Les plusieurs types de manipulation



  • Les plusieurs types de manipulation

    5ff13a109ddca bpthumb shainag mis à jour Il y a 2 semaines, 4 jours 7Membres · 23 Messages
  • 5ff13a109ddca bpthumb

    shainag

    Membre
    1 décembre 2020 à 12 h 55 min

    Beaucoup parlent de manipulation ( j en ai aussi parlé).

    Manipulation positive.

    Oui des surdoués utilisent la manipulation positive ( non négative), utilisation de la manipulation positive c’est + pour entrevoir la réaction de l’autre, pour un but précis pour apprendre le mécanisme de l’autre mais dans un temps défini ( court). ( Qui peut être un bien pour lui ou pour l’autre).

    Ainsi dans d’autres cas : les enfants avec les parents commercial….. = finalité manipulation positive.

    Manipulation négative.

    C’est plutôt un but malsain, objectif faire du mal à la personne, surtout si le processus continue dans le temps : tps non défini. C’est juste pour mettre à bout autrui. Aboutir un résultat d emprise émotionnel.

    La manipulation pervers narcissique + extrême c’est une destruction.( J’ai déjà parlé de ce thread ( je ne vais pas me répéter).

    La manipulation négative : malsaine ne sera jamais un ami(e).

    Dès que vous détecter la manipulation de ce type, rester évasive dans les réponses il ne faut pas l’alimenter, surtout dans les moments conflictuels. Surtout ne pas montrer ses émotions ( certe difficile), c’est pour cela que la confiance en soi ( travail sur soi) est très importante pour ne pas tomber dans le piège des émotions, toujours poser ses limites/respect, NON c NON et c’est pas la peine de se justifier envers des personnes malsaines, car c’est une boucle infinie qui ne s’arrêtera jamais. Être toujours entouré de personnes qui vous aime telle que vous êtes. ( Différent), qui ne font pas d’amalgame pour rien et qui accepte la différence d’autrui et de la bienveillance et éviter le contact avec ce type de manipulateur(ice) car ils aiment reporter la responsabilité sur les autres ou se demet des siennes.

     

    PS : femme ou homme/ amitié/ amoureux/ relation professionnelle…….

     

     

    Manipulation perverse ( j’ai déjà parlé tu pervers narcissique sur un autre thread).

     

  • 5fc3d212ae235 bpthumb

    marie_lalala

    Membre
    2 décembre 2020 à 11 h 24 min

    La manipulation n’est qu’un mot qui désigne la capacité à percevoir son influence sur les autres.

    Par défaut tout le monde a une influence sur tout le monde, la seule différence avec la “manipulation” est que cette dernière implique d’être conscient de son influence et d’en maîtriser les conséquences (ou du moins les constater).

    Il n’y a pas de “bonne” ou “mauvaise” manipulation : il n’y a que des gens qui vivent avec des pensées positives et négatives et qui sciemment ou non touchent les autres.

    Surdoué ou pas, il s’avère que certaines personnes sont plus influençables que d’autres et que certaines personnes ont acquis une compréhension de l’Autre à leur manière qui leur permet d’appliquer leur influence (souvent les mêmes, d’ailleurs).

    Parler de manipulation comme d’un talent ou d’un numéro de magie n’est qu’une vaste farce.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    2 décembre 2020 à 11 h 45 min

    @Marie_lalala

    J’ai un peu de mal en lisant cette phrase : ” Il n’y a pas de “bonne” ou “mauvaise” manipulation : il n’y a que des gens qui vivent avec des pensées positives et négatives et qui sciemment ou non touchent les autres”

    Je suis d’accord sur le fait que nous manipulons tous , même un bébé qui veut quelque chose mais évidemment n’a aucune mauvaise intention derrière. En revanche, oui, il existe bien des gens foncièrement animés de mauvaises intentions, j’en ai malheureusement fait les frais avant de m’endurcir : qui te rabaissent constamment, quand ils te font un compliment c juste pour obtenir qqch et te chient mieux dessus ensuite, qui soufflent constamment le chaud et le froid, t’humilient et te compare non stop. La question étant de savoir s’ils sont ou non conscients ou si c’est devenu une seconde nature suite à un vécu traumatique, mais on est parfaitement à même de ressentir la différence entre une “manipulation” standard dans le sens classique, on veut un objet on soule notre mec pour l’acheter etc ; et des personnes qui te vident de ton énergie et font de toi une marionnette que tu sois ou non dans les parages d’ailleurs. Je nemploierai certainement pas le mot “pervers narcissique “, tant il a été détourné de son sens initial par des médias et magasines à la con style Biba , mais juste sur le terrain de la réalité quand tu l’as vécu c indéniable

  • 5fc3d212ae235 bpthumb

    marie_lalala

    Membre
    2 décembre 2020 à 13 h 37 min

    Chacun a sa propre interprétation du “bien” et du “mal”, et malheureusement sans être fondamentalement “mauvais”, certaines personnes adoptent un comportement nuisible à autrui, consciemment ou non.

    Ces comportements peuvent être multipliés lorsque la personne les subissant n’arrive pas à en faire comprendre le caractère nuisible et non-désiré, si elle en est très affectée. Les “pervers narcissiques” ne ciblent que des personnes sensibles à leur comportement, sinon ils ne seraient pas jugés comme tels si ils n’avaient aucune influence sur l’Autre. La faute n’est clairement pas aux victimes, et sans prendre la défense de qui que ce soit, une personne peut autant avoir un comportement inapproprié vis-à-vis des autres comme avoir un affect extrêmement sensible. Il ne s’agit donc pas de “manipulation” a proprement parler, mais de mauvaises habitudes comportementales.

    Il est possible de “manipuler” sciemment, mais ça reste rare (comme dit précédemment : la manipulation est la capacité à percevoir sa propre influence sur autrui). Et dans le cas d’abus, c’est rarement réfléchit (même si volontaire).

  • 5d9c58430463a bpthumb

    momosse

    Membre
    3 décembre 2020 à 4 h 41 min

    Perso’, je considère qu’on est tous (peu ou prou, à escient ou de manière inconsciente) dans la “manipulation”. Notre société et au-delà, toutes relations entre individus d’une manière générale, induisent des sortes de “luttes d’influences”, de mise en avant de point de vue pour partager une idée ou détecter si l’autre la partage. On tend à rechercher “un angle d’attaque” pour s’intégrer au mieux à un groupe ou faire que d’autres se rapprochent de nous au travers d’un centre d’intérêt commun ou de tout sujet faisant figure de “pont” interpersonnel, en adoptant un discours de séduction ou en abondant manifestement dans l’avis émit pour que son vis-à-vis nous identifie en tant que partisan probable, voir comme un partenaire possible, quelqu’un qui suscitera son intérêt en tout cas… Et pour ce faire, on essaye de convaincre, on peut exagéré ou même feindre d’être d’accord avec l’autre pour s’en rapprocher et entamer un dialogue avec lui (ou elle) et ce, aux fins de se trouver un nouvel allié potentiel, pour une amitié envisagée ou parce qu’on est attiré par lui.

    “Manipuler” un congénère est perçu négativement d’emblée parce que l’on considère la connotation de ce terme qui implique de “se jouer” de lui, de le tromper, de lui mentir… Mais ce peut être plus subtil que cela aussi, et on peut orienter ses choix pour le bien de cet autre-là, parce qu’on tient à lui ou qu’on l’estime. Reste que de le faire à son insu demeure “dans l’esprit” une façon détournée d’influer sur cette personne si l’on s’en tient à un niveau de référence élevé en terme de probité attendue… Mais il me semble que l’on est tout de même pas tenu à être aussi rigoureux dans l’acception de ce mot et je veux croire qu’on peut incliner avec bienveillance son voisin à revoir une opinion qu’il tenait pour acquise et juste en argumentant objectivement dessus, en lui fournissant des éléments de compréhension ou de réflexion qu’il ignorait par exemple.

