Intelligence individuelle et intelligence collective

  • 6102d404d2a0b bpthumb

    hautpotentieldeconneries

    Membre
    28 décembre 2021 à 12 h 23 min

    Plusieurs cerveaux qui collaborent sont forcément plus efficaces qu’un seul quel que soit le degré d’intelligence supposée de ces cerveaux pris individuellement.

    Mon père était chercheur, en linguistique generative, plus précisément en syntaxe comparée. Sur la fin de sa carrière académique, les linguistes de son école de pensée, très influencée par les neurosciences essaient de mettre en évidence l’existence d’un LI (langage interne au cerveau) et d’une GU (grammaire universelle de ce LI). Tous ces gens sont extrêmement brillants mais, comme je pense dans la majorité des travaux de recherche, c’est l’émulation (et non la compétition) qui permet l’émergence des idées les plus novatrices.

    Pour info, des structures syntaxiques étrangement communes, à l’anglais, le français et l’italien (les 3 syntaxes étudiées principalement par mon vioque) laissent subodorer l’existence de ces structures internes indépendamment de la langue exprimée.

    Exemple: “une jolie petite balle rouge” . La succession des adjectifs qualifiant la balle sont identiques dans les 3 langues et aucun locuteur ne dira “une rouge petite balle jolie” ou “une petite jolie balle rouge”.

    Le français et l’italien sont des langues romanes et on pourrait considérer que cet ordre est fruit de leur histoire commune, mais l’anglais lui n’est pas une langue romane…

    Il a été mis en lumière des structures syntaxiques identiques entre le japonais et le hongrois, ce qui est encore plus signifiant pour accréditer l’intuition que le cerveau a son propre langage, probablement universel.

    La mise en lumière de ces structures syntaxiques n’ont été possible que par la collaboration, l’émulation entre des chercheurs du monde entier, assurément l’intelligence “collective” est plus efficiente que l’intelligence d’un seul.

    Cela dit, et sous forme de boutade, il est certain que 236 cerveaux de cyril hanouna seront nettement moins efficaces qu’un cerveau d’albert Einstein en cosmologie 😁

  • This content has been hidden as the member is suspended.
  • 62b09ccaf099d bpthumb

    lau2pluie

    Membre
    28 décembre 2021 à 14 h 11 min

    @joelliberte13 Penses-tu que ce que tu dis est également vrai de nos jours? Voici deux arguments de @war_and_love qui me semblent assez pertinents en la matière: “aujourd’hui […] plus personne, même un génie, ne serait capable d’embrasser la totalité des savoirs humains – contrairement au 19e siècle quand il y avait encore des ”savants universels”. Et de toute façon tous les grands scientifiques, même les plus géniaux, ont toujours avancés en s’inspirant des travaux de philosophes, d’artistes ou d’autres scientifiques qui les ont précédés.”

    Par ailleurs, une quantité d’expériences ont tendance à montrer la supériorité du collectif sur l’esprit individuel (voir les travaux de Francis Galton dont parlent par exemple Fouloscopie et DirtyBiology sur Youtube).

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    lau2pluie

    Membre
    28 décembre 2021 à 23 h 17 min

    Le sujet ne déclenche pas la passion des foules, et pourtant je le trouve super intéressant car il me semble que notre rapport à la question a plein d’implications: préférons-nous un chef charismatique et autoritaire ou quelqu’un sans aura particulière qui applique avant tout un programme? Préférons-nous mettre notre confiance dans les affirmations d’un médecin marseillais anti-système aux diplômes prestigieux ou dans celles d’un groupe de personnes compétentes mais moins prestigieuses qui ont une parole plus consensuelle? Préférons-nous une équipe de foot avec des stars du ballon qui ont une dextérité extraordinaire ou des joueurs moins prestigieux mais qui savent jouer collectivement? pensons-nous que les personnes qui se distinguent des autres le méritent ou/et qu’elles ont eu de la chance ? Pensons-nous que la valeur de nos idées sur mesure à la hauteur de notre QI ou pensons-nous qu’on peut être touché par les mêmes biais que n’importe qui? Et son corollaire: prenons-nous pour des cons ceux qui ne pensent pas comme nous parce que nous avons confiance dans notre QI ou pensons-nous que nous aussi, en dépit de notre QI, pouvons être parfois des cons?

  • This content has been hidden as the member is suspended.
  • 62c1fa6704a76 bpthumb

    cinematographe

    Membre
    31 décembre 2021 à 22 h 02 min

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    1 janvier 2022 à 19 h 26 min

    Je suis également d’avis qu’un HQI ou un THQI ne sont pas par définition des génies ou alors par définition sont des génies. Car le génie n’est qu’une appellation par ceux qui ont reconnu dans un(e) manifestation/énoncé/oeuvre/théorie quelque chose qui était à leur porté de reconnaitre comme étant géniale, point ! Ça ne dit rien de toutes les autres manifestation/énoncé/oeuvre/théorie qui n’ont pas été reconnues comme telle par les non-génies.

    Pour ce qui est de l’intelligence collective, il ne suffit pas de mettre ensemble qlqs cerveaux pour faire des étincelles, livré à eux-mêmes il ne pourrait en sortir que blabla, conflits, lieux communs et autres imbécilités, parce que être con à plusieurs ça s’est déjà vu. Ce qui génère de l’intelligence collective se sont les process bien rodés qui vont permettre son émergence et qui feront que le résultat produit sera supérieur à la somme des parties.

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    azerty_querty

    Membre
    2 janvier 2022 à 1 h 32 min

    Un THPI (un “génie”, donc) est-il plus intelligent qu’un groupe d’individus d’intelligence plus modeste?

    Je vais faire mon idiote, sûrement, mais… est-ce vraiment un fait avéré et/ou allant de parfaitement de soi depuis la nuit des temps que THPI = génie ?

    Parce que pour moi, en l’état de mes connaissances, non.

    P vaut toujours pour “potentiel”, non ?, que ça pré-dispose au génie, OK, que le génie nécessite forcément un THPI, sais pas.

    Et qu’un THPI soit nécessairement génial, suis pas convaincue non plus.

    Auquel cas la question initiale ne se pose pas exactement dans ces termes, si ?

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    azerty_querty

    Membre
    2 janvier 2022 à 1 h 34 min

    @hautpotentieldeconneries

    Super intéressant, merci pour ces infos !

    J’aime beaucoup aussi le rapprochement audacieux Einstein/Hanouna… fallait oser 😆

    Pour ce qui ce qui se passe en collectif, je pense que tout dépend effectivement du contexte et de la dynamique qui s’y met en place. Les lynchages aussi sont des phénomènes collectifs.

    HP ou pas, on est toujours des animaux sociaux, je vois pas comment un potentiel de quoi que ce soit immuniserait de la connerie, malheureusement…

  • 5f825ad29183e bpthumb

    faiseuse-de-foret

    Membre
    2 janvier 2022 à 3 h 21 min

    @azerty_querty En fait dans la pratique le sujet surdoué laminaire est celui qui a le quotient parmi les plus élevés… & on sait que c’est un profil très normatif homogène dans les sous-tests qui n’a aucune inventivité contrairement au surdoué complexe qui lui a des quotients globaux beaucoup moins hauts — si ses scores sont pas trop hétérogènes pour en avoir un·

    Donc un laminaire ou THQI génie je demande à voir…

    Mais après biensûr tout dépend de comment vous définissez un[e] génie… Si pour vous c’est quelqu’un[e] qui excelle dans un domaine bien connu via des méthodes bien connues alors ce peut aussi bien être un[e] surdoué[e] laminaire[e] qu’un[e] simple neurotypique avec un quotient global de 90 sur l’échelle Stanford Binet· ^^

    précision :
    Les gens se mélangent toujours dans les sigles : ‾THPI‾ n’existe pas. Le potentiel est standard ou non, ˣHPIˣ est juste un synonyme de ˣsurdoué[e]ˣ, c’est le quotient qui peut être moyen élevé ou très élevé·

Page 1 of 3