Intelligence et sélection naturelle

  • Intelligence et sélection naturelle

    Posted by albertnonime on 3 janvier 2020 à 16 h 51 min

    En terme de sélection naturelle, au sens Darwinien, l’intelligence semble à première vue un atout. Mais est-ce vraiment le cas ? Les vertébrés ont choisis cette voie, mais à long terme, ce choix sera t-il le meilleur ? Même sans parler de temps géologiques, à présent, qui réussis le mieux? Nous ? les bactéries ? les végétaux ? Ne serait-ce qu’en terme de biomasse, les plantes nous dépassent largement, et si l’on veux rester dans le domaine animal, nous somme bien loin du krill (ente autres) ! Et pour ce qui est de la diversité, nous sommes ridicules faces aux microbes…

    J’ai mis ce sujet dans science, mais…

    Usager supprimé a répondu il y a 2 années, 2 mois 2 Membres · 1 Répondre
  • 1 Répondre
  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    9 juin 2020 à 0 h 10 min

    Je suis largement pas assez balèze pour répondre, mais il se trouve que pas plus tard qu’aujourd’hui, j’ai découvert l’ontophilogénèse qui élabore un processus de sélection naturelle élargie :

    “avec la biologie intégrative on assiste à une remise en cause du
    déterminisme génétique strict de l’organisation spatiale et temporelle
    du vivant, au profit d’un déterminisme aléatoire et de la stochasticité
    de l’expression génétique. Il en résulte, tant sur le plan
    méthodologique que conceptuel, des bouleversements fondamentaux en
    biologie de recherche. La biologie intégrative s’appuie non plus sur un
    déterminisme laplacien strict mais sur un déterminisme aléatoire de
    l’expression génétique, ce qui oblige à introduire des dimensions
    stochastiques dans les interactions spatio-temporelles biologiques.”

    http://sciences.blogs.liberation.fr/2008/10/16/lorigine-des-in/

    https://journals.openedition.org/rdst/512