Que pensent les hommes des femmes intelligentes ?



  • Que pensent les hommes des femmes intelligentes ?

  • olbius

    Organizer
    16 novembre 2019 at 12 h 51 min

    Les hommes pensent être attirés par les femmes intelligentes jusqu’au moment où ces derniers en rencontrent réellement une dans un cadre amoureux.

    […]

    Les hommes perdent l’intérêt pour la femme intelligente qu’ils viennent de rencontrer, alors qu’ils avaient montré de l’intérêt et de la curiosité avant même de l’avoir rencontrée.

    Source : Que pensent vraiment les hommes des femmes intelligentes ?

    Comment expliquez-vous ce paradoxe ?

  • booo

    Member
    17 novembre 2019 at 20 h 05 min

    Comment expliquer ce paradoxe, autrement qu’en postulant la bêtise des hommes concernés par ceci, tu veux dire ? 🙂

  • elha

    Member
    19 novembre 2019 at 23 h 09 min

    il n’empêche que le sujet est intéressant tout de même 🙂

    En effet, ‘je supporte’ (tout est relatif et je ne suis pas de celles qui se ventent/vendent par des autocompliments…c’est important pour moi de le préciser) les étiquettes d’intello et belle…

    Et je ne sais rien en faire pour en faire UNE rencontre certaine, ou certaine rencontre ‘amoureuse’ … et là je serai bien trop longue à m’expliquer/dévoiler.

    Mais tout de même je pense faire fuire de part ma personnalité, intensité, vérité…

    A ceux et celles qui se sentent d’en échanger, je suis preneuse de partage 🙂

  • patricia-rennes

    Member
    20 novembre 2019 at 23 h 23 min
  • patricia-rennes

    Member
    20 novembre 2019 at 23 h 24 min

    l’homme a besoin de dominer donc flop quand il se sent inférieur

    c’est tout bête…. je sais ça me gratte aussi à la lecture
    <p id=”m_4710917363356414795yiv0529636269gmail-pa30″>”Autant, dans les domaines social, politique et économique, le combat pour l’égalité entre les sexes est impérieux et à mener constamment, autant il est néfaste, dans le domaine sexuel, s’il tend à se confondre avec l’abolition de la différence des sexes, laquelle doit être exaltée, du fait de l’antagonisme entre le moi et la libido.</p>
    <p id=”m_4710917363356414795yiv0529636269gmail-pa31″>31En effet, tout ce qui est insupportable pour le moi est précisément ce qui contribue à la jouissance sexuelle : à savoir l’effraction, l’abus de pouvoir, la perte du contrôle, l’effacement des limites, la possession, la soumission, bref, la « défaite », dans toute la polysémie du terme.</p>
    <p id=”m_4710917363356414795yiv0529636269gmail-pa32″>32L’énigme féminine se définit ainsi : plus elle est blessée plus elle a besoin d’être désirée ; plus elle chute, plus elle rend son amant puissant ; plus elle est soumise, plus elle est puissante sur son amant. Et plus elle est vaincue, plus elle a de plaisir et plus elle est aimée. La défaite féminine c’est la puissance de la femme.”</p>
    Masochisme féminin et relation sexuelleJacqueline SchaefferDans Le Divan familial 2002/2 (N° 9), pages 47 à 60

  • ana-b

    Member
    23 novembre 2019 at 13 h 15 min

    Je vais poster un avis très succins et pas assez argumenté mais qui est le reflet d’un ressenti tiré de mon expérience

     

    renoxntrer une une femme intelligente

    c’est un fantasme

    et comme tout fantasme … une fois réalisé … il n’est plus …

     

  • Anonymous

    Member
    23 novembre 2019 at 13 h 28 min

    Vous allez surement rire à mes remarques : depuis l’adolescence et comme “l’éducation” ou la “société” nous à plus ou moins inculqué que les hommes étaient supérieurs au femmes ainsi qu’à eux bien sûr…plus ou moins consciemment je n’en attendais pas moins en mettant la barre très haut !!! hi hi !!

    Ils devaient être “supérieurs” et le prouver… avec ma soif de découverte et mon goût pour apprendre, je demandais beaucoup, n’est-ce pas ?

    Sans compter que de mon côté je m’efforçais d’être excellente dans divers domaines… pour mon contentement personnel et aussi être à la hauteur de ces “êtres supérieurs” hi hi  !!

    Alors bien sûr la déception est parfois grande des deux côtés !!!

     

  • byaku

    Member
    23 novembre 2019 at 16 h 15 min

    Vous allez surement rire à mes remarques : depuis l’adolescence et comme “l’éducation” ou la “société” nous à plus ou moins inculqué que les hommes étaient supérieurs au femmes

    Moi ça ne me fait pas rire :/ Ça me rend aussi interrogatif que stupéfait.
    J’ai l’impression d’avoir grandi dans une société différente à ce niveau là … Peut être que c’est grâce à mes parents ( faut bien qu’ils aient des qualités :p ) qui m’ont toujours appris que y’avait pas de supériorité de l’un par rapport a l’autre si on regarde l’ensemble, mais qu’il y avait des différences tout simplement. Et du coup je n’ai jamais compris ce mouvement et cette façon de penser.
    J’ai aussi été élevé a 95% entouré de femmes, 3 grandes soeurs ( qui m’ont menées la vie dur jusqu’a ce que je prenne l’ascendant physique xD ) et ma mère bien évidement. Avec un père qui rentrait très tard du travail, allait se coucher très tôt, et donc très peu présent dans mon éducation. Donc surement pas étonnant que je sois bien éduqué à ce niveau là ^^ ( respect de la femme )

    Mouaaah … allez … j’avoue un petit secret 😛 pour moi y’a une légère supériorité de la femme sur l’homme. L’homme a selon moi quasi toujours la supériorité physique, et la femme pratiquement toujours la supériorité psychique. Et puisque pour moi le psyché l’emporte sur la force sans le moindre doute :/  … déduction logique 😀

    De mon point de vue, c’est un faux débat qui dure depuis toujours bien qu’il a pourtant déjà trouvé ses réponses logiques et saines qui plus est depuis bien longtemps. Je ne comprend pas que ça ne soit pas naturel pour tout le monde xD

  • Anonymous

    Member
    23 novembre 2019 at 17 h 45 min

    😀

    ——-

    Sinon, je n’ai jamais trop compris pourquoi l’on s’efforçait à faire des distinctions entre les hommes et les femmes. Factuellement, il y en a, mais qui sont d’origine religieuse (“sociale et culturelle”), ce qui signifie que par le passé, il y a des abrutis qui ont donné un peu trop d’importance à leur bi..p lol

    Bref, ça me dépasse un peu.

    Quant à l’intelligence, ça devrait être la norme, et non l’exception… Pourquoi considère-t-on tout le temps, et implicitement, que c’est la bêtise qui devrait être la norme ? Non, une “femme intelligente”, c’est juste normal. C’est la connerie qui devrait interpeler… héhé… 😉

    Quant aux idéologies sexistes, qui sont très bien explicitées dans l’interview de Thinkerview, hé bien comment dire… On présente cela comme si c’était nouveau, un phénomène de société très actuel, sauf qu’elles sont vieilles de plus de 3500 ans… J’observe là encore le léger retard intellectuel que peuvent avoit certains acteurs médiatiques… ^^

    D’un côté, il y a la femme, qui représente symboliquement la compassion, la douceur, la non-violence, etc. De l’autre côté, il y a l’homme, qui représente symboliquement la virilité, le combat, l’affirmation de soi, etc. Et comme nos sociétés sont quand même plus pacifiques depuis qu’on se tourne vers une logique de non-violence, on va s’inquiéter d’une crise de l’identité masculine, et j’en passe. D’où l’apparition de certaines études où l’on va même se demander ce que ça ferait si un homme se retrouvait face à une femme intelligente !… 🙂

    Chez les Indo-européens, dans la culture védique, c’est le dilemme qui oppose Vishnu et Shiva. Les adeptes de Vishnu se rase le crâne, suivent la voie de la non-violence, du végétarisme, de l’abstinence, etc. Les adeptes de Shiva sont plutôt des nietzschéens, ils ont les cheveux longs, ce sont des guerriers qui affirment ce qu’ils sont, car s’ils ne se défendent pas s’ils se font agresser, ils disparaissent. Ils sont pour la vie, pour la sexualité, et ils ne sont pas moins “spirituels”.

    Et là où il y a un dilemme, c’est que ces deux branches antagonistes ont toutes les deux raison. Il faut réussir à les concilier via la voie de Brahma, qui est la voie du juste milieu. C’est une voie mystique, mais d’un point de vue philosophique, fait sens pour des considérations aussi bien individuelles que sociales ou politiques. Au-delà de nos attributs physiques, il faut juste accepter que nous avons ces deux parts en nous, et qu’il faut réussir à concilier. Chez les Druides ou les Vikings, les femmes se battaient comme les hommes, il y avait bien plus d’égalité que ce qu’on a pu voir ensuite avec l’arrivée des religions monothéistes…

    Une femme qui accepte sa part masculine, ça n’en fait pas une lesbienne castratrice. Un homme qui accepte sa part féminine, ça n’en fait pas une lopette. Et ceux qui pensent que si, c’est que leur virilité ne tient pas à grand chose. Le cas échéant, pourquoi ce besoin de compenser et de montrer combien on est un vrai mâle alpha ? Cela n’a pas de sens… Et quand on en voit certains rabaisser des nanas ou les cogner, ça n’en fait pas des hommes, juste des merdes… Voilà, c’est dit ! ^^

    Bon week-end ! 🙂

  • byaku

    Member
    23 novembre 2019 at 19 h 11 min

    Pourquoi considère-t-on tout le temps, et implicitement, que c’est la bêtise qui devrait être la norme ? Non, une “femme intelligente”, c’est juste normal. C’est la connerie qui devrait interpeler… héhé…

    Ben … parce que pour des gens comme nous, la majorité des gens représentent pas mal de bêtise. Il y a une majorité de gens bêtes pour des types comme nous, et tout à fait normal pour la plupart des gens ^^
    Entre eux ils ne se trouvent pas bête ” Hein ! ça faut l’savoir ! C’est écris dans mes livres … ” ( Soral ) xD

    La bêtise est donc la norme de notre point de vue parce que c’est ce qui est le plus présent. De leur coté, ils se sentent normaux, ( voir même intelligents des fois xD des moments que je trouve particulièrement amusants) et ont peur de nous.
    Ont a beau les trouver bêtes, ils sont pas toujours si bête que ça, et la majorité des gens ” normaux ” se rendent compte du gouffre qui peut les séparer d’une personne autrement plus intelligente …
    Certain(e)s angoisses, se sentent dévalorisés, d’autres peuvent même finir par nourrir une certaine rancœur et jalousie. Et donc les femmes intelligentes sont extrêmement effrayantes pour eux. De la même façon qu’on voit peu d’hommes sortir avec des femmes plus grandes qu’eux en taille par exemple ( j’expose pas les raisons, elles me paraissent évidentes ) ben de la même façon il y a peu d’hommes prêt a accepter de sortir avec une femme plus intellectuelle qu’eux.

    C’est pratiquement le même problème pour les hommes je trouve. En beaucoup moins prononcé que chez les femmes … Mais les hommes intelligents effraient également les femmes.


Viewing 1 - 10 of 52 posts

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant