La pensée Woke

  • La pensée Woke

    Posted by olbius on 8 octobre 2021 à 15 h 52 min

    Quel est votre avis sur la pensée Woke / l’idéologie Woke / le mouvement Woke ?

    Vu qu’on en parle en France encore plus que d’habitude, depuis quelques jours…

    Pour rappel :

    Le terme anglo-américain woke (littéralement « éveillé » en français) désigne le fait d’être conscient des problèmes liés à la justice sociale et à l’égalité raciale.

    […]

    En raison de son adoption croissante au-delà de ses origines afro-américaines, le terme « woke » a acquis des connotations plus larges. Plutôt que d’être appliqué uniquement aux questions raciales, il a été de plus en plus utilisé comme un terme fourre-tout pour décrire des idées progressistes, souvent centrées sur la défense des droits de groupes minoritaires et informées par des courants universitaires comme la critical race theory (« théorie critique de la race » en français), qui visent à promouvoir la justice sociale.

    Source : Woke (wikipedia)

    Même pour ceux qui sont plutôt (voire farouchement) opposés à la pensée woke : n’y a-t-il pas des éléments positifs apportés par les wokisme ? Comment éviter les dérives que la progression du courant woke peut entraîner ?

    A vous ! 🙂

    PS : sujet sensible, raison de plus pour discuter “en bonne intelligence”, comme dirait @sylvie7 😉

    Autrement dit, si c’est pour se taper dessus en mode “incroyable que sur un site de surdoués quelqu’un ose penser différemment de moi qui suis surdoué”, pas la peine de l’écrire. C’est la négation du débat – et le degré zéro de la pensée. Merci.

    gueko a répondu il y a 9 mois, 2 semaines 6 Membres · 7 Réponses
  • 7 Réponses


Contenus connexes :

Aucun contenu similaire pour le moment

  • 60944cc9a5130 bpthumb

    geapix

    Membre
    26 octobre 2021 à 12 h 48 min

    À l’homme de paille…

    https://m.youtube.com/watch?v=9-xtduLc3Ig

  • 615dfead926be bpthumb

    navi

    Membre
    19 novembre 2021 à 13 h 43 min

    Eh oui, le fameux mot fourre-tout qui ne veut pas dire grand chose, qui est utilisé comme un épouvantail (le terme est bien choisi), souvent en imitant tel un singe énervé le discours politisé d’extrême droite, faute d’un argumentaire propre.

    Sinon j’étais venu poster une vidéo plus détente mais tout aussi efficace sur le sujet 😋

    https://youtu.be/YM3ZHZzL1LA

  • 62778bce63e6c bpthumb

    red_pills_distributor

    Membre
    19 novembre 2021 à 15 h 27 min

    Je pense qu’il y a des goulags qui se perdent quand je pense à cette idéologie nauséabondo-décadente américaine.

  • 621c85f062c93 bpthumb

    jez76

    Membre
    22 novembre 2021 à 9 h 44 min

    Si je peux me premettre, @navi, vidéo drôle et décontractante, mais exercice un peu trop facile 😉

  • 621c85f062c93 bpthumb

    jez76

    Membre
    22 novembre 2021 à 9 h 48 min

    Il fut un temps où je me serais perdu (quasi-littéralement) dans des discussions sans fin. Aujourd’hui, j’ai envie de me contenter de citer ceux qui gagnent leur vie en publiant leurs opinions (justes à mon avis).

    Sur cette question, je citerais Adoplph J. Reed. Je vous laisse faire votre recherche 😀

    NB: Cela ne garantit pas que je ne me perdrai pas à nouveau dans les dites discussions sans fin…

  • 621c85f062c93 bpthumb

    jez76

    Membre
    23 novembre 2021 à 8 h 33 min

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/%C3%89pouvantail_(rh%C3%A9torique)<div&gt;

    Pas vraiment la définition de C. Viktorovitch.

    Par ailleurs, on peut ériger un mouvement ou un individu comme épouvantail sans qu’il s’agisse de la rhétorique du même nom. Par exemple, à mon avis, le Rassemblement National et l’extrême droite sont un épouvantail utilisé par le pouvoir. Là on ne parle pas de rhétorique.

    Sinon, je me demande souvent si les animateurs radio gesticulaient autant avant l’avènement des caméras en studio…

    </div>

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    gueko

    Membre
    20 décembre 2021 à 15 h 18 min

    Je viens de tomber sur ce sujet et je trouve la question intéressante. Cette façon de penser les choses pourrait être interessante, à mon sens, si elle apportait une réelle réflexion et était capable de prioriser les choses. et si on se demandait si l’idée de justice sociale était viable (je ne dis pas que ça l’est pas, mais je n’ai pas d’exemple où la justice sociale a réellement existé).

    Quand je parle de prioriser, j’entends par là que mettre au même niveau de priorité les droits des femmes, des enfants, des LGBT, des migrants, etc, etc, me semble absurde et crée juste un gros bordel. Par exemple, le mouvement metoo (en lien avec le féminisme) est interessant. Mais on n’apporte aucune solution. On se contente de faire comme si on découvrait que des personnes ont été violées… Et finalement, on réinvente l’eau tiède et on se contente de dire que c’est grave, c’est pas bien, etc… On ne s’en sert pas pour créer un débat de fond. Donc, je trouve dommageable que ce courant sert principalement à la victimisation et non à la réflexion.