[Énigme] Une mortelle journée entre amis



  • [Énigme] Une mortelle journée entre amis

     planetsand mis à jour il y a 8 mois, 1 semaine 11 Membres · 44 Articles
  • sansho88

    Member
    10 mai 2019 at 16 h 57 min

    Alors honnêtement, je suis épaté de voir autant de pistes étudiées, ça fait tellement plaisir de participer à ce genre de discussion/débat entre zèbres! 😀

    Bref, revenons à nos 5 comparses:

    Des éléments de l’autopsie ont fuité, grâce à un contact. La substance sur la paille aurait réagit avec un autre élément dans les dernières heures de la victime, donnant la mort.

    Quant à la mousse retrouvée dans la bouche, il s’agissait en grande partie du cachet d’aspirine pris au dernier moment par Ian… Il aurait eu du mal à l’avaler, n’ayant toujours pas d’eau à disposition.

    @lmdoz j’autorise une question par personne. Cependant, j’essaierai de répondre au mieux, donc je ne garantis en rien de la qualité de la réponse.
    (ex: “Qui a tué Ian? réponse: son meurtrier.” 😀 )

  • adri1

    Member
    10 mai 2019 at 17 h 05 min

    hé,entre nous,il etait pas un con ian?

    de laspirine (effervescent je suppose) sans flotte…

     

  • lmdoz

    Member
    10 mai 2019 at 18 h 50 min

    mdr adri1

    merci sansho88, ton enigme est largement a la hauteur de nos reflexions! 🙂 et merci pour l’analyse du medecin légiste;)

    no more question here…tu en as deja dit beaucoup

     

  • lmdoz

    Member
    10 mai 2019 at 18 h 57 min

    j’ai une vague intuition, la paille n’aurait elle pas servie au serveur a sniffer de la cocaine (c’est bien connu les metiers speed et stressants impliquent souvent l’usage de cocaine), et il aurait remis en place la paille, et Ian serait tombé dessus par hasard et en serait mort (par un arret cardiaque?) a cause de la reaction avec je ne sais quoi dans la riviere?

    “Les molécules médicamenteuses les plus fréquemment retrouvées dans l’eau sont la Carbamazépine (un antiépileptique), l’Oxapezam (un anxiolytique) et le Kétoprofène (un anti-inflammatoire). ”

    source : https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/quels-sont-les-nouveaux-polluants-detectes-dans-les-rivieres_16349

  • lmdoz

    Member
    10 mai 2019 at 19 h 05 min

    Ian avait donc mal a la tete apres le milkshake, l’aspirine ne l’aurait il pas juste tué, etranglé et empeché de respirer…?

  • lmdoz

    Member
    10 mai 2019 at 19 h 11 min

    Ian etait chauve et n’avait pas pris de chapeau, et le soleil tapait fort, et il est mort d’une insolation ?

     

  • adri1

    Member
    10 mai 2019 at 21 h 48 min

    lmdoz….”chauve” ne peut pas être LA réponses universelle à toutes les énigmes…enfin j’espère…

  • sezei

    Member
    11 mai 2019 at 12 h 40 min

    Avec les initiales on peut recombiner le mot MICRO, pour suggérer l’analyse des substances.
    Voire, en prenant les initiales et le prénom entier de la victime on a :
    M,R,C,O,IAN, ce qui est l’anagramme de “C ROMAIN”.

    Du coup “c’est Romain.” en langage SMS. C’est moderne, c’est smart, c’est market fit (tiens, wikipédia dit que ce terme existe vraiment, aaah la société moderne).
    Mais c’est à mon avis non-recevable en procès, sauf si le juge est un kikoolol, ou si la séance a lieu peu avant midi et qu’il veut bâcler le verdict pour retrouver son sandwich thon mayo.

  • kathleen-sheridan

    Member
    12 mai 2019 at 20 h 59 min

    Je me questionne depuis le début. La question de Sansho88 était : “comment est-il mort ?”

    Sansho88 n’a jamais mentionné un quelconque meurtre. Nous avons tous cherché un mobile, un coupable, un meurtre.

    Et si Ian était mort par accident, par négligence, par mégarde ? Si la responsabilité de la mort de Ian est à imputer à l’un de ses quatre amis ou au serveur, était-il conscient de ses actes ? Il n’y a tout simplement peut-être ni homicide, ni assassin…

    A part cela, je suis toujours aussi perplexe. Cette énigme me plait décidément beaucoup.

  • etienne-31000

    Member
    13 mai 2019 at 0 h 24 min

    @sherkathe => Arf tu me fais rire ! J’ai pensé la même chose aussi.

    En premier lieu j’ai failli répondre : “A la question comment est-il mort ? simple : En s’effondrant soudainement, juste avant d’entrer dans la forêt, la bouche moussante.”

    Puis j’ai pensé que de proposer un diagnostic plus précis en rapport avec ces données finales, faisant asbraction de la forêt derrière l’arbre, pouvait être plus séduisant. (après m’être posé d’autres petites questions en tous genres, rapport aux perso et au texte)
    Peut être cherche t on trop de complication là où c’est finalement très simple ?


Viewing 21 - 30 of 44 posts

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant