Néolibéralisme

  • NĂ©olibĂ©ralisme

    ?s=1&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue Anonyme mis Ă  jour Il y a 8 mois 2 Membres · 5 Messages
  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    olbius

    Organisateur
    8 septembre 2020 Ă  11 h 45 min

    L’emploi du terme “nĂ©olibĂ©ralisme” (ou “nĂ©o-libĂ©ralisme“) me fascine depuis un bon moment. J’ai l’impression que c’est devenu le mot Ă©pouvantail par excellence : tout le monde voit le nĂ©olibĂ©ralisme partout, tout le monde dĂ©teste le nĂ©olibĂ©ralisme et l’accuse de tous les maux, mais dès que l’on prend la peine de gratter un peu on s’aperçoit que chacun y va de sa propre dĂ©finition du nĂ©olibĂ©ralisme.

    Bref, je lance cette discussion pour avoir votre avis : c’est quoi, le nĂ©olibĂ©ralisme, selon vous ? En quoi le monde actuel est-il nĂ©olibĂ©ral ? Pourquoi ce mot plutĂ´t qu'”ultralibĂ©ralisme” (par exemple) ? Quelle est la diffĂ©rence entre nĂ©olibĂ©ralisme et ultralibĂ©ralisme (si tant est qu’il y en ait pour vous) ?

    A vous 🙂

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    8 septembre 2020 Ă  12 h 05 min

    c’est quoi, le néolibéralisme, selon vous ?

    C’est comme le libĂ©ralisme, mais en amĂ©liorĂ©. Comme la plupart des “nĂ©o”, on prend l’ancien, corrige ce qui va pas, ajoutant ou modifiant parfois ce qui doit l’ĂŞtre, et voilĂ .

    En quoi le monde actuel est-il néolibéral ?

    Aucune idĂ©e. Mais l’est il vraiment ? A chercher, on trouvera bien quelque chose, mĂŞme si ce quelque chose n’existe en dĂ©finitive pas.

    Pourquoi ce mot plutĂ´t qu’”ultralibĂ©ralisme” (par exemple) ?

    L’ultralibĂ©ralisme serait un libĂ©ralisme poussĂ© Ă  l’extrĂŞme. A la diffĂ©rence du nĂ©olibĂ©ralisme qui se veut un libĂ©ralisme nouveau. Alors on pourra mĂŞme avoir de l’ultranĂ©olibĂ©ralisme. A ne pas confondre l’un pour l’autre.

    <div>
    </div>

    <div>

    Quelle est la différence entre néolibéralisme et ultralibéralisme (si tant est qu’il y en ait pour vous) ?

    </div>

    Voir les points précédents.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    8 septembre 2020 Ă  12 h 09 min

    Pourquoi cette fascination pour l’emploi de ce terme ?

  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    olbius

    Organisateur
    9 septembre 2020 Ă  19 h 04 min

    Parce que c’est devenu un fourre-tout, que ça dĂ©signe tout et son contraire, donc que cela ne dĂ©signe plus rien.

    Et qu’au final, mĂ©caniquement, cela appauvrit la pensĂ©e et cela limite fortement – voire empĂŞche – le dĂ©bat.

    En gros, tous s’accordent Ă  dire que “le monde actuel est nĂ©olibĂ©ral” et que “le nĂ©olibĂ©ralisme est un problème” (voire LE problème). Chouette. Mais comme chacun qualifie tout ce qui le dĂ©range de “nĂ©olibĂ©ral”, tous en arrivent Ă  sortir des Ă©normitĂ©s. Et Ă  s’engueuler autour de ces Ă©normitĂ©s.

    Ca ressemble Ă  du Monty Python, souvent.

    Par exemple, tu dĂ©nonces un nombre toujours plus Ă©levĂ© de textes de lois, de normes, de règles, de taxes, d’obligations, d’interdictions, de paperasse, de bureaucratie, et j’en passe, donc un pouvoir public toujours plus gros, gras, pesant, omniprĂ©sent, omnipotent (que ce soit vrai ou pas) et pour ce faire tu hurles au “nĂ©olibĂ©ralisme”.

    Voire, pour les plus attention whores, au “fascisme libĂ©ral” – c’est con mais ça claque (coucou Michel).

    Un peu comme si l’on qualifiait un hippie de “nĂ©o-nazi” et que ça passait crème.

    Parce que ça passe crème. A chaque fois, ou presque. Tu me diras, tu coupes les subventions à la presse, tous les médias classiques disparaissent demain.

    Autant dire “schtroumpf” Ă  la place. Ca fera des dĂ©bats tout aussi foireux mais au moins ce sera drĂ´le.

    “Mal nommer un objet, c’est ajouter au malheur de ce monde”, comme disait Le Grand Schtroumpf.

    Ou Le Schtroumpfissime.

    Peu importe.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    9 septembre 2020 Ă  19 h 37 min

    Doit on comprendre, dans votre comprĂ©hension, que le nĂ©olibaralisme pousse le vice Ă  l’extrĂŞme au point de laisser totale libertĂ© jusqu’au sens du nĂ©olibĂ©ralisme ?

    Mais alors, c’est presque comme si cela n’existait pas en dĂ©finitive. (tout comme le communisme. C.F. mon commentaire sur le sujet)

    Pourquoi ne pas prendre un peu de hauteur sur quelque chose qui n’existe fondamentalement pas vraiment ? Ou en tout cas qui n’existe pas “tel quel” ?

    Si on se tient Ă  ce cĂ´tĂ© “fourre-tout” ou “valise” du terme nĂ©olibĂ©ralisme, c’est bien que son essence se meut en relation directe avec un contexte d’exploitation du principe.

    Par exemple : “le nĂ©olibĂ©ralisme en France”.

    On pourra extraire le mĂŞme principe pour les autres mouvements politiques.

    Exemple avec le communisme : le communisme soviĂ©tique lui mĂŞme Ă©tant scindĂ© selon la pĂ©riode, on parlera de “communisme stalinien”. Ou en chine, de “communisme Chinois” mais Ă  prĂ©ciser le gouvernement qui tient les rĂŞnes pour ĂŞtres prĂ©cis. Par exemple en parlant du communisme de “Ji Xiping”.

    Comme je le disais : le mouvement politique utilise une dĂ©nomination pour dĂ©terminer la “grande ligne”, mais pour ĂŞtre prĂ©cis, il faut se placer dans un cas prĂ©cis.

    Il en va de même, donc, pour le néolibéralisme.

    Dans son essence, il convient d’admettre qu’il est surtout avantageux pour les grands entreprises de la mondialisation (comme Amazon par exemple), mais n’a dans son essence strictement aucun rĂ©el levier pour aider le peuple ou prĂ©server la planète.

    Cependant, selon le contexte, les politiciens, les entreprises… etc … il pourra ĂŞtre certains cas oĂą le nĂ©olibĂ©ralisme bĂ©nĂ©ficie Ă  la population et Ă  l’Ă©cologie. Mais, ce dĂ©tail est indĂ©pendant du principe de nĂ©olibĂ©ralisme.

    Oui effectivement, les mots ont un sens, et il ne faut pas tout mélanger.

    Quoi qu’il en soit, puisse ces principes ne pas ĂŞtre des prisons qui dictent les actes des dirigeants.

Affichage des publications 1 - 5 de 5

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant