Seul aux commandes de sa vie ou sous influence de l’au delà?

  • 638e3e9ee1c71 bpthumb

    Kitsunebi

    Membre
    21 novembre 2022 à 19 h 45 min

    @SeaYou : je ne suis pas sûre que tu aies compris ce que j’ai compris non plus… Mais bref.

    Je suis consciente que la méritocratie est une chimère… Du moins partiellement. En tout cas, si j’avais dû poursuivre des études après ma licence, j’aurais dû les payer. Mais c’est déjà bien que mes parents m’aient permis d’aller jusque là en me payant mes études. Beaucoup n’ont pas cette chance, en effet. Mais par contre, j’ai passé plusieurs concours administratifs, notamment en interne, pour avoir ma place actuelle et mon salaire. Cela resterait bien modeste pour certains, j’imagine, mais je n’ai pas besoin de plus.

    Par contre, pour moi tu te trompes car personne n’a jamais attendu de moi que je sois exceptionnelle, et si j’avais su et si les gens aussi avaient su que j’étais HPI, je n’aurais pas été accusée à tort de tricher. Mais quand les profs ou autres personnes apprenaient que mon père était prof et/ou qui il était, alors ils disaient “ah c’est pour ça !”. Mais ce n’est pas lui qui faisait mes devoirs ni qui allait aux examens… Et ce n’est pas lui qui a passé les concours à ma place ni fait mon travail.

    Je n’ai jamais fait la fierté de mes parents. Ni intellectuellement ni physiquement. Au contraire. Ils avaient honte de moi et me rabaissaient et insultaient, tout comme ils le faisaient avec ma soeur. Mon père me fait des remarques positives excessives sur mon intelligence depuis ces dernières années, depuis qu’il prend la peine de me parler, mais je sais que c’est parce que mon frère est mort et qu’il n’avait pas grand monde vers qui se tourner. Sinon, je serais toujours insignifiante à ses yeux.

    Je ne suis pas pour cacher à nos proches notre HPI ou pour certains leurs THQI. Mon père a caché ses scores de QI de l’armée délirants et d’autres tests qu’il avait passé aussi, il a gardé ces infos pour lui (tout comme le cousin avec lequel je suis en contact régulier l’avait fait), mais il a toujours demandé aux autres de réaliser les mêmes choses que lui ! Mon frère s’est efforcé toute sa vie d’être à la hauteur des attentes de mon père, sans jamais y parvenir… Alors que ma soeur avait tout de suite compris qu’il fallait prendre de la distance avec nos parents maltraitants et moi je me suis battue en vain contre leur tyrannie, tandis que mon frère faisait tout pour les satisfaire (mais surtout pour satisfaire mon père). Je pense qu’il est quasi impossible d’être aussi parfait que mon frère était, notamment avec les gens et que surtout, ce n’est pas souhaitable. C’est aussi mettre trop de pression aux autres… Et à lui, aussi… C’est bien plus facile lorsque les gens ne se montrent pas parfaits. Ainsi on n’a pas non plus à l’être. Et inversement, si on ne l’est pas, alors les autres n’ont pas à l’être non plus.

    Nous ne naissons pas égaux, ni parfaits. Et nous ne le serons jamais. A nous après de décider ce que nous sommes prêts à accepter ou pas des autres, mais trop d’attentes envers nous et les autres peuvent nous détruire, et les autres aussi… Et pas suffisamment non plus… C’est un équilibre à trouver.

    On peut très bien cacher aux autres une partie de ce que nous sommes. Mais plus tu te rapproches de quelqu’un, et plus il faut te “montrer”… Alors autant annoncer la couleur dès le départ. Cela me fait penser à mon ex qui quand il m’avait approché m’avait donné un faux prénom et une faux nom de commune de domicile… Plus de 20 ans après, je me marre encore en y pensant. A vrai dire, il avait peur quand il m’a dit la vérité à son propos, mais cela m’avait juste fait exploser de rire. J’avais tellement l’habitude de cacher aussi des choses, mais cela ne m’était pas venu à l’esprit de mentir. Il n’était pas forcé de me dire où il habitait ! Car non, nous ne sommes pas forcés de tout révéler de nous… Mais pour moi il a des informations que nos proches doivent connaître…

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    21 novembre 2022 à 23 h 12 min

    @Kitsunebi je ne suis pas sûre que tu aies compris ce que j’ai compris non plus… Mais bref.

