Juste moi un Space marine emo gothique



  • Juste moi un Space marine emo gothique

  • 5dba0c2943dff bpthumb

    kayvaanshrike

    Membre
    31 octobre 2019 à 4 h 04 min

    je ne sais pas comment faire une intro drôle et accrocheuse alors je vais directement aller à l’essentiel, désolé si je vous donne l’impression d’être un robot sans émotions. Je suis un garçon de 20 ans, j’ai été diagnostiqué HP à 10 ans à 138 de Q.I et d’après ma psy il y a pas mal de chance que je sois autiste d’asperger bon, j’ai toujours été seul tout le temps je n’ai pas été au collège et au lycée je mangeais seul. Du coup ma seule fenêtre sur le monde était mon ordinateur, j’ai aimé à travers mon PC j’ai haïs à travers mon PC j’ai dû me construire tout seul avec internet. pour échapper à la réalité de ma chambre je me suis construit tout un univers de fantasmes et de rêves basé sur des univers de fictions (warhammer 40k principalement) j’aime le metal le cyberpunk et la fantaisie j’aime aussi beaucoup BEAUCOUP les histoires d’amour (quand je lis le manga citrus on pourrait me prendre pour une adolescente de 14 ans qui est en pâmoison totale en lisant Twilight). Étant complètement inadapté socialement quand je parle à des gens et que je sors un peu trop de connerie j’utilise le joker hyperpuissant du “c’est normal j’suis bourré” même si je suis totalement sobre. Actuellement je ne suis pas heureux, je veux être heureux et pour ça j’ai besoin d’être aimé par une jeune fille, je cherche aussi un endroit où j’aurais ma place où je ferais partis de la “famille” de la communauté qui se trouve à cet endroit.

  • 5dba0c2943dff bpthumb

    kayvaanshrike

    Membre
    31 octobre 2019 à 4 h 34 min

    Ah heu désolé il fallait absolument que je précise et vu qu’on peut pas modifier ses post… quand je dis emo gothique c’est parce que mon personnage de fiction préféré est considéré comme un “emo gothique” par la communauté de l’univers auquel il appartient et que je me suis toujours imaginé être lui, cette considération est très stéréotypée et ne faisant pas moi même vraiment partie de la communauté emo ou gothique je m’en excuse par avance.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    31 octobre 2019 à 9 h 36 min

    Bonjour Kayvaans Hrike ,

    ton parcours est très similaire au mien. En ce sens que tu as mis l’accent sur un sujet sensible: le TSA.

    Pour être précis je suis en cours de diagnostic. Seulement ce n’est qu’en début d’année que cette fenêtre des possibles s’est ouverte à moi. Après avoir vu un témoignage d’un autiste qui se découvrait sur le tard. Mais il parlait de moi?! C’est alors que j’ai décidé de faire le parcours du combattant (oui en France c’est galère) du diagnostic en CRA à Montpellier.

    Bien que mon auto-diagnostic me suffise, un avis scientifique du syndrôme d’Asperger viendrait confirmer les raisons de mon parcours chaotique de vie, et ainsi en faire une force. Puisque j’aurais toutes les cartes en main me concernant. Je suis passé à côté de ce trouble car je mettais les symptômes sur le compte d’un QI élevé ( testé à 10 ans comme toi).

    Et en effet HP et Asperger se rejoignent en beaucoup de points:

    -Hyper-sensibilité, ou hypo-sensibilité (provoquée souvent pour ne pas souffrir).

    -Hyperception auditive, visuelle, sensitive.

    – Pensée en arborescence (d’où parfois un TDA(H) en co-morbidité associée). On saute du coq à l’âne!

    – Remise en question incessante, syndrome de l’imposteur (d’où un état anxieux, également reconnu  en symptôme associé de l’autisme).

    Ce n’est pas une liste exhaustive, je ne suis pas spécialiste. Mais le gap avec l’autisme se situe sur les points suivants:

    – Difficulté à saisir les codes sociaux.

    – Incompréhension de l’implicite.

    – Besoin vital d’être seul (bulle).

    – Intérêts restreints forts. Ce qui amène à l’obsession de maîtrise de nos passions.

    – Adaptation/imitation à  l’environnement. Ce qui nous oblige à créer des faux-self, nocifs pour nous à long terme.

    – Grande fatigabilité dans les endroits pleins de gens, bruyants. Tout attire notre attention. On peut même suivre plusieurs conversations à la fois. On se demande si on ne devient pas schizophrène. Si Si!

    – Difficulté de concentration longue sur des sujets qui ne nous intéressent pas ou peu. On zappe facilement la présence de l’autre pour flotter dans nos pensées.

    Voilà Mister. Je tenais à partager cela avec toi. Par la même occasion cela m’a permis d’en parler à cœur ouvert, ne l’ayant pas fait dans ma description. Merci d’avoir mis le sujet sur la table.
    D’ailleurs je pense en faire un sujet plus détaillé qui devrait  concerner ici plusieurs personnes qui s’ignorent. (Si le sujet a déjà été traité je ne l’ai pas vu..euh pas vraiment cherché non plus. Et oui je suis assez paresseux quand je veux)

    Si ça peut être une étincelle pour ceux qui s’identifieraient à certains point cités, alors je pourrai dormir tranquille. Car ce syndrome fait des ravages quand on passe sa vie avec sans le savoir. Ce fut mon cas. Décalage compensé souvent jusqu’au burn-out, pour ne pas parler de plus grave! Ouh la. L’ambiance s’alourdit. Bref….

    La bise à ceux qui lisent!
    PS: Pensée à toi Kayvaans Hrike

  • 5dba0c2943dff bpthumb

    kayvaanshrike

    Membre
    31 octobre 2019 à 11 h 58 min

    C’est tout à fait moi je suis hypersensible il est très aisé de m’énerver je réagis toujours de manière disproportionnée, les bruits forts comme les portes qui claquent me sont extrêmement désagréable, la pensée en arborescence… quand on me parle je saute d’une idée à l’autre avec des liens totalement capillotracté genre si on parle des étoiles il peut se passer ça dans ma tête : étoiles -> plasma -> gaz ionisé->> gaz -> première guerre mondiale -> battlefield 1… insupportable plus tout le reste… (j’aurais aimé pouvoir détaillé tout le reste de ma pensée mais malheureusement mes problèmes de concentration m’empêchent de continuer à écrire)

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    31 octobre 2019 à 19 h 13 min

    Tkt mon ami. Je comprends. Mais il ne tient qu’à toi d’en faire une force. Et c’en est une. Oublie ta susceptibilité et accepte le second degré même si tu l’as pas compris du premier coup.
    PS: ton entourage connait-il ta particularité?

  • 5dba0c2943dff bpthumb

    kayvaanshrike

    Membre
    31 octobre 2019 à 20 h 35 min

    à part mes parents ma famille n’a que de très vagues informations pour le reste… ça dépend certaines personnes sont au courant d’autres non.


Affichage des publications 1 - 6 de 6

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close