Etes vous à l’aise face à des situations nouvelles, avec méthode à inventer ?

  • Etes vous à l’aise face à des situations nouvelles, avec méthode à inventer ?

    608bfd287780d bpthumb geapix mis à jour Il y a 1 jour, 4 heures 4 Membres · 4 Messages
  • 606f0f601062a bpthumb

    norbert

    Membre
    4 mai 2021 à 7 h 42 min

    Good Morning. La vie nous réserve (de plus en plus?) d’affronter des situations nouvelles, pour lesquelles on est obligé d’inventer de nouvelles méthodes qui n’ont pas été enseignées par nos parents, l’école ou l’expérience professionnelle. Comment réagissez-vous face à l’imprévu ?

  • 60917a56224e1 bpthumb

    Zebre15

    Membre
    4 mai 2021 à 20 h 46 min

    C’est ce que j’ai fait depuis toujours, adapter, créer, sans jamais m’inspirer, par rejet de la copie ou peut-être aussi par sentiment d’illégitimité. C’est sans doute pour cela que j’ai fait jusque là une carrière où j’avais énormément de liberté, prévue ou confiée par la suite. Dans le privé, c’est plus complexe et j’ai l’impression de ne pas m’appliquer ce que j’applique à n’importe quel sujet dans le cadre pro. D’où des paniques plus ou moins fortes, et un inévitable sentiment d’inconfort. Et pour les quelques personnes qui osent me fréquenter, quel courage, une incompréhension totale de cette différence entre le moi-boulot et le moi-perso. De ce que j’ai retenu d’un précédent accompagnement, c’est de ne pas regretter forcément de ne pas me considérer moi-même comme un sujet de travail, car compte tenu de ma personnalité complètement allocentrée, ça ne passerait pas forcément et ne me rendrait pas heureux. La solution passe par de petites étapes, quelques respirations, quelques lâcher-prises, pour appréhender ces situations impromptues. Je progresse !

  • 6085425056d0c bpthumb

    paradox

    Membre
    4 mai 2021 à 23 h 15 min

    Moi, c’est toute ma vie. J’ai arrêté de travaillé il y a trente ans. Et je suis allé là où le vent me poussait. Affronter des situations nouvelles et imprévues est un jeu délicieux et constant chez moi. Inventer des façons de faire, que ce soit dans le cadre relationnel, dans le pragmatisme le plus matériel ou dans mes multiples facettes créatrices, est ce qui me passionne et me retient dans la vie. Sans ça, à quoi bon ?

  • 608bfd287780d bpthumb

    geapix

    Membre
    5 mai 2021 à 15 h 04 min

    Pour moi, c’est indispensable de vivre de tels changement pour la simple et bonne raison que je m’ennuie dans le cas contraire. ça me permet de faire travailler mes méninges. Ces changements n’empêchent pas de retrouver un équilibre, une confortable routine.

    S’adapter ça s’apprend. Le monde est de plus en plus changeant. Les jeunes génération en ont conscience et vivent généralement mieux les changements. Aujourd’hui, on peut penser que c’est surtout les “boomers” qui ont du mal à s’adapter mais il y a aussi les personnes peu diplômés ou évoluant dans des environnements familiales conservatrices. Les formations, l’éducation et l’accompagnement social sont les clefs pour réussir à s’adapter

Affichage des publications 1 - 4 de 4

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant