Coupe du Monde de Football (Qatar-en-“hivers”) 2022 !


Contenus connexes :

  • 62a97c6ab862e bpthumb

    minos

    Membre
    22 novembre 2022 Ă  20 h 16 min

    Oui, @olbius … Le foot impose qu’un grand club n’osera jamais se montrer prĂ©somptueux Ă  l’Ă©gard de l’Ă©quipe de bien moindre valeur intrinsèque qu’il va affronter, et ceux qui connaissent un peu le foot savent qu’il ne s’agit pas lĂ  que de prĂ©cautions de com’ plus ou moins entendues et faussement polies ou bienpensantes qui suscitent ces discours prudents, mais bien qu’ils reposent sur une vraie conscience de cette incertitude, car c’est bien l’expĂ©rience d’une rĂ©alitĂ© effective qui oblige chacun Ă  se montrer raisonnable et mesurĂ©, Ă  rester humble… LĂ  oĂą ce peut ĂŞtre le plus manifeste, c’est en Coupe de France, compèt qui peut opposer des clubs de L1 contre ceux issus de divisions infĂ©rieures (parfois mĂŞme pas professionnels) et qui a dĂ©jĂ  vu nombre de ces cadors se faire sortir “sur un match” par faute de leur suffisance ou du fait de leur manque d’implication coupable… Alors que l’adversitĂ© Ă©tait, elle, sur motivĂ©e Ă  l’idĂ©e de “recevoir” ces reprĂ©sentants de l’Ă©lite nationale de leur discipline sportive.

    C’est presque aussi criant en CdM : En l’occurrence, l’Arabie-Saoudite Ă©tait la 51ème nation au classement FIFA… Et elle a pourtant battu le 3ème il y a quelques heures !

    Cela tient aussi et notamment au fait que les scores s’y comptabilisent par de toutes petites unitĂ©s-Ă©carts (1 ou 2 buts par match (et/ou de plus que son opposant, très couramment)) et ce qui dĂ©bouche rĂ©gulièrement par des scores vierges ou de paritĂ©s (eux qui soulignent cette distinction importante), lĂ  oĂą, par exemple, tous les autres sports collectifs se dĂ©partagent souvent sur des diffĂ©rences qui se montent Ă  des dizaines de points-buts et qui finissent “toujours” pas donner un avantage “logique” Ă  un reprĂ©sentant disposant d’un groupe de joueurs de meilleure qualitĂ©, plus talentueux et disposant d’une plus grande expĂ©rience au plus haut niveau (cf. rugby, hand’, volley, basket, baseball, hockey…).

  • 62a97c6ab862e bpthumb

    minos

    Membre
    22 novembre 2022 Ă  20 h 32 min

    Le hockey n’Ă©tait pas un bon contre-exemple Ă  citer en ce que ses scores peuvent ĂŞtre comparables Ă  ceux du foot… Mais bon, son problème rĂ©side en le fait qu’il n’est pas pratiquĂ© par grand monde en dehors des pays Nordiques (outre les Ă©quipements onĂ©reux qu’il nĂ©cessite), ce qui lui Ă´te toute chance de se voir popularisĂ© comme l’est le football partout sur la planète.

  • 62a97c6ab862e bpthumb

    minos

    Membre
    22 novembre 2022 Ă  22 h 30 min

    J’ai assistĂ© Ă  une belle prestation des Bleus qui ont bien su rĂ©agir Ă  l’ouverture du score Australienne… Elle qui n’aura suffi Ă  instiller le doute dans les esprits des joueurs de l’EDF (bien supĂ©rieurs techniquement).

    L’attaque “de feu” de “la sĂ©lection Ă  DD” (avec ou sans Benzema) reste une arme lĂ©tale dont la dangerositĂ© est redoutable et lĂ©gitimement redoutĂ©e par tous ses adversaires… Et sur cette rencontre, mĂŞme si l’adversitĂ© n’Ă©tait pas Ă©quivalente, on a encore eu l’occasion de le constater par ses joueurs Ă  vocation offensive ; Rabiot, MbappĂ© et Giroud (2 X !)… Lui qui, pour n’avoir pratiquement jamais Ă©tĂ© un “premier choix Ă©vident” pour personne durant tout son parcours en Bleu, se sera quasiment systĂ©matiquement imposĂ© Ă  tous et (presque) “contre tous” grâce Ă  son efficacitĂ© extraordinaire de constance. Pour cela, je suis vraiment heureux pour lui qu’il se soit hissĂ© en tĂŞte des meilleurs buteurs de l’histoire de l’EDF, c’est une rĂ©compense honorifique individuelle totalement mĂ©ritĂ© et qui donne la dimension de performances qu’il a su maintenir toute sa longue carrière durant… Et ça me plait aussi qu’un joueur du Milan AC brille ainsi Ă  l’Ă©chelle mondiale…^^

  • 62a97c6ab862e bpthumb

    minos

    Membre
    24 novembre 2022 Ă  6 h 00 min

    Bon, un peu déçu par ces premiers matchs nuls et vierges…

    J’ai vu Maroc-Croatie et ce n’Ă©tait pas vraiment “enthousiasmant”… Entre des Marocains valeureux et pas mauvais techniquement, mais peu inspirĂ© globalement et des Croates dont les reprĂ©sentants n’ont pas montrĂ© grand-chose… C’Ă©tait pas une purge, mais peu intĂ©ressant Ă  voir.

    L’opposition entre la Belgique et le Canada Ă©tait Ă  peine plus animĂ©e et mĂŞme si les Nord-AmĂ©ricains auraient mĂ©ritĂ© de mener au score sur l’ensemble de leur prestation de la première mi-temps (un pĂ©nalty arrĂŞtĂ© par l’excellent portier qu’est Courtois), ils se sont inclinĂ©s sur un but Belge relativement “contre le cours du jeu” intervenu juste avant la pose (44′). En seconde mi-temps, l’Ă©quilibre s’est rĂ©tabli du fait de Canadien moins “en jambes” comme plus maladroits et “les diables rouges”, quoiqu’eux-mĂŞmes peu dangereux en attaque, ont tenu ce petit but d’avance jusqu’au coup de sifflet final.

    J’ose espĂ©rer que les 2 prochaines rencontres que je verrais (BrĂ©sil-Serbie et Portugal-Ghana) seront plus “dynamiques” et prolifiques… Mais c’est surtout l’opposition entre les lusitaniens et ces GhanĂ©ens qui attirera mon attention ; je ferais d’emblĂ©e de la formation portugaise un de mes favoris prĂ©fĂ©rentiels (avec les Pays-Bas) et j’ai hâte de la voir Ă©voluĂ©e dans cette compĂ©tition. Cristiano Ronaldo, sa star incontournable, est “attendue au tournant” après le plus inconsistant dĂ©but de saison de sa longue carrière professionnelle… Lui qui est dĂ©sormais sans club et plus que jamais critiquĂ© par les nombreux dĂ©tracteurs que cet athlète clivant a toujours drainĂ© autour de sa personne (et de son image). Bien sĂ»r, moi, j’estime que c’est un joueur extraordinaire, un des rares qu’on peut qualifier de “lĂ©gende vivante” de ce sport et je le trouve plus impressionnant que Messi (son seul concurrent Ă  ce niveau de maĂ®trise). Alors, bien entendu, Ă  37 ans, il n’est plus aussi performant et dĂ©cisif qu’il a pu l’ĂŞtre il y a peu encore, mais je ne doute pas qu’auprès de ses coĂ©quipiers talentueux (qui forment ensemble une sĂ©lection que ceux qui connaissent le foot devraient lĂ©gitimement redouter), il saura montrer Ă  tous qui il est toujours. En effet, je ne vais pas citer ses autres et nombreuses “forces vives”, mais la qualitĂ© de l’effectif du Portugal se situe depuis le gardien en passant par toutes ses lignes (dĂ©fense, milieu et attaque) et donc, mĂŞme si je dois sĂ»rement manquer d’objectivitĂ© dans mon analyse, rationnellement, de les voir atteindre les demi-finales ne serait pas une surprise… Mais moi, je souhaiterais qu’ils gagnent cette coupe, ce qui reste de plus difficile Ă  faire…

  • 62a97c6ab862e bpthumb

    minos

    Membre
    24 novembre 2022 Ă  19 h 46 min

    Super deuxième pĂ©riode de ce Portugal-Ghana !… Après une domination nette, mais stĂ©rile (malgrĂ© un but refusĂ© Ă  CR7 pour une faute prĂ©alable peu Ă©vidente (30′)) en première mi-temps, les lusitaniens ont pris un avantage mĂ©ritĂ© Ă  la suite d’un pĂ©nalty obtenu et marquĂ© par (toujours) Cristiano Ronaldo (65′). Suite Ă  ça, les GhanĂ©ens se sont montrĂ©s plus volontaires en phase offensive et ont Ă©galisĂ© sur un beau dĂ©bordement le long de la ligne de touche que n’a fait qu’accompagnĂ© le dĂ©fenseur portugais et qui aura dĂ©bouchĂ© sur un centre qui a littĂ©ralement trouĂ© un 2e de ses coĂ©quipiers de la ligne arrière… A 1 partout, l’Ă©quipe portugaise a bien rĂ©agi et mieux organisĂ© ses attaques de sortes qu’ils sont parvenus Ă  reprendre l’avantage (par deux fois en 2 mn ! (78′ et 80′))… Ă€ 3 – 1, on aurait pu penser que le “match Ă©tait pliĂ©”, mais les africains sont Ă  nouveau parvenus Ă  concrĂ©tiser leurs bonnes intentions par une tĂŞte Ă  bout portant (encore sur une erreur de dĂ©fense coupable des Portugais Ă  la 89′). 3 Ă  2 restera le score final de cette partie, mais, sans rien enlevĂ© Ă  un Ghana qui a su bousculer sporadiquement une hiĂ©rarchie footballistique prĂ©sumĂ©e et qui a jouĂ© avec ses qualitĂ©s pour compenser un Ă©cart rĂ©el entre ces deux nations, ce sont surtout les manquements dĂ©fensifs adverses qui leur ont laissĂ© espĂ©rĂ© pouvoir arracher un match nul.

    Somme toute, ces Ă©carts auront aussi permis d’assister Ă  une rencontre “animĂ©e” quoique stressante (pour moi) sur la fin, alors que le gardien portugais n’a rien trouvĂ© de mieux que de passer Ă  un poil de cul de se faire subtiliser le ballon qu’il s’apprĂŞtait Ă  relancer en omettant inconsidĂ©rĂ©ment de restĂ© attentif Ă  un joueur ghanĂ©en qui s’Ă©tait fait oubliĂ© derrière son dos… Bref, c’Ă©tait tout de mĂŞme beau et intĂ©ressant Ă  voir et surtout, très content que finalement (!), cette sĂ©lection portugaise soit parvenue Ă  remporter sa première rencontre dans cette compĂ©tition.

    Ă€ noter que (pour asseoir un peu plus sa lĂ©gende), en transformant le pĂ©nalty qu’il avait lui-mĂŞme obtenu, Cristiano Ronaldo est devenu le premier joueur de l’histoire Ă  avoir marquĂ© au moins un but lors de 5 Coupe du Monde ! ^^

  • 62a97c6ab862e bpthumb

    minos

    Membre
    24 novembre 2022 Ă  20 h 00 min

    Et maintenant, place Ă  BrĂ©sil-Serbie !… Je connais la valeur des Sud-AmĂ©ricains, mais la Serbie est une sĂ©lection qui comporte Ă©galement des individualitĂ©s talentueuses et je ne crois pas que l’issue de cette opposition soit aussi Ă©vidente que beaucoup le pense… Ă€ voir donc.

  • 62a97c6ab862e bpthumb

    minos

    Membre
    24 novembre 2022 Ă  22 h 28 min

    Le BrĂ©sil s’est imposĂ© logiquement sur un score de 2 Ă  0 (dont un 2ᵉ but magnifique !) acquis dans la seconde pĂ©riode (62ᵉ et 73ᵉ minute) d’un match qu’ils ont globalement bien maĂ®trisĂ© face Ă  des Serbes assez bons techniquement, mais mis sous une pression quasi constante par les aptitudes offensives “d’auriverdes” appliquĂ©s. C’Ă©tait assez plaisant Ă  voir, mais un peu dĂ©cevant relativement au dĂ©sĂ©quilibre patent qui s’est rĂ©vĂ©lĂ© (durant la majeure partie du temps qu’aura durĂ©e cette rencontre) entre ces deux sĂ©lections.

  • 62a97c6ab862e bpthumb

    minos

    Membre
    25 novembre 2022 Ă  20 h 23 min

    Maintenant que toutes les Ă©quipes ont dĂ©jĂ  jouĂ© leurs premiers matchs (et en ajoutant les 3 dĂ©jĂ  jouĂ©s pour la deuxième journĂ©e de la phase de poule), on peut dĂ©gager “une tendance lourde” assez significative et on en est Ă  une moyenne de 2,58 buts par match (49 buts / 19 matchs) ce qui est un ratio qui se situe dans une moyenne comparable par rapport Ă  celles des 7 prĂ©cĂ©dentes Ă©ditions (depuis 1994 donc) qui elles, “tournaient” entre 2,27 et 2,71 buts / match).

    Je ne remonte pas trop loin pour Ă©tablir cette analyse comparative parce que je considère que 1990 Ă©tant la CdM avec la moyenne la plus faible de l’histoire de cette compĂ©tition (2,21 b/m), ce serait quelque peu usurpĂ© de l’intĂ©grer comme un Ă©lĂ©ment de rĂ©fĂ©rence “honnĂŞte”… Mais aussi pour situer ce chiffre dans une Ă©chelle de valeur qui en resterait Ă  un football de notre ère (dite) “moderne”.

    Au demeurant, on peut relever que si on prend un par un les chiffres respectifs obtenus successivement (1994 : 2,71 b/m ; 1998 : 2,67 b/m ; 2002 : 2,52 b/m ; 2006 : 2,30 b/m ; 2010 : 2,27 b/m ; 2014 : 2,67 b/m et 2018 : 2,64 b/m (soit 2,54 b/m en moyenne sur ces 7 dernières Ă©ditions)) “on colle” peu ou prou au level habituel sur ce plan… Lui que l’on retrouve relativement depuis la CdM de 1962, et ce, alors que les 6 premières compĂ©titions mondiales allaient de 3,6 b/m Ă  5,38 b/m (mais en se basant sur un nombre de confrontations infĂ©rieurs pour (notamment) les 5 premières phases finales organisĂ©es) !…

    C’est aussi Ă  pondĂ©rer de par le fait que pour l’heure, on en reste Ă  la phase de poule au Qatar alors que les chiffres que j’ai retenus sont ceux dĂ©finitifs des 7 CdM prĂ©cĂ©dentes et qu’ils additionnent donc tous les matchs ce chacune de ses Ă©ditions… C’est-Ă -dire qu’ils incluent donc Ă©galement les rencontres Ă  Ă©limination directes (Ă  partir des 8ᵉ de finals), elles dont on sait que les moyennes b/m sont habituellement lĂ©gèrement plus hautes que celles que l’on retrouve dans les seules phases de poule pour y intĂ©grer des dĂ©nouements qui font souvent appels Ă  des prolongations et qui ajoutent du temps de jeu supplĂ©mentaire, ce qui a pour consĂ©quence d’augmenter les probabilitĂ©s d’en finir sur un score plus important (par exemple : 2,417 b/m pour la seule phase de poule 2018 Ă  comparer aux 2,64 b/m du total final de cette Ă©dition).

  • 62a97c6ab862e bpthumb

    minos

    Membre
    27 novembre 2022 Ă  22 h 52 min

    Cet Espagne-Allemagne auquel je viens d’assister Ă©tait vraiment de grande qualitĂ© et, Ă  mon sens, le plus beau match qu’il m’ait Ă©tĂ© donnĂ© de voir depuis le dĂ©but de cette compĂ©tition mondiale.

    S’il s’est achevĂ© sur un rĂ©sultat nul (1 Ă  1) apparemment “Ă©triquĂ©”, son haut niveau technique et tactique, sa grande intensitĂ© et les nombreuses phases offensives que chacune de ces deux sĂ©lections ont su multiplier alternativement tout au long de cette rencontre (en faisant preuve d’une maĂ®trise footballistique remarquable) en fait un plaidoyer convaincant pour tout amoureux de ce jeu.

    Les Espagnols Ă©taient donnĂ©s favoris et ils ont d’emblĂ©e tenu leur rang, mais l’opposition qu’ont su leur rendre leur adversaire teuton du soir Ă©tait proportionnĂ©e et bien plus en rapport avec leur rĂ©putation que ce qu’il n’avait montrĂ© lors de leur première sortie face au Japon (elle qu’ils ont presque logiquement perdu)…

    Le talent est moins manifestement prĂ©sent dans la sĂ©lection allemande d’aujourd’hui qu’il ne l’a Ă©tĂ© quelques annĂ©es auparavant (quoiqu’il existe tout de mĂŞme) et ses joueurs semblent naturellement moins assurĂ©s de leur force collective, mais l’esprit de cette grande nation de ce sport n’est pas perdu et au vu de la belle rĂ©action d’orgueil qu’ils ont su produire sous la pression et contre une adversitĂ© puissante et en confiance, je pense qu’on devra encore compter sur eux pour aller loin dans cette CdM (au moins en demi).

    Quant aux espagnols, eux, ils se placent (comme prĂ©vu) comme des prĂ©tendants rationnels Ă  la victoire finale et mĂŞme si je n’apprĂ©cie que très modĂ©rĂ©ment leur style de jeu, je dois bien convenir qu’ils sont vraiment fort techniquement, ce qui se traduit par une grande dextĂ©ritĂ© pour amener le danger dans la surface de rĂ©paration de leurs rivaux, quels qu’ils soient.

  • 62a97c6ab862e bpthumb

    minos

    Membre
    28 novembre 2022 Ă  20 h 05 min

    Maintenant que “quasiment toutes les sĂ©lections nationales” (le match Portugal-Uruguay n’est pas encore jouĂ© au moment oĂą j’Ă©cris ces lignes) ont dĂ©jĂ  participĂ© Ă  2 matchs, on en est Ă  un total de 2,45 buts par match (76 buts / 31 matchs)… Moyenne lĂ©gèrement en baisse par comparaison aux 2,58 b/m Ă  l’issue des 19 premières rencontres.

Page 2 of 3