Amitié compliquée

  • Amitié compliquée

    ddbd992c20dcbd775af51b81642e1f42?s=1&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue extra-terrestre mis à jour Il y a 3 mois, 2 semaines 3 Membres · 6 Articles
  • ddbd992c20dcbd775af51b81642e1f42?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    extra-terrestre

    Membre
    11 août 2021 à 19 h 01 min

    Bonjour, j’ai 45 ans et j’ai toujours senti que j’étais différente dans mes relations aux autres et dans ma façon de voir le monde. Je n’aime pas les étiquettes, mais je suis hypersensible, paraît il, j’ai une sensibilité à fleur de peau, une empathie sur développée, et je recherche sens et intensité dans la vie. Certains diraient que je suis compliquée ! Lol. Ou trop sérieuse.

    J’ai une vie épanouie : un mari adorable et 4 enfants. J’accepte bien ma sensibilité, elle fait partie de moi.

    Mais je n’ai jamais eu beaucoup d’amis, juste quelques uns, et jamais avec la profondeur que j’aurais voulu.

    Comment savoir si je suis trop exigente ou si c’est l’autre qui ne me correspond pas, ou ne m’apprecie pas sincèrement. Je me remets toujours en cause, je m’attache beaucoup, du coup je trouve l’amitié compliquée.

    Il y a 3 ans je me suis fait un ami. Il y a eu vite une très forte complicité, une connexion. Cet ami m’a dit qu’il m’appréciait beaucoup et ressentait une forte amitié pour moi. Alors en hypersensible qui se respecte, j’ai vite investi la relation. J’ai ouvert mon coeur, je suis aimante, affectueuse, toujours à l’écoute, un peu collante… Mais si cet ami continue à me dire qu’il tient à moi, il est parfois distant ( certaines fois, au travail, car c’est un collègue, il m’a ignorée pour aller vers d’autres personnes), comme si je ne l’intéressais plus. De plus, il est plus tourné vers lui, alors que moi je l’aide toujours. Tout cela m’a parfois beaucoup blessée.Je lui ai fait des reproches, je doute parfois de son affection, je lui ai beaucoup parlé de ce que je ressentais. Il est patient, mais a des moments d’agacement, me trouve trop exigente avec lui, dit que j’ai un problème. Il a donc eu beaucoup de tensions cette année. Moi je l’aime beaucoup et j’ai même entamé une psychothérapie pour calmer mes peurs et savoir faire face à mes émotions excessives. Je manque de confiance en moi, et je ne sais plus si je dois revoir mes exigences ( trop idéalistes) ou si je dois m’éloigner de lui. Avec lui j’ai cru que j’aurai l’amitié intense dont je rêve, mais je vois bien que je me suis trompée. Et je me dis qu’il faut que je m’adapte aux autres.

    Qu’en pensez vous ? Comment vivez vous l’amitié ? Est ce moi qui suis trop bizarre ou compliquée ? Mon cerveau est tout le temps en ébullition et se pose 1000 questions. Est ce moi qui m’attache trop ?

    Comment se faire des amis quand on est hypersensible ?

  • 60627821db4b8 bpthumb

    logos

    Membre
    11 août 2021 à 19 h 30 min

    Bonsoir @extra-terrestre ,

    Je vais te dire que j’ai le même problème d’hypersensibilité, de cogitations intenses et de manque de patience dans mes relations amicales (et plus intimes) 🙂

    Ce que je pense de ta situation est simple: tu te poses trop de questions!

    Le fait que tu sois aimante, gentille, attentive, investie, c’est toi et tu n’as pas à le changer. Sauf si cela te cause de la souffrance. Dans le sens que tu as l’impression de ne jamais rien avoir en retour, te sens utilisée, et ça c’est ton intuition qui te le dira, pas ta tête. Car en général on met de côté les signaux qui vont dans ce sens du fait de tout l’investissement émotionnel que l’on fait.

    Tu ne peux malheureusement pas demander à ton ami de faire autant, et de te suivre dans ton fonctionnement. Il a le sien aussi tu sais. Il faut le respecter. Et s’il ne te plait pas (son fonctionnement), alors prend la distance adéquate pour que cela ne te touche plus.

    Je n’aime pas ce mot, mais de temps en temps être “raisonnable” dans son investissement, se dire que l’autre n’est pas sa propriété absolue (je grossis volontairement), est le meilleur gage d’obtenir une amitié sincère, profonde et durable.

    Je n’ai pas énormément de vrais amis tout comme toi. Et j’ai aussi du mal à m’en faire car je ne trouve pas (je dirais plutôt ressens) l’authenticité et les valeurs dans les personnes que je rencontre. J’en ai même eu la mésaventure inverse dans une relation récemment, où tout se passait le plus naturellement possible (complicité, discussions, échanges riches, RAS tout vraiment au top). Et pourtant clash il y a eu et la relation est désormais finie, en partie de mon fait d’avoir trop cogité au lieu de laisser couler.

    Les amis que j’ai je les connais depuis des années et quand j’y pense notre amitié c’est faite sans forcer, naturellement, sans clash, car j’étais peu être plus “raisonnable” 😅

    Gentil message pour essayer de partager nos expériences

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    11 août 2021 à 21 h 34 min

    Je suis également hypersensible.

