Dépot de bilan

  • Dépot de bilan

    Posted by Usager supprimé on 10 juin 2022 à 22 h 12 min

    Bonsoir, messieurs dames.. ça me fais du bien d’ecrire cela sur la toile.. je m’en cogne de trouver qqun ici a présent, c’est comme trouver qqun avec un lance filet selon moi trop brute.. connerie.. peu importe.. j’avance comme un éclopé depuis mon plus jeune age, aujourd’hui j’ai arreter ma 3 eme tentavive de réinsertion professionnel.. un ave en esat.. et tristemment je me rend compte qu’il me reste quoi a part ça.. je souffre de schizophrénie depuis le berceau.. dire ça a qqun c’est comme sortir le fusil dans cette société d’ignare.. comme répété en vain a de nombreuse reprise je me soigne intensivement depuis 9 ans avec un des meilleur.. et surtout beaucoup de travail de recherche et d’innovation si je puis dire.. empirisme psychanalyse neuroscience méditation emdr en somme.. ça va j’ai la tête sur les épaules, je ne sais pas pourquoi j’ecris ça a vous de voir.. mon existence est tellement pathétique, j’ai bientot 30 ans et je n’attend plus rien de la vie que ma moumounette en gauffre pour s’occuper de moi.. comme elle ne la jamais fais.. l’amour d’une mére est ce qu’il y a de plus essentiel selon moi.. beaucoup de maladie mental dépende de la capacité de ces pauvres connes a nous envelloper et nous elever.. ne faite pas la symbiose mére enfants lors du berceau par exemple et vous obtener un autiste.. tellement de souffrance et on nous dis responsable de nous même.. voila je vais m’arreter d’ecrire.. pour exister.. fatigué.. bonjour chez vous ! Et attention je suis dangereux.

    Usager supprimé a répondu il y a 5 mois, 3 semaines 3 Membres · 2 Réponses
  • 2 Réponses
  • 5f825ad29183e bpthumb

    faiseuse-de-foret

    Membre
    11 juin 2022 à 6 h 11 min

    L’autisme est un trouble du développement d’origine génétique [par son terrain] nécessitant (selon des études récentes) un déclencheur BIOLOGIQUE officiellement non-identifié — il s’agit de métaux lourds selon les travaux d’autres pays, d’ailleurs l’intoxication au mercure sans terrain génétique autistique donne des symptômes proches de ceux de l’autisme·

    De même les troubles mentaux (tous probablement) viennent de problèmes de développement cérébral ou de déséquilibres chimiques impactant des fonctions cognitives habituelles ou en activant certaines méconnues (comme la clairaudience ou la clairvoyance dans la schizophrénie)· Ce n’est pas la fonction cérébrale qui fait le trouble mais la manière qu’on a de réagir vis-@-vis d’elle… Pour preuve tou[te]s les clairaudient[e]s, voyant[e]s, medium etc ne sont pas diagnostiqué[e]s de quoi que ce soit.
    De toute manière une ”hallucination‟ n’est jamais anormale en elle-même sinon il serait anormal de rêver, anormal de ”penser en images‟ pour les personnes qui ont cette modalité de pensée etc. Si on hallucine sans que ce soit d’origine psycho-exogène (clairperceptions ou clairsavoir) c’est que l’esprit inconscient a quelquechose à nous dire·

    Pas étonnant que tu sois mal barré si tu suis les ignobles sous-thèses psychanalytiques… Qui ne forment qu’une pseudo-science (& encore je suis gentille là)· Les psychanalystes ont du sang sur les mains entre leur culpabilisation des mères & diverses maltraitances envers les autistes & leurs familles autant que pour d’autres vils méfaits & c’est stupéfiant que ce soit encore défendu @ notre époque…

    Pour terminer mon intervention si tu veux aller mieux décide-le de toi-même & de toutes tes forces & change ce que tu dégages de toi, ce qui émane de ta personne. Tout le reste changera en regard de cela. Le seul secours efficace que tu auras ne viendra que de toi-même puisque les épreuves de la vie servent @ ton évolution· C’est l’attitude non-passive face @ ce qui arrive qui fait toute la différence donc se reposer sur divers[es] praticien[ne]s n’amène pas grand-chose·
    & j’ai conscience qu’il n’y ait pas d’empathie dans ce message mais essaye de comprendre que ce soit aggressant de lire des immondices pseudopsy- sur des questions génétiques & biochimiques importantes. Puis au-moins j’aurai essayé de te conseiller & je le répète : tout changement dans sa vie nécessite un changement d’attitude en premier lieu donc de sa manière de penser avant tout·
    Comme dit le I Tshign 易經 ‟le support tant attendu n’arrivera qu’une fois l’action faite” (lance-toi avant que le ciel te soutienne) ou encore ‟heurtez, & l’on vous répondra” (hexagramme inconnu)·

