Coupe du Monde de Football (Qatar-en-“hivers”) 2022 !

  • Coupe du Monde de Football (Qatar-en-“hivers”) 2022 !

    Publié par minos le 17 novembre 2022 à 10 h 26 min

    Je ne sais pas qui d’autres “ici” (sur ce site) sera dans ce cas, mais perso’, le “cynique et amoral” spécimen (représentatif, de ce point de vue) de l’humanité que je suis ne va pas se priver de visionner toutes les rencontres qui l’intéressent qui se dérouleront dans le cadre de cette prestigieuse et (aléatoirement) “enthousiasmante” compétition qu’est la “CdM de la FIFA” (tous droits réservés !)… Et ce (donc), sans tant d’état d’âmes relativement au fait que l’organisation de cet évènement majeur aura été (selon toute vraisemblance) purement et simplement “acheté” par de richissimes enturbannés à grand coup de “gazodollars” ou qui serait en rapport avec les us et coutumes peu conformes aux critères que s’imposeraient à eux-mêmes certains gouvernements “démocratiques” s’agissant de préservation de l’environnement, de notions des droits de l’homme et autres respect de “règles étiques” entendues comme “universelles”… Ce qui (on le savait tous) n’a pas cours (ou est apprécié très diversement) dans l’Émirat en question… Et ce qui n’avait dérangé (quasiment) aucun “responsable” lorsqu’il a fallu désigner un pays organisateur, il y a 12 ans de cela… Ceci étant, l’autre prétendant-“favori” à l’époque, c’était les EU, et si “on” leur avait attribué cette édition-là de la CdM, on aurait tout aussi bien pu discuter un petit moment sur leur conception de “l’empreinte carbone” et de “l’intérêt” (poli ?) qu’il y porte (en tant que l’un des plus importants pollueurs de la planète)…

    Accessoirement, est-il nécessaire de se remémorer qu’en 1934, c’était l’Italie Mussolinienne qui avait été l’hôte de cette épreuve… Ou que la dictature argentine avait accueillie en 1978 “le reste du monde” (qui y était venu sans trop se pincer le nez) ?… Au passage, ces deux nations avaient respectivement remporté la fameuse coupe… De là présumer que la Qatar pourrait rééditer cette perf’… ‘Faut pas déconner quand même (‘y a qu’à voir comment ils n’arrivent déjà pas “à se payer” la Ligue des Champions malgré le fric indécent qu’ils y consacrent (cf. PSG)) !… ^^

    Et donc, c’est sans “mauvaise conscience” ni tant de complexe que je m’en vais te me suivre ce qui représente “le summum” de cette expression qui est la plus universellement “élitisto-inclusive” (que représente ce sport) à la TV !

    Pour ma part, j’ai “toujours” (depuis mon adolescence, surtout) apprécié ce sport pour le pratiquer avec plaisir en mode loisir et pour aimer en voir ses développements professionnels et très médiatisés.

    Il faut concevoir que l’essence même de ce jeu est singulière : Imposer de n’utiliser (pour l’essentiel) que ses pieds (s’interdisant en cela la facilité d’employer ses mains) pour manier un ballon rebondissant (et capricieux) jusqu’au fond des filets d’une cage qui est (elle) “gardée” par un adversaire qui (lui, par contre) est autorisé à se servir de toutes les capacités motrices que lui permet son corps pour t’en empêcher… C’est (déjà) en soi assez tordu… ^^

    Mais, au-delà même de ce concept étrange, ce qui (à mon sens) a assis la popularité incomparable de ce sport à travers le monde, c’est la notion d’incertitude qu’il intègre avec évidence à un niveau qui confine à “l’existentiel” (lui en lequel chacun peut se reconnaître) : Quel autre jeu te communique aussi réalistement “qu’un petit peut battre un grand” ?… Dans quelle autre pratique sportive pourrait-on trouver une vraie satisfaction à avoir assisté à une rencontre qui se sera conclue par un 0 à 0 ?… Dans quel autre sport, un but est-il aussi représentatif, sinon là où cet unique “pion” peut tout changer ?… Il y a beaucoup “d’humanité” (en toutes ses composantes, bonne ou mauvaise) dans ce sport, et ce, bien plus que dans d’autres… Et elle est perçue comme telle par chacun de par le monde parce que tous, on est épris de justice et contraint par l’injustice… Parce que tous, on “espère” et “on veut croire”… Et parce que c’est uniquement ce sport qui te le permet d’une façon magistrale et véritable… Indépendamment de l’argent qu’on y consacre ou de la peine qu’on y met.

    “Chez moi” (qui suis “sang pour sang” rital d’ascendance), on appelle ça le “calcio” et dans “notre culture” (romantico-réaliste), ce jeu populaire est intimement lié-associable à la société Italienne. Du coup, même si je suis né et que j’ai grandi en France, c’est les Azzurri qui sont “mes chéris”… Mais comme les latins inconstants qu’ils sont se sont montrés infoutus de représenter dignement la botte sur ce tas de sable, je reporterais mon attention sur “les Oranjes” (“mécaniques” (les Néerlandais)) et sur le Portugal de CR7 lors de cette édition… Par affinité, et aussi parce que si l’un de ces deux pays-là devient champion du monde, ce ne sera que la première fois (alors que la Squadra Azzura a déjà été titrée à 4 reprises)… Pour autant, je suivrais également de près les sorties des (sélctions) Brésiliennes, teutonnes et (malgré tout), celles des championnes en titre aussi…^^

    minos a répondu il y a 1 année, 2 mois 6 Membres · 88 Réponses
  • 88 Réponses
  • minos

    Membre
    18 novembre 2022 à 11 h 19 min

    Curiosité propre au football :

    Une équipe nationale pourrait remporter la Coupe du Monde sans gagner le moindre match !…^^

    Pratiquement, c’est parfaitement faisable : “Il suffirait” que cette sélection imite (“au hasard”…) l’Italie de 1982, elle qui n’est sortie vainqueur d’aucun des 3 matchs de sa poule (3 nuls et les 3 malheureux points qui vont avec) lors de cette édition ; elle s’est donc qualifiée pour la suite de la compétition, certes, “à l’arrache”, mais c’est tout à fait “possible” (quoiqu’improbable) et ce précédent pourrait très bien se renouveler au Qatar… Pour la suite, ce serait encore plus simple : L’heureux qualifié (celui au cul bordé de nouilles) n’aurait “plus qu’à” éliminer son adversaire des 8ème de finale aux tirs au but pour accéder lui-même aux tours suivants… Et de reproduire cette éventualité (courante dans notre jeu) pour son quart de finale, sa demi-finale et le jour “J”, celui de la (grande) finale !…

    Il est à savoir que, dans notre beau sport, une équipe qui se qualifie aux tirs au but n’est (logiquement) pas considérée comme ayant remporté ladite rencontre. En effet, cet exercice aléatoire (les tirs au but) n’est là que pour départager deux protagonistes qui n’ont su prendre l’avantage l’un sur l’autre durant “le temps réglementaire” d’un match, c’est-à-dire pendant ses 90 mn (auxquelles se seront additionnées des prolongations (2 fois 15 mn supplémentaires)) et à défaut donc, si à la fin de ce temps de jeu le score est toujours nul entre les deux nations (0-0, 1-1, 2-2, 3-3, etc…), ce système intervient en dernier recours uniquement pour désigner laquelle de ces deux sélections pourra poursuivre son parcours dans cette compétition (et non pour déterminer un gagnant).

  • olbius

    Organisateur
    20 novembre 2022 à 13 h 46 min

    Personnellement je vais regarder, au moins les matchs de l’équipe de France, mais dire que ça me fait vibrer serait très exagéré. J’aime le foot, mais comme pas mal de fans de foot je suis plus “club” que “nation”… 🙂

    Et puis comme beaucoup une Coupe du Monde en hiver ben… Ca commence aujourd’hui, j’ai vraiment du mal. J’imagine que ça va venir, ceci dit…

    Pour le reste, les questions de corruption etc. Disons que pour moi ce n’est pas vraiment une différence de nature mais de degré, cette Coupe du Monde a battu probablement des records, peut-être que l’essentiel des scandales sortiront l’année prochaine, ou dans les années qui viennent, parce que le Qatar a une quantité de casseroles incroyables aux fesses mais jusqu’à maintenant ils avancent toujours 😅

  • minos

    Membre
    20 novembre 2022 à 19 h 37 min

    Pour mon cas, je ratisse un peu plus large que toi @olbius ; je suis plus spécialement l’OM en L1 (ce qui ne m’empêche pas de regarder évoluer le PSG et ses stars), à défaut de St-Étienne (mon club de cœur) qui est en voie de sombrer dans les divisions inférieures… Et (de par mes origines) mon club favori, ça reste la Juventus, sauf qu’elle aussi n’est plus si performante ces derniers temps, alors, “je me console” en regardant le Napoli qui, lui, pète le feu. Sinon, J’ai aussi bien apprécié le parcours du Real en LDC la saison passée et je regarde occasionnellement la PL dont mes 2 équipes préférées sont Man’-Utd et Liverpool…

    Ce distinguo que tu fais entre les clubs et les sélections nationales n’a pas cours avec moi. Je peux aussi bien suivre les sorties des uns et des autres si tant est qu’il y aurait un quelconque enjeu sportif ou que j’aurai la curiosité de le faire (et comme je suis curieux)… Après, pour ce qui est de la qualité de jeu proposée, c’est très inégal et je ne suis pas si souvent satisfait par ce que je vois, mais il est vrai que je dois avoir des attentes trop élevées en ce domaine (comme dans pas mal d’autres).

    Là par exemple, je viens d’assister à la 2ème mi-temps du match d’ouverture de la CdM, Qatar-Équateur (évidemment, les 2 seuls buts Sud-Américains de la rencontre avaient été marqués en 1ère période) et ben, c’est pas du hight level mondial tout ça ^^… Et je le confirme ; si le Qatar a pu “s’offrir” l’organisation de cette compèt, toute sa fortune ne suffira pas à rendre ses représentants performants et de leur permettre d’être “comme par miracle” devenu un candidat crédible à la victoire finale (on ne peut transformer “un chameau en cheval de course”)… C’est déjà ça… Et c’est ce qui est positif et plutôt rassurant particulièrement dans le foot, s’il est très facile de s’acheter “une belle vitrine”, c’est une autre histoire que de se payer les trophées qu’on voudrait pour la garnir…

  • minos

    Membre
    21 novembre 2022 à 8 h 42 min

    Si tu suis l’EDF @olbius , tu dois savoir qu’elle part handicapée avec les défections (notamment) de N’G. Kanté, Pogba, Kimpembe, Nkunku et (dernièrement) Benzema qui étaient tous des titulaires “en puissance” de “l’équipe à DD”… Après, ‘faut pas céder à la psychose non plus ; avec ceux qui restent (dont MBappé, Griezmann, Giroud, Dembélé, Lloris, Tchouaméni, Camavinga, Varane, Rabiot (entre autres)…) ‘y a encore de quoi faire… Pis bon, sans les mépriser, l’Australie, c’est quand même pas mal pour “s’échauffer”… ^^

  • minos

    Membre
    21 novembre 2022 à 9 h 00 min

    Perso’, je vais “me faire violence” pour regarder Sénégal Vs Pays-Bas (qui est un de mes favoris de cœur) en me levant à 3 h du mat’ pour ça.

    Je ne sais pas trop où en sont “les Oranje” (sauf que j’ai appris que Depay était out pour cette rencontre), mais sous “la baguette” de leur redouté “Feld-maréchal” Louis Van Gaal, j’espère bien qu’ils battront leur adversaire Africain… Dont je ne sais pas grand-chose non plus… Et, du coup, j’en apprendrais beaucoup sur la situation de ces deux-là après cette rencontre.

  • minos

    Membre
    21 novembre 2022 à 19 h 28 min

    Content que l’équipe de LVG soit finalement parvenu à battre un Sénégal valeureux et déterminé, mais manquant d’efficacité et finalement, pas assez décisif pour l’emporter.

    Dans l’ensemble, c’était un bon match de foot… Équilibré entre deux formations de qualité et si la première période a été un peu plus à l’avantage des Néerlandais, la deuxième aurait été à mettre au compte des Sénégalais (qui ont obtenu un peu plus de situations dangereuses)… Mais sans toutefois jamais parvenir à tromper un tout bon gardien adverse et surtout, c’est en fin de match et un peu contre le cours du jeu (donc) que les représentants des Pays-Bas ont fait la différence (84 et 98 mn).

    Avec cette victoire obtenue difficilement contre une belle adversité, les coéquipiers de Depay (qui est finalement entré vers l’heure de jeu) ont pris une bonne option sur une qualif’ en 8ème et sans en faire un favori, je les vois bien figurer dans cette édition de la CdM.

  • minos

    Membre
    21 novembre 2022 à 19 h 44 min

    Juste “un mot” pour évoquer la large victoire (6 – 2) de l’Angleterre face à l’Iran (match que je n’ai pas vu)… C’est bien pour le moral et comptablement, mais elle n’est pas significative en ce sens que l’opposition proposée était trop faible (intrinsèquement, sur le papier et effectivement donc) et il faudra voir comment les Anglais se comporteront face au Pays de Galles ou contre les États-Unis (leurs futurs adversaires) pour situer leur niveau réel.

  • minos

    Membre
    22 novembre 2022 à 7 h 44 min

    Ce soir (pour moi), je visionnerais Argentine – Arabie Saoudite. C’est pas tant pour le suspens de connaître le vainqueur de cette rencontre (ces Arabes devraient vraisemblablement se faire “démonter” !^^) que pour évaluer “les forces en présence” côté Sud-Américains… Et comme l’horaire me convient bien (pour une fois (21 h)), c’est l’occasion pour moi de voir évoluer un favori potentiel et (“son”) Messi dans un contexte de CdM qui ne lui a jamais tellement réussi jusque-là…

    Et bien sûr, je regarderai aussi “les Bleus” contre l’Australie… Ça aussi, ce sera intéressant à suivre…

  • minos

    Membre
    22 novembre 2022 à 13 h 23 min

    Bon ben voilà un bon exemple qui illustre parfaitement l’incertitude incomparable qui existe dans ce sport !… Contre toute attente-logique sportive, l’Arabie-Saoudite bat l’Argentine de Lionel Messi !

    Par contre, sans rien enlevé à l’exploit qu’ont accompli les joueurs d’Hervé RENARD (le sélectionneur français de la sélection saoudienne), c’est l’incapacité Argentine qui est à mettre en avant… Pour moi qui ne les avait plus vus jouer depuis longtemps, j’ai été assez frappé par leur manque d’idée, leur incapacité à trouver des solutions originales pour marquer dans le jeu en utilisant leurs supériorités techniques (qui demeure) contre des adversaires qui ont compensé leur manque de ce point de vue en dominant les coéquipiers de Messi (et lui-même) par leur physique et l’intensité exemplaire qu’ils ont mis dans les duels tout du long de la rencontre. À noter aussi la perf’ remarquable du goal Saoudien. Beau match (du coup)…

    C’est la première grosse surprise de ce Mondial.

  • olbius

    Organisateur
    22 novembre 2022 à 14 h 35 min

    La loi des grands nombres établit scientifiquement que le foot est, par définition, le sport le plus incertain, et donc à ce titre le plus passionnant (surtout en coupe).

    Source : La loi statistique qui démontre la supériorité du football

Page 1 sur 9

Connectez-vous pour répondre.