5 cheveux dans la soupe

  • 5 cheveux dans la soupe

    Publié par hautpotentieldeconneries le 30 octobre 2023 à 21 h 16 min

    Comme sur les forums on se fait un peu chier, et qu’on verrai bien autre chose qu’un énième épisode de “règlements de compte à OK morale”…
    …je propose le jeu d’écriture suivant, on avait déjà fait un truc dans le genre, mais je ne retrouve pas le topic:

    En 1000 signes max, espaces compris, écrire un texte cohérent avec la contrainte suivante: 5 mots imposés par le lanceur du défi.

    Pour vous mettre dans le bain, et pour que vous rêviez de me rendre la pareille, avec un petit rictus de satisfaction sadique, voici ma liste, l’ordre d’apparition dans le texte n’ayant aucune importance.

    Anaconda
    Tétraèdre
    Clamidias
    Bétonneuse
    Pergilisol

    Pour que ça reste amusant, essayez svp de varier les champs lexicaux, le jour où vous établirez la liste.
    Avoir cinq classes de champignons et moisissures restreindrait un peu trop la créativité des participants.
    Pareillement, avoir cinq graveleuses et évidentes allusions sexuelles aurait un effet limitant équivalent (d’ailleurs il n’y en a que deux dans ma liste 🤭).

    Je propose qu’une fois le défi lancé, 24h soient laissées pour publier.
    Celle ou celui qui obtient le plus de like a le “privilège” d’édicter la liste des cinq cheveux dans la soupe du lendemain (bref on s’en fout du gagnant, on veut juste des listes stimulantes de NAWAK 😆).

    Par politesse, il serait de bon ton que celui qui établit la liste n’ait pas écrit son texte avant celle-ci…
    Des deglingos désœuvrés le soir qui seraient intéressés ?
    Quoiqu’il en soit je me lance :

    ——————–‐-‐
    Marie-Cécile est une fille de bonne famille. Elle n’a pas l’habitude d’être réveillée par le bruit des BÉTONNEUSES à sept heures du matin.
    La journée s’annonce merdique et elle aventure ses pieds nus hors du lit avec la même appréhension que si elle devait fouler le PERGILISOL.
    Il faut dire que si Marie-Cécile est de bonne famille, ses aventures nocturnes récentes avec ce con de Jean-Heude lui ont laissé un goût d’inachevé et surtout… des CLAMIDIAS.
    Les douleurs ne sont pas encore dissipées par le traitement commencé la veille et Marie-Cécile a l’impression que son bas-ventre est comprimé par un ANACONDA de douze mètres.
    Après s’être traînée difficilement jusqu’à la fenêtre de son appartement versaillais cossu, la jeune femme découvre le panneau “quatre par trois” du chantier bruyant d’en face qui annonce fièrement:
    “Ne vivez plus en boîte, vivez l’expérience TÉTRAÈDRE TM, les bâtisseurs d’un avenir carré”.
    ———————
    (925 caractères espaces compris et oui j’ai clairement galèré pour placer Tétraèdre^^)

    Au plaisir de lire vos soupes au scalp, en espérant que la mienne ne vous ait pas pesé sur l’estomac^^

    bagayaga a répondu il y a 4 mois, 1 semaine 3 Membres · 84 Réponses
  • 84 Réponses
  • yllen

    Membre
    30 octobre 2023 à 22 h 22 min

    Pourquoi ma clope n’a ni début ni fin, tel un ANACONDA le long d’un fleuve amazonien…Je flotte sur le PERGELISOL d’une planète en extinction à cause des aérosols…Oh merde ! Le DJ mixe dans une cabine en 3D …c’est quoi le nom scientifique ? TETRAEDRE ! Au pire j’me la pète demain au debrieff…Attends …Il envoie du lourd ..Vas-y les basses en mode BETONNEUSE….Bam! Bam! Bam! Bam! Bam! Eh! Au pays des champignons, les CHLAMEDIAS c’est pour les filles sympas ….

    Note de l’auteur: Bérénice découvre les afters

  • bagayaga

    Membre
    30 octobre 2023 à 22 h 32 min

    Anaconda Fleur, cyborge vingt-cinquième génération lisait, à bord du Tétraèdre. Station spatiale d’une république autonome de cyborges, désolidarisés de la race humaine il y a cinq cents ans.

    Elle était dans sa carré avec un exemplaire fané de Lolita de Nabokov aux éditions nrf. Toi même tu sais.

    Roman qui avait été la porte ouverte au Clamydia. Même si la partie semi-humaine avait fait le choix d’abandonner celle encore complète, cela ne l’avait pas empêché, lui, si tristement inhérent à l’humanité, de prospérer, révolution après révolution autour du soleil.

    Celui qui lui avait refilé le Nabokov en amorce puis la chtouille en bonus, était officieusement surnommé Ricky la bétonneuse. Petite vertue oblige.

    Et comme son apparition durant l’été stellaire coïncidait avec la propagation de la mst sur la colonie trianglique, il y avait une blague qui courrait sur sa gueule. Du type réchauffement climatique, fonte du pergélisol et émanantion de microbes sexuels antédiluviens…

    Anaconda Fleur souriait, elle l’avait eu son moment Lolita, avec cette vieille bétonnière de Ricky. Aux relants d’eau de Cologne premier prix et de Peter Stuyvesant menthol.

    Neuf cent quatre-vingts dix caractères sa mère. Relou cette contrainte par contre😭

    https://youtu.be/gl8gopryqWI?si=cwuKWJvcsCIzVGe4

  • hautpotentieldeconneries

    Membre
    31 octobre 2023 à 22 h 07 min

    Vu qu’on est pas beaucoup à jouer, allez y balancez vos listes ! 🙂

  • bagayaga

    Membre
    1 novembre 2023 à 8 h 56 min

    Saint-frusquin.

    Mausolée.

    Hédoniste.

    Chattemite.

    Garrigue.

    À vos crayons M’sioudames!

  • bagayaga

    Membre
    1 novembre 2023 à 9 h 18 min

    Janine, à prononcer D’janine, marchait âprement le long de l’A9.

    Elle avait caché tout son Saint-frusquin dans un vieux mausolée sur le tracé antique de la Voie Héracléenne.

    Ne croisant que des catins, espagnoles, ukrainiennes, ivoiriennes , chattemites comme pas deux, avec les routiers divers et variés européens.

    Durant son sommeil, à travers le silence, elle avait entendu, au loin, des râles plus ou moins diffus, dans la torpeur de la nuit.

    Tous ces petits couinements hédonistes isolés comme une partition géante d’un ébat universel. Audiogramme, cristallisant les différentes couches des plaisirs charnels.

    Elle était là pour les enregistrer. Elle vendait du podcast érotique et son prochain opus s’intitulait nuit torride dans la garrigue.

  • hautpotentieldeconneries

    Membre
    1 novembre 2023 à 22 h 13 min

    “Mais pour qui qui s’prend ce bouffeur d’olive avec sa tronche de CHATTEMITE ?
    Y croit vraiment s’en sortir ?”
    “T’inquiètes donc pas Biscuit, Chaumartin nous rejoint, il nous dira comment qu’y faut faire, pour présenter la douloureuse au Marseillais”
    Au 2 quai de la marine, Chaumartin rentre chez lui avec la mine sinistre.
    “Saloperie de marseillais, ce soir, MAUSOLÉE de Kardec au père lachaise, minuit. L’autre truand sera là, faut récupèrez le SAINT-FRUSQUIN !”
    Avec des gommes à effacer les sourires, du 8mm, dans les poches, et naturellement, une bombe dans le panier de Mariette, ils se rendent rue Sorbier, où les attend François.
    Koënigstein sourit en coin. “Le milieu croit qu’il peut s’en prendre à nous? L’autre brute se croit encore dans sa GARRIGUE à faire sa loi? T’entends les cigales Biscuit ?”
    “Négatif François”
    “Bien, on va leur offrir un dernier moment D’HÉDONISME avec notre pognon et de la dynamite”.
    “Ben et l’oseille François?”
    “On s’en fout, on en prendra ailleurs pour la lutte. Ni Dieu, ni maître et parmi tous les maîtres possibles, surtout pas le pognon”.

  • bagayaga

    Membre
    1 novembre 2023 à 23 h 27 min

    J’adore❤️

  • hautpotentieldeconneries

    Membre
    2 novembre 2023 à 1 h 06 min

    @Bagayaga

    Merci à toi pour le Saint-Frusquin, dont j’ignorais totalement l’existence.

    En échange je te file “la gomme à effacer les sourires” expression qu’employait mon grand père paternel semi-criminel dans l’immédiat après guerre pour désigner un calibre. Je ne sais pas si c’est une invention personnelle ou si c’était dans l’argot usuel de l’époque mais j’adore cette expression.

    Les 1000 signes font vraiment chier mais ça oblige à trancher, c’est pas si mal. Mon 1er jet était à 1800 😅

    C’est quand même étrange que Saint frusquin + chattemite m’ait fait penser à Ravachol. 🤔

  • bagayaga

    Membre
    2 novembre 2023 à 7 h 06 min

    Je l’avais pour la gomme à effacer le sourire. Mais je pensais que c’était la matraque de la Moustafette. Je l’ai entendu chez moi, de ma mère. Qui s’est enfui de chez elle à vingt ans et s’est retrouvée en plein mai soixante-huit à Pantruche.

    Sinon j’aime beaucoup ton texte forcément ça me rappelle de bonnes lectures. Et un monde qui disparaît peu à peu. Bravo, bravo ! Si l’autre dame ne mets pas sa liste, envoi ! C’est cool d’écrire un peu!

  • bagayaga

    Membre
    2 novembre 2023 à 7 h 07 min

    Je connais mal la bio de Ravachol^^ Mais j’ai bien vu passer le ni dieu ni maître^^

Page 1 sur 9

Connectez-vous pour répondre.