    Mais dès lors qu’on est dans cette démarche (volontariste) de tenter de modifier une vision appartenant à un esprit pour instiller la sienne en lieu et place, même en faisant cela “pour la bonne cause”, on pourra à raison être traité de manipulateur.

    Néanmoins, toute communication ou évènement influencera notre esprit, toute information sera susceptible de peser sur notre pensée ou notre perception et ce, y compris sans que cela soit forcément diffusé dans ce but… Mais on est très souvent confronté à des campagnes (publicitaires…), à des propagandes (politiques…) ou à des individus (intérêts personnels) qui attendent délibérément de nous persuader du bien fondé de leurs idées et qui voudraient (implicitement ou plus directement) les faire prévaloir sur celles qu’on s’était choisi initialement… En toutes ces circonstances, il n’y aura manipulation que si quelqu’un se laissera manipulé. Cela ne dédouane évidemment en rien celui qui aura (fusse en vain) recherché à persuader l’autre en ayant des “desseins inavouables” en tête, mais tout particulièrement en ce cas, je pense que celui qui se laisse abusé est souvent presque aussi coupable que les messages qu’il écoute.

  • 9f59015b1c3bc30e0c9d467133207c72?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    laura6181

    Membre
    3 décembre 2020 à 8 h 33 min

    @momosse

    Bonjour à l’autre bout de la terre 😊

    …… je veux croire qu’on peut incliner avec bienveillance son voisin à revoir une opinion qu’il tenait pour acquise et juste en argumentant objectivement dessus, en lui fournissant des éléments de compréhension ou de réflexion qu’il ignorait par exemple.

    Certaines personnes croient qu’elles n’ignorent rien hélas (quitte à prendre comme référence suprême gogole).

    Le professeur manipule t’il ses élèves lorsqu’il enseigne la théorie de Darwin ou que la terre est ronde ?

    Les élèves qui réfutent ces enseignements croient savoir. Leurs parents, leurs piliers de référence leurs ont appris autre chose. Ils se sentent ainsi manipulés.

    Lorsque des parents ne veulent pas vacciner leur enfant, ils considèrent que la médecine (ou les labo pharmaceutiques, ou secte, ou autres) veulent les manipuler. Est-ce manipuler que de vouloir éradiquer une maladie contagieuse ?

    Expliquer à des parents toxiques que dans l’intérêt de leur enfant, l’éloignement est préférable, est-ce les manipuler ?

    Ainsi, professeurs, médecins, magistrats seraient tous manipulateurs ?

    Par ailleurs, le conseiller bancaire qui veut me refourguer des produits dont je n’ai pas besoin (cela fait aussi partie de ses prérogatives, il est même gratifié pour ça). Si j’accepte parce que j’ai besoin d’un crédit qu’il appuiera, suis-je une manipulée consentante ?

    Mon avis est qu’on est SOUVENT le ou la manipulé(e) qu’on veut être. Ne manipule t’on pas nous même celui qui tente de nous manipuler ?

    Des études très intéressantes ont été réalisées sur la propagande en temps de guerre. Un président à même dit que nous étions tous des veaux ☺

  • 5fe5ef6422433 bpthumb

    norbert

    Membre
    3 décembre 2020 à 10 h 19 min

    @ShainaG

    Dès que vous détecte[z] la manipulation de ce type, rester évasive dans
    les réponses il ne faut pas l’alimenter, surtout dans les moments
    conflictuels. Surtout ne pas montrer ses émotions ( certe[s] difficile),
    c’est pour cela que la confiance en soi ( travail sur soi) est très
    importante pour ne pas tomber dans le piège des émotions, toujours poser
    ses limites/respect, NON c NON et c’est pas la peine de se justifier
    envers des personnes malsaines.

    @laura6181

    Bonjour, (je pense que) mettre un mot sur les choses, par exemple dire au manipulateur: par exemple “Vous êtes en train de me fourguer des actions risquées, dont personnes ne veut, car vous abusez d’un rapport “, a le mérité (une fois le pot aux roses découvert) de remettre les choses en place. Ensuite soit se terre dans un silence, soit s’excuse, soit s’en va.

