Quelle responsabilité du gouvernement et des institutions dans la crise sanitaire ?

  • Quelle responsabilitĂ© du gouvernement et des institutions dans la crise sanitaire ?

    5bf0230a71cdf bpthumb isatis mis Ă  jour Il y a 3 mois, 3 semaines 3 Membres · 4 Articles
  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    5 août 2021 à 9 h 13 min

    “C’est la covid qui est responsable des 100 000 morts, pas l’Ă©tat” dĂ©clarait rĂ©cemment E. Dupont-Moretti.

    Dans le cas des sĂ©ismes par exemple, il y a des zones plus ou moins Ă  risque, des zones plus ou moins dense en population, des bâtiments plus ou moins vulnĂ©rables, de sorte qu’il n’y a pas de correspondance systĂ©matique entre la force et la nature des alĂ©as et les dĂ©gâts humain.

    Alors est-ce vraiment le covid qui est responsable de la crise que nous traversons ?

  • b7a632af59512e140037447d52f44d4d?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    danaee

    Membre
    8 août 2021 à 18 h 45 min

    Bonjour Matty,

    L’Etat et nos gouvernants ont largement leur part de responsabilitĂ© aussi!

    • 603adbc53dd95 bpthumb

      matty

      Membre
      8 août 2021 à 22 h 41 min

      En effet et personnellement je ne vois qu’une grande collusion entre, les Ă©tats, les institutions internationales type OMS, GAVI, certains centres de recherche ou universitĂ©s financĂ©s par des fondations, Gates, Rockfeller, Welcome…, les agences nationales de santĂ©. Que ce soit par principe de prĂ©caution, opportunisme, suivisme, pressions, prudence ou autres.

  • 5bf0230a71cdf bpthumb

    isatis

    Membre
    12 août 2021 à 23 h 02 min

    Se décharger de toute responsabilité politique,
    Lorsqu’on est politique, et qu’on est au pouvoir,
    C’est une sacrĂ© perversion du discours.

    Éluder la pensĂ©e et la question politique, il me semble que c’est Ă©galement une caractĂ©ristique importante de cette crise.

    La question politique est systĂ©matiquement dĂ©tournĂ©e, au profit de la culpabilisation des individus (les bouc-Ă©missaires dĂ©signĂ©s changent, Ă  un moment les enfants, avant l’Ă©tĂ© c’Ă©tait les jeunes, maintenant les non vaccinĂ©s) et ainsi, la pensĂ©e politique, mais aussi la responsabilitĂ© politique, sont totalement Ă©ludĂ©es dans un tour de passe-passe qui fonctionne, encore, auprès de beaucoup de citoyens !

    (selon moi, chez ceux qui ont encore besoin de se raconter pour se sĂ©curiser, a minima sur ce sujet lĂ , que le pouvoir les protège, et donc que les coupables ne peuvent ĂŞtre que ceux qui dĂ©sobĂ©issent/n’ont pas assez peur/sont trop libres) !

    Et ce tour de passe-passe fonctionne aussi auprès des parlementaires, bien sĂ»r, puisque nombre d’entre-eux faisaient partie des gouvernements prĂ©cĂ©dents, et donc n’ont absolument pas envie d’avoir Ă  faire face Ă  leurs responsabilitĂ©s politiques. DĂ©signer des bouc-Ă©missaires, permet Ă  tous ceux qui n’ont Ă©videmment pas envie de remettre en cause leur rĂ©cit ni de faire face Ă  leurs responsabilitĂ©s, de pouvoir continuer Ă  le faire.

Affichage des réponses 1 - 3 de 3

Publication originale
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant