Se découvrir HP

  • Se découvrir HP

    Posted by leylisems on 18 novembre 2021 à 23 h 43 min

    Belle nuit à tous.

    Pourriez-vous me dire, si le fait d’avoir été identifié(e) HP a constitué un tournant dans votre vie?

    Y a-t-il un vous ” avant le dépistage ” et un vous ” après “?

    Ma question s’adresse particulièrement à ceux qui ont mal vécu leur ” surdouance ” durant la période de vie où ils ignoraient leur ” spécificité “.

    Et, au cas où, vous avez mené une vie bien meilleure après la découverte, qu’est-ce qui vous l’a concrètement permis?

    (Ex: lecture de livre sur les HP?, etc.)

    Merci d’avance pour les éventuels retours.

    Suspended Member a répondu il y a 9 mois 12 Membres · 78 Réponses
  • 78 Réponses
  • 61f6376ba6913 bpthumb

    maths

    Membre
    19 novembre 2021 à 6 h 19 min

    Bonjour,

    Personnellement je me pose un peu la même question (bon moi c’est encore plus récent, testé cette semaine..).

    Qu’est-ce que ça change concrètement ? Est-ce qu’il y a un espoir de mieux vivre dans ce monde si horrible, mieux vivre le fait de faire partie de cette espèce la plus nuisible qui soit, l’Humain ?

    Espérer rencontrer quelqu’un aussi ? Car ne pas avoir d’amis, bon ça passe au final on s’y fait à la longue, mais je suis pas sur qu’on soit complètement fait pour vivre entièrement seul, toujours célibataire..

    Et je me pose aussi une question complémentaire, est-ce que ça aide de discuter sur des forums (voir en vrai) avec des zèbres ?

    J’ai l’impression que le dépistage engendre encore plus d’incertitudes et de questions qu’avant, même si on moins ça peut permettre (même si c’est compliqué tout de même de se l’avouer qu’on l’est, toujours cette mauvaise impression qu’on a triché ou que le psy nous a dit ce qu’on voulait savoir après le passage du WAIS IV..).

    Voili voilou..

  • 620927bb3cec7 bpthumb

    leylisems

    Membre
    19 novembre 2021 à 11 h 21 min

    Bonjour Maths.

    Moi j’pense que, il faut autant d’amour que d’amitié. Chaque chose a sa place et offre des choses que l’autre relation ne peut donner. Sinon, c’est sur qu’à choisir, ce serait mieux de vivre avec son Âme soeur.

    En ce qui concerne la rencontre, discussions avec les zèbres. Faut dire que je suis assez nouvelle dans cette démarche.

    Je me suis d’abord abonnée à des groupes Facebook. Et aussi un autre site…

    Mais perso, ce forum semble être le plus ” enrichissant ” ou je ss pas quel adjectif utiliser, en tt cas, ça me parle bcp plus que les précédents essais.

    J’suis au moins tombée sur une personne que j’apprécie et avec laquelle je me sens connectée :), ce qui pour moi, est chose rare.

    Sinon, je n’ai pas encore rencontré quelqu’un en vrai donc. Voilà, en somme, pas vraiment bcp d’expérience. Mais j’espère que ça apportera qd mm des choses positives.

    Moi, je suis, actuellement, en phase d’essayer de comprendre ce qu’est un HP et saisir a fortiori mon mode de fonctionnement. A cet égard, je conseillerai vivement d’entamer la lecture du livre ” Les Philo-cognitifs: ils n’aiment que penser et penser autrement ” de Fanny Nusbaum (et 2 autres scientifiques). (Si ce n’est déjà fait).

    Et enfin, même si, on se pose beaucoup de questions, j’pense que c un de nos + grands prob., faut qu’on apprenne à se jeter à l’eau et réfléchir au résultat après. 🙂

    Et puis… si y a plus de négatif que du positif, bein, au moins, on aura appris qqch!.

    Je vous remercie de votre retour.

