Comment non-zèbre perçoit le zèbre : conséquences sur son développement



  • Comment non-zèbre perçoit le zèbre : conséquences sur son développement

    5f23fd5431e5c bpthumb Norbert mis à jour Il y a 2 semaines, 3 jours 4 Membres · 11 Messages
  • 5f23fd5431e5c bpthumb

    Norbert

    Membre
    24 août 2020 à 14 h 01 min

    avis , non prouvé:testé

    La perception du zèbre par le non zèbre.

    Lorsque le cerveau humain ne peut analyser un phénomène, il lui donne quand même une interprétation mais erronée.

    J’émets l’hypothèse que la structure d’esprit zèbre est perçue par le non zèbre comme une personnalité immature (car c’est ce qui se rapproche le plus du zèbre chez le non zèbre).

    Le pire que le pauvre zèbre, souvent à un contre vingt, lorsqu’il est encore jeune et veut se faire accepter, accepte de se comporter tel qu’il est perçu c’est à dire de façon immature. Ce qui conforte le jugement d’immaturité du zèbre par le non-zèbre.

    Cet état de fait ne favorise pas l’épanouissement intellectuel du zèbre!

     

  • 5edb60375dec8 bpthumb

    Yugen

    Membre
    24 août 2020 à 16 h 28 min

    @norbert

    Je me permets d’apporter mon témoignage : en ce qui me concerne c’est l’inverse, on m’a toujours trouvé très mature et plutôt sage.

    Ceci-dit l’effet d’étiquetage que tu décris concerne tous les individus, qu’ils soient zèbres ou non.

    En fait tout ce que tu décris, selon moi, est valable pour n’importe quel individu suffisamment différent de la norme en apparence, qu’il soit HP ou simplement étrange…

  • 5f23fd5431e5c bpthumb

    Norbert

    Membre
    24 août 2020 à 16 h 49 min

    Salut Yugen

    Je voulais insister sur ce point:

    Ca marche aussi pour les non zèbres “étranges”: lorsque le cerveau (zèbre ou pas) n’arrive pas à analyser correctement une situation (la différence d’un zèbre ), au lieu de se dire “je ne comprends pas”, la plupart du temps il crée une fausse étiquette!

    pas dans ton cas, donc cette règle soit n’en est pas une, soit n’est pas absolue.

    ___

    pour revenir à ton intervention: tu te souviens, il y a un peu moins d’un mois, on avait débattu

    si étant zèbre il fallait respecter les règles de conduite non-zèbre.

    Toi même les respectes tu, et si oui te sens tu à l’aise avec elles?

  • 5edb60375dec8 bpthumb

    Yugen

    Membre
    24 août 2020 à 17 h 06 min

    Sorry @norbert , je ne suis pas sûr de bien saisir la première partie de ton message. Peux-tu l’expliciter ? ^^

    Quand tu dis “dans ton cas”, tu veux dire dans ma vie à moi ? Le fait que les gens m’aient toujours trouvé sage ? Si oui, je te garantis que j’ai bien souvent entraîné l’incompréhension chez les gens, sauf que je n’étais pas suffisamment étrange à leurs yeux pour en être étiqueté.

    Mais sinon oui, dès que quelqu’un est étrange (zèbre ou non) il subit un effet d’étiquetage. Mais selon moi on le subit tous, si ce n’est qu’on reçoit les étiquettes correspondant à nos caractéristiques les plus saillantes : les grandes blondes à forte poitrine sont étiquetées bimbo; les petits à lunettes, d’intello; c’est la croix de tout individu je pense. Quand ces étiquettes sont-elles vraies ou fausses ? Je ne sais pas… Je tends à penser que toute étiquette et la traduction d’une certaine réalité, mais qu’il ne s’agit jamais que d’une facette d’un individu évidemment.

    Pour la seconde partie : peux-tu définir ce que tu appelles “règles de conduite non-zèbres” ?

  • 5e8aa3c06fde9 bpthumb

    Zelos

    Membre
    24 août 2020 à 19 h 55 min

    Je rejoins @yugen sur les facettes, il ne faut pas réduire les gens à une caractéristique (zèbres et non zèbres).

    Perso j’ai gardé ce côté gamin râleur et pas du tout sérieux, mais on m’a toujours trouvé très mature.

    J’adorais parler avec les adultes quand j’étais petit, avec qui j’avais de longues discussions passionnantes, chose que je ne pouvais avoir avec les gens de mon âge, mais je m’éclatais aussi à jouer dans la cour de récré avec les autres.

    A 9-10 ans je lisais Dumas, regardais 7 sur 7 et Bernard Pivot et autres trucs pour adulte, tout comme je lisais Tom Tom & Nana, les Monsieur et Madame, regardais Dragon Ball et les films avec Van Damme.

    Il ne faut pas confondre faire les choses sérieusement, s’intéresser à des sujets adultes, et ne pas se prendre au sérieux, i.e. avoir de l’humour ; la société fait malheureusement souvent cet amalgame.

  • 5e8aa3c06fde9 bpthumb

    Zelos

    Membre
    24 août 2020 à 20 h 30 min

    Addendum, ma première phrase peut être mal comprise.

    “Il ne faut pas réduire les gens à une caractéristique (zèbres et non zèbres).”

    Je ne voulais pas dire “soit zèbre soit non zèbre”, mais que zèbres comme non zèbres ont plusieurs caractéristiques/facettes au niveau personnalité/caractère.

  • 5f23fd5431e5c bpthumb

    Norbert

    Membre
    27 août 2020 à 16 h 14 min

    “Sorry je ne suis pas sûr de bien saisir la première partie de ton message. Peux-tu l’expliciter ? “

    Je veux dire que souvent l’étiquette qu’on nous met provient d’une mauvaise compréhension de ce qu’est l’étiqueté.

  • 5f23fd5431e5c bpthumb

    Norbert

    Membre
    27 août 2020 à 16 h 47 min

    @yugen :

    “Sorry je ne suis pas sûr de bien saisir la première partie de ton message. Peux-tu l’expliciter ? “

    Je veux dire que souvent l’étiquette qu’on nous met provient d’une mauvaise compréhension de ce qu’est l’étiqueté.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    2 septembre 2020 à 19 h 05 min

    Eh bien ! Je vais contredire et donner raison à tout le monde en même temps 😁😂😅. Le surdoué est en effet “un petit enfant qui ne grandira jamais” (selon la thèse de Raymonde Hazan) et en même temps une personne toujours très mûre pour son âge.

    Je me retrouve énormément dans cette description car la petite fille que j’étais est toujours là en moi, au point que mes souvenirs d’enfant sont encore très vifs en moi ainsi que les sentiments que j’éprouvais alors. Je réussis donc à sentir les sentiments des très jeunes ou adolescents et à me mêler à eux comme si j’avais leur âge.

    Et en même, extrême contradiction, jeune, je ne fréquentais que les plus grands pour leur maturité, car je trouvais les personnes de mon âge très immatures !

    Aujourd’hui, donc à 40 ans j’aime être avec des jeunes pour pouvoir avoir ce côté insouciant, mais aussi être avec des personnes plus âgées pour converser en profondeur et apprendre de la vie.

    Quand à comment nous voient les non zèbres ? Mon mari il y a peu de temps m’a donné la réponse (gentiment) :”Je n’arrive pas à te suivre quand on parle parce que tu veux toujours en savoir plus sur un sujet, et ça me fatigue !” J’ai alors compris, que je dois savoir m’arrêter avant, même si c’est très très difficile ! 😂😅

    Je joins le lien de 2 vidéos :

    https://youtu.be/CVzXlYb6GIc

    https://youtu.be/mVaui17gXVI

    J’espère que ma réponse pourra vous aider.

    Bisous à tous

  • 5f23fd5431e5c bpthumb

    Norbert

    Membre
    3 septembre 2020 à 11 h 54 min

    @ Anonyme

    “Le surdoué est en effet “un petit enfant qui ne grandira jamais” (selon la
    thèse de Raymonde Hazan) et en même temps une personne toujours très
    mûre pour son âge.”

    Je ne dis pas cela pour me faire valoir, juste du vécu, du ressenti, hélas !

    Le surdoué infantile= ce n’est pas la réalité, mais c’est ainsi que le normo-pensant le perçoit

    (car le normo pensant ne perçoit sincèrement qu’une “projection” n-1 dimensions du zèbre en n dimensions: une ombre )

    Surtout que parfois le pauvre zèbre, isolé, n’a d’autre ressource pour communiquer avec les non zèbres, que d’accepter ce canal où on le prend pour un enfant et que donc parfois le zèbre lui même pour être accepté, valide qu’il est un gamin.

    En effet les sujets du zèbre, n’intéressent pas les non zèbres.

    D’autre part en effet l’appareil cognitif de tout être humain sélectionne uniquement les informations intéressantes pour lui: on voit par rapport à un objectif!

    C’est à dire que beaucoup d’actions du zèbre ne sont même pas perçus par le non zèbre!

    Non seulement cela confirme son infantilisé aux yeux des normaux pensants

    mais comme c’est une place dévalorisée qui lui est attribuée, ca l’empêche de se développer et de trouver la confiance en lui ! Ca rend vraiment le zèbre tel qu’il est vu au départ à tord par le non zèbre

    Donc conseil (si je peux me permettre) aux jeunes zèbres: ne pas essayer pas à tout prix de

    se faire accepter par les non zèbres. rester un peu distant, et sélectionner ceux qui viennent le plus vers vous,

    Pour les autres si on doit cohabiter il faut trouver un sujet qui les intéresse et qui nous intéresse aussi, à la frontière des 2 monde: souvent l’humour pince sans rire le fait à partir de leur sujets, ne pas balancer un sujet à nous.

  • 5f23fd5431e5c bpthumb

    Norbert

    Membre
    7 septembre 2020 à 18 h 02 min

    Anonyme “Je réussis donc à sentir les sentiments des très jeunes ou adolescents et à me mêler à eux comme si j’avais leur âge.”

    salut, oui les zèbres sont proches des jeunes, par la force des sentiments mais aussi parce qu’on remet en question des choses que les adultes “normaux pensants” ont depuis longtemps admises comme intangibles.

    Je suis matheux et vois tout en maths:

    désolé car tous les gens, mêmes zèbres ne le sont pas:

    Voici comment je vois la situation, chaque homme est une “armoire”et son développement se mesure au volume de cette armoire.

    En face de nous longueur et hauteur, et éclairage par le coté gauche

    par exemple un zèbre est une armoire ayant une longueur de 5m (intellect) sur une hauteur de 4m (savoir) sur une profondeur de … 50cm (affectif) (volume = 10m3)

    mais hélas ce qui est perçu du zèbre c’est juste sa plus petite ombre de 4×0,5=2m²

    sur la paroi à droite de l’armoire

    car l’ombre ne tient compte que des dimension savoir et de l’affectif.

    Par contre l’armoire du normaux pensant à une longueur de 1 (intellect), une hauteur de 2((savoir), mais une épaisseur(affectif) de 2 aussi

    l’armoire du normaux pensant a un volume de 4m3 (bien inférieur à celui du zèbre 10m3)

    mais son ombre est de 2×2=4m², donc le double de celle du zèbre !

    comme on ne retient que la surface de l’ombre, le zèbre passe pour peu développé, infantile.

    (ce n’est qu’un ressenti).


Affichage des publications 1 - 11 de 11

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close