L’analyse par le jeu vidéo



  • L’analyse par le jeu vidéo

    5f33e4b27f74f bpthumb motorhead1916 mis à jour Il y a 1 mois, 2 semaines 1 Membre · 1 Publier
  • 5f33e4b27f74f bpthumb

    motorhead1916

    Membre
    13 août 2020 à 17 h 54 min

    L’analyse de soi par le jeu vidéo.

    Alors ça va vous sembler incroyable mais j’ai appris des choses sur mon comportement grâce a un jeu vidéo en ligne qui s’appelle Battlefield 1. Pour ceux qui ne connaissent pas c’est 32 joueurs contre 32 joueurs en ligne. Il y a cinq drapeaux à prendre en mode conquête et l’équipe qui domine plus le terrain gagne.

    Il y a quatre classes de soldats avec des caractéristiques techniques et on pourrait dire même mathématiques. La chose la plus importante est de savoir se placer sur le terrain et bien connaître la distance d’engagement de chaque arme. Ce n’est pas absolument une histoire de réflexe pas du tout! grosse confusion de la plupart des gens qui ne joue jamais à ce jeu.

    c’est tout pour la présentation du jeu.

    Je m’auto-analyse assez souvent mais c’est naturel je me force pas. J’essaye toujours d’analyser pourquoi je perds pourquoi je n’avance pas dans certains cas et quand je suis premier je me demande pourquoi. Il faut bien comprendre que les jeux en ligne reflètent notre comportement et notre manière de réagir par rapport à l’inconnu car rien n’est scénarisé c’est une simulation de vie.

    Après avoir passer l’apprentissage des mécaniques du jeu, j’ai pu constater des choses incroyables qui sont les suivantes :

    Confronté à plusieurs Ennemi je panique. Exemple: je me retrouve avec trois ennemis qui me tournent le dos vous êtes sûre que je vais pas en tuer un seul !

    => Le fait de poursuivre plusieurs objectifs en même temps n’est pas efficace pour moi. un problème avec la multitude. Les choses éparpillés partout ou par exemple les insectes à plusieurs pattes.😅

    avec une idée préconçue peu de chances de gagner.

    Par exemple : si je décide de jouer une classe de soldats particuliers pendant toute la partie ça peut être très bien l’échec. je me dis : je DOIS faire ceci ou cela (Genre utiliser tel arme car tout le monde l’utilise). pour comprendre cet échec on va essayer de prendre le contraire c’est-à-dire les fois où j’étais le meilleur. Si par exemple je n’ai aucune idée préconçue, absolument rien en tête et je ne projette rien dans ma tête absolument rien je vais pouvoir m’adapter à toutes les situations! C’est souvent comme ça que je suis le meilleur. En gros l’improvisation qui fait appel à nos instincts et non à la pensée directe. J’ai remarqué ça quand ma fille de neuf ans a commencé à jouer et qu’elle était meilleur que moi alors que j’avais joué pendant 10 ans au FPS. Alors pourquoi elle était meilleur que moi ?Parce qu’elle était déjà détendu (rien á prouver), elle avait aucune idée où elle allait ; c’était l’instinct qui parlait et quand elle est arrivée dans les 10 premiers sur 60 j’avoue que ça m’a fait poser pas mal de questions. Lol.

    D’autre part dans ce genre de jeu on a énormément d’armes différentes et des caractéristiques différentes mais on n’est pas tous compétent ou confiant avec toutes les armes. Par exemple : un jour oú après plusieurs heures de jeu , je n’arrivais pas à monter dans le classement je me suis retrouvé dans la même équipe qu’un champion et j’ai décidé de prendre l’arme que je maîtriser le mieux où j’avais une totale confiance et bien vous savez quoi j’ai battu le meilleur qui avait plus d’expérience que moi car le fait d’être en confiance change tout mais vraiment tout c’est pas une question d’être en forme ou que ce n’est pas votre journée. c’est une question de confiance uniquement. Tout est dans la tête!

    Et je pense aussi que je n’ai pas trop réfléchis , je n’ai pris aucun détour , fait aucune expérimentation, je suis allé droit au but.

    Jouer à fond de façon très agressive (du genre je vais tous les tuer ) est-ce que ça marche ?

    Eh bien non ça ne marche pas ; en tout cas c’est pas très efficace on s’épuise énormément et quand on regarde comment on est classé on est très déçu! Il faut trouver le juste milieu ; je pense que toutes ces réflexions s’appliquent dans la vie de tous les jours , des fois on fait les choses à fond on se dit que pourquoi je ne pas je n’ai pas réussi? Faut trouver un équilibre une certaine aisance et avoir toujours un peu de puissance sous la pédale, et ne pas être trop submergé par ses émotions pas facile pour nous non?

    C’est tout pour maintenant j’en suis sûre que je découvrirai encore des choses.


Affichage des publications 1 de 1

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close