Aphantasiste! L’êtes vous? Votre ressenti ? Vos informations ?



  • Aphantasiste! L’êtes vous? Votre ressenti ? Vos informations ?

     bagayaga mis à jour il y a 1 semaine, 3 jours 14 Membres · 147 Articles
  • bagayaga

    Member
    11 février 2020 at 13 h 16 min

    Bonjour chère tous!

    Je cherche à échanger avec des compères de la cécité corticale.

    J’ai découvert mon aphantasie à 10 ans. Car j’avais des soucis d’acquisition de l’orthographe et j’ai donc eu l’occasion de passer des batteries de test et d’entretiens psy à cet effet.

    De ce corpus psychométrique est ressorti que je suis aphantasiste, “dysorthographe”( j’ai des doutes) et ambidextre.

    Plus tard lorsque pris de doutes incommensurables sur une potentielle possibilité d’être dyspraxique j’ai passé des tests pour confirmer ou non cela. A été évalué que je n’étais sûrement pas dyspraxique ni dysorthographe, mais plutôt munie de troubles de l’attention, et probablement HP.

    Maintenant ce qui m’intéresse de creuser c’est l’aphantasie.

    Cela provoque tout un tas d’altération par rapport aux autres que je peine à expliquer tant j’ignore ce qu’il est commun d’être.

    Je commence à essayer de discerner ce que cet aphantasie occasionne ou non.

    Et forcément j’ai beaucoup de questions et malheureusement pas beaucoup de réponses.

    Il serait déjà sympathique que l’on soit plusieurs ! Alors j’espère échanger avec vous mes compères^^

    A lire aussi :

  • bagayaga

    Member
    11 février 2020 at 13 h 27 min

    @byaku

    Reçu 5/5

    Je comprend, c’était juste un case, pour avoir une connexion avec quelqu’un dans le même bateau.

    Alors je vais t’interroger ici si tu le souhaites ou en privé si tu préfères !

  • isabelle1970

    Member
    11 février 2020 at 13 h 28 min

    @bagayaga en vitesse et avant que mon fils n’arrive je réponds ici ^^ déjà je ne connais pas le terme “aphantasie” (j’irai voir) mais ça m’intéresse ! peut-être pourrais-tu mettre des liens intéressants sur ce qu’est l’aphantasie ? (je chercherais moi-même mais + on a de point de vue différents + c’est intéressant pour moi) . bisous et à tout à l’heure (à tantôt, en belgicisme ^^ )

  • bagayaga

    Member
    11 février 2020 at 13 h 31 min

    Merci @isabelle1970

    Je vais raconter mon ressenti tantôt^^ Et ça te montrera la forme qui me touche^^

  • byaku

    Member
    11 février 2020 at 14 h 28 min

    @bagayaga Ca ne fait pas parti des sujets ou je ne souhaite échanger qu’en privé ^^ Tu peux me poser les question ici, je répondrais à ce que je sais déjà, et je lui demanderais ce que je ne sais pas encore et te transmettrais les réponses.

  • bagayaga

    Member
    11 février 2020 at 15 h 35 min

    Bon c’est compliqué de discuter de ça tant je ne sais pas trop quoi discerner^^

    A l’école j’ai eu de sérieux problèmes d’acquisition de l’orthographe.

    Pourquoi mes petits cocos?

    He bien je n’ai pas de lexique mental.

    Vous j’imagine que vous avez une petite fiche mémo avec le mot et sûrement une image. Un peu comme le bouquin en cp, Pierre et Magali et Caroline la tortue.

    Perso dans ma caboche, y a pas d’écho. (Comme le canard en montagne^^)

    C’est vide c’est noir.

    Il y a ma pensée.

    Et, la plus part du temps elle file dans tous les sens tout vite.

    Comme ces spectacles avec des bolasses enflammées. On ne voit plut le bout de mèche enflammé au cardan.

    Ça devient un couloir continu de feu. Ba c’est idem.

    Pour pouvoir y avoir accès je dois me formuler une demande.

    Ou être interrogée par quelqu’un.

    C’est pour ça que j’adore écrire,ici ou ailleurs et beaucoup communiquer car sinon je suis un peu en mode méditation (vide) ou veille.

    Ainsi j’ecoute beaucoup de musique pour peupler.

    Et si possible avec des paroles pertinentes et qui me touchent.

    Comme support extérieur pour initier des questionnements.

    De la sorte si je reviens à l’école.

    Y avait le rituel du recopiage de trucs écrit au tableau.

    Ça me prenait un temps fou…

    Car il fallait tout le temps que je regarde ce qui était marqué et comment cela était écrit. Car je ne memorisais pas l’image.

    Quand on m’a dit c’est fini les album jeunesses avec les images et qu’on m’a basardé des romans nus.

    J’ai dit à nan c’est nul. Je n’aime pas lire.

    Heureusement ma grande soeur m’a filé Bilbo le hobbit et une cassette audio de l’album showbizz de muse et la lecture est devenue pour moi une nécessité absolue , un refuge, une drogue.

    Je n’ai aucune représentation mentale de moi. De mon corps.

    Je sais à quoi ressemble les gens, sans avoir leur image dans ma tête. C’est là que c’est galère.

    C’est comme une secrétaire qui sait où est le dossier xyz ,par cœur tiroirs en haut à gauche, dossier vert.

    D’ailleurs je suis très phisionomiste. A un très bon degrés.

    Et j’ai un excellent sens de l’orientation.

    Mais sans savoir comment cela est possible. Sans l’image.

    J’imagine que les informations sont encodées.

    Comme du codage informatique et que mon cerveau a la capacité de se démerder avec des concepts plutôt que des images.

    J’apprends en écoutant. Ou par cœur en recopiant.

    L’écrit,le dessin, le chant et le besoin de me filmer/photographier sont nécessaires.

    J’ai besoin de support extérieur pour faire exister ce que je ne vois pas en moi.

    Si c’est devant mes yeux c’est bon, si c’est derrière mes yeux c’est fichu.Un genre d’un deux trois soleil.

    C’est pareille pour mes émotions je les vis que avec des supports.

    Sinon de but en blanc dans stimuli, je suis vide.

    Je ne rêve pas beaucoup, par contre je m’entends penser alors que je dors(décubitus), par fois.

    Rarement.

    Mais ça me rend curieuse si d’autres aphantasistes ont ce truc.Voilà pour commencer !

  • byaku

    Member
    11 février 2020 at 16 h 34 min

    Et comment ça ce passe quand on te demande de dessiner quelque chose ? genre une girafe ? Puisque tu ne peux pas voir quelque chose dans ta tete même grossièrement. Si c’est tout noir tu ne peux pas non ? Ou alors tu te rappel juste des mots de description de la girafe ? Comme une voix dans ta tete qui te dis ” 4 longues pattes fines, un grand coup avec 2 petites bosses/cornes sur la tete ” ? Sans avoir à quoi ça va ressemble avant d’avoir essayé de la dessiner ? Et une fois que tu l’as dessiné, tu ne peux pas savoir si ça ressemble à la réalité avant d’aller voir une vraie image de girafe ?

    C’est vrai que c’est foufou pour moi xD c’est aux antipodes de ce que je vis constamment Joy

    Mon père ne peux pas se souvenir des ses rêves. Il ne peux rien voir dans sa tete non plus, c’est tout noir. Au mieux il peut entendre sa voix intérieur mais il n’a jamais eu aucune image. Lorsqu’il sort de chez nous, 1 seconde après il ne sait plus a quoi on ressemble s’il n’a pas de photos avec lui. S’il nous croise à un moment et un endroit ou il ne s’y attend pas, il ne nous reconnait pas ( c’est déjà arrivé )

  • isabelle1970

    Member
    11 février 2020 at 16 h 51 min

    @bagayaga bon mon fils vient de partir et j’ai été un peu voir . Ceci est le lien qui m’a le + “parlé” (j’ai l’impression que ça me fait le même effet que la synesthésie, je ne parviens que à le “comprendre” “théoriquement” vu que je ne le vis pas) Donc pas de representation mentale en “image ” ? Et les rêves , qu’en est-il pour toi ?

    Tu me diras si le lien “explique” bien ce qu’est l’aphantasie ?

    https://www.nouvelobs.com/rue89/nos-vies-intimes/20180306.OBS3173/frederique-ne-peut-pas-imaginer-une-plage-elle-est-aphantasique.html

  • bagayaga

    Member
    11 février 2020 at 17 h 16 min

    Pour le dessin @byaku

    Je dessine souvent d’après image, ou du dessin spontané.

    Pour le référentiel de l’image c’est que je sais à quoi ça doit ressembler. Pas de voix, c’est du par cœur. C’est dans un dossier quelques part. Quand j’en ai besoin ça sort.

    De toute façon je ne réfléchis jamais avant d’agir. Je me lance. En mode brut. Des fois c’est top,top,des fois c’est flop^^

    Ouaou ton père à la forme la plus sévère je pense. Moi j’ai un peu son truc mais avec les émotions. Les gens que j’aime ne prennent vie pour moi que si ils sont à côté où qu’ils me sollicitent.Entre deux contact, sauf si un truc de l’extérieur me rappelle à eux. Ben je n’y pense jamais. Ce qui est assez dur pour l’entourage. J’aimerai bien que tu me dises comment tu as fait pour ne pas détester ton père. J’ai le problème avec ma fille aînée. Elle pense que je me fiche d’elle. Et j’essaye de lui expliquer ce que je suis mais pas easy elle a cinq ans.

    Pour les rêves je ne me souviens pratiquement jamais de rien et j’ai une impression de flou. Pas de détails ,pas de netteté. C’est je pense encore une fois du concept.

    D’ailleurs je le demandais si ton père aime écrire et a du vocabulaire avec une prédilection pour illustrer sa pensée ?

    @isabelle1970

    Ca me me parle bien que ce ne soit pas mon degrés d’aphantasie.

    Pour le rêve j’ai répondu à Byaku.

    C’est vraiment très dur à expliquer. Car je ne réfléchis jamais à comment je pense c’est très nouveau pour moi de décortiquer ma cognition^^

  • isabelle1970

    Member
    11 février 2020 at 17 h 23 min

    @bagayaga j’espère vraiment que des gens vont venir ici et alimenter ce sujet , parce que je trouve ça vraiment intéressant ! merci d’avoir lancé ce post ! 🙂

  • byaku

    Member
    11 février 2020 at 17 h 25 min

    Et pour dessiner quelque chose que tu n’a jamais dessiné ? tu peux ?

  • gaetz

    Member
    11 février 2020 at 17 h 27 min

    Hello @bagayaga !

    Je ne connaissais pas cette “pathologie” et suis touché par ton témoignage, cela ressemble à une espèce de cécité mentale, pouvoir agencer ses pensées me parait inconcevable dans cette situation.

    Pour ma part c’est l’inverse absolu, je ne mémorise que visuellement, lors d’une conversation les mots s’affiche dans ma tête, j’écris aussi virtuellement ce que je souhaite dire et s’en est pénible par moment.

    A l’inverse j’ai un sens de l’orientation proche du zéro, cependant je compense par une image mentale des lieux que je visite, image mentale qui s’enroule tel un papyrus, lorsque je croise deux lieux qui sont proche, la carte se réagence et les voies se connectent.

    Aussi la méditation est de ce fait, très visuelle et demande une grande concentration pour faire le vide.

    Visiblement Il n’y a aucun rapport avec la prosopagnosie, déficience qui empêche les personnes qui en sont atteinte de reconnaître les gens de part leurs visage.

    Je n’imagine pas les trucs que tu as du mettre en place pour combler ce manque.

    Ceci étant dis, merci de partager ce témoignage avec nous et découvrir encore de nouvelle choses, en tout cas neuro-physiologique.

  • RoseDesVents

    Member
    11 février 2020 at 17 h 28 min

    Waouuuuu, vous me (nous?), faites découvrir un univers parallèle !

    Ça semble fascinant. D’un point de vue extérieur bien sûr parce que niveau soi et relationnel ça doit pas être simple à gérer.

    @bagayaga, avec ta question à Byaku t’as anticipé sur mes interrogations ^^.

    Les personnes autour peuvent assimiler ça à de l’indifférence, par ignorance

    Ça me semble tellement… différent ne serait pas le mot, mais de l’autre coté De l’équateur avec ce que vit mon cerveau en permanence!!!

    Des explosions d’images constantes^^ bien plus complexe que ça, mais dur d’analyser nos mécanismes cognitifs ^^

  • isabelle1970

    Member
    11 février 2020 at 17 h 39 min

    … que l’humain et le cerveau sont passionants et riches !! <3

  • bagayaga

    Member
    11 février 2020 at 17 h 47 min

    Merci à vous ^^

    Oui c’est toujours un sacré truc dans parler avec des “phantasistes” ^^

    Après ce que ça procure n’est pas dégueulasse non plus.

    Ça permet comment dire d’être vierge d’impressions à jamais.

    Chaques jours qui s’egrainent sont une nouvelle aventure et une nouvelle perception.

    Je n’ai aucuns avis fixe.

    Tout change toujours.

    D’ailleurs quand je raconte un souvenir mes amies disent que je suis une affabulatrice. Car je ne le raconte jamais de la même facon^^

    Alors que c’est juste que le souvenir est abordé sous différents des angles que je peux exploiter.

    Je veux dire que au lieu d’avoir une photo figée, j’ai des données differentes que la sphère visuelle.

    C’est je pense très pratique pour tout un tas de choses.

    Je ne suis pas très attachée du coup au visuel.

    C’est marrant.

  • bagayaga

    Member
    11 février 2020 at 17 h 53 min

    @byaku

    J’ai répondu de traviole scuz!

    Si jamais dessiné pas grave. J’apprends je le dessine beaucoup !

  • bagayaga

    Member
    11 février 2020 at 18 h 01 min

    Je pense que ça explique mon goût intense pour la nature.

    Enfin y être immergée pour que mes cinq sens en profite en direct.

    Je suis tout le temps reliée à mes perceptions spontanées.

    Je vis vraiment à l’extérieur de moi.

    Et dans mon contact aux autres.

    Je materialise mes émotions dans de la musique et je les regarde en me filmant les chanter.

    Je somatise sinon.

    Mais ça ne fait que un an que j’ai compris l’importance de la musique pour moi.

    Je comprend qu’il me faut des support externes.

    Pour savoir qui je suis,ce que je veux.

    Sinon je me laisse vraiment juste vivre.

    Et je suis mes instincts ou mes besoins vitaux.

    J’ai très peu de désires.

  • bagayaga

    Member
    11 février 2020 at 18 h 10 min

    J’ai tellement besoin de me remplir je me rend compte.

  • isabelle1970

    Member
    11 février 2020 at 18 h 24 min

    @bagayaga est-ce ça veut dire que tu ne peux pas “visualiser” qq chose en image ? Que tu en as des souvenirs de “sens” , de “sensations ”

    Du coup, “immergée ” dans la nature, tu dois y être complètement ou bien tu parviens à t’y visualisée ?

    Tu dis que tu as besoin de te remplir ? Veux-tu dire de te re-connecter à toi même ou j’ai mal compris ?

    ps : désolée je pose bcp de questions . Si ça t’ennuie, surtout dis le moi ! J’ai fait la même chose avec simon concernant sa synesthésie et parfois, il n’avait pas envie d’en parler et je respecterai toujours ça (faut savoir que je pose toujours bcp de questions et que parfois, elles peuvent sembler “maladroites” et dans ce cas là , il ne faut pas hésiter à me le dire, je ne me vexerai pas du tout 🙂 )

  • bagayaga

    Member
    11 février 2020 at 18 h 25 min

    Vivre sans images dans la tête

    Bon ben voilà cet article est vraiment bien^^

  • shan

    Member
    11 février 2020 at 18 h 35 min

    Hello tout le monde !


    @Babayaga > je suis fan tu m’apprends un mot, je ne l’avais jamais entendu et ne savais pas qu’on pouvait penser de cette manière.


    Je veux bien croire que ce soit un mode de pensée pratique dans certains aspects de la vie, j’ai juste énormément de mal à m’imaginer ce qu’il se passe dans notre tête quand on fonctionne comme ça.

    Il me semble que la question a déjà été posée, mais en gros vous voyez quoi en vous les aphantasistes, c’est tout noir ??


    Je pensais que c’était impossible de ne pas avoir d’image mentale, j’avoue que ça me perturbe un peu ^^ l’humain me surprendra tout ma vie.

  • bagayaga

    Member
    11 février 2020 at 18 h 42 min

    @shan

    C’est tout noir ! Enfin je pense surtout qu’on est pas dedans. On est souvent dehors! Je viens de lire une parution scientifiques très intéressante! Il y aurait deux types la’aquise (avc) et la innée. Pour la innée le cerveau développe des stratégies pour compenser. A l’IRM on constate que c’est le cortex frontal qui bosse plus que l’arrière du cortex alloué à la visualisation mentale.

    Par contre une personne qui le devient après. Pour le coup elle ne voit rien,plus rien sans stratégies… Genre @byaku ton papa peut être que?

    Et de rien!

  • bagayaga

    Member
    11 février 2020 at 18 h 48 min

    @isabelle1970

    Ton poste était caché^^

    Alors je ne sais pas comment c’est possible.

    Mais je sais spontanément.

    Un savoir spontané et sans support.

    Immergée j’ouvre tout les sens pour me remplir de mes perceptions.

    Mais quand je pars.

    Il ne reste que les sentiments agréables que j’ai ressentis. Les perceptions les restent dans la forêt.

    Comme un mode on Line/of Line.

    J’essaye de me connecter avec moi même ,mais j’en chie.

    Du coup je me connecte à moi via des supports autours de moi.

    Non ça me va Isabelle.

    Quand j’en parle au tout venant, ils je comprennent pas ou je passe pour une mytho^^

    Alors que tu t’y intéresse ca me touche^^

    @olbius avait créer un sujet d’ailleurs. Où j’étais là seule à avoir répondue je crois^^

  • byaku

    Member
    11 février 2020 at 18 h 58 min

    @bagayaga -> Alors la réponse est compliqué ^^ commençons par dire que je l’ai détesté il y a des années de cela, mais que ça n’avait rien à voir avec ça, et c’est beaucoup trop personnel pour en parler en publique. Avant cet incident qui m’a fait le haïr j’étais enfant, et je m’étais fait une sorte d’idée qui ressemblait à :

    – Les mamans c’est des amoureuses de leurs enfants, aimantes, démonstratives et au petits soins

    – Les papas, c’est des hommes silencieux, durs, justes, qui passent leurs vies au travail pour faire vivre le reste de la famille.

    Je ne réalisais pas trop lorsque j’avais cet age là que tout les papas n’étaient pas comme ça. Qu’un papa ou un homme pouvait être bavard, sensible, pleurer, pouvait faire des câlins etc etc … et je me disais que c’était normal et juste comme ça quoi … Ensuite avec les années j’ai vu que, sans parler d’hommes ou de femmes, les gens étaient simplement différents, et je me suis dit bon … tous les papas sont pas comme ça, le mien est comme ça, ok pas grave. Pas bavard, pas démonstratif et pas sentimentale tant pis.

    C’est bien des années plus tard que je me suis dit que c’était peut être pas extra ordinaire d’avoir eu un père aussi distant, aussi peu investit dans les relations sentimentales et dans les émotions. Que ça avait probablement eu beaucoup d’influence sur moi sans que je ne m’en rende compte. Au final, s’il n’était pas mon père, ce serait une personne qui ne m’attire pas du tout, car pas intéressé par les autres, un peu perso et égocentrique. Mais vu que c’est mon père et qu’il a quand même tenté de faire des choses pour moi, j’ai fini par lui pardonner ses horreurs passé et accepter qu’il soit ainsi. C’était faire avec ou le renier de toute façon. J’ai donc fait le choix de pardonner.

    Voila … Mais je ne pense pas que le fait d’être aphantasiste soit la raison de son manque d’émotion, d’amour etc … Peut être ça a aidé, mais ce n’est qu’un partie de lui. Bien d’autres choses en lui font qu’il est ainsi. Je ne l’ai en tout cas pas du tout détesté pour ça.

    Sinon il aime bien écrire, il parle et écris très bien. Il ne fait pratiquement jamais de fautes et a énormément de vocabulaire.

  • byaku

    Member
    11 février 2020 at 19 h 03 min

    @bagayaga Non pas d’avc pour papa Byaku. Il m’a dit avoir toujours été comme ça depuis sa plus tendre enfance.

    Et je pense que tu as bien répondu à ce que shan t’a demandé. Je pense pas que vous voyez noir. Je pense que vous ne voyez tout simplement jamais vu de l’intérieur. Y’a donc pas de ” vous voyez comment “, vous voyez avec vos 2 yeux et c’est tout. Comme nous quand on est pas à l’intérieur quoi.

  • bagayaga

    Member
    11 février 2020 at 19 h 18 min

    @byaku

    Merci pour ta réponse^^

    Et son rapport avec la musique ?

    C’est vrai que je suis surprise pour les émotions… Là dessus je diffère. J’aime mes enfants,passer du temps avec elles.

    Ce weekend on s’est marrée comme des petits fous avant l’invasion de poux^^ J’aime les câliner, les interroger,leur apprendre des trucs, les observer. Par contre quand elles partent de chez moi.

    Ben dans les deux semaines de latences avant de les revoir, je pense peu à elles. Sauf si un truc de l’extérieur m’y fait penser.

    Mon ex du coup me dit que je suis un monstre ,une mère indigne et tralala. J’essaye de lui expliquer mais pour lui c’est mort. Depuis que je l’ai quitté tout ce que je dis c’est de la merde. Et il est persuadé que je suis le shetan réincarné !

    Je ne m’inquiète pas pour mes filles. Je leur fait confiance. Je sais qu’elles ont besoin de moi. Et je serais toujours là pour elles. Je peux juste pas faire mieux cette année.

    Enfin bref. Ça me touche .

    Parce que l’amour filiale maternelle est très codifié en faveur pour le sacrifice ,la passion ,la possessivité et la dépendance.

    Combien de fois j’entends ces mamans qui disent :Ils grandissent trop vite. … Ou ça fait deux heures que je ne l’ai pas vu, il me manque. Un week end chez papa et c’est la dépression. Je respire son oreiller…

    Ça me met mal à l’aise.

    Car j’aime intensément mes enfants aussi. Mais de façon plus Cartésienne. Comme des petits humains en devenir. Comme des personnalités à part entière. J’aime les voir grandir, acquérir des habilités, expliquer leurs vie, leurs besoins ,leurs sentiments.

    Je ne les aime pas comme une unité nécessaire à mon existence et faisant partie de moi. J’ai plus le sentiment d’avoir été leur lieux de vie neuf mois. Puis basta. Après elles font partis du monde et de ce qui m’entoure. Mais je n’ais pas besoin d’elles pour vivre.

    Elle sont besoins de moi oui.

    Mais moi non. Je les aimes, j’aime leurs compagnie mais ma vie est distincte.

    Enfin voilà^^Donc la musique pour papa @byakuEt l’oralité et le vocabulaire c’est une parade en effet^^A-t-il des troubles de l’attention ? Est-il bon en mémorisation par cœur ?La lecture revet-elle une importance absolue pour lui?

  • RoseDesVents

    Member
    11 février 2020 at 19 h 21 min

    @bagayaga

    Ça me fascine , ça doit être plein de richesses de ne jamais “se reconnecter à la même chose”, tout en se référant finalement à un même élément initial!

    Je ne sais pas si les mots que j’emploie sont justes et appropriés puisque je ne le vis pas, tout en essayant 5 minutes de me mettre dans ta peau ^^ (yahhhou, pour le coup j’ai un tantinet du mal ^^)

    Mais ça doit rester complexe à vivre à certains égards, et vis à vis de ceux qui pensent à de la mythomanie !

    “J’ai très peu de désirs “, là je me reconnais pas mal dedans, mais c’est probablement pas dû à la même chose, ou à un mélange complexe de psychico physiologique embrouillé ^^

    Sinon, je ne sais pas si je suis HS, mais puisque tu lavais mentionné au début du sujet, on m’a plusieurs fois suggéré que je devais être dyspraxique (grosses difficultés temporelles, et dures à mettre en mots, mais avec un sens de l’orientation “bizarrement” super aiguisé, difficultés de coordinations de gestes qui semblent banaux à une écrasante majorité.

    By the way, ^^ je suis atteinte de dyslexie inversion graphème phonème ^^, (et très accentuée sur support papier, parce que informatiquement ça me pose déjà moins de soucis).

    Si je parle en écrivant le mot (par exemple) “confiscation”, je écrirais consifcation/ou conficastion, et je ne m’en apercevais même pas pendant quelques années^^

    Ça me le fait Même en ne prononçant pas le mot simultanément à son écriture. Mais ça se soigne doucement ^^

    TDAH et hyperactivité (ça, c’est la base ^^). Un enfer sur terre pour tenir assise en classe, il fallait que je bouge partout et au rythme de quelque chose, depuis que l’école est finie (un bonheuuuur ^^), c’est évidemment au rythme de mon amour inconditionnel pour la musique.

    Du genre en apprenant quelque chose de particulièrement stimulant intellectuellement, j’enclenche un son bien excité et bouge de partout pour apprendre, en me challengeant de finir avant une certaine partie ^^.

    Et quand je ne peux pas le faire, je suis privée d’un sens, l’impression d’être torturée violemment

    Et infinies d’autres illustrations de ces “troubles “^^

  • isabelle1970

    Member
    11 février 2020 at 19 h 23 min

    @bagayaga je suis très touchée et émue parce que tu me réponds ce que simon m’a répondu .. et cette solitude face à une particularité, quelle qu’elle soit, me donne un sentiment d’injustice …et dans ce cas-là, je suis émue et touchée, triste et je “ressens” cette injustice … ça me fait mal pour vous, qui avez juste une particularité, comme quelqu’un qui serait daltonien .. et ça me fout les nerfs envers ces fermés d’esprit qui ne cherchent même pas à comprendre … !

    C’est aussi pour ça que je t’ai demandé si mes questions ne t’embêtaient pas , je ne voudrais pas paraître comme ces gens qui soit considèrent une particularité avec un curiosité malsaine, soit ne croent pas la personne qui a cette particularité .

    @shan j’ai juste envie de dire : tu vois ce que ressentes les gens qui ne sont pas synesthètes et te posent des questions ? 😉 🙂 (heureusement que toutes ces personnes ne sont pas malsaines (apparemment une majorité et donc je comprends la difficulté d’en parler ) mais parfois (apparemment rarement) juste curieuses d’apprendre qq chose de nouveau et de tenter au maximum de le comprendre (au moins d’un point de vue “théorique, ne le vivant pas)

    @byaku décidemment, c’est ma journée “émotion ” aujourd’hui !! Je n’ai eu que ça depuis le matin, des hauts et des bas (suivant qui j’ai vu et le pourquoi) .. et voilà, ça me touche que tu parles un peu de toi. Je ressens que ça n’est pas facile .. mais je t’en remercie parce que au-delà d’être touchant, ton témoignage est vraiment enrichissant 🙂

  • shan

    Member
    11 février 2020 at 19 h 30 min

    @Babayaga

    Ta réponse est géniale :

    “Enfin je pense surtout qu’on est pas dedans. On est souvent dehors!”

    C’est exactement la phrase qui me fallait pour mieux comprendre et essayer de m’imaginer a ta place – avec des images désolée!!

  • Isbale

    Member
    11 février 2020 at 19 h 30 min

    Quel terme intéressant ! Je n’en avais jamais entendu parler et il semblerait que je sois touché d’aphantasie totale…

    J’ai toujours adoré dessiné et je fais régulièrement des rêves extrêmement détaillés mais je suis incapable de faire apparaître volontairement une image claire dans ma tête. C’est très très flou, un peu comme si je “visualisais” une idée, un concept, une émotion, un sentiment… mais pas une vraie image, aussi simple serait-elle.

    En me renseignant un peu sur google, je suis tombé sur cette vidéo (en anglais) assez intéressante car réalisée par une artiste qui en est aussi atteinte.
    https://www.youtube.com/watch?v=ewsGmhAjjjI&feature=emb_title

    Elle parle des conséquences que cela a sur ses capacités à dessiner mais aussi sur d’autres activités ! Par exemple lors d’une séance de méditation où l’on nous demanderait de s’imaginer à la plage ou le simple fait de lire un livre et de ne pas pouvoir réellement visualiser les personnages. Je comprends maintenant pourquoi j’aime tant certaines littératures comme la poésie et pourquoi je n’ai jamais réussi à accrocher à la lecture en général… ça aurait probablement plus d’intérêt à mes yeux si je pouvais réellement visualiser ce que j’imagine… À l’inverse, j’ai toujours adoré la BD. C’est peut-être en partie lié à ça.

    Cette nouvelle est un peu un choc mais aussi une forme de libération je crois… Je peux mettre le doigt et une explication sur une frustration assez importante pour moi dans le cadre du dessin. Je vais me renseigner plus sur le sujet !

    Merci pour cette jolie (et un peu triste, quand même) découverte !

  • bagayaga

    Member
    11 février 2020 at 19 h 39 min

    @RoseDesVents

    Tu l’as bien retranscrit !

    C’est une richesse oui^^ Bon au prix de tout ce que je pourrais avoir comme vie intérieure de fou comme vous. J’ai eu des discussions avec des hp sur leur vie intérieure et j’étais abasourdie. Un genre de tablette intuitive avec zoom, système de classement et j’en passe traitement et apposition de milliards de pensée comme un calque!

    Après je me dis que de mon côté je suis spectatrice de mon intelligence. Elle fonctionne sans moi^^ Instinctivement ^^ Je suis peut être vraiment bien un résidu néandertalien^^ Hahaha

    Et vous vous êtes acteurs. Vous manipulez votre intelligence^^

    C’est deux choses différentes. Même si on peut discuter ensemble et prendre du plaisir dans nos échanges^^

    Pour la dyspraxie. Le test coûte 180 euros. Je l’avais passé dans un bled au dessus de Lyon Villefranche chez une psychomotricienne top^^

    Et ce que je croyais être une dyspraxie= perfectionnisme du geste fin.

    Ma mère a passé mon enfance à me dire que j’étais un éléphant dans un magasin de porcelaine,une brute épaisse, que je n’avais aucune grâce,ni féminité. Que j’étais maladroite.

    En faite je l’étais à son contact. Quand tu es observé à la loupe et qu’on detaille toute ta gestuelle en te disant que tu fais que de la merde. Tu as trop de pression.

    Du coup maintenant^^^^^^^

    Je suis très très cucu la praline du geste et de la posture. Je me tiens droite,j’ai souvent les mains en l’air en mode poule qui veux s’envoler. Je passe souvent au visu pour une bourgeoise coincée du cul( alors que je suis une pauvresse kepon pirate^^)

    Et!

    Surtout!

    J’utilise pratiquement pour saisir des objets que le geste de la pince. Avec grâce et délicatesse.

    Ok pour choper un crayon mais pour attraper un mug…. C’est débile^^

    Donc trop de angoisse et d’emotivité, plus grâce et pompeuserie corporelle induite à tord, plus manque de confiance en moi, à donné cet maladresse terrible.

    A cela tu ajoutes que j’ai un squelette vraiment de nageuse ex URSS, et que je n’ai pas conscience de mes frontières corporelles. Donc je me cogne beaucoup.

    Dans les murs, dans les gens.

    Plus le déficit attentionnel je ne regarde pas où je marche ,je j’anticipe pas les passage de portes ou le plafond bas. Je passe .

    Et bam.

    Le mythe maternel du bulldozer est né.

  • bagayaga

    Member
    11 février 2020 at 19 h 44 min

    @isbale

    Bienvenue !

    Oh non ne sois pas triste^^

    Le dessin du coup c’est tellement agréable pour mettre en forme l’intérieur^^

    Et sans l’image nous avons pleins d’autres infos du coups et un point de vu différents . Je pense que notre “regard “sur les choses en le monde est du coup assez inédit^^

    Toi aussi la musique t’aide?

    Et pour tes émotions ? Et tu as l’impression de vivre à l’extérieur ?

    J’ai tellement de questions^^

  • shan

    Member
    11 février 2020 at 19 h 47 min

    @isa


    Carrément ! J’ai adoré lire les témoignages et la façon que vous tous avez d’exprimer ce qu’il se passe en vous, on sent une vraie honnêteté et c’était important je pense de me livrer aussi pour bien échanger.

    Je reviens sur ton sentiment d’injustice. Je pense saisir ce que tu ressens, même si chaque humain à son lot d’injustices, parfois auto ou inter-infligées, ou d’une « source extérieure » , et quand c’est la nature qui « décide » nous avons peu de recours, en ce sens c’est injuste.

    Mais dans un sens c’est une possibilité de se développer différemment, d’accroître certaines capacités, un bel exemple d’adaptabilité.

  • byaku

    Member
    11 février 2020 at 19 h 48 min

    Son rapport à la musique xD proche du 0 absolue Rofl Ses goûts sont plus que discutables, il n’a aucun sens du rythme ( combien de fois je me suis marrer à le voir taper sur ses genoux sur une musique complètement à contre temps … Mon dieu c’est honteux même ! ). Non il n’a aucun talent ni aucune affinité avec l’art, peu importe sa forme. Que ce soit le cinéma, la musique, la peinture, il sait pas si ce qu’il regarde ou écoute est bien ou pas. Il peut prendre son pied aussi bien devant une bouse qu’un chef d’oeuvre, c’est au petit bonheur la chance Joy

    Il n’a aucun trouble de l’attention. On est complètement opposé la dessus. Moi je m’éparpille partout, et je peux difficilement me focaliser sur quelques chose plus de 10 à 15 minutes si je ne suis pas passionné. Lui peut prendre sur lui et rester très concentré même s’il n’est pas spécialement intéressé. Il excelle en ça même je trouve … Ça m’épate ! Il mémorise vraiment bien aussi, pour ça que je voudrais bien le catégorisé en ” HP computer “. Non il aime lire mais ça n’a pas une importance absolue je pense. Le seul truc qui a une absolue importance pour lui est sa liberté et sa tranquillité. Sur ca il est comme toi. Il pourrait très bien vivre sans nous. Ma mort, celle d’une de mes soeur ou de ma mère lui fera du mal, mais il sera loin d’être anéanti. Ça passera potentiellement vite même et il se remettra en rail rapidement. Il se dira que c’est comme ça, c’est fait c’est fait, inutile de s’apitoyer.

    C’est courageux de ta part d’avoir avoué tout ça vis à vis de tes enfants et de tes proches en générale. C’est pas facile a avouer, car on se doute bien que ça ne va pas plaire à tout le monde et qu’on s’expose à de la critique, ouverte ou planquée.

  • bagayaga

    Member
    11 février 2020 at 19 h 50 min

    @isabelle1970

    T’inquiètes^^ ♥️♥️♥️

    Je vais bien moi. Et c’est récent y a eu de très salle période. Surtout quand on ne sait pas ce qu’on a 🙁

    Mais depuis que je suis ici avec vous. Nos discussions, tout ce que je lis. Me permettent d’assembler le puzzle et ceux de façon efficiente^^ Alors ça rembourse les trente ans de traversée du désert^^ Et de colibets divers et variés, de cases fausses. Et d’auto agressions de ma part aussi.

    Car de tout mes détracteurs j’ai bien été la pire 🙁

    Mais c’est fini tout ca^^ Je m’aime!

    Je me découvre.

    Je me comprend .

    J’apprends à me bien vivre.

    Et la vie à une saveur inégalable.

    Et l’avenir est une joyeuse mélodie que je suis les oreilles grandes ouvertes et le cœurs battant^^

  • bagayaga

    Member
    11 février 2020 at 19 h 57 min

    @byaku

    Être jugée c’est l’histoire de nos vie^^

    Un peu plus un peu moins !

    Non mais je le fais pour que les frontières de la connerie reculent^^

    Et que si une notre maman atypique comme moi passe par là. Qu’elle ne se sente pas seule et monstrueuse.

    Khalil Gibran

    Et une femme qui portait un enfant dans les bras dit,

    Parlez-nous des Enfants.

    Et il dit : Vos enfants ne sont pas vos enfants.

    Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même,

    Ils viennent à travers vous mais non de vous.

    Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

    Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,

    Car ils ont leurs propres pensées.

    Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,

    Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter,

    pas même dans vos rêves.

    Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux,

    mais ne tentez pas de les faire comme vous.

    Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier.

    Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés.

    L’Archer voit le but sur le chemin de l’infini, et Il vous tend de Sa puissance

    pour que Ses flèches puissent voler vite et loin.

    Que votre tension par la main de l’Archer soit pour la joie;

    Car de même qu’Il aime la flèche qui vole, Il aime l’arc qui est stable.

    (extrait du recueil Le Prophète)

    Voilà ça passe mieux avec Khalil, lui c’est un sage^^ Moi un monstre.

    Comprenne qui voudra^^

  • isabelle1970

    Member
    11 février 2020 at 19 h 58 min

    @bagayaga pour tes enfants, je me dis qu’en fait, tout le monde devrait être qq part comme ça … on met des enfants au monde mais dès qu’ils sont nés, ils ne nous appartiennent plus .. ils ont besoin de nous mais ne nous appartiennent pas. Je ne suis pas comme toi, cependant, une “distance” entre mon fils et moi me convient, me conforte dans le sens où je me dis qu’il parvient à gérer tout seul, qu’il trouve les outils tout seul quand il va mal. Son père est l’opposé de moi, il est une mère poule en fait qui s’inquiète dès que simon éternue …

    Je réfléchis à ce que tu dis et non, je n’ai pas l’impression que je pourrais dire que je n’ai pas besoin de lui , mais par contre, mes ami(e)s ou proches trouvent très bizarre quand il me demande de ses nouvelles et que je dis que la semaine passée il allait bien , que je n’ai pas de nouvelles depuis mais que ça veut dire qu’il va bien , sinon, il m’aurait tel.

    Je m’entends souvent dire : mais tu ne lui as plus tel depuis quand ? et parfois c’est une semaine .. alors oui, il me manque et je pense à lui mais je sais que si on ne s’est appellé, c’est soit que ça va, soit qu’il a trouvé une solution à un problème ou mal être qu’il avait 🙂

    Je finirai par cette image qui me parle tant !

  • isabelle1970

    Member
    11 février 2020 at 20 h 04 min

    @bagayaga oui à ce texte de Khalil Gibran que je connaissais et que j’adore !

  • bagayaga

    Member
    11 février 2020 at 20 h 05 min

    @isabelle1970

    Merci je suis émue^^ Et rassurée de ne pas être seule ^^

    Voici ma chérie de Anne Sylvestre.

    Que je trouve bien aussi. ^^

  • isabelle1970

    Member
    11 février 2020 at 20 h 14 min

    @bagayaga alors je n’aime pas du tout la voix ni la musique mais ces paroles !! whaouuuu !! c’est tout à fait ça …. ça me touche …

    maintenant reste une chose où là, j’ai ta “sauvagerie primale” .. je sais que je suis capable de tout si on touche à mon fils .. et pourtant je n’ai aucune violence physique ou verbale ou psychologique … je suis totalement répulsive à ça .. je ne supporte pas !!! mais je peux me transformer en tout ce qu’il y a de plus primaire si on s’attaque à lui .. viscéral, sans aucune raison (raisonnement), logique, morale ..

  • bagayaga

    Member
    11 février 2020 at 20 h 14 min

    @isbal

    Et Frida Khalo?

    Je le demande parce qu’elle dessine pas ce qu’elle voit.

    C’est des images conceptuel. Elle dessine des émotions^^

  • RoseDesVents

    Member
    11 février 2020 at 20 h 18 min

    @bagayaga merci pour la ref poulette ^^!

    Sur Paris, j’en ai trouvé une super ,Juliette Rigaud, je passe le test dès que les pépettes vont mieux ^^

    “Un éléphant dans un magasin de porcelaine”, tu m’as arrachée un fou rire tellement je l’ai entendue celle là aussi^^

    Et en bien plus brutal certaines fois^^.

    Oui, à force de mépris et d’humiliation constants quand j’étais à ses côtés, j’ai fini par trouiller même avant de faire un geste , et ça s’est gangréné quand je suis en présence d’autres personnes ^^, mais je calme ça progressivement ^^,

    Sinon, je trouve louable que tu aies exprimé ton ressenti vis à vis de tes enfants ^^, ça fait du bien de voir d’autres choses que les clichés mère poule et qui veulent fusionner avec leur progéniture en les privant de leur liberté d’être !

    J’approuve le texte (j’irais voir d’autres références de cet auteur que je meconnais pour l’instant ^^)

  • bagayaga

    Member
    11 février 2020 at 20 h 21 min

    @isabelle1970

    ^^ Je comprends. Je n’ai pas encore été confronté à cette situation de danger pour les enfants^^ Après dans des petits conflits avec d’autres enfants j’avais des fois envi d’intervenir. Mais je m’en suis bien gardée^^ Que ma Louison en decoude herself^^ En plus elle a du carafon cette petite^^

    Mais je vois très ,très bien^^

  • isabelle1970

    Member
    11 février 2020 at 20 h 21 min

    @bagayaga @RoseDesVents inutile de vous dire que je me reconnais dans mon vécu mére/fille (je parle de nos mères, je n’ai qu’un fils) .. tellement sous emprise qu’on en devient de la pâte à modeler avec laquelle elle joue et nous “forme” … pfff vade retro 😉 🙂

  • Isbale

    Member
    11 février 2020 at 20 h 24 min

    @bagayaga

    J’imagine que ça a ses avantages et ses inconvénients ! Quand j’y repense, j’ai toujours eu de la facilité en dessin… enfin, dès que j’avais une référence !

    Mon impossibilité à pouvoir visualiser ce que je pense ou “imagine” m’a sûrement poussé à être très observateur dès mon plus jeune âge et a renforcé mon sens de l’observation. Très vite j’ai su bien recopier en dessin des images mais dès que j’essayais de le refaire sans la référence… une catastrophe, beaucoup de frustration et un sentiment d’être nul. Je n’ai jamais réussi à dessiner vraiment régulièrement à cause de ça (la motivation part, revient et repart trop vite !). Être maintenant conscient que je n’ai tout simplement aucune prise sur cette capacité de visualisation me permettra peut-être d’accueillir cet hobby différemment et dans une posture plus saine pour ma motivation et moi ^^

    Bref, comme d’habitude je m’étale !

    Pour répondre à tes questions, je pense en effet que la musique m’aide beaucoup. C’est une méthode d’expression tellement incroyable ! Je suppose que la façon d'”imaginer” en tant qu'”aphantasiste” (ce mot existe-t-il ? Yum) fait beaucoup écho à la musique. Tout en émotions, sentiments, conceptions, perceptions…

    Peut-être que la musique est très visuelle chez certains, mais ce n’est dans ce cas évidemment pas à ma portée.

    En tout cas, je ne pourrai jamais me passer de musique.

    En ce qui concerne mes émotions… je ne saurais sincèrement pas te répondre. Je n’arrive pas à saisir l’idée de “vivre à l’extérieur”. Est-ce que tu arriverais à détailler/décrire ce sentiment ?

  • isabelle1970

    Member
    11 février 2020 at 20 h 26 min

    @RoseDesVents ” les clichés mère poule et qui veulent fusionner avec leur progéniture en les privant de leur liberté d’être !” c’est tellement l’opposé de ce que je veux être … et faut pas croire, je pense que c’est bcp + difficile de prendre de la distance avec son enfant que d’être “fusionnelle” avec lui .. le laisser pleurer quand il est enervé, le laisser se débrouiller quand il se casse la gueule .. faut de la force pour tenir parfois hein @bagayaga 🙂

    ps : je vous le dis : qu’est-ce que je vous aime les filles ! qu’est-ce que vous me faites du bien juste en écrivant vos ressentis (non je ne suis pas mal , je ne vais pas mal du tout mais ça me fait des cerises sur mon gâteau ! ) !! merci Kissing Heart

  • Momosse

    Member
    11 février 2020 at 20 h 28 min

    Bon, même si je n’apporte rien au débat et sans même avoir fait le test (puisque je l’ai vaguement cherché sans le trouver), ça n’est pas moi ça ; Je n’ai pas de souci pour me faire une image mentale et notamment, cette caractéristique m’a bien assisté en géométrie, puis en dessin industriel ou plus tard encore, pour visualiser la représentation des 3 vues d’un plan quelconque en 3D dans ma tête… Et cette aptitude s’est développée et me sert toujours bien aujourd’hui pour me faire (par exemple et totalement au hasard) une représentation “inspirante” et sexuellement réaliste lorsque l’envie ou le besoin me vient de fantasmer… ^^

  • byaku

    Member
    11 février 2020 at 20 h 30 min

    T’es incorrigible @momosse Rofl

    Ahhhh … les bienfaits de l’imagination 3D … pour ne pas dire la réalité virtuelle faite maison Heart

  • Isbale

    Member
    11 février 2020 at 20 h 33 min

    @isabelle1970

    Bonjour !

    Je souhaite vous dire “et tant mieux !”. Je pense que vous avez entièrement raison sur le fait qu’il est plus difficile de prendre de la distance que d’être fusionnel… et, de mon point de vue, c’est aussi infiniment plus sain, autant pour la “victime” que le ” bourreau” Stuck Out Tongue Winking Eye

    Et cela s’applique aussi dans d’autres aspects de la vie. Celui me venant très clairement à l’esprit en premier étant la relation de couple.

    Cela s’applique pour moi, en tout cas. Peut-être que ce genre d’approche est plus bénéfique que nocive pour certains, mais j’ai de la peine à le concevoir, surtout sur le long terme.

  • isabelle1970

    Member
    11 février 2020 at 20 h 36 min

    @isbale merci et personnellement c’est inconditionnel pour une relation de couple, je suis passée, plus jeune de ultra fusionnelle à maintenant, ultra indépendante ^^ mais ça en rebute + d’un ^^ dire à un homme “je n’ai pas envie qu’on se voit ce soir parce que j’ai envie d’être seule” est souvent mal compris ! mais je ne changerai plus ça .. j’ai BESOIN de mes moments de solitude, de mon “chez moi”, de parfois juste suivre mon envie du moment .. la liberté quoi 🙂


Viewing 1 - 50 of 147 posts

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant

New Report

Close