Socialisme

  • Socialisme

    Publié par olbius le 15 janvier 2018 à 21 h 32 min

    L’erreur fondamentale du socialisme est de caractère anthropologique.

    En effet, il considère l’individu comme un simple élément, une molécule de l’organisme social, de sorte que le bien de chacun est tout entier subordonné au fonctionnement du mécanisme économique et social, tandis que, par ailleurs, il estime que ce même bien de l’individu peut être atteint hors de tout choix autonome de sa part, hors de sa seule et exclusive décision responsable devant le bien ou le mal.

    L’homme est ainsi réduit à un ensemble de relations sociales, et c’est alors que disparaît le concept de personne comme sujet autonome de décision morale qui construit l’ordre social par cette décision.

    De cette conception erronée de la personne découlent la déformation du droit qui définit la sphère d’exercice de la liberté, ainsi que le refus de la propriété privée.

    En effet, l’homme dépossédé de ce qu’il pourrait dire « sien » et de la possibilité de gagner sa vie par ses initiatives en vient à dépendre de la machine sociale et de ceux qui la contrôlent ; cela lui rend beaucoup plus difficile la reconnaissance de sa propre dignité de personne et entrave la progression vers la constitution d’une authentique communauté humaine.

    Jean-Paul II, Encyclique Centesimus Annus, 1er mai 1991

    aidos a répondu il y a 6 années, 3 mois 3 Membres · 7 Réponses
  • 7 Réponses
  • daedalus

    Membre
    28 mars 2018 à 10 h 42 min

    Aaaaaaaaaaah mais OK je viens de comprendre en fait “Politique” signifie “Propagande libérale”! Un peu comme partout ailleurs en fait, je sais pas pourquoi j’attendais autre chose -_-

    Merci Jean Paul pour cette fine analyse! Legend x)

  • olbius

    Organisateur
    28 mars 2018 à 10 h 49 min

    Tu veux dire que Jean-Paul II était ultra-libéral ?

  • daedalus

    Membre
    28 mars 2018 à 11 h 23 min

    Je me fous de Jean Paul 2, ce qui me brise les rouleaux c’est de voir un sujet “socialisme” créé dans le seul but d’y mettre de la doc anti-socialiste.

  • olbius

    Organisateur
    28 mars 2018 à 11 h 50 min

    Le sujet du texte est bien le socialisme, tu sais ?
    J’ai l’impression que tu te sens attaqué. Jean-Paul II ne critique pas les socialistes, en tant que personnes, mais le socialisme, en tant que concept.

  • daedalus

    Membre
    29 mars 2018 à 9 h 34 min

    En me relisant c’est vrai que j’ai été agressif, soz.

    Disons qu’être socialiste en 2018 c’est un peu un chemin de croix de chaque instant, quoi que tu dises il y aura quelqu’un pour ridiculiser tes idées, ou que tu portes ton regard il y aura de la propagande libérale pour te rappeler combien ton camp est profondément enfoncé dans la défaite…

    Des fois ça rend amer.

    Je vais être parfaitement honnête avec toi, au moins ce sera clair: je trouvez décevant que tu utilises ton statut d’administrateur pour diffuser tes idées. Décevant et malhonnête.

    Pourquoi n’as-tu pas créé un sujet “capitalisme” dans lequel tu aurais mis un texte de Jaurès ou Einstein?
    C’est partial.

    Sur les 10 sujets en première page du groupe Politique créés par toi-même, on trouve pêle-mêle du Talleyrand, un article qui nous explique que les gens qui vivent dans des paradis fiscaux tels que la Suisse ou le Luxembourg sont plus libres que nous (économiquement. Lol), un graphique ou Straus-Kahn, Hollande, Obama ou Clinton sont présentés comme étant de gauche (c’est insultant. Vraiment), un même graphique ou la gauche libertarienne est ridiculisée (le bonhomme représentant l’anarchie dit “fuck you all” (wtf), à côté de lui il y a le parti Démocrate US, McDonalds, CNN, MTV, WHAT THE FUCK)
    Le plus génial dans ce graphique c’est quand même Israël qui est présenté comme “un peu à droite, pas autoritaire” xD Bref!
    Et bien sûr Jean Paul.

    Ca fait beaucoup.
    C’est un peu agaçant.

  • aidos

    Membre
    5 avril 2018 à 12 h 42 min

    Jean-paul II était presque aussi drôle que Pierre Desproges.
    Comme presque tous les catholiques, il est incapable d’avoir une approche structurale de la société. D’ailleurs il se contredit: il accuse les socialistes de considérer les hommes comme “un simple élément”, et plus loin comme “un ensemble de relations sociales”, sait-il de quoi il parle? La suite est encore plus drôle: il aurait fallu lui recommander de lire la vie de Jésus (ça s’appelle évangile je crois), et aussi la vie de François d’assise (pour cet obscur propos sur la liberté d’action et la propriété).
    Ce qui m’amène à notre bon pape “françois”, le pape des pauvres! La banque du Vatican est la seule au monde à ne pas respecter les accords internationaux sur le blanchiment, et que fait-il? Il prie. Que peut-il faire d’autre? Le pauvre.

  • aidos

    Membre
    5 avril 2018 à 12 h 55 min

    Mon excellent camarade @daedalus.
    Ne sois pas surpris de ce que tu trouves ici, je suis dans le même état. N’oublie pas que tu es sur INTERNET, réseau spécialisé peut-être mais ça ne change rien, c’est le grand bazar.
    @olbius nous a proposé un début de discussion amusant, amusons-nous!
    Tu pourrais créer un groupe “politique de gauche” à côté, ça ne changerait rien.
    Trouve-toi un groupe d’action de chair et d’os, avec des grandes gueules qui tapent sur la table et qui ne laissent rien passer.
    No pasaran!

Connectez-vous pour répondre.