Un morceau de Carmen

  • Un morceau de Carmen

    Posted by carmen on 9 décembre 2017 à 18 h 10 min

    Il y a qulques jours que je suis inscrite et j’ose enfin me présenter.
    Depuis toujours Je me sens différente, hors du temps, sans savoir si je suis née trop tôt ou bien trop tard. En tout cas pas au bon moment….. Et de manière récurrente, j’ai des périodes où je vais mal sans rien pouvoir (ni vouloir) montrer à personne.

    J’ai toujours cru que ma différence et mon mal être ne pouvaient être dus qu’à ce complexe d’abandon qui m’habite. Enfant non désirée, mal aimée, abandonnée, oubliée…..puis maltraitée pendant des années….. ces valises que je porte sur moi, un trop plein de souvenirs qui s’est converti au fil des ans en fardeau si pesant…..
    Je me suis même demandé si j’avais pas une maladie mentale….. et j’ai consulté une psy avec la peur au ventre de faire parti des bi polaires…..
    Au fil des séances le diagnostique est tombé…HP…..

    Pourtant, je ne me sens pas particulièrement intelligente. Parfois je me sens même plutôt gauche et naïve et hypersensible, ça oui, à l’extrême.
    Je suis sans cesse sur le qui vif. Angoissée, peureuse, apercevant le danger partout…. Je suis celle qui fais des projets et qui laisse tomber, n’allant que rarement jusqu’au bout par peur des éventuels dangers, ou par peur de ne pas être à la hauteur.
    Mon cerveau est toujours en effervescence…. parfois, tellement d’idées me viennent d’un seul coup que j’en perds le fil ….d’un coup, d’un seul, je ne sais plus parler, je perds mes mots et je me sens bête. Comment croire en moi alors?
    Mes histoires d’amour c’est pareil. Très vite je me sens en symbiose, croyant avoir trouvé la perle rare, celui qui me comprends d’un simple regard. Mais très vite aussi je me rends compte que….bref….
    Peut être je n’ai pas la bonne définition du mot aimer. Moi, je me donne à fond. Un tort sans doute …..
    La lecture de “trop intelligent pour être heureux” a corroboré les dires de la psy.
    Je suis faite de paradoxes et contradictions ( comme mon prénom MarieCarmen)………un être de feu coincée dans un signe d’eau….
    Tantôt femme avec un grand F, adulte, responsable, tantôt femme enfant, naïve prête à tout croire…..
    Pas mal de tempérament et une certaine fragilité. Farouche mais sociable.
    Menant bataille après bataille mais voulant fuire à chaque instant. Mélancolique mais enthousiaste et pleine d’espoirs…..si vite déçus. énigmatique pour certains et si déchiffrable pour d’autres…. D’apparence si froide et distante mais , en réalité chaleureuse et pleine de douceur….

    Le pire dans tout cela c’est que maintenant j’ai encore peur. J’en ai fait des thérapies, des magnétiseurs, micro kinésithérapeute, ostéopathes…..iridologue… j’ai tentée par tous ces moyens de m’en sortir croyant dur comme fer, être une espèce de blessé de guerre, aux multiples cicatrices plus morales ou psychiques que physiques ….. Et maintenant, si je ne suis qu’une zèbre, comment faire?

    Je sais, c long à lire tout cela, aussi je vous présente mes plus plates excuses.
    Moi je vous lit et je me sens un peu moins seule……

    carmen a répondu il y a 4 années, 9 mois 1 Membre · 0 Réponses
  • 0 Réponses

Sorry, there were no replies found.