a l’argent, mais qu’on le fait pas, c’est qu’on ne veut pas. CQFD

    PS : Ce “on”, quel idiot 😉

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    23 mai 2021 à 15 h 09 min

    Sauf que le schéma en place est un immense échec d’un point de vue de la santé et un immense succès d’un point de vue financier. Merci au pionnier Pasteur de nous avoir mis sur cette voie.

    Il n’est pas difficile d’imaginer qu’avec les budgets actuels sans rien y ajouter on aurait les moyens de faire une médecine fantastique, tournée vers les travaux de Claude Bernard, Antoine Béchamp, Louis Claude Vincent, Emile Pinel, Samuel Hahnemann, Antoine Priore, etc…

Page 1 of 2