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    11 juin 2022 à 13 h 51 min

    @ryan : je suis allée voir ton profil

    les femmes consomment les hommes.. les hommes s’efféminent

    Personnellement, j’avais plutôt l’impression que c’était les hommes qui consommaient les femmes comme de la viande, dès qu’ils ont ou prennent confiance en eux… 🤣 Et quand tu finis par rencontrer l’homme de ta vie qui malgré sa libido ne saute pas sur tout ce qui bouge, il te laisse te faire agresser sexuellement devant ses yeux sans bouger. 😔 Et il y a de quoi en devenir fou de chagrin…. Et quand tu essayes d’en parler à un psy, il te dit “Qu’avez-vous fait pour que cela arrive ?”… Mais j’avais juste dit à ce bodybuilder décérébré de dégager, que j’étais trop puissante pour lui et que je préfèrerais coucher avec sa femme plutôt qu’avec lui ! 😱 Mais visiblement, ce n’était pas la bonne communication à avoir. 😅
    Mais on ne va pas passer sa vie à pleurer, non ? Et les choses ne sont pas aussi binaires. Je pensais que je n’en avais plus rien à foutre de toutes ces conneries d’amour et que c’était mieux de rester dans mes fantasmes, mais en fait, cela ne répare pas un coeur brisé. Mais il faut prendre le temps de se reconstruire et de savoir ce qu’on va faire.
    J’ai bien compris que cela ne se passe pas toujours comme ça (d’ailleurs certains hommes sont vegans 🙃), et que tout le monde ne te laissera pas te démerder seul. Mais il faut de l’énergie pour aller vers les autres et pour les aider, et je crois qu’on est souvent vite à cours d’énergie quand on ne prend pas soin de soi avant tout.

    Et attention je suis dangereux

    C’est sûr que ça donne super envie d’aller vers toi… 😅

    Tu n’es pas responsable de tout, non… Et c’est difficile pour un schizophrène de s’intégrer dans le monde du travail. Mais cela reste possible, et aussi de vive en couple. Je connais un homme schizophrène, un ami de longue date, qui est schizophrène + bipolaire (+ HPI je pense, mais certains psy ne sont pas formés pour reconnaître autre chose que des “pathologies”), et qui vit avec une charmante HPI (un vrai dragon parfois, mais elle est géniale et je pense que c’est ce qui lui fallait !) et ils sont heureux, même si cela peut être parfois un peu compliqué en fonction de son état de santé du moment (d’ailleurs, il a renoncé à avoir un emploi, par contre… Il faut déjà qu’il prenne soin de lui et qu’il s’investisse dans son couple, aussi… On ne peut pas toujours tout faire et être présent sur tous les fronts, surtout en même temps !). Il faut pouvoir s’y adapter, mais certaines personnes ont une capacité d’adaptation et une résilience plus importante… Mais cela s’apprend, aussi… Et être hyperstimulable notamment émotionnellement permet notamment d’avoir une plus grande souplesse d’esprit et être plus imaginatif pour trouver des solutions relationnelles et pratiques. 🙂

    Afficher ses pathologies comme ça en société, c’est un choix, mais oui, on nous mettra toujours des étiquettes, de toute façon… Et pas que pour ce genre de choses… Mais tu peux par exemple prendre le temps de bien expliquer ce que c’est que la schizophrénie, ce que cela implique… Et ce que cela n’implique pas ! Surtout que tu as l’air de t’intéresser particulièrement à la communication. Après, le tri il sera vite fait…

    Je m’intéresse à la schizophrénie car un de mes meilleurs amis qui s’est suicidé à 27 ans avait un cousin schizophrène et je me suis toujours demandé s’il n’avait pas aussi une fragilité de ce côté-là… Et puis, j’avais un autre pote qui l’était aussi… Et si on avait essayé de me dissuader de le fréquenter c’est qu’il faisait peur, oui, quand il avait des délires paranoïaques, et il était alcoolique. Mais il était juste trop sympa, et un bon joueur d’échecs (un acharné classé avec lequel je me prenais ma pâtée tous les vendredi !) et talentueux au piano, aussi, entre autres. On s’éclatait vraiment bien, et je devais juste lui dire parfois si ce qu’il voyait ou entendait était réel ou pas. 🙂

    Bon courage à toi ! J’espère que tu vas pouvoir reprendre des forces. C’est ce que je fais de mon côté. Et après je dois aller voir comment va un de mes vieux potes qui vient d’apprendre qu’il est HPI et peut-être asperger, aussi. Les 2 psy qu’il a vu suite à sa dépression lui ont dit qu’il y avait un risque qu’il soit asperger… Et à vrai, cela ne serait pas étonnant. C’est pour cela que je me suis toujours sentie aussi bien avec lui, je pense… Parce que j’ai certains traits autistiques importants sans pour autant être autiste.