    Je laisse les choses se faire ou pas. Mais si je souffre, j’ai tendance à fuir.

    J’ai vécu des amitiés intenses, avec des femmes ou des hommes, et je trouve cela merveilleux d’être proche… mais lorsque cela se termine, par une “séparation” ou par la mort, c’est dur.

    Seulement ce sont des relations qui rendent la vie si belle… Le tout est d’accepter que les relations sont éphémères… Et ça c’est parfois très dur… Mais c’est bien pour cela qu’il faut d’autant plus en profiter.

    Ma plus ancienne amie, c’est ma soeur jumelle dizygote. Mon plus ancien ami, je le connais depuis que je suis adolescente. Je connais mon meilleur ami depuis plus de 13 ans maintenant. Mais j’ai peu d’ami(e)s, et j’en ai perdu récemment, 2 amies, alors que j’étais proche d’elles depuis plus de 12 et 20 ans… C’est rude. Mais c’est la vie.

    Les gens changent, la vie de chacun évolue, et les relations qu’on a les uns avec les autres aussi. Donc… Je pense qu’il faut simplement suivre le cours de l’eau et ne pas nager à contre-courant.

  • ddbd992c20dcbd775af51b81642e1f42?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    extra-terrestre

    Membre
    11 août 2021 à 22 h 28 min

    Ca me fait vraiment plaisir de discuter avec des gens qui me comprennent. Merci pour vos réponses.

    Kitsunebi, tu as raison, les relations sont souvent éphémères. J’ai beaucoup de mal avec les séparations et les fins. Je sens ta tristesse, et je comprends. Tu sais, parfois il y à des moments de creux, Et puis la vie nous offre de façon inattendue de nouvelles opportunités.

    Et en effet, il faut sûrement laisser faire, accepter les choses comme elles sont. C’est épuisant de se battre sans arrêt. Je dois travailler le lâcher prise !

    Ça rejoint d’ailleurs ce que tu dis, logos : ton message est plein de bon sens. Je me pose toujours beaucoup trop de questions ! Je m’agace moi même, lol. J’ai tendance à vouloir des relations trop intenses. Et je dois accepter le fonctionnement des autres, qui eux, le plus souvent, sont plus légers. C’est plus facile à dire qu’à faire ! Mais c’est mon objectif pour les mois à venir : méditer, me poser moins de questions et accepter l’amitié que m’offre mon ami . Je dois en effet être plus ” Raisonnable “( je n’aime pas ce mot non plus ! 😁) : ne pas m’investir trop intensément quand l’autre ne peut pas suivre, même si je sais que je donnerai toujours un peu plus que mon ami. Être trop entière comme j’ai pu l’être jusqu’à présent déclenche des tensions destructrices !

    Je continue tout de même de rêver à un ami qui saurait s’investir autant que moi. Un hypersensible peut-être ?

    Moi parfois je me sens ridicule de m’attacher autant aux autres. Les gens que je croise sont plus détachés !

    Merci beaucoup pour vos conseils !

    Quand on est un peu différent, il faut s’adapter aux autres, mais tout en restant soi même…

    Logos, je suis désolée pour toi qu’une de tes belles amitiés se soit terminée ! Ça ne peut pas s’arranger ?

    Bonne soirée

  • 60627821db4b8 bpthumb

    logos

    Membre
    12 août 2021 à 0 h 39 min

    @extra-terrestre

    Logos, je suis désolée pour toi qu’une de tes belles amitiés se soit terminée ! Ça ne peut pas s’arranger ?

    Heu… non je ne pense pas☹

    C’est un de mes défauts (lié à l’hypersensibilité je pense): quand je suis blessé et que les émotions débordent de trop (tristesse, déception et autres), je ne maîtrise plus mes pensées et elles doivent sortir. Mes mots, qui n’ont pas pour objectif de casser mais de remettre les choses à leur place de manière factuelle (ça c’est le côté raisonnement logique), cinglent et blessent à leur tour… Mais toutes mes émotions transparaissent très fortement, et une incompréhension/antagonisme s’installe. Toute discussion apaisée n’est dès lors plus possible.

    Sans compter que la personne dont je parlais se disait elle aussi hypersensible/empathique. C’est une première pour moi de voir qu’on arrive à ne pas se comprendre et se fâcher très sérieusement avec une personne à la sensibilité similaire…

    M’enfin, la vie doit suivre son cours 🤗 (même si cela m’est très dur)

  • ddbd992c20dcbd775af51b81642e1f42?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    extra-terrestre

    Membre
    12 août 2021 à 8 h 57 min

    Logos, je te comprends, je suis comme ça aussi. Les émotions débordent, et même quand je mf dis de ne rien dire, ça finit par sortir quand même. Et quand je suis blessée par une personne à laquelle je tiens, je ne sais pas si ça te fait pareil, je ressens une colère au fond de moi, colère difficile à apaiser !

    Parfois on peut s’excuser sincèrement et expliquer à l’autre personne notre fonctionnement et notre tristesse …

Affichage des réponses 1 - 6 de 6

Publication originale
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant