C’est long…

  • C’est long…

    Posted by orca41 on 29 mai 2022 à 13 h 39 min

    Bonjour à tous,

    Il y a pas loin d’un an, j’avais posté pour la première fois un message sur ce forum.

    Vous devriez pouvoir le retrouver via mon profil. Pour résumer : j’avais quitté ma copine et mon travail, brutalement, c’était la fin d’une période de 8 ans de vie.

    Après la courte euphorie de démarrer une nouvelle vie, j’ai commencé à aller très mal. J’ai vu un premier psy qui m’a dit que je serais peut-être un zèbre. Je ne sais pas quoi penser de ce genre de classification par ailleurs, c’est agréable d’entendre dire qu’on est peut-être pas si nul qu’on le pense… Mais évidemment ce n’est pas une solution en soi.

    Passé par la case antidépresseurs, peu de temps… J’ai retrouvé du travail. Je suis avec qqun de bien, que j’aime.

    Mais je suis encore mal, assommé par mes pensées. Aujourd’hui surtout liées au travail, je rêve de mon ancien job toutes les nuits, je me dis que j’ai été con de partir… Que j’aurais dû réfléchir, être stratège, il n’y avait aucune urgence.

    Je ne sais pas si cette histoire de travail est le fond du problème, peut-être que je cristalise mon mal être sur ce sujet. En tout cas c’est vraiment la source principale de mes boucles. Ca hante mes nuits et mes journées.

    Un an après, j’ai avancé mais ça coince tjs. Je ne suis pas bien. J’ai l’impression d’avoir juste réveillé un mal être déjà existant de longue date… En fait je n’en sais rien, c’est peut-être ce qui me fait du mal: chercher LA réponse.

    Cet état de dépression constant a des impacts sur mes proches. Certains ne comprennent pas, j’ai l’impression qu’on me voit comme qqun d’immature qui se plaint d’une situation que beaucoup envierait.

    Côté travail, pour vous expliquer la situation. J’ai fait une école d’ingénieur en informatique, j’ai été recruté en sortie d’école dans une start-up. Et je n’ai finalement pas vraiment fait ce pourquoi j’ai été formé. En résumé, je voulais faire du développement et j’ai surtout fait de la pseudo gestion de projet. C’était une boîte, je dirais, un peu élitiste et je n’ai pas été rangé dans la case “technique”. Aujourd’hui je le vois comme une humiliation constante de 8 ans. Je n’ai jamais vraiment fait qqch qui me plaisait et j’ai l’impression d’avoir été formaté à penser que je ne suis pas fait pour le développement. Il n’y avait pas que du mauvais dans cette boîte, mais j’ai développé peu de compétences pour faire ce que j’ai envie. Ajouté à un départ brutal, avec une atmosphère toxique… Un an après, ça me fait tjs mal.

    Pourtant je déteste ce genre de discours essentialiste, “être fait pour quelque chose”. Je pense qu’on peut tout, ou quasi tout faire, si on est motivé et que l’on travaille. J’essaie de me mettre dans cette dynamique, mais mes pensées me freinent pcq je ne sais pas si je mets des coups d’épée dans l’eau… Je n’ai plus du tout confiance en moi.

    Aujourd’hui j’ai peur. Je ressasse le passé et j’angoisse du futur. Déconnecté du présent, c’est invivable. Je pense que je suis tjs en dépression. Très difficile de trouver de l’aide. Soit on me propose d’être interné, soit rien. Trouver un psychiatre est compliqué, et j’ai peur d’être rangé dans la case malade mentale. Finalement j’ai juste besoin de me bouger le cul hein… C’est ce que je fais. Mais je suis quand même très mal.

    Ajouté à cela, on a appris que ma mère avait deux cancer… Elle a réussi à se débarrasser d’un… Finalement détectés assez tôt, il y a de l’espoir.

    Ma soeur a eu des enfants, je suis tonton… Mais ma sœur ne me supporte plus… Donc j’ai du mal à profiter pleinement de ce nouveau statut. Je suis centré sur moi et mes “problèmes”.

    Je n’ai même pas de questions à vous soumettre. Juste besoin d’en parler. J’ai envie d’aller mieux, mais je ne vois pas de lumière au bout du tunnel.

    Je ne sais plus à qui en parler… Tendance à m’isoler. C’est pas intéressant qqun qui boucle sur lui-même.

    J’aimerais avoir accès à mes mémoires par anticipation, lire comment je vais me sortir de ce brouillard. Lire qu’à nouveau je serai heureux. Je ne serai plus jamais le même après ça, mais serai-je un jour à nouveau en paix ?

    nyn3 a répondu il y a 2 mois, 1 semaine 5 Membres · 4 Réponses
  • 4 Réponses
  • 62103001ea254 bpthumb

    bartorn

    Membre
    29 mai 2022 à 14 h 13 min

    Salut. Lu. Accéder à un statut d’ “handicapé mental” ouvre des voies que tu n’envisages pas, en plus, y aura rien d’écrit sur ton front, c’est entre toi et toi, plus un peu de ton entourage… Tu pourrais être “libre” de toute justification sociale. C’est comme manger du ragondin, au début, ça fait peur mais finalement, c’est tellement bon pour la santé… 😂 Les chaînes culturelles sont difficiles à briser, mais une fois fait, c’est la renaissance!

