Dream a little dream of …



  • Dream a little dream of …

    ?s=1&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue Anonyme mis à jour Il y a 4 mois, 2 semaines 11 Membres · 35 Messages
  • 5ed37d53730b0 bpthumb

    rosalie

    Membre
    4 juin 2020 à 23 h 58 min

    Bonsoir à tous,

    Depuis toute petite j’ai tendance à me passionner pour des sujets. En général je lis et apprends tout ce que je peux emmagasiner à propos de ceux-ci, puis je passe à autre chose.

    Le premier vrai sujet que j’ai dévoré en long en large et en travers c’était « les rêves ».

    De comment fonctionne le cerveau pendant notre sommeil jusqu’aux croyances du rêves prophétiques en pensant par l’interprétation des rêves des peuples autochtones du Canada… Bref tout ça pour dire que j’ai creuser le sujet… Depuis cette époque j’ai développé sans le vouloir une technique où j’arrive à modifier mes rêves et les modeler si ils ne me plaisent pas. Ou encore carrément aller me coucher et provoquer un rêve. En général, j’arrive à diriger le début ou la fin mais rarement l’entièreté du rêve.

    Je me suis aussi rendue compte que si le rêve était interrompu par mon réveil j’étais capable de retourner dans le rêve quand je le veux. Que ce soit 10 minutes après ou encore le lendemain.

    J’ai déjà eu l’occasion d’être hypnotisée ou encore de méditer et ça n’avait vraiment rien à voir.

    Est-ce que vous aussi, vous faites ça?

    A lire aussi :

  • 5ec29db998906 bpthumb

    jasper

    Membre
    5 juin 2020 à 0 h 26 min

    Je n’ai jamais pu être hypnotisé, ni par Messmer, (j’adore les trucs de cabaret comme ça et j’aurais adoré aller faire le mariole sur scène) ni par une hypnotiseuse psychologue qui a pourtant bien essayé, sans m’hypnotiser très profond. Par contre j’ai plusieurs fois eu l’impression d’être au dessus de moi et d’aller me balader ailleurs, plutôt dans un demi sommeil qu’en rêve.

    Mais le plus intéressant dans mes rêves est de les avoir par moment notés, juste après le réveil, même au milieu de la nuit. C’est impressionnant car ensuite j’ai retrouvé ce à quoi j’avais rêvé, sans filtre, alors que mes pensées avaient tout nettoyé en quelques instants le lendemain matin. Sans le cahier, je ne l’aurais jamais su.

    Encore faut-il arriver à se lire car pour moi l’écriture était à la limite de le lisibilité. Et pas forcément à l’endroit.

    Mais par contre ça fait parfois peur de réaliser ce que le cerveau se permet pendant qu’on dort. Le vrai contenu des rêves est bizarre, très réaliste, très perspicace. Pas besoin d’interprétation, c’est du brut. On y voit des choses de sa vie, un peu rescénarisées, mais qu’on n’ose pas forcément voir normalement.

    Et c’est encore plus étrange quand tu retombes dessus après des années, et que, parfois, tu réalises que ces rêves ont sans doute fait changer quelque chose dans cette vie de l’époque, comme si ils t’avaient expliqué ce que que tu as en toi qui gêne. Je suis retombé sur un cahier il y a quelques semaines, oups!!!!

    Je devrais réesayer, tiens.

    Mais je ne maitrise rien dans le contenu de mes rêves. Je sais juste que souvent je rêve de choses qui se sont passées vers 4h de l’après midi. Ou plutôt, les rêves dont je me souviens au reveil sont ceux là. ou alors ce sont des rêves récurrents, qui reviennent régulièrement et que je déteste.

