Quelle responsabilité du gouvernement et des institutions dans la crise sanitaire ?

  • Quelle responsabilité du gouvernement et des institutions dans la crise sanitaire ?

    Posted by matty on 5 août 2021 à 9 h 13 min

    “C’est la covid qui est responsable des 100 000 morts, pas l’état” déclarait récemment E. Dupont-Moretti.

    Dans le cas des séismes par exemple, il y a des zones plus ou moins à risque, des zones plus ou moins dense en population, des bâtiments plus ou moins vulnérables, de sorte qu’il n’y a pas de correspondance systématique entre la force et la nature des aléas et les dégâts humain.

    Alors est-ce vraiment le covid qui est responsable de la crise que nous traversons ?

    matty a répondu il y a 4 mois, 1 semaine 3 Membres · 4 Réponses
  • 4 Réponses
  • 62b09ccaf099d bpthumb

    danaee

    Membre
    8 août 2021 à 18 h 45 min

    Bonjour Matty,

    L’Etat et nos gouvernants ont largement leur part de responsabilité aussi!

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    8 août 2021 à 22 h 41 min

    En effet et personnellement je ne vois qu’une grande collusion entre, les états, les institutions internationales type OMS, GAVI, certains centres de recherche ou universités financés par des fondations, Gates, Rockfeller, Welcome…, les agences nationales de santé. Que ce soit par principe de précaution, opportunisme, suivisme, pressions, prudence ou autres.

  • 5bf0230a71cdf bpthumb

    isatis

    Membre
    12 août 2021 à 23 h 02 min

    Se décharger de toute responsabilité politique,
    Lorsqu’on est politique, et qu’on est au pouvoir,
    C’est une sacré perversion du discours.

    Éluder la pensée et la question politique, il me semble que c’est également une caractéristique importante de cette crise.

    La question politique est systématiquement détournée, au profit de la culpabilisation des individus (les bouc-émissaires désignés changent, à un moment les enfants, avant l’été c’était les jeunes, maintenant les non vaccinés) et ainsi, la pensée politique, mais aussi la responsabilité politique, sont totalement éludées dans un tour de passe-passe qui fonctionne, encore, auprès de beaucoup de citoyens !

    (selon moi, chez ceux qui ont encore besoin de se raconter pour se sécuriser, a minima sur ce sujet là, que le pouvoir les protège, et donc que les coupables ne peuvent être que ceux qui désobéissent/n’ont pas assez peur/sont trop libres) !

    Et ce tour de passe-passe fonctionne aussi auprès des parlementaires, bien sûr, puisque nombre d’entre-eux faisaient partie des gouvernements précédents, et donc n’ont absolument pas envie d’avoir à faire face à leurs responsabilités politiques. Désigner des bouc-émissaires, permet à tous ceux qui n’ont évidemment pas envie de remettre en cause leur récit ni de faire face à leurs responsabilités, de pouvoir continuer à le faire.

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    29 mai 2022 à 12 h 25 min

    Trompe moi une fois honte à toi, trompe moi deux fois honte à moi !