Petits HP.



  • Petits HP.

    5db054744cf3e bpthumb alicepp mis à jour Il y a 11 mois, 1 semaine 2 Membres · 7 Messages
  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    25 octobre 2019 à 21 h 39 min

    Dis donc! Dans ma classe je suis avec des jeunots de dix huit piges…

    Qui honnêtement sont à un stade de bêtise ahurissant. Mais bon c’est inhérent à mon école qui récupère ceux qui ne sont pas scolaire. Et à leur milieu social j’imagine. Très redneck.

    Social dans la catégorie beauf. Sans vouloir faire ma becheuse élitiste. C’est un constat. Après ils me font rire d’eux avec eux. Ou hausser les sourcils. Que je finir par me les muscler à mort et avoir une gueule de Néandertale. ^^

    Mais…. Aujourd’hui j’ai parlé avec le petit Yann. Et il était complètement dans le faux self pour s’intégrer. Et en fait il est intelligent. Il fait le parallèle entre maturation de la viande est La dégradation des nutriments… Et il joue de la clarinette ! Mais comme il est dys,il pense être handicapé plutôt que Hp. Ce qui est une hérésie de notre société qui réduit des problèmes d’apprentissage à un handicap. Qui cette existe mais qui n’est pas du tout aussi fréquent que l’on ne le suppose. Pour avoir été classée dys aussi et avoir bossé avec des dys. J’ai compris que je ne l’étais résolument pas!

    Donc je le pose la question d’aborder ce sujet avec lui ou pas.

    Et y en a un autre qui m’a pliée. Il a émis des doutes sur un propos du professeur et il a sorti sont téléphone pour vérifier. Hahaha. Lui n’est pas dans le faux self. Et il assume son intelligence! J’étais fière de ce petit. Même si au CFA cela est trop difficile à assumer je trouve. Car c’est vraiment l’apologie de la médiocrité…

     

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    25 octobre 2019 à 21 h 52 min

    Ce qui me désole c’est qu’on n’élève pas la pensée dans le monde de l’artisanat:(

    Alors que notre savoir faire manuel en serait enrichi. Ainsi que notre population ! Au lieu de ça on l’a nivèlle par le bas. On crée une masse non pensante,conssommante et esclavagée volontaire. Avec une pensée aphoriste vraiment crasse….

    Cette petite caste ouvrière et petit patronariale qui sont en galère et qui trime comme des fous et qui stupidement attribueront les problèmes sociétaux aux pauvres et aux étrangers plutôt que voir la réalité en face. Ils se font empapaouter volontairement par le système dans lequel ils se réfugient. Comme si c’était papa/maman. Et cette sacro sainte imbécillité qui leur ai apprise: il faut en chier dans la vie….

    Bref je m’égare^^

  • 5db054744cf3e bpthumb

    alicepp

    Membre
    26 octobre 2019 à 4 h 07 min

    L’école (le circuit général) ne favorise pas vraiment l’entéléchie non plus, si ? Ou même le groupe de manière générale, c’est quand-même plus pratique l’uniformité pour le fonctionnement et l’organisation de plusieurs personnes ensemble (la tragédie des communs, il faut tous abandonner une partie de notre autonomie individelle pour gagner un plus grand bénéfice collectif)

    Après, émotionnellement, puis même intellectuellement (ces temps si justement, j’essaie de chercher s’il existe des formes de société qui integre plus confortablement la diverence) je suis totalement d’accord avec toi, c’est beaucoup trop triste d’éteindre la créativité, la curiosité potentielles. Mais juste, je me demande si le problème n’est pas systémique.

    Et à mon avis (euh, je précise que j’ai souvent de mauvaises idées 😉 ) tu devrais lui dire (pour le dys) si tu penses que ça peut l’aider. Parce que ce serait courageux déjà, puis parce que me risque est minime pour toi : si tu as raison, il se sentira reconnu et accepté, si tu as tort, soit il a bon fond et il verra l’intention de ton geste (peut-être il se flatté) soit il te prend haut, et alors il réagit comme un con (dans ce cas là, tu peux raisonnablement t’en fouyte de son opinion). Haha c’est bien nuancé, pas du tout binaire comme proposition ! Mais tu vois ce que je veux dire ?

