Pupilles dilatées sans raison

  • Pupilles dilatées sans raison

    Posted by olbius on 16 juin 2020 à 13 h 04 min

    Depuis toujours, j’ai les pupilles dilatées sans raison, en permanence, en tout cas c’est une remarque à laquelle j’ai eu droit très souvent.

    J’ai évoqué ces pupilles dilatées sans raison – je veux dire par là qu’elle sont apparemment plus dilatées que la moyenne, même dans un environnement peu lumineux, si je m’en tiens en tout cas aux réactions que cela a suscité – à plusieurs médecins au fil des ans, mais je n’ai jamais eu le début d’une explication. Rien d’inquiétant, vu que j’ai été suivi par plusieurs ophtalmos, donc je ne me fais pas de souci. C’est plutôt que j’aimerais comprendre si cela peut signifier quoi que ce soit, notamment dans ma tentative d’apprendre à vivre avec mes acouphènes.

    Je ne sais pas si ça peut avoir un lien mais je suis devenu très myope subitement, un jour de classe en CE1. Je me suis mis à voir soudain très flou, et le soir j’en ai parlé à ma mère qui ne m’a probablement pas cru tout de suite. Toujours est-il que très rapidement un rendez-vous chez l’ophtalmo a confirmé une forte myopie, surtout à l’œil gauche. La myopie a ensuite évolué lentement au fil des années, de manière tout à fait classique je pense.

    Là encore, je n’ai pas obtenu d’explication qui tienne la route.

    La seule piste qui me semble recevable, suite à diverses lectures, est que ma myopie s’était en fait développée peu à peu, classiquement mais que mon cerveau compensait ça, chose qu’un jour il n’a plus été en capacité de faire. Du coup j’ai eu cette impression d’une chute brutale d’acuité visuelle.

    Mais, encore une fois, je ne sais pas si cette question des pupilles dilatées en permanence peut avoir le moindre lien avec la myopie.

    Pourquoi vous parler de mes pupilles dilatées aujourd’hui ? Parce que l’été arrive, pardi ! 😉 Non je plaisante, c’est parce que je vient de tomber sur un article du Monde, dont voici un extrait :

    Notre pupille est une véritable fenêtre sur notre activité cérébrale. Elle se dilate lorsque nous sommes bien éveillés, très attentifs, en train de réaliser un effort cognitif important, ou encore lorsque nous montrons de l’intérêt pour ce que nous regardons.

    En retour, voir se dilater les pupilles de notre interlocuteur nous renseigne sur l’attention qu’il nous porte.

    Source : Les pupilles, véritable fenêtre sur notre activité cérébrale

    A part en regardant Shirka dans Ulysse 31, je ne me suis jamais fait cette réflexion, je crois.

    Ce matin j’ai également fait quelques rapides recherches sur le sujet et je suis tombé sur un mot que je ne connaissais pas, “mydriase”, mais apparemment c’est tout simplement le “nom scientifique” pour parler de dilatation des pupilles, donc ça ne fait pas vraiment avancer le sujet ^^

    En fait, je crois que ça m’a interpellé parce qu’une des hypothèses les plus sérieuses pour ce qui est de la cause des acouphènes porte sur une hyperactivité de certaines zones cérébrales (et/ou une trop faible activité de certaines autres, pour être complet, tout étant une question d’équilibre entre les unes et les autres).

    Est-ce que certains d’entre vous ont aussi les pupilles dilatées sans raison, tout le temps ? Est-ce que vous pensez que cela peut être lié à un “dysfonctionnement” du cerveau ou, plus largement, à un fonctionnement atypique de certains réseaux neuronaux ?

    Merci d’avance pour vos lumières, si j’ose dire 🙂

    olbius a répondu il y a 9 mois, 1 semaine 10 Membres · 16 Réponses
  • 16 Réponses
  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    16 juin 2020 à 16 h 11 min

    Je ne veux pas vous faire peur, mais cela peut il être lié à quelque problèmes cardiovasculaires ? Cela me rappelle éventuels risques de rupture d’anévrisme.
    https://eurekasante.vidal.fr/maladies/coeur-circulation-veines/anevrisme-anevrysme.html?pb=symptomes

  • 5d73d3b3bbdc7 bpthumb

    shan

    Membre
    16 juin 2020 à 20 h 33 min

    Hello @olbius !

    Alors je ne suis pas partie pour t’aider car je ne connais personne – où n’y ai jamais fait attention ?! – qui a les pupilles dilatées en permanence.

    En principe elle sont censées se dilater (mydriase en effet) ou se rétracter (myosis) – là c’est juste pour me la péter en plaçant ces 2 mots ^^ – essentiellement en fonction de la luminosité ambiante – si on oublie ce qui est émotionnel, intérêt, excitation ou la prise de drogues hein.

    Ce phénomène est neuro-végétatif, c’est donc ton corps qui le gère seul et s’en démerde en fonction des différents facteurs.

    Quand il y a beaucoup de soleil elle sont dilatées aussi ? Auquel cas est ce que ça t’engendre des douleurs ou des sensibilités ?

    A moins que tu aies développé des parades ça devrait être le cas, puisque qu’en situation de grande luminosité elles se rétractent pour limiter l’entrée de lumière, et se dilatent dans le noir pour capter la lumière – ça fonctionne comme le diaphragme d’un appareil photo ; sauf qu’aucun appareil n’égalera l’oeil animal. Si elles restent ouvertes la quantité de lumière qui entre me paraît agressive, j’ai mal au yeux rien que de l’envisager.

    Et saurais tu dire par exemple si la taille se modifie un minimum, même si l’amplitude est moindre, ou si elles sont tout le temps dilatées pareil ?

    Je ne sais même pas pourquoi je te demande ça car je serais incapable d’interpréter ta réponse, mais voilà savoir si ça marche un petit peu – auquel cas c’est peut être ta normale à toi ? – ou pas du tout ? En gros le réflexe existe ou pas ?

    Après je rejoins Jésus – nan nan je ne m’enrôle pas dans une tendance sectaire, je parle de son intervention intemporelle sur ce sujet – c’est quand même bizarre ton anecdote enfant, sans aller direct à l’AVC il y a peut être eu un bug à ce moment là..?

    As tu des traitements médicamenteux et cherché du côté des effets indésirables ?

    Et sinon par rapport aux acouphènes j’ai peut être un truc – je vais servir à quelque chose finalement. ^^

    Je connais une personne qui a des acouphènes, et qui a remarqué que ça les faisait passer ou les amenuisait en se tapotant l’os occipital avec les doigts. Et si je ne dis pas de connerie, le lobe occipital est le lobe de la vision, et le tronc cérébral qui gère la partie neurovégétative est plus profond mais pas bien loin.

    Si tu fais des expériences tu nous tiens au jus ! 🙂 🙂

  • 627a48c901a54 bpthumb

    max

    Modérateur
    16 juin 2020 à 21 h 18 min

    Le réflexe de myosis est un truc qu’on doit surveiller lors d’une intervention de premier secours, principalement si on suspecte un choc à la tête. Sans vouloir jouer les experts Doctissimo, ce n’est pas normal s’il n’est pas présent ! Je ne pourrais pas t’en dire plus à ce sujet…

    Pour les acouphènes, il existe des appareillages diffusant un bruit “rose” dans ton oreille. C’est un bruit couvrant toute la bande de fréquence audible sauf celle de l’acouphène. Tu peux en parler à ton ORL.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    17 juin 2020 à 1 h 35 min

    J’ai ça aussi, fréquemment. Je pense que c’est simplement dû à ton système nerveux sympathique.

  • 5eb552a17a85f bpthumb

    royana

    Membre
    15 octobre 2020 à 21 h 41 min

    Bonjour,

    Je répond avec quelques mois de retard mais le sujet m’est assez familier je suis orthoptiste ( rééducation des yeux, examens complémentaires et aide à l’ophtalmo).

    On peut avoir des pupilles plus ou moins grandes sans que ça soit anormal. Le plus important c’est que les deux pupilles soient symétriques et qu’il y ai le réflexe qu’on appelle réflexe photo moteur c’est-à-dire que lorsqu’on éclaire les pupilles avec une lumière vive elles se contractes ( myosis) et lorsqu’on est dans un milieu sombre elles se dilatent ( mydriase). Si elles ne se contractent pas du tout cela peut signer un problème neurologique mais il y a d’autres signes associés.

    Pour ce qui concerne la myopie qui survient brutalement cela n’existe pas (sauf gros problème ophtalmo ) c’est juste qu’à un moment donné on se rend compte qu’on voit mal. La myopie est un oeil trop long donc l’image d’un objet infini se place en avant de la rétine ( fond d’oeil qui va traité dans un premier temps l’image), on va donc voir flou surtout de loin car en vision de près l’objet se rapprochant l’image fait de même et finit par tomber sur la rétine et on voit net. Quand on est hypermétrope, l’oeil est trop court (physiologique chez les enfants car l’oeil est plus petit que celui de l’adulte) l’image de l’objet placé à l’infini va tombé en arrière de l’oeil mais peut être ramené sur la rétine grâce à l’effort accommodatif du cristallin ( la lentille de l’oeil qui permet de voir net de près en se relâchant), quand on regarde de près l’image s’éloigne encore plus et ça demande encore plus d’effort pour voir net. Les enfants ayant une grande capacité accommodative le font en général sans trop de problème mais ils peuvent fatiguer vite et parfois on ne sait pas vraiment pourquoi n’arrivent plus vraiment à compenser et du coup ils voient flou. On a aussi chez eux les fausses myopie : ils ont tellement une grande capacité d’accommoder que l’image qu’ils fixent se retrouve en avant de la rétine et passent pour myope alors qu’en réalité si ils n’accommodent pas ils sont hypermétropes. C’est pour cette raison que pour prescrire des lunettes chez des enfants on leur fait un examen sous gouttes ( cycloplégie) pour leur bloquer leur accommodation et voir réellement la correction qu’ils ont besoin. On peut retrouver le même phenomène chez les adultes mais plus rarement car les capacités accommodatives diminuent avec l’âge, d’où le passage à des verres progressifs vers la 50aine. L’astigmatisme est quand l’oeil n’est pas tout à fait rond mais plus ovale du coup ça déforme les images certains astigmatismes peuvent être compensé mais pas d’autres.

    J’espère vous avoir aidé un peu 😀

  • 62b09e43bb2c1 bpthumb

    olbius

    Organisateur
    8 juin 2021 à 13 h 59 min

    Ce n’est pas la première fois que les chercheurs ont étudié la corrélation entre les yeux et l’intelligence. En 2016, déjà, ils ont révélé, après avoir mené des tests de raisonnement, d’attention et de mémorisation, que les personnes aux pupilles plus grandes ont des capacités cognitives plus élevées. Ils ont même constaté que la différence de taille de pupille entre les personnes ayant le mieux réussi les tests et les personnes ayant obtenu les résultats les plus faibles était suffisamment importante pour être décelée à l’œil nu.

    La taille des pupilles serait révélatrice d’une meilleure régulation et coordination de l’activité cérébrale par le locus cœruleus. Cette meilleure coordination étant un indicateur de performances cognitives améliorées, c’est par ce biais que la taille des pupilles serait révélatrice de l’intelligence fluide et du contrôle de l’attention. Les chercheurs soulignent que de plus amples études doivent être menées pour préciser ce lien.

    Source : L’intelligence peut-elle se mesurer dans les pupilles ?

    Voilà, j’ai ma réponse 🤓 , et par extension, si j’ai bien suivi certaines discussions récentes par ici, les partisans de la France Insoumise et autres Gilets Jaunes doivent avoir des pupilles très, très grandes 😏

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    8 juin 2021 à 14 h 16 min

    @olbius Excellent ! 😄

    Je comprends mieux pourquoi j’ai des yeux de drogué ahah

    Et je constate que l’intelligence a le même effet que le sexe, ça dilate les pupilles héhé… 😉

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    8 juin 2021 à 20 h 00 min

    et par extension, si j’ai bien suivi certaines discussions récentes par ici, les partisans de la France Insoumise et autres Gilets Jaunes doivent avoir des pupilles très, très grandes 😏

    🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

  • 62b09e43bb2c1 bpthumb

    olbius

    Organisateur
    17 août 2021 à 11 h 47 min

    Mince, ça se confirme 😅

    L’intelligence fluide n’est pas liée à la culture ou à l’apprentissage. On la définit comme la capacité d’une personne à acquérir des informations sur son environnement, à les traiter et à résoudre de nouveaux problèmes. Ce type d’intelligence est largement associé au fait d’être multitâche et à la mémoire de travail. C’est le genre d’intelligence qui se manifeste instinctivement, par exemple lorsqu’on parle au téléphone pendant qu’on marche: il faut regarder ce qu’il y a devant soi sans trébucher, tout en menant une conversation.
    Randall Engle a constaté qu’un score élevé aux différents tests était associé à des pupilles plus grandes.

    Randall Engle ne connaît pas encore exactement la raison de ce phénomène. Mais d’autres scientifiques ont trouvé des liens entre les pupilles et une partie du cerveau appelée locus cœruleus, située à l’arrière de la tête. D’autres recherches encore ont montré que le locus cœruleus est activé lorsque nous accordons beaucoup d’attention à une tâche donnée.

    Source : La taille des pupilles pourrait être liée à l’intelligence

  • 6095488001655 bpthumb

    guysk

    Membre
    18 août 2021 à 15 h 34 min

    @olbius

    J’allais mettre un post suite à la lecture d’un article et c’est déjà fait 😁

    http://www.slate.fr/story/214296/taille-pupilles-pourrait-etre-liee-intelligence-fluide-yeux-tests

Page 1 of 2