Détails d'une des situations qui m'amènent ici

  • Détails d'une des situations qui m'amènent ici

    Posted by le_bacteriophage on 21 juillet 2021 à 6 h 56 min

    Bonjour à tous,

    Je poste encore un petit sujet sur une situation que j’ai vécu hier soir et qui résume un peu ce qui m’amène ici. D’avance désolé pour ceux qui ne veulent pas lire la vie des autres, pour le coup ça va être assez lourd pour vous.

    Voilà, hier soir j’ai passé une soirée en compagnie d’une personne précieuse pour moi. Avant cette soirée, je lui ai partagé quelques citations que j’ai trouvé ici et sur lesquelles j’ai accroché soit en accord, soit en désaccord (merci à vous) . Cette personne m’avait alors indiqué que nous pourrions en parler de vive voix, que ça lui plairait beaucoup. Cela m’a fait vraiment très plaisir parce que j’apprécie beaucoup cette personne et que nos dernières discussions un peu “sérieuses” se sont relativement mal terminées. Depuis, j’avais du mal à faire autre chose que de lui énoncer des sujets qui m’intéressaient sans jamais entrer dans les détails, de peur de finir encore sur une situation compliquée à accepter pour moi.

    Histoire de ne pas trop me perdre dans les détails, je vais essayer de vous partager le dialogue en restant le plus neutre possible sur ce qui a été dit après lui avoir énoncé la citation que j’ai préféré qui était (pour être précis et pour vous laisser en apprendre plus sur moi) : “Si vous voulez parvenir au bout de vous-même, méfiez-vous de tout ce qui isole, de tout ce qui sépare, de tout ce qui rejète. Chacun dans votre ligne, pensez et agissez universel, c’est-à-dire total. Et demain, peut-être, avec surprise, vous découvrirez que rien ne vous oppose et que vous pourrez aimer (et c’est cela la seule chose qui compte !) ” Pierre Teilhard de Chardin.

    – L’autre : On dirait de la propagande

    – Moi : De la propagande ? Mais pourquoi ?!

    – L’autre : Ça fait communiste

    – Moi : Communiste ???

    – L’autre : Oui. Ça laisse entendre que les personnes solitaires ne peuvent pas aimer

    – Moi : Oui, c’est ce que ça laisse entendre. Si tu vis seul à priori c’est que tu n’aimes pas grand monde.

    – L’autre : Si, j’aime des personnes mais je n’ai pas besoin de les voir pour être bien. J’aime vivre seul

    – Moi : Sauf que tu ne vis pas seul, tu as tes enfants avec toi

    – L’autre : On peut vivre avec ses enfants tout en étant solitaire

    – Moi : Bah par définition non… Pour moi, quand j’entends solitaire j’entends vivre totalement seul

    – L’autre : Bah non, pas forcément. De toute façon c’est rare des personnes qui choisissent de vivre totalement seule

    – Moi : Je n’ai pas fait d’étude sur le sujet mais là comme ça, je ne le conçois pas comme quelque chose de si rare que ça

    – L’autre : Moi je pense que ça l’est

    – Moi : D’accord. En gros, pour toi, la definition de solitaire c’est n’est pas être totalement seul.

    – L’autre : Oui, on peut être solitaire tout en vivant avec sa famille.

    – Moi : Pour moi, si on est entouré, c’est qu’on n’est pas réellement solitaire

    – L’autre : Donc il suffit d’avoir des personne autour de soit pour ne pas être solitaire ?

    – Moi : Par entouré, j’entends de manière affective, pas simplement physique

    – L’autre : Pour moi être entouré, c’est une question de présence physique

    – Moi : Il y a plusieurs définitions de ce que c’est d’être entouré. Pour ce qui est d’être solitaire, il me semble que la seule définition c’est d’être totalement seul. Le reste n’est que ton interprétation.

    – L’autre : OK, donc tu as raison et j’ai tort.

    Fin de la discussion

    Voilà, donc suite à cela, la tension était palpable. Il y a une histoire à tout cela qui est que la personne trouve que je veux tout le temps avoir le dernier mot et qu’elle prend ça comme une tentative de manipulation. Ce qui peut être une vérité même si j’ai du mal men convaincre… Je précise que je n’ai pas vérifié depuis la définition du mot Solitaire. Je souhaitais d’abord partager cette expérience avec vous afin d’éviter d’édulcorer mon point de vue.

    Je me retrouve donc face à une personne que j’apprécie fortement, tout à fait énervée et qui se ferme. Je suis de mon côté, moi aussi un peu énervé mais uniquement sur le fait que la discussion ai débuté comme cela. Le fait que cette personne ait pu dire directement que pour elle il s’agissait de propagande m’a réellement choqué et j’ai eu du mal à m’en remettre même si c’est finalement passé assez rapidement (dans l’heure). J’étais enervé parce que pour moi ça signifie que non seulement, une citation que j’apprécie beaucoup est totalement rejeté par une personne qui n’est pas n’importe qui pour moi mais qu’en plus, comme elle n’est pas du tout d’accord alors c’est de la propagande… Je trouve ça insultant de ne rien prendre d’autre en considération que sa propre interprétation, surtout si c’est pour dire ce genre de chose. Je précise quand même que pour moi, l’interprétation c’est quelque chose de merveilleux. Que c’est ce qui défini une personne. Par contre, ne se baser que sur son interprétation c’est un peu comme dire que le reste du monde, on s’en balance un peu et j’ai du mal avec ça même si je pense que ça peut être une force incroyable…

    Alors, j’ai interprêté cette citation dans le sens du sentiment principalement amoureux puis amical. Peut-être que ce n’est pas du tout le cas. Je ne connais pas du tout l’auteur de cette citation et je n’ai pas encore cherché à me renseigner sur lui. Je pense que c’est cette interprétation qui conditionne le choc que j’ai eu quand la personne a elle interprêté ça comme un message de propagande. Je m’attendais à parler d’amour et de sentiments et on s’oriente finalement sur quelque chose de politique. Ça m’a un peu frustré, je l’admets.

    Au-delà de ça, ce qui me gêne le plus c’est que la discussion soit terminée. C’est à dire que comme souvent avec cette personne, quand elle n’est pas d’accord elle passe à autre chose, ce que je trouve être une qualité en société mais pas en amitié ou en amour. Mes amis, mes amours je les veux conscient de ma conscience et j’aimerais les connaître y compris dans ce qui nous divise. Là, cette personne considère que nous ne sommes pas d’accord, que la discussion ne mènera à rien mais que ce n’est pas très grave, qu’on peut passer à autre chose et qu’elle en tout cas ne va pas y repenser. Que ça ne l’empêchera pas de profiter du fait qu’elle apprécié ma présence auprès d’elle. En réalité, je suis d’accord là dessus… Nous ne sommes pas d’accord et ce n’est pas grave, bien au contraire mais j’aimerais savoir précisément ce sur quoi nous ne sommes pas d’accord plutôt que de m’arrêter au tout début de la discussion. De mon côté, je ne vais faire qu’y penser (raison pour laquelle le sujet se retrouve ici après une nuit agitée).

    Voici un petit florilège de ce qui s’est passé dans ma tête hier avant que je finisse par m’endormir et que j’éprouve le besoin de vous en parler à vous ce matin :

    *Phase d’entrée dans mon cerveau*

    Solitude = Totalement seul

    Oui mais maintenant introduction d’un autre point vue

    Solitude = Seul dans son univers. Oui/Non ?

    Si l’univers est restreint Oui MAIS : Voudrait dire que les personnes qui appartiennent à cet univers sont des composantes même de son être. C’est joli, poétique mais rabaissant… Pour soit car pas d’existence en tant qu’individu propre. Pour les autres pour la même raison.

    Si l’univers = 50 mêmes personnes qui interviennent quasi quotidiennement = Non

    Question que j’aimerais poser à la personne : Si demain on t’annonce que tu vas te retrouver totalement seul pour une durée déterminée, l’idée t’est-elle facile à accepter ? Ne serait-ce que pour 2 ou 3 jours ?

    Questionnement : Est-ce ne pas accepter l’idée de vivre seul veut dire que nous ne sommes pas solitaire ?

    Bof car rien ne dit que si le cas arrive, la solitude finisse par devenir quelque chose dappreciable sur le moyen/long terme. Si pas confronté, pas simple de répondre à la question.


    Questionnement : Est-il possible d’aimer ce qu’on ne peut expérimenter ?

    OUI ! Mais si on expérimente et que l’on aime finalement pas ce que l’on fait, l’aime-t-on quand même ?

    Oui !

    Est-ce qu’il s’agit d’un amour total ?

    Ne sais pas… Je devrais laisser tomber pour ce soir…

    *Phase de sortie de mon cerveau*

    Bon voilà, tout ça pour vous détailler un petit peu le fait que très souvent dans ma vie et surtout ces derniers temps, je suis confronté à ce problème. Des discussions que je trouve intéressantes ne se passent qu’en surface. Tout l’intérêt à mon sens est occulté par le fait que j’agace la personne en face de moi qui se ferme donc. Malgré tout j’apprécie la personne et je veux continuer à la garder dans ma vie donc je vais finir par l’éteindre peu à peu pour lui laisser la place et avoir le privilège de continuer à exister pour elle.

    En y repensant, dans toute ma vie d’adulte, que j’estime d’une durée de 8 ans à peu près (j’en ai 32), je n’ai rencontré qu’une seule personne qui a pu accepter de rentrer dans des discussions très profondes, avec lesquelles je pouvais discuter des heures sans jamais l’énerver. Cette personne est celle qui fait que j’arrive encore à croire que je peux m’en sortir dans la vie parce que je sais qu’il y a des gens avec lesquels je peux être satisfait du fait de m’être exprimé totalement.

    Alors bien sûr, j’ai des frères dont un “vrai” jumeau avec lesquels je parle mais il est encore difficile pour moi et pour eux (surtout pour moi, sans doute) de se détacher de l’esprit de compétition. Ce qui nous amène à nous prendre la tête pendant des heures sur des sujets pour lesquels nous sommes pourtant en en accord mais pour lesquels nous nous persuadons de ne pas l’être… Bref, contexte totalement différent de ce qui se passe dans mes relations en dehors de la famille.

    Par ailleurs, si je suis touché par tout ça, j’insiste bien sur le fait que c’est la nature de ma relation avec cette personne qui le provoque. Je pense que j’accepte relativement bien les points de vues tranchant des personnes que je peux rencontrer mais envers lesquelles je n’ai aucun lien, ou aucun lien profond. Là, il y a un côté affectif qui facilite l’état de choc.

    Alors oui, je suis là dans l’espoir que l’on me rassure mais aussi pour savoir si d’autres comprennent la situation de mon interlocuteur/trice et partagent son point de vue. Aussi bien son avis que sa volonté de stopper la discussion. Dans la mesure où j’ai peur d’être mis à la benne si jamais je prends la décision d’insister avec la personne pour qu’elle accepte de me connaître, je choisis de m’en remettre à vous pour essayer d’accéder à quelque chose qui m’échappe(oui, la relation n’est pas peut-être plus si saine que ça aujourd’hui mais je dois aimer le conflit…). En realité je n’en sais rien mais c’est une peur basé sur la frousse immense que j’ai de perdre un être que je souhaite pourtant garder dans ma vie. Si ça se trouve, je pourrais très bien lui en parler sans que ça n’altère nos relations de façon si négative… Quoi qu’il en soit, je ne souhaite pas prendre le risque là maintenant.