    Allez, bon courage!

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    29 mai 2022 à 15 h 14 min

    Bonjour,

    Ce n’est pas facile de répondre à cela, mais je vais essayer… Désolée d’avance si mes propos sont trop maladroits.

    Est-ce que tu te mets une pression énorme en te disant que tu as peut-être fait de mauvais choix dans ta vie ? Mais tu as fait des choix et tu ne peux pas toujours revenir sur ceux-ci. Il faut donc comme tu le dis et sais déjà que tu te concentres sur ton présent et que tu lâches ton passé, qui est révolu. C’est trop tard. Et l’avenir n’est pas encore là. C’est trop tôt.

    Comment faire, c’est bien là le problème ?

    Pour t’aider tu peux trouver des activités qui permettent de centrer ton esprit sur l’instant… Afin de ne plus tourner en boucle, et de faire des allers-retours entre le passé et l’avenir, en t’attardant que trop peu sur le présent. Présent pour lequel il te faut aussi prendre de la distance par rapport à tes émotions, sentiments et sens. C’est pour cela que ce n’est pas toujours si facile de s’ancrer sur le présent, à cause de cette hyperémotivité bien trop intense…

    Je te conseille d’apprendre à mieux respirer, de faire des exercices de respiration, afin de te détendre. Et aussi pour faire de meilleurs choix, en étant moins dans un émotionnel intense qui peut nous faire perdre notre capacité à raisonner.

    Je ne sais que trop bien à quel point c’est dur, mais tu n’as qu’une vie, et cette vie est en effet faite de choix, et aussi de tas de choses que tu ne peux pas contrôler… Mais tu peux contrôler ta respiration, au moins…

    En tout cas, tu aurais très bien pu aussi te faire écraser par une voiture il y a quelques années, si tu n’avais pas été dans cette boite mais ailleurs, qui sait ?

    Par ailleurs, je sais qu’on peut aller mieux… Même quand on est descendu dans les abysses. Et notre résilience peut revenir, plus forte que jamais, une fois qu’on a réussi à changer sa façon de penser et qu’on réussit à s’ancrer dans notre présent, tout en prenant, une fois de plus, bien plus de recul, notamment avec notre émotionnel.

    Bon courage à toi…

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    29 mai 2022 à 19 h 03 min

    Bonjour @orca41

    J’ai lu votre chronologie et vue tout ce que j’ai à dire, il serait préférable d’en parler en MP.

    Êtes-vous d’accord ?

    (Je suis nouveau, je ne sais pas encore comment fonctionne les MP 😉 )

  • 629bfe1314a11 bpthumb

    nyn3

    Membre
    5 juin 2022 à 4 h 35 min

    Coucou Barton,

    Je te comprends…

    Je suis dans une situation pas évidente également, chacun son lot de soucis…je ne vois pas encore la lueur au bout du tunnel mais je dirais que le tunnel s’éclaircit au fur et à mesure donc je pense bientôt l’apercevoir au loin… il faut faire preuve de patience, même si ce n’est pas mon fort. Perso je vois un psy avec qui ca se passe bien, mais je pense voir ensuite quelqu’un qui pourra vraiment me suivre avec mes différences un spécialiste.

    j’espère que ça t’arrivera très prochainement la lumière au bout du tunnel !

    Tu n’es plus dans la société ou ca n’allait pas si bien que ca… tu as besoin de faire le deuil de ces événements passés je pense, et chacun prend le temps nécessaire… une autre personne dans les coms t’as dit de te concentrer sur l’instant présent et c’est hyper important. Je me bats pour me concentrer sur l’instant présent sans cesse… la méditation c’est top, mais à certains moments je suis tellement en hyper activité que je galère un peu beaucoup, mais je travaille sur moi pour ne pas culpabiliser. Je ne suis pas de bon conseils, car je galère beaucoup lol mais je commence à débloquer des choses à mon niveau en faisant l’effort de prendre soin de moi… perso je suis en reconversion, car ce que je faisais avant je le faisais bien mais ne trouvait pas de société en accord avec mes valeurs, trop d’injustice et de compétition…c’était de pire en pire car j’étais de plus en plus malade…j’avais trop mis mon masque et perdue d’énergie…

    Désolée pour mon pavé qui part dans tous les sens, je veux dire trop de choses, et je me pomme 🍏

    Juste pour te dire que tu n’es pas le seul même si les situations sont différentes, c’est important de le savoir je pense.

    Bon courage à toi.