Sondage



  • Sondage

  • 5bb3b8d771436 bpthumb

    rickla

    Membre
    4 mars 2019 à 19 h 46 min

    Pensez-vous qu’un amour non-viable vaut le coup d’être véçu ?
    (Merci de ne pas disgresser à coup de ‘si c’est de l’amour on peut le rendre viable…’, pur exercice intellectuel convainquez-vous que c’est non-viable, donc circonscrit à une courte durée, semaines ou mois, inventez les raisons ‘suffisantes’ : éloignement + milieu + âge + situation + maladie + etc… Ce court laps de temps vaudrait-il le détour ?)

  • 5d106e2aa77e6 bpthumb

    ailleursland

    Membre
    4 mars 2019 à 19 h 55 min

    J’ai vécu un amour non-viable… 12 ans… Dès le départ, je savais qu’il ne durerait pas… Je me suis battue pour qu’il existe un peu, beaucoup… passionnément il a été… un petit HP est né de cette belle histoire.
    Je ne regrette absolument pas d’avoir été aussi loin que nous avons pu, je regrette juste de savoir que je ne m’étais pas trompée sur sa destinée et que la fin soit arrivée…

    Même si j’ai des regrets, je suis convaincue qu’il ne faut pas passer à côté d’une histoire, aussi courte puisse-t-elle être parce que juste la beauté de son instant peut faire de nous ce que nous sommes ensuite avec de beaux souvenirs sur de riches instants.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    4 mars 2019 à 20 h 30 min

    Bonjour,
    Tout dépend de ton état et de tes besoins à ce moment-là..à éviter peut-être si tu es trop sensible et sujet aux fixettes…

  • 5d409ea39cc39 bpthumb

    psychopompe

    Membre
    4 mars 2019 à 20 h 35 min

    Oui.
    C’est bon, pas de digression ?

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    4 mars 2019 à 20 h 53 min

    @rickla :

    Pensez-vous qu’un amour non-viable vaut le coup d’être véçu ?

    Cela fait dix minutes que je réfléchis au Sens de votre questionnement, en ayant fait abstraction de toutes vos directives qui suivent la question dans la mesure où, je ne comprends pas comment l’on pourrait inventer “intellectuellement” des murs “raisons” en matière d’Âmour.

    L’Âmour se Vit, il ne se présume pas, à mon Sens.

    Viable ? Espace temps ? L’Âmour ne connait pas le temps, il est toujours vivant en ses instants.
    En me posant sur ma certitude que la seule et unique erreur que nous ne commettons jamais, c’est lorsque nous Âimons…

  • 5ec29db998906 bpthumb

    jasper

    Membre
    4 mars 2019 à 20 h 57 min

    Oui il doit être vécu. Ca fera mal à la fin, mais un amour véritable enrichit tellement une vie qu’il ne faut pas le laisser passer.
    Le fait de savoir qu’il ne pourra pas durer donne encore plus de raisons de vivre plus intensément le présent.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    4 mars 2019 à 21 h 10 min

    <blockquote>C’est bon, pas de digression

    Mais l’âmour ne connaît pas les règles ! C’est bien l’unique Sentiment, le seul qui n’en fait qu’à son Coeur !

    @jasper :

    Le fait de savoir qu’il ne pourra pas durer donne encore plus de raisons de vivre plus intensément le présent.

    Objection votre Honneur : s’il existe bien un domaine où le “savoir” échappe à tout contrôle, c’est dans la merveilleuse matière de l’Âmour hi hi.

    Je sens que je vais adorer plaider et sans effets de manche !

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    4 mars 2019 à 21 h 57 min

    @rickla
    Mon cher Rickla, j’ai cru déceler chez toi une tendance à la déprime récemment, c’est pourquoi je pose la question: es tu sûr qu’un amour est non viable?
    A cause d’une maladie, peut-être, si elle est incurable.
    Mais la distance? Les gens déménagent.
    L’âge? Est ce si important?
    La situation? Elle n’est pas gravée dans la pierre.

    Le pessimisme rend vite les choses impossibles, y compris l’amour. Si dès le départ tu lui fermes la porte, il sera non viable, fatalement.
    Je ne doute pas de ton intelligence, ni de ton jugement, ni de ton intuition. Si ton analyse est correcte, un amour non viable serait une sorte de cadeau empoisonné. Mais quand on déprime, on se résigne beaucoup trop vite.
    Je t’envoie un petit rayon de soleil depuis là où je suis, à défaut de pouvoir faire plus! 🙂

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    4 mars 2019 à 22 h 05 min

    @etienne31
    Tout à fait d’accord.
    Quoique, “toutes expériences bienvenues, qu’elles soient pénibles ou agréables”…Euh, tant qu’à faire, si je peux choisir, que ça soit agréable. (ça n’engage que moi).

  • 5bb3b8d771436 bpthumb

    rickla

    Membre
    4 mars 2019 à 22 h 08 min

    @pepita Je te rassure, je ne mélange pas tout. Ma question fait sens dans ‘mon’ cas.
    Et ce que je redoutais arriva, on dérive (merci idéaliste filledelair 😉 ).
    Oui, bien sur l’inéluctable est rare. Mais peut-on accepter de vivre un temps court ‘justifié’ (sans le vivre avec en tête que… ‘blabla ça pourrait changer !’) ?
    Toutefois, comme filledelair à sa façon, tu as répondu clairement à la question (fut-ce une question pas valable aux yeux de tous), merci.
    Merci aussi pour le rayon de soleil ! 🙂

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    4 mars 2019 à 22 h 44 min

    @rickla
    Il y a quand même un cas de figure où je suis très prudente: lorsque l’amour en question est déjà marié(e).
    “T’inquiètes pas chéri(e) je vais divorcer”. Ouais…un jour, peut-être.
    Là, la situation peut être pénible, voire très pénible.
    Perso, les hommes mariés, je les laisse tranquilles, parce que typiquement, ce sont des amours non viables, voués à l’échec.

  • 5ec29db998906 bpthumb

    jasper

    Membre
    4 mars 2019 à 23 h 18 min

    @filledelair je crois que @rickla ne parlait pas de ressentir de l’amour, ce qui échappe à toute raison, mais plutôt de vivre son amour.

    Et ça, ça n’échappe pas toujours à la raison.

    (toute petite disgression : Bon d’accord il y a eu Romeo et Juliette, Paul et Virginie, Eloise et Abelard. Mais aussi … argh je ne trouve que le Prince Charles et sa Camilla qui ont écouté leur raison jusqu’à ce que le pont de l’Alma vienne s’en mêler. Mais je suis sûr qu’il y a plein d’autres exemples cachés dans le secret des coeurs. )

  • 5bb3b8d771436 bpthumb

    rickla

    Membre
    4 mars 2019 à 23 h 23 min

    @jasper Tout à fait.

  • 5ec29db998906 bpthumb

    jasper

    Membre
    4 mars 2019 à 23 h 51 min

    Mais dis moi @rickla, est ce qu’il faut arrêter d’aimer quelqu’un chez qui on découvre une maladie incurable ? non ! Au contraire, on vit encore plus intensément ensemble, on profite de chaque instant de ce temps dont on ne connait pas l’échéance, en essayant de lui embellir la vie, pour qu’il sente comme il est aimé, et parce qu’on ressent encore plus fortement le besoin d’exprimer et de se remplir de tout cet amour.

    Et c’est important, car, une fois la séparation venue, c’est ce bonheur vécu qui va faire que le passage du passant ou de la passante laisse un souvenir plus fort que la tristesse de la séparation. Ce n’est pas qu’égoïste, c’est aussi reconnaître que l’autre t’apporte du bon dans ta vie, au delà de sa présence physique.

    Je pense que c’est pareil pour un amour qui commence. Ne pas vivre cet amour impossible est du gâchis pour tout le monde.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    5 mars 2019 à 11 h 27 min

    @rickla : je tenais à vous présenter mes excuses pour le manque de réflexion approfondie des termes de ma réponse, sans avoir pris en compte, l’ensembles des données que vous avez énoncées.

    Vous avez raison, je suis une “idéaliste” dans le domaine de l’Âimer et quelles que soient les circonstances ou situations, je persiste et “cygne” en vous disant de Vivre cette Histoire ; si l’Âmour s’est manifesté, laissez-le s’exprimer.

    Inconsciemment, dans mon esprit, la notion de “viable” a désorienté ma réflexion et m’a, bien évidemment, conduite à l’image de l’innocent “condamné d’avance”, non pas de par ses substances Intérieures éprouvées et ressenties, mais en projection-injection de paramètres totalement extérieures au Sentiment d’Âmour qui jaillit et naît, entre deux Êtres.

    Transposons cet Âmour dans la matière du “Vivant” ; que cela soit pour une heure, un instant, un jour…cet Âmour doit vivre, sa naissance a toujours un sens, une “raison” de manifestation et d’Être.
    Le Sens ne demeure pas dans les chants ou complaintes du temps, mais bel et bien, dans cette transformation qui agit, de par sa propre “respiration” et ce, malgré tous les malgré ; les jours pour d’Âmour naissent pour exister.

    @jasper :

    je crois que @rickla ne parlait pas de ressentir de l’amour, ce qui échappe à toute raison, mais plutôt de vivre son amour.
    Et ça, ça n’échappe pas toujours à la raison.

    Ma raison semble ne pas être “raisonnable” en ce domaine et ma dernière histoire d’Âmour (en tant qu’Âimée clandestine, dans l’ombre) a vécu et survécu, pendant 13 ans) et même si, cette histoire a broyé mon Coeur, je ne regrette rien car j’ai Âimé cet homme, malgré tous ses malgré…


Affichage des publications 1 - 15 de 31

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close