    Merci à ceux qui prennent le temps de me lire, voir de répondre si il y en a qui le souhaitent.

    le_bacteriophage a répondu il y a 1 année, 2 mois 6 Membres · 82 Réponses
  • 82 Réponses
  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    21 juillet 2021 à 10 h 49 min

    @Glen : en fait, si je comprends bien, le problème est que vous n’aviez pas la même vision des choses et qu’il/elle s’est braqué(e) là-dessus. Avec notamment une définition différente de la solitude… Cette personne parlait de ressenti. On peut être entouré de monde et se sentir seul.

    Quand on a l’impression que l’autre ne nous comprend pas et continue de ne pas nous comprendre alors qu’on lui explique ce qu’on pense et ressens, c’est frustrant, et on peut se braquer. Et il faut parfois un moment pour se réouvrir à l’autre.

    Je trouve que c’est important d’essayer de comprendre le point de vue de l’autre comme tu le fais (en intégrant une autre vision possible de la solitude), même si on ne le partage pas.

    Bon courage !

  • 60944cc9a5130 bpthumb

    geapix

    Membre
    21 juillet 2021 à 12 h 04 min

    @Glen Cette personne semble bien fermé d’esprit. Elle ne semble pas supporter le fait qu’on ne soit pas de son avis.

    Elle coupe la conversation en te faisant culpabiliser en te faisant croire que tu es un manipulateur, ce qui est de mon point du vue clairement de la manipulation de sa part. J’irai même jusqu’à dire que c’est un comportement typiquement pn.

    Tu n’as rien à te reprocher dans cette situation. Si elle a coupé court à la conversation, c’est qu’elle a conscience que tu avais beaucoup à dire sur le fait qu’elle a tord et clairement elle déteste ça.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    21 juillet 2021 à 12 h 45 min

    @geapix : je pense que cette personne est peut-être simplement en souffrance…

    Elle a peut-être répondu avec agressivité seulement parce qu’elle se sentait en insécurité et/ou trop frustrée.

    Je pense qu’on a trop tendance à rechercher des responsables et/ou des coupables ou des manipulateurs.

    Les gens ne peuvent pas tous se comprendre, loin de là. Ce qui entraine de la frustration voire un sentiment fort de solitude et de l’agressivité voire plus que cela…

    Cette personne qui se sent seule pensait peut-être avoir enfin trouvé quelqu’un qui la comprenne et elle s’est aperçue que ce n’était pas le cas… Cela a dû lui faire très mal et elle a pu réagir de façon excessive parce que cela l’a fait trop souffrir.

    D’ailleurs, tu peux même réussir à comprendre quelqu’un sans que cette personne ne te comprenne jamais, et inversement.

    Et il arrive que l’on tombe (enfin) sur quelqu’un qui soit capable de te comprendre et que ce soit réciproque… Même si on ne peut jamais se comprendre totalement.

  • 60944cc9a5130 bpthumb

    geapix

    Membre
    21 juillet 2021 à 13 h 17 min

    @foolish_little_bird Les plus grands enfoirés sont sans doute des personnes en souffrance. C’est le cas pour les pn. Est-ce que c’est une raison pour subir leurs manipulations et leurs violences? Je ne pense pas non.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    21 juillet 2021 à 13 h 32 min

    @geapix : je n’ai pas dit qu’on avait à subir cela… je pense par contre qu’on utilise trop le terme de pervers narcissique.

    Quand les gens ressentent des émotions positives ou négatives fortes ils peuvent perdre leur capacité à raisonner et se montrer maltraitants.

    Et non, il ne faut pas se laisser faire, pour moi il faut être ferme, voire prendre ses distances.

    Et pour moi c’est important que les gens apprennent à gérer leurs émotions. Pour eux mais aussi pour ne pas les faire subir aux autres.

    Après, chacun a son point de vue et ses choix…

  • 60944cc9a5130 bpthumb

    geapix

    Membre
    21 juillet 2021 à 14 h 01 min

    @foolish_little_bird Je n’ai pas affimer que cette personne est un pn. Par contre, les pn utilisent couramment ce type de manipulation.

    Je suis d’accord des bien faits du contrôle que émotions mais il faut aussi souligner le bien fait de les exprimer. À toujours les faire taire, on devient fou.