  • 5fe5ef6422433 bpthumb

    norbert

    Membre
    3 décembre 2020 à 11 h 20 min

    Notre société et au-delà, toutes relations entre individus d’une manière générale, induisent des sortes de “luttes d’influences”

    @momosse

    A L’influenciation

    (Je pense que) tout individu (ou groupe-déjà-soudé=égrégore) transporte avec lui des valeurs et des comportements cognitifs. Lorsque 2 individus ou 2 groupes ou un individu et un groupe se rencontrent, effectivement il y a bien une “négociation” nécessaire sur les valeurs ou le comportement cognitifs, ne serait ce que pour pouvoir communiquer.

    Une fois que la négociation s’est faite, l’une des deux parties est “influencée par l’autre

    D’un point de vue humain, (je pense que) que sous l’effet de nombreuses “influences abusives” en particulier dans le milieu professionnel, avec sa banque, etc…, ou indirectement par l’intermédiaire de son agence de location, de ses voisins, de ses cambrioleurs…, de son “pole emploi”, chacun a tendance à rétrograder et à se recroqueviller dans sa bulle défensive et à devenir de plus en plus frileux par rapport à un nouveau contact. Donc (je pense que) voici comment on peut schématiser le problème:

    *au sommet de la société: des comportement abusifs (demandes abusives)

    * ils se reportent de haut en bas, sur toute la société (“La par contre le “ruissellement” fonctionne! Ce n’est pas comme pour la richesse!)

    * et en fin de chaîne le citoyen lambda paye l’addition, (car il faut que la “réaction chimique” soit équilibrée énergétiquement) en ne vivant plus car refusant tout contact avec la vie, toute vie réelle, réfugié derrière son écran.

    * certains dans la chaine, en rajoutent au passage (non ce ne sont pas que les élites, mais aussi -moins quand même- un peu tout le monde, qui est responsable)

    @lau2pluie

    On peut faire le parallèle avec des phénomènes physiques

    a) en électronique, si on veut tirer de l’énergie d’une plaque électrique, qui n’a plus de charge, on attaque et on détruit la structure moléculaire ( dans la vie courante cela correspondrait à la destruction du “tissu social ou lien social” par les élites)

    b) en physique atomique la rencontre de deux groupes de particules, chacun entouré par un paquet d’onde: les deux fonctions d’ondes doivent s’accorder, en restreignant leur liberté, surtout celle du plus petit.

    ___

    B] la manipulation ce n’est pas tout à fait l'”influenciation”, ce serait le biais qu’utilise le plus gros pour influencer/englober-dans-sa-sphère le plus petit.

  • 5fe5ef6422433 bpthumb

    norbert

    Membre
    3 décembre 2020 à 11 h 53 min

    @Sylvie7 Ne pas confondre “influenciation” qui se fait automatiquement dès qu’il y a contact et manipulation: un acte volontaire, et le plus souvent ne respectant pas le désir du manipulé.

    @momosse La “manipulation” peut être positive, et porterait alors le nom de “diplomatie”, à condition que les 2 groupes soient d’accord AVANT pour être “absorbés”

  • 5fdda15d0332c bpthumb

    sylvie7

    Membre
    3 décembre 2020 à 12 h 33 min

    @norbert

    🧐 j’ai cherché le mot influenciation dans le dictionnaire… je ne l’ai pas trouvé. Mais bon, comme j’invente souvent des mots parce que je trouve qu’ils traduisent mieux ce que je veux dire que des mots existants, je t’accorde celui-là 😉.

    Par contre je ne vois pas en quoi tu me cites, je fais bien la différence entre influence et manipulation. Et si c’est par rapport à un post que j’ai écris je confirme une manipulation bienveillante à l’insu des partis en questions, donc effectivement contre leur gré puisque je ne pense pas que l’on puisse parler de manipulation si la personne est au courant, voire consentante ( enfin sauf avec un ostéopathe 🤣🤣🤣) hum je m’égare.


Affichage des publications 1 - 10 de 23

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant