La Génération 2000 condamnée ?

  • La Génération 2000 condamnée ?

    Posted by Usager supprimé on 3 février 2021 à 11 h 09 min

    Salut, nouvelle question…

    La génération née en 2000 à aujourd’hui 20/21 ans ( oui même moi ça me fou un coup de vieux)

    Ce qui veux dire, que cette génération est aujourd’hui en plein dans les études universitaire. Mais des études complétement ravagées par la crise sanitaire….

     

    Et donc fatalement, ça touche aussi leur vie d’étudiant avec tout ce que sa comprend dans la construction sociale et psychologique (les soirées étudiantes inoubliables, les jobs étudiants, rencontrer de nouvelles personnes etc…)

     

    Pensez vous que cela va être un réel traumatisme pour ces étudiants ? Est-ce que la situation actuelle condamne cette génération à un avenirs plonger dans la précarité qu’elle soit social, psychologique et économique ? ( Ce qui impliquerais forcément des répercutions sur notre pays, quant cette génération sera dans le monde du travail)

     

    Usager supprimé a répondu il y a 1 année, 6 mois 4 Membres · 9 Réponses
  • 9 Réponses
  • 627a48c901a54 bpthumb

    max

    Modérateur
    3 février 2021 à 11 h 58 min

    Cette génération d’étudiants a en effet un quotidien inédit, mais pour qualifier de sacrifice, il faut savoir si l’absence de soirée étudiante, de job étudiant… Est un mal !

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    3 février 2021 à 12 h 29 min

    @max

    C’est vrais que je n’est pas justifier mon message, car pour moi c’est une évidence que le fait de supprimer les relations sociales, dans une période de la vie ou on construit son identité d’adulte, c’est forcément néfaste.

    Mais du coup en cherchant des donnée pour te répondre je suis tomber sur cette vidéo:

  • 62b09e43bb2c1 bpthumb

    olbius

    Organisateur
    3 février 2021 à 13 h 28 min

    Je ne sais pas si c’est pire que de se retrouver dans une tranchée à se gaver de gaz moutarde mais oui c’est évident que cela va laisser des traces durables… Je le vois avec certains de mes étudiants d’ailleurs, même si c’est sans doute beaucoup moins difficile à supporter que pour les étudiants qui vivent à Paris par exemple.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    3 février 2021 à 17 h 47 min

    @olbius

    “Je ne sais pas si c’est pire que de se retrouver dans une tranchée à se gaver de gaz moutarde”

    A chaque génération son fardeau….

    Mais je trouve la remarque supère intéressante, parce que ça nous permet de rebondir sur la génération qui n’a pas eu de fardeau à porter.

    Les individus qui ont grandit pendant les 30 glorieuses. Une période propice pour presque tout. L’age d’or du travaille, la pousser technologique, la sexualité qui ce débride, etc…Une jeunesse qui a grandit sans bride.

    Aujourd’hui ces même personnes, sont celle que l’ont retrouve dans le paysage médiatique, politique etc… Et le fait d’avoir grandit dans une société complétement débrider, ou il n’y avais aucune contrainte, a forcément influencer leur manière de prendre des décisions aujourd’hui.

    Mais la génération 2000, oui elle n’a pas vécu la guerre, mais elle arrive dans une société à l’agonie, on leur fou la pression alors qu’il sont même pas encore dans le monde du travail.

    On leur parle de crise économique, de crise politique, de crise identitaire, de la guerre des sex, de crise écologique etc… Et au moment ou il peuvent s’investir à fond pour leur future, on ce prend le covid. Pour moi quant cette génération aura 30 ans ça aura forcément un impacte…

    Tu le ressent comment avec tes élèves ?

  • 62b09e43bb2c1 bpthumb

    olbius

    Organisateur
    3 février 2021 à 18 h 42 min

    Disons qu’on paie aussi massivement aujourd’hui le système de retraite “que le monde entier nous envie” (mais que personne ne copie). La génération 2000 paie au prix fort les abus des décennies précédentes (“jusqu’ici tout va bien”) et alors qu’elle a entendu sur les bancs de l’école depuis son plus jeune âge l’Ed Nat lui dire “on est les meilleurs” (santé, retraite, transports publics, redistribution, amortisseurs sociaux et pains au chocolat) elle se rend compte qu’elle a un Etat impotent et omnipotent, que personne n’a su, pu ou voulu remettre en forme, et que cet Etat a atteint un IMC si élevé que ses fonctions vitales sont menacées.

    Le réveil est brutal.

    Je le ressens justement via des questions ou remarques parfois empreintes d’incompréhension au moins autant que d’angoisse. De colère aussi, par moments. Colère et frustration car on les empêche de se lancer dans la vie, de faire des projets, et même de vivre.

    Un peu l’impression de vivre en URSS en 1989, parfois : “tout allait bien hier, pourquoi ça s’écroule aujourd’hui ? Encore un coup des Américains !”

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    3 février 2021 à 19 h 11 min

    @olbius

    La moitié des charges dans le social, pour 96 piteux euro dans l’éducation….forcément si tu investie pas pour l’avenir, à un moment tu le payes dans le présent…

    Et tes élèves, ils sont révolter, abattus, énerver ? Ils préfèrent ne pas pensé à l’avenir ou au contraire ils ont envie de se donner à fond pour améliorer les choses ?

    Personnellement, là ou beaucoup voient la génération 2000 comme une bande de dégénérer accro aux réseaux, quant je discute avec eux, je vois une génération qui est très engager, qui ce politise, qui prend l’écologie à cœur etc…

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    3 février 2021 à 20 h 21 min

    @sawael

    “Il y a un laboratoire de virologie à Wuhan. Et comme par hasard, ce sont des spécialistes des virus de chauves-souris. C’est un petit souci”

    “La cheffe des urgences de l’Hôpital central de Wuhan, en Chine, a donné
    une interview début mars dans laquelle elle affirmait qu’on avait essayé
    de la faire taire alors qu’elle voulait alerter contre le coronavirus.
    Depuis, elle aurait disparu.”

    C’est vrais que ça fait beaucoup de coïncidences XD

    “Mon opinion (je n’argumente pas) est que c’est nous tous qui sommes sacrifiés, et pas seulement les 20/21 ans.”

    Ça c’est claire, je pense que tout le monde est d’accord avec ça à 200%. Mais je voulais imaginer les répercutions que cela aurais sur notre société, quand cette génération deviendra l’un des rouages de notre système économique.

  • 61689264dec81 bpthumb

    romain_de_lyon

    Membre
    9 février 2021 à 1 h 53 min

    Bonsoir,

    C’est probable que ce soient effectivement les gens en cours d’études actuellement qui souffrent le plus si la crise économique qui se profile frappe. Je ne sais pas si on peut parler de traumatisme mais sur le moyen terme je suis pessimiste pour eux.

    Pour voir cyniquement le verre à moitié plein j’imagine que ca les aide à réfléchir frontalement au sens qu’ils donnent à leur avenir: à quoi servent mes études au fait, est-ce que j’aime vraiment cela, est-ce que j’ai un espoir d’être embauché derrière?

    Je veux dire qu’il y a en temps normal une grande inertie pour des jeunes qui continuent laborieusement dans le supérieur car ils sont incités par (outre les parents) leurs potes de promotion, les soirées, etc. et combien sont en détresse existentielle en arrivant à +4 en droit ou +5 dans une filière sans débouchés (psycho, éco-gestion, socio de ce que je connais).
    La grande introspection des motivations profondes s’impose brutalement à tous :/

    Pour faire echo à @olbius sur les retraites, voici une idée générale que je trouve intéressante :

    Historiquement la richesse se redistribue par certains macro-mécanisme que sont l’héritage (qui va aux actifs) et les cotisations retraites (des actifs vers les vieux); hors aujourd’hui à cause de l’espérance de vie on hérite en moyenne à l’aurée de la retraite et les jeunes actifs continuent de cotiser pour un nombre trop élevé de boomers.
    Ajoutons à cela que le “marché” ou plutot le concours du travail se bouche de plus en plus.
    On a des jeunes actifs de plus en plus démunis et sans perspective d’héritage, et des retraités qui font hériter les vieux actifs.
    Il y a donc confiscation systémique de la richesse par les tranches plus âgées de la société, les mêmes qui sont déjà aux manettes du système.

    Je trouve cela vertigineux les conséquences immatérielles que cette crise va engendrer. Contrairement au gaz moutarde ou à une crise comme 2008, celle-ci touche ENORMEMENT de gens partout dans le monde et les atteint directement sur la santé psychologique.

    ASTUCE: Devenez psy ou coachs de vie, ca va cartonner!

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    9 février 2021 à 10 h 04 min

    @Romain_de_Lyon

    Bas en voila une joli réponse comme on les aime !

    “Je ne sais pas si on peut parler de traumatisme mais sur le moyen terme je suis pessimiste pour eux”

    Si en parallèle on prend ton explication sur l’évolution économique, forcément pour moi ça ira au delà du “moyen terme”.

    Imagine une génération qui n’a pas vécu pleinement sa jeunesse, qui se retrouve 10 ans plus tard dans un monde du travail encore plus compliquer que celui d’aujourd’hui…

    “Devenez psy ou coachs de vie, ca va cartonner!”

    Ou croc mort xD

    Ok je sors U_u….