    Je parlais de ma cousine à la base !!
    Et quelle connerie d’avoir parlé de trucs privés ici..
    Je suis dégouté :-/

    Après, c’est toujours sympa d’avoir réagi, surtout vu le contexte…
    Mais quand on fait preuve d’un minimum d’empathie, on ne ramène pas tout à soi…
    Cela ne te concernait en rien… Tu ne la connais même pas…

    Je ne comprends même pas comment tu en es arrivée à me parler de ta vie…
    Tu as le même syndrome que Minos apparemment, il adore faire ça lui aussi !

    Mais je te confirme que c’est impossible de se comprendre.
    Tu as un gus qui vient de perdre quelqu’un, et toi…
    “Gnagna t’as dit ça, t’as pas compris ci, moi j’ai pas vécu ça…”

    What the fuck ?!…

    Je décris un cas de figure où il arrive qu’un gamin montre des aptitudes, des facilités, etc.
    J’explique que dans ce cas-là, il y a souvent une pression sociale, scolaire, familiale, etc.
    Je rappelle le contexte : le décès de ma cousine ; et c’est aussi ce que j’ai vécu…

    Et toi tu me dis que je me plante car je ne décris pas ta vie ?
    Bah ouep, pas le même contexte, ça risque de ne pas trop coller, en effet…
    Désolé hein… Mais il n’a jamais été question de TOI spécifiquement…

    Nos vies ne sont que des cas particuliers, avec parfois des schémas généraux…
    Mais tu te compares à qui là ? T’es vivante, okay !? C’est sérieux là ?!
    T’es sûre que nous sommes amis ? Il y a franchement de quoi se poser la question

    Kenavo ar wech all

  • 62a97c6ab862e bpthumb

    minos

    Membre
    22 novembre 2022 à 0 h 51 min

    Tu sais @SeaYou , que tu ne te sentes pas au mieux ou que tu sois très malade, sous médoc et malheureux, à mon sens, ça ne suffira pas à justifier que tu réagisses vivement dès lors que tu t’estimes “incompris” (cf. ta réaction adressée à @Kitsunebi (où, accessoirement, tu me trouves un syndrome à partager avec elle ^^))…

    Si tu échanges des éléments de ta vie personnelle sur le site (ce que tu fais beaucoup pour quelqu’un qui répète qu’il ne sait pas pourquoi il fait ça ou qui émet qu’il ne devrait pas le faire…), tu dois être capable d’accepter qu’on y fasse référence et tolérer qu’on te donne un point de vue.

    Pour ce qui concerne la philo’, c’est quelque chose que je pratique à ma façon (très personnelle, amate uriste et empirique) depuis que je raisonne et que je peux analyser et interpréter mes pensées, c’est-à-dire que je peux faire remonter ça à ma préadolescence… Aussi dans la mesure où, étant confronté à ces problèmes relationnels et mal inséré que je me trouvais, j’ai été conduit à “m’auto-analyser” et à observer les comportements des autres pour chercher à comprendre ce qui nous rendait “différent”… Partant de là, de ces interrogations concrètes, des questionnements plus “existentiels” ont émergés et j’ai donc ajouté ce volet à ma réflexion.

    Ce cheminement intellectuel s’est développé “naturellement” (en fonction de l’environnement dans lequel je me trouvais) et sans que je suive un seul cours de cette matière (mon parcours dans l’enseignement général s’étant arrêté en 5ème)… La philo’ est quelque chose qui me plait spécialement, par affinité, mais (comme je t’en ai déjà fait part), ce n’est pas un sujet sur lequel je focaliserai mon attention au point de consulter sa littérature. Je préfère faire évoluer ma propre réflexion en ce domaine (comme dans beaucoup d’autres), et ce, même s’il peut m’arriver de lire des articles en traitant.

    Ainsi, ce qui y a trait aura utilement participé à alimenter ma réflexion et à déterminer mes positionnements, mais je ne ressens pas qu’elle l’a vraiment changé ou qu’elle l’aura profondément modifié par rapport à ce que ma personnalité propre aurait pu en concevoir sans son apport et à cause de ce vers quoi ma personnalité intrinsèque m’aurait incliné de toute façon… Mais ce n’est que mon sentiment.

    À vrai dire, pour ma part, je ne me pose pas la question de savoir si d’autres que moi s’intéresse à la philo’, mais comme c’est mon cas, je fais part de ce que j’en pense sur les fils des discussions qui nous interrogent à ce propos, ou aussi, je peux en initier moi-même.

  • 5f825ad29183e bpthumb

    faiseuse-de-foret

    Membre
    22 novembre 2022 à 5 h 02 min

    Seayou

    Exactement ! J’approuve tout ton long message (hormis deux détails).

    Toi tu es un vrai surdoué, pour la classe potentielle & la classe effective. Moi surtout la classe effective & les autres ici surtout la classe potentielle. C’est ça qui fait toute la différence.

    Mais comme je le dis souvent le vrai problème des gens n’est pas leur intelligence ou leur intellect ou leur volonté ou leurs objectifs etc : leur problème est que ce sont des adultes.
    Donc la plasticité cérébrale. Une fois que la spécialisation du cerveau a eu lieu c’est foutu, ce n’est plus possible de sortir de la programmation de compatibilité @ cet environnement-bocal néfaste.

    C’est quoi être adulte dans notre culture, notre monde ¿ Rien que répondre @ cela en dit énormément sur tout ce @ quoi les gens vont automatiquement se conformer en grandissant.
    Est-ce que les adultes pensent large : non ce sont les enfants qui rêvent, les adultes sont des personnes sérieuses.
    Est-ce que les adultes apprennent : non ce sont seulement les plus jeunes qui sont censé[e]s en avoir besoin, les autres se servent de ce qui est déjà su.
    Est-ce que les adultes créent de la nouveauté : non leur devoir est d’être utile pour leur famille & la société. Donc d’avoir un rôle actif dans ce qui est établi.

    Etc etc etc… Tout cela est tout simple, c’est pourquoi c’est si puissant informationnellement dans les mentalités.
    Qui est vraiment libre : l’adulte ou l’enfant ¿
    & si on ne veut pas être un mouton noir qui a une vie difficile on ne part pas dans une direction de pensée & d’actes qui fera qu’on ne sera pas compris[e] & donc pas intégré[e].
    & depuis notre plus jeune âge on nous formatte les esprits pour nous déterminer @ devenir adultes en grandissant. Donc pas d’échappatoire ni individuellement ni collectivement. N’est-ce pas pervers ?

    J’ai récemment fait une publication sur mon site @ ce sujet, la cause de la souffrance & de la dangereuse voie prise par notre peuple est que ce sont les adultes qui le dirigent (& qui polluent les esprits des non-adultes en voie de devenir adultes).

    & dans mon étude de la psychologie (pas au sens où tu l’entends toi, moi je parle des mécanismes informationnels de conscience donc je devrais peut-être trouver un autre terme) de l’enfant & de l’adolescent[e] j’ai réussi @ identifier certains âges-clefs où le système de pensée prend un tournant plus définitif en se refermant davantage sur certains critères.

  • 638e3e9ee1c71 bpthumb

    Kitsunebi

    Membre
    22 novembre 2022 à 7 h 11 min

    @SeaYou : la vie est et a été dure avec toi, certes, mais tu n’es pas le seul dans ce cas. La vie est amorale et je te souhaite bon courage pour tout. C’est une épreuve douloureuse que tu traverses et que je ne connais que trop bien, même si on ne réagit pas du tout de la même façon à ce genre de choses.

    Quoi qu’il en soit, je ne peux pas te laisser me manquer de respect, peu importe ton état. J’ignorais que tu me considérais comme une amie – tu réponds pour être lu de tous et non de moi quand tu échanges avec moi sur ce forum, on s’est parlé une fois au tel il y a un an, envoyé du genre 2 mails et 3/4 sms, et on ne s’est jamais vu… Ben dis donc, en fait, j’ai un sacré paquet d’amis…-, il faudrait donc que tu m’expliques ton concept de l’amitié (c’est curieux que tu n’aies pas pensé à le faire, car c’est première chose à laquelle tu aurais dû penser, philosophe que tu es…), car nous n’avons pas le même.

    Tu es en colère parce que tu m’avais accusée de tricher, toi aussi ?

    Mais j’ai l’habitude de ce genre de choses, d’être prise pour ce que je ne suis pas. Et après on s’étonne que certains aient le syndrome de l’imposteur ? Mais ce sont les autres qui nous traite d’imposteurs ! Il m’arrive d’ailleurs de devoir montrer ma carte d’identité pour prouver mon âge et ici j’ai été accusée plusieurs fois d’être un faux profil (mais pas à cause de mon âge).

    Tu trouves de fausses excuses pour me taper dessus et déformer mes propos ou essayer de me donner mauvaise conscience (parce que tu es en grande souffrance…) mais quoi qu’il en soit j’ai clairement spécifié que j’utilisais ce site à but thérapeutique (et construire une amitié ou autre chose dans cet état ? Prudence…), vu que les psy que j’ai vu l’année dernière m’ont considérée comme n’ayant pas besoin d’eux, alors que j’avais alors perdu mes capacités cognitives, dont émotionnelles. Mais il suffit de dépasser les 130 de QI et de ne pas avoir de troubles mentaux pour qu’on nous considère comme n’ayant besoin de personne, car même quand on peut ne plus être qu’une poupée cassée, on va penser que nous sommes dans un état “normal”. Ben non.

    J’ai le bonheur de commencer à retrouver mes capacités cognitives et émotionnelles, et je te souhaite bon courage pour les retrouver aussi et sortir enfin de la grande souffrance dans laquelle tu es plongé… Depuis bien trop longtemps, en réalité. Une des clés pour en sortir étant de rétablir des connexions avec les autres, sachant que nous pouvons être très entourés et pourtant nous sentir seul. Et parfois être tellement aveugle que nous ne pouvons même pas voir la main qui nous est tendue ou encore la percevoir comme une agression alors qu’on ne voulait pas nous taper. Mais à force de faire des gestes brusques, il est évident qu’on risque de finir par s’en prendre une…

    Bye.

  • 638e3e9ee1c71 bpthumb

    Kitsunebi

    Membre
    22 novembre 2022 à 7 h 13 min

    @minos : merci ! J’ai beaucoup apprécié tes propos… Je dois aller travailler, mais je reviendrai…. Belle journée à toi !

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    24 novembre 2022 à 22 h 34 min

    @faiseuse-de-foret J’irai voir ton article un peu plus tard

    De mon côté, ma manière de voir les choses est très simple. Je t’en avais déjà parlé en privé, il y a à mon sens deux formes de stupidité. Il y a celle qui consiste à ne pas être capable de raisonner de manière abstraite. La caricature est Perceval dans Kaamelott. Et l’autre est l’exacte opposé : ne pas être capable de donner du corps à ses idées, à être concret, palpable.

    Pour cette deuxième catégorie, on peut exceller dans les tests de QI, puisque c’est notre aptitude à raisonner dans l’abstrait qui est mise en avant. Et pourtant ! J’ai déjà vu et lu des gus (à Mensa) qui avaient plus de 130 de QI, et qui étaient incapables de se représenter quoi que ce soit, conceptuellement parlant. Et cette sottise est légion chez nombre de politiques (du moins en France). Alors qu’ils sont allés à l’école, ont un certain niveau intellectuel… C’est pour cette raison que je distingue la pensée philosophique ou sémantique, de la pensée fonctionnelle ou technique. Savoir comment on résout un problème, et donner du sens à une problématique, bah… Ce n’est pas tout à fait la même chose… Et c’est aussi ce qui me fait prendre du recul sur les fameux de tests de QI…

    Sur un forum, il y a d’autres mécanismes à prendre en compte. Déjà, nous sommes SEULS. Et ce n’est pas une manière de parler, car c’est juste l’outil qui veut ça. Nous sommes * seuls * devant un écran. Il n’y a personne en face. Juste l’écran. Et à partir de là, comme nous entrons dans un univers virtuel, médiatique (qui a aussi ses codes), avec potentiellement un auditoire (donc là, notre ego peut possiblement se gonfler comme un coq), hé bah on va projeter une certaine image. Et l’on va aussi projeter nos désirs, nos attentes, nos pensées, sur quiconque entre en interaction avec nous. Mais tout ça, ça n’existe souvent que dans notre imagination, on ne connait pas les gens en face…

    Et c’est là où mes deux premiers paragraphes sont importants, car les idiots de la deuxième catégorie, même s’ils ont passé un test de QI avec succès, auront quand même un comportement stupide ou déplacé selon le contexte. Car faute de l’avoir concrètement sous les yeux, ils sont incapables d’imaginer le réel qui se présente à eux. Et ça, c’est comme le manque d’empathie, c’est un problème qui touche à la conscience, je ne vois pas trop ce qu’on peut y faire. D’ailleurs, si je dois réagir aux deux derniers messages de Kitsunebi et Minos, c’est uniquement à cause de ça. Et ça me fatigue d’avance. Car je ne discute pas avec une intelligence en face, je me farcis juste des égos… Moi moi moi moi moi moi moi…

    Ainsi, on aurait l’audace de me reprocher un manque de respect. Parlons donc de respect, de politesse et de savoir-vivre. Dans la vraie vie, lorsque tu as un proche qui t’annonce la perte de quelqu’un, comment tu réagis ? Quelle attitude a-t-on en règle générale ? Alors je ne sais pas comment ça se passe ailleurs, mais chez moi on présente ses condoléances. Il n’y a rien à commenter, c’est le meilleur moyen de dire des conneries. Et dans ce genre de situation, généralement on ferme sa gueule. Est-ce que ce type d’attitude est exceptionnel ? Est-ce qu’il faut avoir plus de 150 de QI pour comprendre ça ? Toutes les personnes avec qui j’ai pu discuter ont su faire preuve d’empathie, ont manifesté un peu de sympathie, et m’ont présenté leurs condoléances.

    Dans la vraie vie, c’est comme ça qu’on se comporte, enfin en général. Pour te dire, j’ai croisé aujourd’hui un SDF qui m’a demandé comment ça allait, je puais la tristesse à 2km à la ronde, et je lui ai dis que ça n’allait pas fort. Il m’a dit que ça ira mieux demain, et je lui ai répondu “Ah… Non… C’est un décès…” Et dans son regard, j’ai vu plus de bienveillance que dans certaines interactions sociales que j’ai pu avoir ici, sur ce forum de “surdoués”… Nan mais, putain quoi, ça ne s’invente pas… Et des teubés sur ce forum s’étonnent ensuite qu’on s’agace ! Minos m’écrit que si je dis des choses personnelles, je dois accepter qu’on donne son point de vue ?! Mais qui fait ça ?! Ah, toujours le problème du manque de réel, l’incapacité à imaginer, à prendre conscience des choses…

    Donc concrètement voilà de qui il est question :
    https://www.belfasttelegraph.co.uk/news/northern-ireland/tributes-paid-to-northern-ireland-youth-forums-lucie-grainger-following-death-42067653.html

    Quel putain de point de vue pertinent peut-on apporter face au décès d’une nana qui avait tout juste 25 ans, qui était appréciée de tous, talentueuse, et j’en passe ?! On veut disserter sur quoi là ?! Mes origines irlandaises ?! Sur le fait qu’on m’ait prescrit des médocs ? C’est important ça ? Je suis désolé, mais au bout d’un moment, certains ici sont quelque peu déconnectés, je ne sais pas comment le dire autrement. Surtout quand on n’est même pas capable de me lire correctement, ou de me faire dire des choses que je n’ai pas écrites, toujours et toujours en s’en foutant totalement du contexte. Bon, à vrai dire, on a le droit de s’en foutre, je n’ai rien contre ça, je comprends parfaitement. Mais dans ce cas-là, pourquoi venir me parler ?!

    Nan mais, dites-moi si c’est moi qui hallucine, j’en sais rien ! J’ai tenté de décrire la manière dont l’entourage percevait ma cousine, pour expliquer ensuite la pression sociale qui peut en découler, bref. Et là, il y a une nana qui approche la 50 aine, qui est fonctionnaire, qui a sa maison, un mari ; son numéro de tél est dans mon répertoire (donc on est plus ou moins proche quoi) ; et qui non seulement en a rien à foutre que j’annonce un tel truc à un moment où je n’allais vraiment pas bien, mais qui en plus me reproche de ne pas avoir parlé d’elle et de sa vie, car son papa qui est prof la rabaissait quand elle était gamine ?! Qu’elle n’a jamais eu de soutien, qu’on disait qu’elle trichait, et j’en passe ?! Ouin ouin ?! Mais Brian (son père) est décédé, elle n’avait que 4 ans ! Comment peut-on se permettre de chouiner en se comparant à quelqu’un dont on ne sait rien et qui ne fait plus partie de ce monde ?! Il n’y a rien d’indécent là-dedans ?!

    D’ailleurs, je VEUX qu’on quote le passage où j’aurais écrit que Kitsunebi avait triché ou je ne sais quoi. Je n’ai rien compris au délire. Et ça ne sert à rien de discuter si je n’ai pas le passage exact où je parle de triche, car ça démontre qu’en face on ne sait pas lire. Il n’y a que des projections de merde, c’est juste hallucinant. Et loin de moi de faire dans le misérabilisme, je n’ai jamais dit ou écrit que j’avais eu une vie difficile, ce serait mentir. Comme tout le monde, j’ai eu des épreuves, mais je n’habite pas dans un bidon-ville en Inde, faut pas déconner non plus. J’ai eu de la chance d’avoir fait des études, je n’ai pas galéré pour trouver du taff, aujourd’hui j’habite dans un appart plutôt cool à Toulouse, je ne manque pas d’argent, bon… Je suis un bobo hein… Ce serait juste indécent que je me plaigne de quoi que ce soit en ce qui me concerne… Après, pour ce qui est du deuil, on est tous à la même enseigne…

    Je finis avec Minos et la philosophie. Là encore, c’est toujours le même problème. Donc on va donner un peu de réel, et imaginez concrètement une situation. Imaginons quelqu’un que vous ne connaissez pas, vous dire qu’il est passionné d’étoiles, et qu’il n’a pas besoin de lire quoi que ce soit pour être astrophysicien, car lui c’est son dada, il connait déjà ça depuis qu’il est tout petit, c’est naturel. Comment vous réagissez ? D’aucuns se diraient qu’ils sont en droit de se foutre de sa gueule, tellement la situation est absurde… Mais nous, on va éviter d’être trop méchants ! On va lui expliquer que l’astrophysique, c’est d’abord une discipline, quelque chose de sérieux, qui demande du temps, du travail, etc. Tout le monde peut avoir un télescope chez soi et observer des choses dans le ciel, mais s’attaquer à des problèmes comme la gravitation, la relativité générale, les trous noirs ; c’est un autre niveau… Mais il répond qu’il n’a pas besoin de ça, c’est vraiment naturel, il fait de l’astrophysique. Donc là, n’importe qui demanderait des preuves… Tu as bossé sur quoi ? Et là, le gus répond en parlant de lui, jamais il ne parle concrètement d’astrophysique, il parle juste de sa personne, de ses capacités, et j’en passe… Bon, moi, j’en suis là… Je n’ai pas la suite de l’histoire pour continuer à filer la métaphore, mais je suis censé réagir comment ?

    Tout le monde réfléchit, tout le monde se pose des questions, tout le monde remet en question des choses… Et tout le monde n’est pas “philosophe”… La philosophie est une discipline ou un art, mais qui a son objet d’étude (les concepts), cela repose sur l’exercice de la raison, et il y a deux ou trois trucs à connaître en logique, au moins pour faire de bonnes démonstrations derrière. Comme je l’ai expliqué un million de fois, le mot “philosophie” a été galvaudé par le sens commun, et il faut donc se méfier de ce qu’on y met à tort. Le meilleur exemple est sur ce site lui-même, avec une section “philosophie – spiritualité”, ce qui n’a pas trop de sens. Où est la dimension spirituelle dans l’épistémologie de Karl Popper ? J’aimerais bien qu’on me l’explique ! lol Nan parce que, philosophie entendue comme un mode de vie (on pense aux stoïciens, épicuriens et j’en passe), bah ça va souvent se borner à l’éthique, mais qui est juste une seule branche de la philosophie. C’est extrêmement réducteur. Et ce n’est pas la branche primordiale (historiquement, c’est plutôt la métaphysique et la logique). Bon, cette personne est sympathique, elle me donne des conseils sur ma vie, elle ne sait pas trop ce qu’est une charge ad hominem ou ad personam ni en quoi le procédé est somme toute déloyale, mais je ne m’en étonne pas guère de la part de quelqu’un qui se vanterait presque de n’avoir aucune culture.

    Bref. Ce sera finalement une réponse collégiale.

    Bonne soirée.

  • 6102d404d2a0b bpthumb

    hautpotentieldeconneries

    Membre
    24 novembre 2022 à 22 h 50 min

    @SeaYou

    Déjà : condoléances.

    Ensuite, aborder un thème tel que celui du dueil sur un forum, c’est l’assurance de recevoir des réponses qui blessent. J’ai tenté d’aborder l’amnésie traumatique et j’ai eu des réponses que j’aurai pu mal interpréter, mais j’ai préféré penser que mes interlocuteurs ont essayé d’être emphatiques… avec des moufles 😁

    En réalité un thème tel que le tien, ou le mien, ne doivent pas venir sur un forum, aussi surdoué soit il. Point barre.

    C’est extrêmement blessant probablement, mais en réalité l’erreur est la nôtre: tu abordes ces sujets avec des personnes pour qui tu pourrais tuer (figure de style) sinon tu auras des réponses inappropriées.

  • 62a97c6ab862e bpthumb

    minos

    Membre
    24 novembre 2022 à 23 h 08 min

    @SeaYou , c’est pas très beau ça de déblatérer sur des gens “dans leurs dos” (étant donné que tu cites mon pseudo à plusieurs reprises sans l’arobase de rappel dans ton pavé de lamentation)… Apparemment, mon fonctionnement te dérange profondément… Et tu m’en vois désolé (presque sincèrement).

    C’est vrai que j’ai un gros égo, je ne le nie pas, j’ai été livré avec… J’essaye de faire en sorte qu’il ne trouble pas trop ma vision… Et pour toi, quand est-il, comment tu te démerdes avec le tien ?…

    Ceci étant, je ne suis pas un “surdoué” (“testé”), je ne prétends pas être cultivé (puisque ce n’est pas le cas), je ne pense pas que je suis “infaillible” (limite, je peux concéder que je me trompe même beaucoup trop souvent (surtout pour prédire des résultats de foot !)) et je sais que je suis très perfectible humainement… Ça ne te suffit pas comme sorte de concession à mon “super-moi” ?… Bon d’accord, je peux ajouter que je ne suis pas non plus un philosophe crédible et je te confirme que l’astrophysique ne m’intéresse que “très relativement” (comme dirait Einstein ^^), et ce, bien que je garde souvent “la tête dans les étoiles”…^^

    Aller, j’attends que tu te défoules “sur mon cas pathologique”, apparemment, t’en a grand-besoin… Si ça peux t’apporter ce soulagement, vas-y mec, sois violent ! ^^

  • 638e3e9ee1c71 bpthumb

    Kitsunebi

    Membre
    25 novembre 2022 à 4 h 06 min

    @SeaYou : tu parles d’ego… Mais il est fait pour nous protéger, même s’il peut vite se transformer en tyran… En tout cas, tu te permets de faire des remarques désagréables voire de rabaisser et insulter les autres et après tu cries à l’infamie quand on te dit ne pas apprécier tes propos, voire quand on te fait une remarque sur ce que tu as pu écrire ? Tu ne prends pas de pincettes avec les autres, alors ne t’étonne pas qu’on n’en prenne pas avec toi ensuite.

    Et si tu considères qu’ici ce ce n’est pas fait pour s’exposer, ne le fais pas non plus. J’ai encore une fois clairement exprimé ma façon d’utiliser ce site, et tu n’as absolument aucune légitimité pour t’opposer à cela. Si tu ne voulais pas que je te parle de ce que tu avais exposé et si tu ne voulais pas que j’expose mes propres souffrances, tu aurais pu simplement me le dire… AVANT que je ne le fasse, car je peux effectivement manquer d’empathie, ce qui est clairement aussi ton cas.

    De mon côté, je ne légitime pas le fait de me faire taper sur la gueule par quelqu’un sous prétexte qu’il souffre. Et en plus, je ne devrais pas me défendre ? Non mais tu crois que moi je vais super bien et que c’est pour ça que je suis ici ? Si j’allais bien, je ne serais pas là, et ramener les choses à soi, cela permet de gérer ses propres souffrances. Je ne vais pas en plus gérer les tiennes ! Surtout que toi tu t’en cognes des miennes ! Je l’ai d’ailleurs déjà suffisamment remarqué.

    Cela te semble indécent que je parle de mes propres souffrances alors que tu exposes les tiennes, mais j’en ai aussi besoin. Ce n’est pas le lieu et/ou le moment pour cela ? Et bien ne t’expose pas non plus ! Tu n’as pas arrêté de le faire aussi depuis que je te lis sur ce site, tout comme moi. Et tu es surpris que je le fasse là… Comme quoi tu n’as effectivement jamais accordé de l’importance à ce que je peux écrire et ressentir. Mais j’avais remarqué aussi. C’est pour ça que je suis surprise que tu aies pu me considérer comme une amie… Mais je suis rassurée de voir que la plupart des gens n’accordent aucune importance à ce que je pense et ressens, comme c’est ton cas, car je commençais à avoir des scrupules de balancer ce que je pense et ressens ici… Mon but n’étant pas de blesser les autres, généralement, car j’estime que chacun souffre déjà suffisamment comme cela, inutile d’en rajouter… A partir du moment où il ne m’attaque pas (ou pas trop).

    Je sais qu’on a souvent voire toujours des attentes envers les autres, plus ou moins importantes, selon aussi ce qu’on ressent pour eux et de comment tu te sens proche de lui, mais ce serait bien de les prévenir de celles-ci quand on en a… Car sinon, forcément, tu seras toujours déçu, puisqu’ils ne les atteindront jamais…. Ils ne savent de toute façon parfois même pas ce que tu attends d’eux ni même aussi ce que tu peux penser ou encore ressentir pour eux !

    Bon courage pour traverser tout cela. Et non, je ne peux effectivement pas t’aider pour cela, car j’ai déjà assez à faire de mon côté. Et j’espère que tu ne m’adresseras plus jamais la parole et que tu ne me citeras plus non plus. Je ne te répondrai pas, de toute façon, si je peux y résister. Tu aurais pu t’adresser directement à moi, mais tu préfères le faire indirectement, pour je ne sais quelles raisons. Peut-être par mépris, tout simplement…

    Quoi qu’il en soit, toutes nos paroles, actions, silences et inactions ont un prix, qui ne se paye ni en or ni en argent… Mais parfois cela ne coûte rien… Et difficile de prévoir l’avenir, puisque chacun est bien moins prévisible qu’on ne voudrait parfois le croire, vu que oui, on a TOUS tendance à faire des projections, extrapolations, interpolations… Et se tromper dans ses résultats et analyses. Et il faut savoir y revenir pour y intégrer de nouvelles informations ou en retirer les données erronées ou encore les données aberrantes…

    J’ai en tout cas réussi à exposer à peu près tout ce que je voulais, à présent, grâce à @minos . Merci à toi, @minos , car j’ai réussi à expulser ce dont je n’arrivais pas à parler clairement et ouvertement, et surtout pas à mes proches. Et maintenant je vais pouvoir encore avancer. C’était un vrai plaisir d’échanger avec toi, j’ai pu me libérer et tu as réussis à bien m’apaiser, même si ce n’était pas le but. J’espère que de ton côté cela va évoluer dans le bon sens avec la femme que tu aimes ! De mon côté, je ne suis pas encore à ce stade, mais une fois que j’aurai terminé de régler certaines choses, je m’occuperai aussi de ma vie amoureuse, parce que m’occuper de tous mes traumatismes en même temps, ce n’est pas possible… Mais chaque chose en son temps.

Page 19 of 26