Hp’s songs!



  • Hp’s songs!

    5d2a2cb085eb8 bpthumb bagayaga mis à jour Il y a 18 heures, 8 minutes 21 Membres · 170 Messages
  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    18 février 2020 à 16 h 30 min

    Ces chansons qui ont parlées à vos rayures^^

     

     

     

    Les moutons- debout sur le zinc

    J’oscille, docile

    Entre tes bras câlins,

    J’oscille, facile

    De me laisser porter

    Jusqu’à demain.

    Ma belle idylle,

    En devenant soudain

    D’ariane mon fil,

    A clôturé

    Tout mon jardin.

    Message pour s’il

    Pleuvait un peu demain:

    Soleil qui brille,

    Ne sèche pas

    Tous les chagrins.

    Déprime, enfile

    Ton pyjama satin,

    Bien malhabile

    Celui qui te retient.

    Je regarde à l’horizon,

    Je sais c’est la saison,

    J’suis au fait,

    J’vis au balcon.

    Je souris quand on me tond,

    Je singe les moutons,

    Je regrette

    Le temps doux des questions

    Sans dessus ni fond.

    Une fois de plus,

    Je reste là avec

    Mes illusions perdues

    Un peu groggy un peu nu.

    Quasi immobile,

    Tout en prière, tendu

    Vers tout ce qui brille

    J’espère, je ne pense plus.

    Curiosité,

    Je ne suis plus moi-même

    Depuis que tu m’as quitté,

    Je ne me reconnais plus.

    Reviens vers moi,

    Avant que j’oublie de toi

    Tous les émois

    Les “le sais”, je ne les aime pas.

    Je regarde à l’horizon,

    Je sais c’est la saison,

    J’suis au fait,

    J’vis au balcon.

    Je souris quand on me tond,

    Je singe les moutons,

    Je regrette

    Le temps doux des questions

    Sans dessus ni fond.

    D’où vient donc ce vent d’espagne?

    Combien de temps pour traverser les montagnes?

    Lequel des deux a le plus souffert?

    Suis-je vraiment le fils de mon père?

    Comment te dire ce que je ressens,

    Si ce n’est que le goût du sang

    A traversé mon esprit

    Plus d’une demi-fois dans ma vie?

    Je regarde à l’horizon,

    Je sais c’est la saison,

    J’suis au fait,

    J’vis au balcon.

    Je souris quand on me tond,

    Je singe les moutons,

    Je regrette

    Le temps doux des questions

    Sans dessus ni fond.

    Je regarde à l’horizon,

    Je sais c’est la saison,

    J’suis au fait,

    J’vis au balcon.

    Je souris quand on me tond,

    Je singe les moutons,

    Je regrette

    Le temps doux des questions

    Sans dessus ni fond.

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    18 février 2020 à 16 h 44 min

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    18 février 2020 à 16 h 48 min

    Oh Me (Oh Moi)

    [Verse 1]

    [Couplet 1]

    If I had to lose a mile

    Si je devais y passer une plombe

    If I had to touch feelings

    Si je devais toucher des sentiments

    I would lose my soul

    Je perdrais mon âme

    The way I do

    Comme je le fais

    [Verse 2]

    [Couplet 2]

    I don’t have to think

    Je ne dois pas penser

    I only have to do it

    Je dois seulement le faire

    The results are always perfect

    Les résultats sont toujours parfaits

    And that’s old news

    Mais on le savait déjà

    [Verse 3]

    [Couplet 3]

    Would you like to hear my voice

    Veux-tu entendre ma voix

    Sweetened with emotion

    Parsemée d’émotion

    Invented at your birth ?

    Inventé à ta naissance?

    I can’t see the end of me

    Je ne peux voir la limite de mon être

    PUBLICITÉ

    [Verse 4]

    [Couplet 4]

    My whole expanse I cannot see

    Toute mon étendue que je ne peux pas voir

    I formulate infinity

    Des affinités formulées

    And store it deep inside of me

    Rangées tout au fond de moi

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    18 février 2020 à 16 h 51 min

    The Fool On The Hill (Le Fou Sur La Colline) the beatles

    Day after day,

    Jour après jour,

    Alone on the hill,

    Seul sur la colline

    The man with the foolish grin

    L’homme au sourire idiot

    Is keeping perfectly still.

    Reste parfaitement tranquille

    But nobody wants to know him,

    Mais personne ne veut le connaître

    They can see that he’s just a fool.

    Ils voient bien que ce n’est qu’un pauvre fou

    And he never gives an answer… . .

    Et il ne donne jamais de réponse… … .

    [Chorus]

    [Refrain]

    But the fool on the hill,

    Mais le fou de la colline,

    Sees the sun going down.

    Voit le soleil se coucher

    And the eyes in his head,

    Et les yeux dans sa tête

    See the world spinning around. .

    Voient le monde tourner… . .

    PUBLICITÉ

    Well on his way,

    Ayant parcouru une bonne partie de son chemin,

    His head in a cloud,

    La tête dans les nuages

    The man of a thousand voices,

    L’homme aux mille voix,

    Talking perfectly loud.

    Parle parfaitement fort

    But nobody ever hears him,

    Mais personne ne l’entend jamais,

    Or the sound he appears to make.

    Ou du moins le son qu’il semble produire

    And he never seems to notice… . .

    Et il ne semble jamais remarquer… . .

    [Chorus]

    [Refrain]

    And nobody seems to like him,

    Et personne ne semble l’aimer,

    They can tell what he wants to do.

    Ils sont capables de dire ce qu’il veut faire

    And he never shows his feelings,

    Et il ne montre jamais ses sentiments,

    [Chorus]

    [Refrain]

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    18 février 2020 à 16 h 52 min

  • 5e2a33c104ad4 bpthumb

    Baf

    Membre
    18 février 2020 à 20 h 10 min

    Je risque de péter un peu l’ambiance… M’enfin…

    La vie est moche quand on l’approche

    D’un peu trop près,

    Que tout le blush aux gueules des proches

    Se défait.

    Qu’un détail cloche et tout le cinoche

    Apparaît.

    La vie est moche quand on l’approche

    D’un peu trop près.

    La vie se joue en quelques coups

    De poing, de dés.

    La vie s’en fout autant que nous

    Et on le sait.

    La vie, dessous, a comme un goût

    Que l’on connaît :

    La vie c’est nous et savez-vous

    Ce qu’on est laids.

    La vie ça va, ça vient, ça va

    On sait pas trop

    Se lover là, aux creux des bras

    Ou sur le dos

    De tout son poids de coutelas

    Et de cadeaux.

    La vie ça va, ça vient, ça va

    Et ça se vaut.

    Oui mais c’est ça la vie et c’est joli quand la nuit vient :

    Il y a dans son lit un peu d’oubli et de satin.

    La vie est bête mais c’est un fait

    Que l’on respire.

    Nos doigts se prêtent à la gâchette

    Comme à faire jouir.

    La vie s’apprête, jolie pépète

    Ou vieux satyre.

    La vie est bête mais c’est un fait

    Que l’on respire.

    La vie est dure, oui mais ne dure

    Et c’est tant mieux !

    On se rassure à la mesure

    De ce qu’on peut

    Car s’il est sûr que tout est pur

    Hasard et jeu,

    La vie est dure oui mais ne dure

    Et c’est tant mieux !

    Mais si le printemps est pareil à l’amour,

    Qu’il finit toujours, qu’il finit…

    Tu sais, le printemps, comme la mort aussi,

    Toujours finit par arriver.

    La vie est drôle, chacun son rôle

    Et tout va bien

    Pleurent les saules, coule le khôl

    De la putain.

    Quand la mort frôle, y a des épaules

    A nos copains.

    La vie est drôle, chacun son rôle

    Et tout va bien.

    La vie est con comme une chanson

    Désespérée.

    Les sanglots longs des violons

    Ne font pleurer

    Que les garçons un peu couillons

    Et mal aimés.

    La vie est con comme une chanson

    Désespérée.

    Oui mais c’est la vie et c’est joli quand la nuit vient :

    Il y a dans son lit un peu d’oubli et de satin.

  • 5e04915b163e2 bpthumb

    RoseDesVents

    Membre
    18 février 2020 à 20 h 13 min

    @baf

    Ce cher Renault^^.

    Ça me procure des frissons systématiquement.

    Oui tu nous ramènes bien sur terre là ^^

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    21 février 2020 à 15 h 22 min

    Cours petit cours!

    Run boy run! This world is not made for you

    Cours petit cours! Ce monde n’est pas fait pour toi

    Run boy run! They’re trying to catch you

    Cours petit cours! Ils essaient de t’attraper

    Run boy run! Running is a victory

    Cours petit cours! Courir est une victoire

    Run boy run! Beauty lays behind the hills

    Cours petit cours! La beauté s’étend derrière les collines

    Run boy run! The sun will be guiding you

    Cours petit cours! Le soleil va te guider

    Run boy run! They’re dying to stop you

    Cours petit cours! Ils meurent pour t’arrêter

    Run boy run! This race is a prophecy

    Cours petit cours! Cette course est une prophétie

    Run boy run! Break out from society

    Cours petit cours! Tire-toi de la société

    Tomorrow is another day

    Demain est un autre jour

    And you won’t have to hide away

    Et tu n’auras plus à te cacher

    You’ll be a man, boy!

    Tu seras un homme, petit!

    But for now it’s time to run, it’s time to run!

    Mais pour l’instant il est temps de courir, il est temps de courir!

    Run boy run! This ride is a journey to

    Cours petit cours! Ce périple est un voyage

    Run boy run! The secret inside of you

    Cours petit cours! Le secret est en toi

    Run boy run! This race is a prophecy

    Cours petit cours! Cette course est une prophétie

    Run boy run! And disappear in the trees

    Cours petit cours! Et disparaît dans les arbres

    Tomorrow is another day

    Demain est un autre jour

    And you won’t have to hide away

    Et tu n’auras plus à te cacher

    You’ll be a man, boy!

    Tu seras un homme, petit!

    But for now it’s time to run, it’s time to run!

    Mais pour l’instant il est temps de courir, il est temps de courir!

    https://m.youtube.com/watch?v=lmc21V-zBq0#searching

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    21 février 2020 à 15 h 31 min

    Comment j’ai pu manqué ce fil?? Surtout qui commence direct par les moutons!! 😉

    @baf j’aime bcp ce texte

    Encore du la belle bleue cette fois où la plume est dans l’autoportrait…

    Je déverse le sirop dans tes poches Poème

    Le mal rampe sous tes rimes et assiège mes vers.

    Si la gifle est pommade la caresse est rosier

    Dans ma chair mille épines pour soulever ce bouquet.

    Quand l’orage m’a fendu je mâchais les déserts

    Que la lune épiçait au safran du mystère.

    Sous mes crocs l’enveloppe de ta moelle poème

    Libérait mille fragments d’où jaillirent “haine” et “je t’aime”.

    Je fume un mégot devant ton opéra

    Immobile je dessine cette cloque au bout des doigts.

    Un ballet où les phrases aux accents aiguisés

    Dans leur danse, à coup sur, lacèrent leur cavalier.

    Une larme devient lac pour fossette

    On y pèche à la traine nos phobies.

    Sur un matelas d’envies je rêvais aux éclats

    Bordé d’un drap de bois, dans le cœur un écli.

    Qu’importe le flacon pourvu que les contre-aimants trinquent

    Et qu’enfin ils jouissent amorphes de l’ivresse des mots,

    De ton âme Poème, de tes fibres

    Et qu’ils en tissent une toile pour planquer les proverbes

    Et les “je vous en prie madame”, “je n’en ferai rien”.

    Je dis “En joue, phrases à volonté, rompez!”.

    Je veux cracher face au vent, noyer les bouées que l’on me lance,

    Balayer mais derrière ma porte

    Dans la battisse de l’équilibre tes défauts sont le ciment,

    Ton visage une porte que quelques fois on claque

    Que d’autres fois on ouvre sur un jardin paisible et fleuri de sincérité

    Ou est-ce que l’on cache le charme des colères,

    La détresse des mensonges, l’infamie des promesses?

    Ou est ce que l’on craque pour que souffre l’allumette,

    Pour s’immoler, pour noircir les couleurs?

    Et ou est-ce que roulent ces peurs que l’on perle dans le noir,

    Les torrents des conquêtes?

    Au galop le combat!

    Et si se cabre ta monture, serre la crinière très fort!

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    21 février 2020 à 15 h 38 min

    @krevitz

    Oui très très bien que tu sois ici^^

  • 5e2a33c104ad4 bpthumb

    Baf

    Membre
    21 février 2020 à 15 h 45 min

    @krevitz, j’écoute ça quand je rentre du taf.

    @bagayaga et moi je sens le pâté ? 🤨🤔🥺

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    21 février 2020 à 15 h 47 min

    @baf je parlais de la tienne mais oui tu devrais apprécier celle là aussi^^

  • 5e2a33c104ad4 bpthumb

    Baf

    Membre
    21 février 2020 à 15 h 50 min

    @krevitz j’avais compris, j’annonce juste que je vais écouter la tienne sans faute (et avec une certaine impatience) 😁

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    21 février 2020 à 15 h 51 min

    @Baf

    Mais nonnnn ^^ Oh le jaloux^^

    C’est juste que je n’ai pas été sensible à la chanson que tu as mise. Et Krevitz il a exactement la même discographie que la mienne, en mieux car il est bougrement plus vieux que moi. Ce qui fait de lui j’imagine un genre de grand frère musical. Bien que je n’apprécie pas toujours toutes les circonvolutions de ses appétits lyriques. Quand à toi BAF. Il me semble avoir déjà salué certaines de tes participations^^ Notemment sur le fil des années 90, où pour le coup j’ai beaucoup d’affinité avec ce que tu postes. ^^ Après si tu veux concurrencer l’âme poétique des chansons avec Krevitz, accroches toi mon petit père. ^^

  • 5e2a33c104ad4 bpthumb

    Baf

    Membre
    21 février 2020 à 15 h 55 min

    @bagayaga 😝😝😝😝😝


Affichage des publications 1 - 15 de 170

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close