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    26 octobre 2019 à 8 h 51 min

    @alicepp

    Tu sais si j’hésite ce n’est pas par peur^^

    Je me dis qu’il le scande assez souvent, à la manière de ceux qui ont bâti leur identité dessus. Je suis dysorthographique dyslexique. Comme on dirait voilà je suis handicapé c’est mon excuse pour ne pas faire d’effort.

    Alors je connais ce sentiment car je l’ai eu.

    Je souffrais tellement de mon orthographe déplorable car ma sœur et ma mère en faisait un sujet de moqueries et de rabaissement. Que lorsque ma mère m’a forcée à passer une batteries de test en CMPP pour trouver un problème. C’etait important pour elle que j’ai un problème que je sois le problème. Fallait justifier que ce ne soit pas de sa faute je pense^^

    Bref moi ce diagnostic m’a tuée. J’avais 9 ans, et on m’a dit tu as un problème. Tu vas en chier toute ta vie. Tes efforts seront vains. J’ai fait une dépression.

    Au final, j’ai pris goût à la lecture malgré mon afantasie. Et mon orthographe c’est améliorée. Quand j’ai eu 27 ans, une amie à moi neuro m’a dit de passer un test car je pensais être dyspraxique. J’arrivais a un stade où je pensais être vraiment handicapé et je justifiais tout mes ennuis,mes renoncement avec ça. Il m’était impossible voir douloureux d’entendre que quelqu’un puisse émettre des doutes sur ma condition et je refussais de faire le moindre efforts car je pensais que ce serait à perte. Je n’avais plus aucunes perspectives d’avenir. Je me sentais juste très nulle.

    En passant ce test avec une neuropsy. Elle a déterminé que je n’étais pas dyspraxique,que je n’avais pas le profil dys en fait. Elle m’a conseillé de faire un test de Q.I. Pas fait à ce jour. Je me méfie maintenant des étiquettes. Surtout de leurs capacités à définir qui est quoi.

    Ce test m’a libéré. Il a fallut du temps pour que je sois débarrassée de mes mécanismes de défense et mes automatismes de fausses handicapés.

    Je me demande alors si je suis la mieux placée pour lui dire, si je suis qualifiée aussi pour en juger. Et si il ne doit pas arriver à ses propres conclusions. Personne n’aime qu’on lui raconte la fin du film avant de l’avoir lu…

    Et pour finir cet révélation m’a plongée dans une phase de colère inouïe. Dont je ne suis pas encore sortie^^  Alors je me dis je vais peut être attendre la fin du CAP^^

    J’aimerais l’aider à apprendre. Et a avoir un package de règles simple de base pour faire moins de fautes et être plus à l’aise à l’écrit. J’aimerais lui dire de ne pas abandonner ce qu’il aime et de ne pas s’abrutir  pour être copain avec les chasses pêche nature de la classe. J’aimerais lui dire qu’il y a des gens comme lui et que notre différence n’est pas que difficile à porter, que c’est une force. Que c’est des yeux avec lequel on porte un regard tellement nourrissant sur le monde et la population. J’aimerais lui dire de ce donner à fond. De croire en lui et de ne plus jamais écouter ceux qui lui disent qu’il est handicapé. Ce n’est pas un handicape non. Et quand on le saisit…. C’est tellement jouissif de comprendre que sa force intérieure n’a pas de limites.

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    26 octobre 2019 à 8 h 59 min

    Cette chanson traduit vraiment mon sentiment de complétude^^

  • 5db054744cf3e bpthumb

    alicepp

    Membre
    26 octobre 2019 à 20 h 47 min

    Olala, il y a au moins 8 dimensions que je n’avais pas appréhendé, excuse moi ..

    Tu es trop chou !

    Je prends le temps de te répondre demain, je suis claquée ce soir et ce que tu as écrit mérite une vraie réponse 🙂

  • 5db054744cf3e bpthumb

    alicepp

    Membre
    26 octobre 2019 à 20 h 50 min

    Oups, @bagayaga


Affichage des publications 1 - 7 de 7

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close