    Dans le cas de ce témoignage, @Glen a fait je trouve preuve à la fois de bienveillance et de contrôle des émotions, suffisamment pour laisser l’autre s’exprimer en toute sécurité.

  • 60fc002162d60 bpthumb

    inao

    Membre
    21 juillet 2021 à 15 h 52 min

    Bonjour @Glen

    Pour ma part, je rejoins l’avis de @foolish_little_bird qui à mon sens est très vrai, même si je dirait que vous semblez vous êtres braqué tout les deux lors de la discussion

    Ce que je trouve dommage, car lorsque je lis cette citation, j’en ai une interprétation différente de la vôtre. Pour moi le message de l’auteur est un message de compréhension mutuel, il me semble dire: rester ouvert d’esprit et curieux aux monde qui

    <div>vous entoure, car toute interaction nous apporte quelque chose.
    </div><div>

    Je pense que toi est cette personne rechercher la même chose, vous faires comprendre de l’autre et avoir de vrais discussion plus profonde.

    En ce qui concerne l’échange que tu nous partage, j’ai plus l’impression que votre discussion est était un affrontement d’idées plus qu’une recherche de compréhension, et que la recherche de compréhension est venu après. En me basant sur cette échange, je te suggère de demander à l’autre personne de développer sont point de vue avant de lui donner le tien.

    “Bon voilà, tout ça pour vous détailler un petit peu le fait que très souvent dans ma vie et surtout ces derniers temps, je suis confronté à ce problème. Des discussions que je trouve intéressantes ne se passent qu’en surface. Tout l’intérêt à mon sens est occulté par le fait que j’agace la personne en face de moi qui se ferme donc.”

    “Ce qui nous amène à nous prendre la tête pendant des heures sur des sujets pour lesquels nous sommes pourtant en en accord mais pour lesquels nous nous persuadons de ne pas l’être… Bref, contexte totalement différent de ce qui se passe dans mes relations en dehors de la famille.”

    Peut-être y a t’il un lien, qui ce trouverai dans ta façon de communiquer ?

    Personnellement j’ai remarqué que j’avais tendance à vouloir aller au plus simple et que du coup je ne développait pas assez mes dires, ne disent pas ce qui me semble évident alors que je sais que ce qui est évident pour moi ne l’est pas forcément pour les autres, ce qui fait que le sens de mes phrases pouvait mal être interprète, et parfois cela agace les autres car ils me prennent pour un donneur de leçons ou un messieur je c’est tout mieux que tout le monde, alors que je ne fais qu’exprimé mon opinion, qui n’engage que moi, dans le but d’un partage, d’un échange.

    @Geapix

    Je trouve que tu est un peu trop catégorique, en disant que c’est un PN d’après une seule conversation et sans connaître la personne, je dirais même les deux personnes

    </div>

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    21 juillet 2021 à 15 h 52 min

    @geapix : oui, tu as raison ! mais c’est aussi un fonctionnement que des personnes non pn peuvent prendre quand elles sont en souffrance.

    Et oui, je pense aussi qu’il faut trouver un moyen de les exprimer. de façon non agressive si possible.

    Sinon, je pense que la plupart des gens cherchent à comprendre les autres et à se faire comprendre d’eux, mais on n’y arrive pas toujours, loin de là.

  • 60944cc9a5130 bpthumb

    geapix

    Membre
    21 juillet 2021 à 16 h 27 min

    Contrairement à ce qu’affirme @inao je n’ai aucune animosité, encore moi envers @foolish_little_bird , j’adore discuter avec. Quelque soit nos divergences

  • 60944cc9a5130 bpthumb

    geapix

    Membre
    21 juillet 2021 à 16 h 32 min

    @foolish_little_bird j’oubliais, je ne suis pas d’accord sur le fait qu’on cherche forcément à comprendre l’autre. Il existe une bien trop grande population qui n’en a vraiment rien à foutre de comprendre l’autre.

Page 1 of 9