    PS: Si envie d’échanger, n’hésitez pas.

    Sur ce, excellente journée à vous.

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    danaee

    Membre
    19 novembre 2021 à 12 h 02 min

    Bonjour,

    Le fait de savoir que l’on est HP est juste rassurant et la vie est plus sereine car il est confirmé que, effectivement, nous sommes différents et pourquoi nous sommes différents.

    Beaucoup de questionnements se posaient à nous avant, à présent nous pouvons vivre pleinement notre vie car nous connaissons la réponse.

    Belle journée

  • 620927bb3cec7 bpthumb

    leylisems

    Membre
    19 novembre 2021 à 12 h 15 min

    Bonjour danaee!

    C’est sur qu’au début, ça m’avait soulagée aussi, m’a délivré d’un poids lourd…

    Donc, si j’ai bien compris, vous ne vous posez plus autant de questions qu’auparavant alors?

    Mais, y a quand même toujours des interrogations non? Fin le fait de cogiter je veux dire…

    Je vous remercie de votre témoignage et de votre retour.

    Et vous souhaite une agréable journée aussi! Merci 🙂

  • 61f6376ba6913 bpthumb

    maths

    Membre
    19 novembre 2021 à 16 h 36 min

    Merci pour le retour.

    Pour les amis et l’âme sœur c’est sur que ce serait sans doute pas mal, mais quand tu pars de zéro après bientôt 35 ans d’existance, t’as tendance à plus trop y croire.

    Je suis un peu pareil j’essai de comprendre… J’ai déjà lu “Trop intelligent pour être heureux”, “L’adulte surdoué”, en train de lire “Je pense trop” et “Je pense mieux”. Je m’étais dit que je lirais peut être aussi “Je suis un zèbre” (au moins c’est écrit par un zèbre^^). Je regarderais pour ton livre “Les philo cognitifs”.

    Déjà avant de passer le test je me suis pas mal documenté sur le net, fais quelques tests en ligne, regardé pas mal de vidéo Youtube.

    Au final pour l’instant c’est surtout que ça permet d’expliquer pour on se sent si différent, et du mal avec la société.

    Pour se jeter à l’eau sans réfléchir là ça va me poser un gros problème^^, j’ai tellement la fâcheuse tendance à réfléchir à tous les scénarii possibles avant de me “jeter à l’eau”. Et en général tu trouves toujours au moins 1 scénario négatif, et tu te dis, mais en fait pourquoi y aller du coup ?

  • 620927bb3cec7 bpthumb

    leylisems

    Membre
    19 novembre 2021 à 22 h 22 min

    Merci à vous!

    J’comprends… j’comprends tout à fait… Mais bon, faut dire aussi que les ” vraies ” amitiés et amours, ça ne court pas les rues hein!

    Il y a, selon moi, cette démarcation entre le superficiel et l’authenticité, celles auxquelles on s’est juste… habituées. J’pense que, les vraies relations où l’on se vit en s’enrichit mutuellement, c qqch de très rare, car, ça requiert des 2 côtés:

    Un coeur éblouissant, une pureté d’Âme mais aussi la profondeur de l’esprit. J’pense en tout cas.

    Rien ne peut se vivre intensément ou authentiquement, tant que la personne (amitié ou amour qu’importa la relation) n’est pas prête à se dévoiler comme tel, ou n’est pas capable d’accueillir cette intensité.

    Mais bon, ce n’est que mon avis. Et cela, peut, surement ne pas être suffisamment consolateur quand la solitude nous pèse.

    Je sais que, agir sans réfléchir nous semble très difficile mais justement, il est important d’être conscient de ses lacunes, points faibles, et de tenter (au moins d’accepter) d’y remédier…

    Maintenant, chacun sa vie, et son rythme bien sur. Mais, j’pense qu’il n’est pas trop juste d’anticiper sur le remède, car justement là est le remède :))) essayer de ne pas anticiper!…..

    Même si l’on ne peut s’empêcher de se poser trop de questions, ou la réflexion tout court, on peut au moins, essayer de travail sur soi et ne pas s’avouer vaincu dès l’début!

    Chacun ses forces et ses faiblesses mais, perso, j’pense que (mm si ça a ses avantages ou peut constituer une grande force) en même temps ma plus grande faiblesse c’est la réflexion, donc, pr qqun comme moi, bein… faut aller contre sa peur… réflexion = anticipation de ce qui est négatif = anxiété… donc faut aller contre soi.

    Vlà… (ce n’est que ma vision).

    Sur ce, je vous souhaite une excellente nuit!

  • 61f6376ba6913 bpthumb

    maths

    Membre
    20 novembre 2021 à 7 h 33 min

    Merci pour l’excellente nuit.. Même si ça fait longtemps que je ne passe plus vraiment de “bonnes” nuits… J’espère pour toi que la nuit aura été meilleure ! (Désolé j’ai toujours eu du mal avec le vouvoiement en espérant que ça ne te dérange pas trop)

    Pour les amitiés je me demande si c’est pas notre façon d’être, de penser, qui nous fait demander quelque chose de plus dans les relations (amicales ou amoureuses).

    Personnellement je le supporte assez mal quand j’envoi un message, et que ça met du temps à répondre. Alors que moi je suis du genre à répondre très vite (trop vite ?^^).

    Effectivement il est possible que d’éviter d’anticiper tout serait un remède à notre problème, mais c’est aussi un peu contre nature. (Tellement tendance en ce moment à en avoir marre des gens, à tout envoyer chier, même si je me doute bien que ce n’est pas forcément la solution à long terme, à court terme ça fait tellement de bien…)

    On a vraiment des forces ?^^ J’ai tendance à trouver tout ce qu’on est plutôt négatif, et d’envier un peu les gens “normaux”, qui ne pensent pas autant à tout ce qui se passent, à l’avenir, et profite beaucoup plus de l’instant présent. Chose que j’ai l’impression de ne pas faire du tout, je pense régulièrement (tout le temps) aux impacts de mes différentes actions, et c’est vrai que c’est dur de se poser, “profiter”. A voir si c’est en partie ça qui fait qu’on arrive pas à être heureux ? Quand on regarde en arrière, on voit surtout tous les aspects négatifs de notre vie, toutes les douleurs qu’on a vécues, qu’elles soient physiques ou psychologiques. Et à côté les moments qu’on a relativement apprécié semble tellement éparses !

    Après j’ai déjà essayé de me forcer à faire des choses, mais au final avec le temps je m’aperçois que ça me fait plus de mal que de bien, qu’au final on est les seuls à ne pas vraiment montrer notre vrai visage mais à faire semblant pour espérer être accepter des autres. Ca me rappel des anciens collègues qui m’avaient relookés en me disant “Tu verras après tu te sentiras mieux”. Au final ça n’a strictement rien changé, je me suis juste transformer pour essayer d’être intégré (et d’ailleurs au final ça a strictement rien changé dans les relations avec les autres, donc j’ai fini par abandonner et revenir à ce que j’étais).

    Bref oui foncer tête baissée c’est peut être la solution, mais il faudrait des résultats suffisamment rapide pour se motiver à continuer !

  • 620927bb3cec7 bpthumb

    leylisems

    Membre
    20 novembre 2021 à 9 h 11 min

    Bonjour !

    J’ai eu un peu de mal à m’endormir mais ça va. Merci à vous. Aucun problème pour le tutoiement, je préfère quand on fait à son aise.

    Pour ce qui est de la force, oui on en a comme tout un chacun mais il est vrai que notre expérience de vie et notre mauvaise estime de soi biaise notre vision des choses. Cette capacité de réflexion constitue tout autant une force :

    Il est tellement de gens qui ne posent même la question de ce qu’ils sont, ni de leurs liens avec le monde, alors que ce serait la base de toute une vie, savoir ou essayer d’apprendre qui nous sommes vraiment et être capable de réfléchir par soi.

    Cette capacité de cogiter est une force car nous permet d’aller dans et en dehors de beaucoup de concepts et de choses, nous permet aussi d’avoir une plus grande connexion avec le monde dans sa globalité. Prendre conscience notamment de la spécificité des choses qui paraissent banales pour beaucoup !

    Le prob c’est que l’excès nuit dans tout c’est tout. Et qu’il y a un moment où faut tout simplement s’efforcer de ne pas rester dans la réflexion et je suis sûre qu’il y a des moyens adéquats pour mieux gérer notre mode de fonctionnement, que l’on ignore peut-être !

    Aller contre sa nature c’est different d’un travail sur soi… Moi perso j’accepte que y a des moments où l’on ne doit tout simplement pas réfléchir et sachant ça, mais j’essaie de faire l’effort pour… Même si c pas évident hein je vous l’accorde !…

  • 620927bb3cec7 bpthumb

    leylisems

    Membre
    20 novembre 2021 à 9 h 25 min

    C’est sur que changer vers ce que l’on ne désire en réalité pas pour plaire ne doit pas aider.

    Une relation seine requiert que l’on soi vraiment soi-même avec l’autre et le fait d’être aimé, apprécié dans notre façon d’être en général.

    C’est sur que notre façon de fonctionner n’aide pas pour de vraies relations mais (et même si ça peut ne pas soulager) avec notre façon d’être quand on s’entend bien avec qqun, en général la connexion est vraiment là ! Et… C’est solide.

    Faut dire que perso j’avais bcp de chances avant car j’étais dans le respect (pas superficiel, celui que je me dois, sur lequel je n’ai pas le choix) et dans l’émerveillement face à l’humain. J’aimais rencontrer de nouveaux univers, chaque humain étant un monde, ça me plaisait quelqu’il soit… Et j’avais hâte de savoir sa façon de penser, sa représentation du monde tandis que maintenant c’est le dégoût et le mépris que j’ai face à l’espèce humaine, en général, donc mm ce côté intellect ne me fait plus vraiment effet, le coitoiment d’une personne me fatigue vite, a tendance à m’irriter car je les ressens plus comme des coquilles vides, il n’y a que les gens dont je sens la bienveillance qui ont un minimum de considération (l’authentique, la sincère…) de ma part, qui, gagnent donc mon respect.

    Moi faut que je sente vraiment la personne, ce qui me satisfaisait voire me rendait admirative ne me fait plus ou presque plus d’effet, et à même plutôt tendance à accentuer mon dégoût. (ex: qqun qui à mes yeux, doté d’un certain niveau de capacités cognitives mais qui, l’utilise à mauvais escient… Ou qui est qqun manquant de respect ou d’orgueilleux, etc).

    Et ouais, la solitude pèse. Mais je pense qu’il ne faut surtout pas s’abandonner soi. Et… Ce serait dommage de quitter ce monde, en ayant vécu l’enfer de soi même, sans avoir goûter et vécu le paradis qu’il contient. Moi j’pense que tout a 2 faces ici… Positif et négatif… Donc voilà… Le chemin est tortueux mais l’abandon, s’était juste pour moi, du gâchis.

  • 61f6376ba6913 bpthumb

    maths

    Membre
    20 novembre 2021 à 11 h 48 min

    J’ai malheureusement jamais eu de vrai connexion avec quelqu’un, après j’ai peut être pas eu de chance sur ce point.

    La solitude sur le long terme oui ça pèse beaucoup… (heureusement que j’ai mon chat !)

    L’abandon c’est peut être du gâchis, mais quand tu fais des efforts pendant des années, que tu essaies différents trucs et qu’au final tu ne vois aucun changement, à terme c’est compliqué de persister et de se dire que ça va finir par changer…

Page 1 of 8