Comment lutter contre la désinformation ?

  • Comment lutter contre la désinformation ?

    Publié par olbius le 22 février 2023 à 18 h 23 min

    La désinformation (ou mésinformation, de misinformation en anglais, terme qui a le mérite à mes yeux de ne pas sous-entendre une volonté systématique de désinformer, et donc de ne pas entretenir les mécanismes de pensée complotiste) est un sujet de plus en plus central dans nos sociétés digitalisées. Les fake news sont de plus en plus nombreuses et, surtout, de plus en plus crédibles.

    Avec l’explosion des IA et autres deepsfakes, ce n’est de toute évidence qu’un début. Le mol oreiller du doute est, pour beaucoup, une sorte de nouvelle zone de confort, qui permet à tout un chacun, par le simple accès à internet, de se construire au quotidien un narratif personnalisé à base de coïncidences, de corrélations et d’illusions de contrôle. Les biais cognitifs jouent alors à plein et la radicalisation peut rapidement survenir, à la faveur des bulles cognitives.

    Bref, nous avions tort : l’accès massif au savoir n’a pas élevé le Peuple. Il a, plutôt, encouragé l’apparition d’une infinité de réalités subjectives, qui avancent sous le masque d’une Vérité Révélée.

    Une fois que l’on a souligné ceci, que faire ? Est-il nécessaire de lutter contre la désinformation ? Car, après tout, la plupart des illuminés, des wackadoodles, ne causent pas beaucoup de tort, pris isolément, à la société. Mais nous parlons aujourd’hui d’un monde où le moindre frappadingue peut emmener avec lui des milliers, des millions, de personnes “fragiles”…

    Partons du principe qu’une lutte contre la désinformation est souhaitable, à défaut d’être absolument nécessaire ? Comment s’y prendre ? Comment lutter contre la désinformation ? Comment lutter contre la désinformation des médias – le journaliste qui, pris dans son propre quotidien, prisonnier à la fois des limites de ses compétences, de sa grille de lecture et de l’orientation politique de sa rédaction – et la désinformation des utilisateurs lambda sur les réseaux sociaux ?

    La question de la désinformation scientifique est, à ce titre, particulièrement inquiétante. De nombreuses études montrent une augmentation rapide des thérapies alternatives et le retour massifs de certaines croyances que l’on pensait avoir remisées au fond des tiroirs de l’Histoire.

    Le 2 février de cette année a eu lieu au Québec, à Montréal, un symposium, “La science d’abord”, sur ce thème de la lutte contre la désinformation. Je vous laisse découvrir les vidéos de certains événements qui en ont résulté :

    https://youtu.be/AluaBxN1X-c

    https://youtu.be/YnD5BzS2bbM

    https://youtu.be/Vru5K5Z9SKU

    Source : Symposium #LaSciencedAbord – Combattre la désinformation en 2023

    N’hésitez pas à donner votre avis sur ce qui y est dit.

    Merci, autant qu’être possible, d’éviter les “arguments” du type “propagande financée par Big Pharma” ainsi que les invectives, les opinions transformées en vérité et les citations du blog de Jean-Claude le gilet jaune, reconverti en spécialiste du covid et de l’Ukraine durant ces deux dernières années 🙂

    matty a répondu il y a 1 jour, 11 heures 12 Membres · 71 Réponses
  • 71 Réponses
  • Membre Inconnu

    Membre
    22 février 2023 à 19 h 25 min

    en gros: le titre réel est : comment améliorer l’intox!

  • matty

    Membre
    27 février 2023 à 15 h 54 min

    Ou comment rendre binaire la marche du monde…

    Je n’aurait jamais imaginé que la pluralité des opinions et des possibles devienne une guerre de blocs, un affrontement de cour de CP où c’est toujours mon père qu’est le plus fort et qui a raison.

    Qu’elle vertigineuse dégringolade et qu’elle efficacité dans cette fabrique de l’internationale crétinisme.

    Bref, ça part en couille trop facilement pour être honnête.

  • hautpotentieldeconneries

    Membre
    27 février 2023 à 18 h 26 min

    @olbius

    Merci, autant qu’être possible, d’éviter les “arguments” du type “propagande financée par Big Pharma” ainsi que les invectives

    Cet optimisme est foudroyé dès la première réponse 😂

    Mon pauvre ami, enfin, tout se vaut, l’académie de médecine ou Jean Kévin oto-didackt, pourquoi leurs différents devraient être tranchés par des critères sérieux ? Ça tourne à un binarisme louche qui ferme le champ des possibles. 🤭

  • olbius

    Organisateur
    27 février 2023 à 18 h 48 min

    Oui et puis d’ailleurs j’ai fait une faute… Une “faute”… Quel est le message ? 🧐

  • Membre Inconnu

    Membre
    27 février 2023 à 19 h 55 min

    @matty oui……..ça fait peur!

  • sebou37

    Membre
    6 avril 2023 à 11 h 00 min

    Bonjour @olbius , sujet au combien intéressant que celui de la désinformation. Désolé d’intervenir sans avoir regarder les vidéos. Mon temps est limité.

    “Désinformer” ou apporter aux autres une information fausse ou déformée. Comme tu le disais justement la quasi totalité des informations qui nous arrivent sont déformées par le manque de connaissance. La vulgarisation, la simplification pour rendre accessible l’information aux non initiés déforme cette dernière. Faut-il pour autant arrêter d’expliquer le complexe pour permettre au public, aux citoyens de comprendre une situation, d’accepter une décision ?

    La crise du COVID nous a plongé de plein pied dans ce casse-tête. Chaque raccourci “nécessaire” à la vulgarisation, chaque omission d’un doute, risque raisonnable pouvant amener le refus, chaque variable scientifique inconnue ou temporellement impossible à vérifiée sont devenus des arguments de complotisme.

    Je pense que l’incapacité des sachants à admettre leur manque de connaissance, de maîtrise complète amènent à ce résultat. Si on y rajoute le refus d’admettre l’erreur, on arrive à une perte de confiance des non sachants pour les “sachants officiels”, les porteurs de titres autorisés à paraître dans les médias ou à siéger dans les comités scientifiques et même dans nos institutions.

    Oui, lutter contre la désinformation c’est avant tout pour moi comprendre quel est le meilleur terreau pour son développement.

    Qu’en pensez-vous ?

  • Membre Inconnu

    Membre
    6 avril 2023 à 16 h 48 min
  • Membre Inconnu

    Membre
    6 avril 2023 à 16 h 55 min

    et la c’est de la ré éducation 👍

    https://www.youtube.com/watch?v=JGT-mmLcMSI

  • matty

    Membre
    6 avril 2023 à 19 h 06 min

    Sujet aussi ancien que le langage, c’est dire.

    Sauf qu’avant la popularisation par E. Macron début 2019 de ces mots valises de “désinformation” ou de “facknews”, on utilisait des formules précises et appropriées, comme erreurs, mensonges, approximations, propagande, vulgarisation, etc… Mais ça c’était avant !..

    Les communicants de l’Élysée se sont rendu compte que cette précision du langage devait manifestement être trop compliqué pour le commun, vous savez ceux qui ne sont rien. Ils se sont donc dit qu’il fallait simplifier et trouver un mot unique.

    Merci M. Le Président.

  • matty

    Membre
    6 avril 2023 à 19 h 11 min

    Aussi pour lutter contre la désinformation il conviendrait de restaurer la kyrielle de termes qui disent de quoi on parle effectivement.

Page 1 sur 8

Connectez-vous pour répondre.