  • 5ec2a0d9097a9 bpthumb

    isit

    Membre
    5 juin 2020 à 1 h 06 min

    Ooooh @Rosalie ce que tu dis de tes rêves ça me fait trop penser à un truc de mon enfance. Quand j’étais gamine au moment où j’allais m’endormir j’avais un sorte d’écran avec plusieurs fenêtres dedans qui “s’affichait” dans mes pensées, et dans chaque fenêtre y’avais un rêve et je choisissais celui que je voulais… et si un rêve me plaisait plus je revenais à ce “menu principal” pour en choisir un autre… ^^ Un peu comme la télé mais j’ai été élevée sans télé du coup je sais pas d’où je sortait ça mais c’était génial !

    Rhooo je sais plus faire ça maintenant :'( faudrait voir si avec un peu d’entrainement j’arrive à le retrouver…

    Sinon j’ai essayé d’écrire mes rêves comme toi @jasper mais j’ai jamais réussi a trouver de quelle façon les écrire. C’est trop sans queue ni tête, avec des situations qui changent brusquement mais comme si c’était normal, des personnes qui sont plusieurs personnes à la fois… même expliquer en quoi mes rêves sont trop indescriptibles j’y arrive pas. ^^

    Pour l’hypnose j’ai jamais essayé, j’ai pas trop confiance… Mais je pense que je pourrais y être sensible si l’hypnotiseur arrive à passer mes réticences.

  • 5ed657df7976a bpthumb

    rqules

    Membre
    5 juin 2020 à 1 h 12 min

    Hola,

    Eh bien pour ma part ma conception des rêves est très proche de la tienne Rosalie,
    pendant mes rêves je suis entièrement conscient et capable de le façonné comme bon me semble !

    Il m’arrive également de me reveiller en gardant le souvenir de mon dernier rêve et si celui ci m’intérésse je suis capable de me rendormir pour le terminer.

    C’est d’ailleurs une pratique que j’affectionne beaucoup ! Certains de mes rêves peuvent avoir un réel impacte sur ma vie et je suis également capable de résoudre des problèmes de ma vie quotidienne pendant mon sommeil !

    En toute honnêteté il ne m’arrive que rarement de me reveiller sans me souvenir d’au moins un de mes rêves, certains d’entre eux sont réelement intense et ferait de véritable scénario de film hollywoodien. Il m’est arriver de m’en servir comme base d’histoire ou de récit.

    En somme je rêve beaucoup, je le contrôle et j’aime ça !

    Si tu as des tuyaux pour pousser le vis et augmenter le contrôl pendant ces phases de someil paradoxal je suis tout ouï 😀

  • 5ece6fd2a0e35 bpthumb

    biztoufly

    Membre
    5 juin 2020 à 11 h 05 min

    Bonjour !

    Personnellement je n’ai aucun contrôle sur mes rêves, et je n’en veux pas tellement, je “rêve” de manière consciente et contrôlée déjà toute la journée. ^^

    Cependant, je me souviens presque toujours de mes rêves, et le matin quand je peux, j’aime me rendormir, réveiller etc. plusieurs fois, je rentre à chaque fois dans un nouveau rêve duquel je profite jusqu’au réveil suivant etc.

    J’ai remarqué que dans mon cas, mes rêves étaient principalement composés de ce à quoi j’ai pensé dans la journée, mais uniquement les pensées ou des souvenirs très très brefs, moins d’une seconde, qui deviennent ensuite les thèmes de mes rêves.

    J’ai déjà fait de l’hypnose, avec une psychologue spécialisée, mais ce n’était pas vraiment pour aborder des sujets “de rêves” :p, par contre en auto-hypnose on découvres des sensations uniques, c’est un peu du “dolby surround” xD avec de l’entrainement on peut arriver à ressentir les 5 sens à la fois, sentir les odeurs, le vent etc., c’est assez bluffant. Par contre ça demande un peu d’investissement car il faut y consacrer pas mal de temps, au quotidien pour progresser, et pendant la séance, pour “plonger” de plus en plus dans l’hypnose.

  • 5ed37d53730b0 bpthumb

    rosalie

    Membre
    5 juin 2020 à 13 h 17 min

    Personnellement, Je ne croyais pas du tout en l’hypnose. J’étais persuadée que c’était du cinéma. Et un jour, juste pour voir j’ai pris rendez-vous avec un hypnothérapeute et j’ai trouvé ça génial! D’ailleurs @Isit la dernière fois que j’ai été hypnotisé j’ai vu un espèce de tableau de bord de mes émotions dans lequel je me trouvais et j’avais des scenes de ma vie devant moi, c’était fun, à mi chemin entre Minority Report et Vice-Versa.

    Je me suis beaucoup intéressée à l’auto-hypnose il y a quelques années. Je suis loooooin des 5 sens. Mais j’aime bien l’état un peu entre méditatif profond et demi-sommeil.

    Oui moi aussi, Je note tous mes rêves enfin du moins les inconscients. Quand je me reveille d’un rêve, je crée une note dans mon téléphone et je lui dicte ce dont je me souviens. En général ça donne un espèce de texte sans ponctuation avec des sauts d’un endroit à l’autre sans lien mais dans la journée si j’y repense, j’arrive à me remémorer quelques détails en plus.

    J’adore moi aussi relire les notes longtemps après. D’ailleurs, j’en ai un joli petit paquet 52 au total depuis 2013. Certains sont ultra long et détaillés et pourrait faire de cool scénario pour un film, quand les autres n’ont aucun sens et tiennes en une phrase.

  • 5ec29db998906 bpthumb

    jasper

    Membre
    5 juin 2020 à 14 h 10 min

    C’est exactement ce que j’ai noté aussi, @rosalie : parfois il y a juste une phrase, parfois des histoires qui avancent en passant tranquillement du coq à l’âne. Elles n’ont pas de logique narrative mais ce sont des tas de situations qui se fondent ensemble , et on devine qu’il y a un sens derrière.

    Dans tous les cas, ça pose des questions quand on relit tout ça, et en effet, même des années plus tard ça laisse encore parfois perplexe.

    C’est une bonne idée de les dicter, ca doit bien aider à les noter.

  • 5ed37d53730b0 bpthumb

    rosalie

    Membre
    5 juin 2020 à 14 h 36 min

    Pour la petite histoire quand j’étais petite, à chaque fois que j’allais être malade ou que j’avais de la fièvre je faisais exactement le même rêve. Je vous le raconte parce qu’il est un peu drôle.

    Je me trouvais dans une grande “pièce” noire sans délimitation de mur, sol, plafond, ou encore de lumière mais dans laquelle je pouvais voir clairement. En face de moi au loin se tenait de 3/4, une forme féminine je pense parce qu’habillée d’une jupe et d’une veste assortie dans les tons roses ainsi que d’un chapeau à fleurs. Cette forme qui se tenait sur deux pattes, ressemblait beaucoup à un hippopotame et se déplaçait latéralement vers la gauche lentement sans bouger comme si elle se trouvait sur un invisible tapis roulant. C’était pas du tout effrayant, ça avait un coté bienveillant. Je ne l’ai plus jamais vu après l’adolescence. Je précise que je ne prenait pas de drogue hahaha.

  • 5ed657df7976a bpthumb

    rqules

    Membre
    5 juin 2020 à 14 h 43 min

    Je trouve ça génial cette manière qu’à notre inconscient à controler nos rêves, nos pensées etc … Freud à d’ailleurs réaliser des travaux exceptionnel à ce sujet !

    Cette fameuse grande pièce noire dont tu parles je l’ai connu aussi durant mes rêves étant plus jeune ! sauf qu’au milieu de celle ci se trouvait une piscine vide sans fond dans la quelle je finissais toujours par tomber.

    Tu dis ne pas avoir était sous l’effet de drogue dans le passé ahah mais qu’en est il aujourd’hui ?
    Personnelement je dois avouer que quand il m’arrive de rêver sous l’effet d’acool ou autre stupéfiant cela à un réel impacte ! à tu déja experimenter cela ?

  • 5ec29db998906 bpthumb

    jasper

    Membre
    5 juin 2020 à 14 h 48 min

    Moi je fais toujours des ‘rêves de fièvre’ quand j’ai de la fièvre. Ca ne m’a jamais passé. Ils sont très difficiles à décrire mais il y a une constante : les choses n’ont plus de dimension ni de position.

    Par exemple, si je vois des bulles, elles sont à la fois grosses et petites. C’est horriblement étourdissant, ça donne envie de fuir mais la fuite ne marche pas car, là aussi, l’espace est foireux.

    Quand je fais un rêve où cette notion de dimension disparaît, pas besoin de thermomètre : la fièvre est là.

    J’aimerais bien savoir ce qu’il se passe dans mon cerveau à ce moment là. Surtout que je n’ai absolument aucun sens de l’orientation, et je suis sûr que ces rêves vont farfouiller dans le vide laissé par mes cellules grilles, parties à Tataouine.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    5 juin 2020 à 15 h 03 min

    @jasper Quand j’avais une grande fièvre (39°/40°) étant enfant, j’avais des rêves/hallucinations. Allongé sur le dos, dans mon lit, une énorme boule de démolition se balançait au bout d’une chaine sous mes yeux et passait à quelques centimètres de ma tête. J’étais dans l’incapacité de bouger ! Parfois, j’arrivais à glisser hors du lit pour aller chercher ma mère, j’étais donc réveillé. Ah, et pas de drogues non plus hein 🙂

  • 5ec29db998906 bpthumb

    jasper

    Membre
    5 juin 2020 à 15 h 07 min

    @baf horrible. la boule ne t’as jamais touchée ? C’est juste pour te faire bien peur que tu rêvais à ca ?

    Ca me fait penser a un truc, est ce que quelqu’un est déjà mort en rêve ?

    Moi jamais, le plus loin que je sois allé au bout de ma vie en rêve : C’est un rêve où je me suis piqué avec une flèche empoisonnée. Je savais que je mourrais, je me suis senti partir, mais au moment où tout est devenu noir, je me suis réveillé.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    5 juin 2020 à 15 h 24 min

    Non, jamais touché mais j’étais bien flippé, c’est clair. Je traversais ma chambre en trombe à 4 pattes 🙂 La fièvre me faisait avoir des hallucinations, il fallait que j’allume la lumière quelques minutes pour que mon cerveau arrête de délirer.

    Sinon, toujours enfant, il y a le classique rêve où je vais aux toilettes pour me soulager. Le réveil humide n’était jamais bien loin 😛

  • 5ed37d53730b0 bpthumb

    rosalie

    Membre
    5 juin 2020 à 15 h 31 min

    Et le fameux, je dois absolument courir pour éviter ma mort imminente mais mes jambes ne fonctionnent plus.

    D’ailleurs, je viens de me rendre compte que j’ai pas fait de vrai cauchemar, le genre qui glace le sang depuis des lustres.

  • 5ed5a671570cb bpthumb

    neba

    Membre
    5 juin 2020 à 16 h 17 min

    ^^ Merci Rosalie pour l’idée de parler des rêves.

    Si vous avez des méthodes pour atteindre l’auto-hypnose, ça m’intéresse sérieusement et j’ai du temps en ce moment à y consacrer. 🙂

    Les cauchemars de certains ont fait remontés en moi des souvenirs. XD

    Je fais face à des tonneaux qui dévalent une pente et qui viennent forcément droit sur moi (Sinon c’est pas drôle) pour m’écraser au point de ressentir la mort par étouffement… Dans ces moments je me réveillais avec la peur de mourir sans pouvoir en parler… Je vois un lien avec la cave de mon grand père. Il avait deux barriques énormes pour le gamin que j’étais…

    J’en viens à me demander si vous aviez réussi à discuter de vos cauchemars à vos proches ?


Affichage des publications 1 - 15 de 35

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close