Sommes-nous seuls ? Visites Extraterrestres sur terre… Pactes, intermondialiste… ?

  • Sommes-nous seuls ? Visites Extraterrestres sur terre… Pactes, intermondialiste… ?

    Publié par xavtheories le 30 novembre 2021 à 17 h 44 min

    Malheureusement, et heureusement… La vie existe ailleurs… 😉👍😘

    marc777 a répondu il y a 4 mois, 3 semaines 6 Membres · 8 Réponses
  • 8 Réponses
  • 62b09ccaf099d bpthumb

    xavtheories

    Membre
    30 novembre 2021 à 17 h 47 min

    Defois, vos mieux la Fermi, que l’ouvrir… 😉👊👍

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    30 novembre 2021 à 21 h 00 min
  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    1 décembre 2021 à 0 h 05 min

    Il se raconte que la Terre c’est chasse gardée et qu’il ne faut pas s’attendre à de la sympathie ou de l’empathie de la part de ceux qui ont un pass pour entrer.

  • 6102d404d2a0b bpthumb

    hautpotentieldeconneries

    Membre
    28 avril 2022 à 10 h 14 min

    Paradoxe de Fermi, renseignez vous au préalable et ensuite on en discute “pour le fun” if u want ^^

  • 6102d404d2a0b bpthumb

    hautpotentieldeconneries

    Membre
    28 avril 2022 à 14 h 47 min

    Yep. Cela dit le nombre d’aléas faisant de notre planète une planète particulièrement propice à la vie et ayant une stabilité sur des temps longs, sont très important.

    Le soleil est une étoile très “calme”

    La présence d’eau liquide, réacteur de chimie organique de 1er ordre, et donc distance au soleil.

    planète tectonique ni trop grosse (instabilité constante de la croûte terrestre) ni trop petite (destin de mars),

    Planète “système binaire” avec un satellite massif qui stabilise l’inclinaison de l’axe de rotation par rapport au plan de l’écliptique,

    Présence de plusieurs géantes gazeuses au delà de l’orbite terrestre qui protège sa surface de la majorité des geocroiseurs venant de l’extérieur.

    J’en oublie sans doute, et on se heurte à la comparaison entre des données statistiques microbiennes (celle haut dessus) et des valeurs incommensurables (le nombre d’exoplanetes dans l’univers).

    Je m’en tiens au paradoxe de Fermi, il est quasiment certain qu’il y a eu, qu’il y a, et qu’il y aura des civilisations extraterrestres intelligentes, mais il reste peu probable que 2 d’entres elles arrivent simultanément à la puissance industrielle qui leur permettrait de s’entre détecter (et encore si elles sont “proches” d’un pdv astronomique) avant d’avoir épuisé les ressources énergétiques disponibles.

    Quand à la possibilité que des formes de vie se développent sur des modèles totalement différents des nôtres, il faudrait pour ça pouvoir examiner un organisme extraterrestre. Si on découvrait ne serait-ce qu’une vulgaire proto-bactérie indigène sur mars où ailleurs (sur Io etc…) , on pourrait commencer à répondre à cette question.

  • 6102d404d2a0b bpthumb

    hautpotentieldeconneries

    Membre
    28 avril 2022 à 16 h 26 min

    Je ne tiens pas l’humanité pour seule espèce vivante intelligente du cosmos. Mais à cet instant T il est fort probable que nous soyons la seule espèce intelligente de notre galaxie en capacité industrielle de se signaler.

    Après, peut on envisager une vie sans carbone et sans eau ? Aucune idée 🤔

    La seule réflexion qui me vient sur le sujet c’est le relatif “petit nombre” de morphologies différentes dans un écosystème à un niveau donné de la chaîne alimentaire et le xeno mimétisme qui conduit un lémurien prédateur de lémuriens à avoir quasiment la morphologie d’un félin et inversement d’ailleurs. Les exemples sont nombreux, dauphin / requin. Comme si la vie n’avait qu’un certain nombre de briques disponibles pour chercher la meilleure combinaison, et que les mêmes problématiques de survie aboutissaient à des résultats morphologiques proches malgré des éloignements génétiques parfois conséquents.

    On pourrait être tenté d’extrapoler sur une échelle plus large ce xeno mimétisme, mais rien n’est moins sûr^^

  • 6273d02d3c5e9 bpthumb

    ganymede69

    Membre
    8 mai 2022 à 18 h 26 min

    Dans la mesure où nous sommes fait de poussières d’étoile, l’humanité est bien extra-terrestre, ce qui peut être rassurant pour ceux qui, comme moi, dès le collège, se sont sentis extraterrestre dans les relations humaines et sociales 😅 D’ailleurs, le collège coïncide avec ce goût prononcé pour la mythologie grecque (programme d’Histoire en 6ème, la cité athénienne au IVème siècle) si bien qu’on passait le clair de son temps au CDI au point même de ne pas venir en tenue pour l’EPS afin d’être envoyé au CDI (comme punition) 🤣

    Pourquoi parler de mythologie ici ? Tout simplement, pour faire référence à Platon par qui on a appris le mythe d’Atlantide, cette cité qui s’est enfoncée dans l’Océan après un Cataclysme vu comme une Punition des Dieux d’un Peuple qui était devenue laid au terme de leur fuite en avant en matière d’expérimentation sans tenir compte du discernement du Bon et du Mauvais pour eux. Moins d’être une malédiction des Dieux, il serait loisible d’y voir une corruption dont ils sont la Cause et qui les ont conduit à leur Fin. La fiction a repris ce mythe dans l’univers Stargate avec ce peuple extraterrestre, venant d’une galaxie naine voisine à la notre, la galaxie de Pégase (qui n’est pas là une fiction), et qui à force d’expérimentation à réussi à évoluer au niveau supérieur, l’âme n’ayant plus besoin du corps pour vivre, cette Ascension n’est pas inconnu de la réalité humaine puisque les religions connaissent aussi ce concept à la différence que pour les Lanthiens, les célèbres Atlantes, l’Ascension devient possible par la compréhension rationnelle du TOUT et par son expérimentation. Voilà pour l’imaginaire.

    Lorsque l’on se pose cette question de l’existence de la vie intelligente, il est cruciale de s’abstraire de notre mode de pensée “humaine” pour atteindre l’inatteignable, l’Homme comme mesure de toute chose (Protagoras) ne vaut que pour la compréhension humaine des Choses, aussi l’Homme n’est pas la mesure de toute chose, mais que celle de la chose qui est humaine. 🙄 Il s’agit dès lors de se demander si, Ailleurs, il existe d’autres formes de vie humaine ? Pour l’heure, nous ne le savons pas, attendons Space X 🤣 Plus sérieusement, il n’est pas invraisemblable de penser qu’il puisse exister d’autres formes de vie ailleurs, la Vie trouvant toujours le Chemin, d’où les enjeux de la découverte du fonctionnement “du plus petit” élément, au niveau atomique, vu qu’on n’est pas en mesure de comprendre le fonctionnement “du plus grand”. Ce débat est intéressant car c’est ce qui a conduit à la naissance de la psychologie cherchant à comprendre l’Homme à travers ses différentes instances intérieures, puisque la compréhension de l’Homme dans sa relation à la Société n’était pas de nature à apporter des réponses complètes. Ainsi, l’Homme à travers le ça, le moi et le surmoi, l’Homme à travers l’inconscient, le subconscient et le conscient.

    Carl Gustave Jung a d’ailleurs été aussi celui qui c’est intéressé à cette théorie des ères astrologiques qui aurait pour point de départ la mythique cité d’Atlantide dont nous serions, en partie, les descendants à travers, non le corps, mais à travers l’existence, en nous, d’un inconscient collectif qui nous guide dans la réparation des Erreurs du Passé. Mais là cela devient intéressant car seul ceux qui sommes en mesure de COMMUNIQUER avec ce TOUT, cet UNIVERS, en nous, pourront ne plus (re)commencer et faire UN ! Les religions humaines ne sont pas dénouées de fondements, elles ne sont que perceptions adéquates des Forces qui agissent dans le Monde.

    Bon, il apparait que je suis partie en LIVE 🤣 il ne vous reste plus qu’à traverser la Porte des Etoiles, retrouvez moi de l’autre côté 😝

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    marc777

    Membre
    6 septembre 2022 à 18 h 51 min

    La vie est certainement un processus naturel qui a lieu partout dans l’espace, il y a certainement des milliards de vies extraterrestres et des millions de vies extraterrestres intelligentes sous diverses formes! parmi elles au moins la moitié sont plus vielles que l’humanité et parmi elles certaines plus vielles d’1 milliard d’année.

    Ces civilisations ont du se connaitre entre elles et établir des codes de bonnes conduite, mais ne s’intéressent pas forcément les unes aux autres. Il est possible que depuis 1 million d’année ou plus les “soucoupes volantes” aient remarqué que la Terre abritait la vie et une vie intelligente.