Aborder une femme …. une réelle difficulté ?



  • Aborder une femme …. une réelle difficulté ?

    5e5c865e51587 bpthumb Quetzal mis à jour Il y a 1 mois 35 Membres · 622 Messages
  • 5e469f61d6cc8 bpthumb

    FredoZ

    Membre
    31 mars 2020 à 8 h 50 min

    @FredoZ

    Hola, FredoZ, fais gaffe quand tu écris “Allez osez un peu mesdames…”, ça a l’air d’attirer plus que ce ne doit la gente féminine. J’aime l’idée que certaines d’entre vous l’ai compris comme un appel, mais point n’était mon intention.

    Comme @Baf l’a compris, c’était “oui sortons un peu de cette norme” qui semble vouloir être ancrée comme “c’est à l’homme de faire le premier pas”. Non, c’est juste que les hommes rêvent secrètement (en tout cas c’est mon cas) qu’on les aborde. Ce que les femmes n’aiment pas trop, donc ça tombe peut être bien.

  • 5d9c58430463a bpthumb

    Momosse

    Membre
    31 mars 2020 à 9 h 37 min

    Pour ma part, je n’ai jamais abordé une femme “seule” (non visiblement accompagnée) directement et aux fins d’entreprendre un dialogue sur la base d’une pseudo-attirance ressentie ou même suggérée (éventuellement par elle-même).

    Déjà que je suis loin de passer ma vie à l’extérieur et encore moins dans des lieux plus ou moins propices aux rencontres en temps normal (bar, boîte, concert, plage…), c’est quelque chose que j’ai peine à juste envisager…

    A l’extrême opposé, j’utilise facilement le truchement du virtuel et lorsque j’entreprends une démarche de communication avec une interlocutrice “donnée” à des fins déterminées, je suis assez aisément convaincant (tout en restant honnête)… Et dans ce cadre préalable-là, lorsque ça “match” épistolairement, je n’ai aucune difficulté à passer au cap de la rencontre irl avec “l’heureuse élue” en me montrant aussi à l’aise dans la réalité que j’ai pu l’être un peu plus tôt avec elle sur le Net… Du coup, je me trouve assez performant dans le domaine de la séduction et si j’ai déjà “pris des râteaux”, c’est plus souvent moi qui fais le difficile. ^^

  • 5e58f34924497 bpthumb

    LoLo

    Membre
    31 mars 2020 à 19 h 09 min

    Bon, du coup, je me dis qu’ aborder une femme, ne doit vraiment pas être simple pour un homme de nos jours, d’ autant plus que nous n’ aimons guère cela …

    Je ne partage pas ton avis @omkara. Tout dépend de la façon dont ça se passe (l’abordage Thinking) et de l’état d’esprit dans lequel on se trouve lorsque ça arrive.

    Ça ne m’a jamais dérangée d’être abordée et sur internet il est encore plus facile de très vite se délester des gros lourdauds.

    Moi je succombe souvent (Ça ne veut pas dire pour autant que ça va durer. La majeure partie du temps ça coince au bout de quelques phrases contenant des fautes de français impardonnables) à un compliment subtil mâtiné d’humour, mais ce peut-être aussi un simple message qui arrive au bon moment et qui semble sincère du style :

    “Je vois que tu likes pas mal mes posts. Ci cela te dit, on pourrait entretenir une conversation privée, surtout en ce moment de confinement, ou on va avoir un peu de temps à se consacrer les uns les autres. Pour une fois que la nature nous impose un peu de chaleur humaine partagée, en nous imposant d’oublier les contacts physiques que nous n’aurons pas (merde c’est vrai, tous les contacts physiques ? fait chier 🤣🤣). Voila, qu’en dis tu ?

    Je t’embrasse (non il a dit Castaner 😫😫)”

    Mais ce que je peux dire c’est que si l’abordage vous fait peur… pour moi il ne représente que 1% dans la relation… mais il est vrai que tout part de là…

    Ensuite il faudra passer par les 99% restants pour me séduire. Avec l’âge je deviens de plus en plus pointilleuse car sur la défensive et recouverte de strates soigneusement empilées tout au long de ma vie pour ne plus souffrir au contact des autres.

    La découverte tardive (trop tardive ?) des rayures est une véritable révélation mais qui entraîne inévitablement une re-naissance. Il va falloir s’aimer avant tout si on veut laisser l’Autre nous aimer comme nous le méritons. Mais lorsque la confiance en soi est perdue, l’image de soi atteinte, l’estime de soi inexistante, la route est longue. Mais pleine d’espoir.

    Ceci n’est pas, non plus, un appel au secours, mais seulement une réponse au commentaire d’@omkara.

    Chaque être est unique et les goûts en matière de séduction sont tout aussi variés qu’il y a d’individus sur terre.

    La meilleure façon de s’y prendre pour aborder l’Autre n’est-elle pas de le considérer comme un jeu sans enjeu ?

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    31 mars 2020 à 22 h 11 min

    <title></title>

    <style type=”text/css”>
    <!–
    @page { margin: 2cm }
    P { margin-bottom: 0.21cm }
    –>
    </style>

    Je prendrai juste un peu de temps pour
    répondre à certains même si j’ ai apprécié la participation de
    chacuns …

    Et si je parle en ces termes (certains,
    chacuns ….), c’ est parce que je nous vois comme des individus
    avant tout ….et ça m’ embête de mettre des parenthèses (
    certai(ne)s )

    Donc …

    Je suis d’ accord avec toi @FredoZ

    Moi, ça m ‘ est déjà arrivé de
    le faire, mais il me faut tout de même certaines conditions comme
    …quand je parle cuisine avec mon voisin, ou que j’ entame une
    discussion philosophique avec mon maraîcher bio, devant l’ étale de
    légumes, en attendant mon tour ….

    Mais, je ne me vois pas vraiment
    aborder un inconnu assis dans un halle de gare, par exemple …

    Bonne idée @Filledelair que celle de
    demander aux hommes comment ils aimeraient être approchés

    Excuse moi @Hayyah , je n’ ai pas
    pensé sur le coup , à élargir le sujet ( dans mon
    introduction)

    Tu as donc bien fait, d’ y apporter ta
    contribution

    Je suis bien d’ accord avec toi
    @bagayaga

    Avoir certaines ‘ exigences ‘ par
    rapport à soi, sur ce que l’ on souhaite vivre, nous permet d’
    éviter des relations avec des personnes qui ne nous correspondent
    pas .

    @Lolo

    J’ entends que tu ne partages pas mon
    avis, ou ressenti, mais pour ma part, j’ ai toujours détester qu’ un
    inconnu cherche à m’ aborder dans la rue, par exemple …

    Rien que les regards ( enfin, certains
    …) me dérangent …

    Du coup je préfère pourfendre l’ air
    de ma longue jupe, en regardant bien droit devant, quitte à passer
    pour une femme froide, peu m’ importe …je garde ma douce chaleur
    pour mes intimes …

    Je suis désolée de cette perte d’
    estime de toi, que tu sembles avoir

    Je te souhaite de déjà prendre du
    plaisir à faire tout un tas de choses qui te font du bien

  • 5e7cc618cef1b bpthumb

    melodie21

    Membre
    1 avril 2020 à 1 h 19 min

    @LoLoChaque être est unique et les goûts en matière de séduction sont tout aussi variés qu’il y a d’individus sur terre.

    La meilleure façon de s’y prendre pour aborder l’Autre n’est-elle pas de le considérer comme un jeu sans enjeu ?” : Je vote pour cette vision des choses, très juste ! Wink

  • 5e58f34924497 bpthumb

    LoLo

    Membre
    1 avril 2020 à 1 h 32 min

    Je suis désolée de cette perte d’estime de toi, que tu sembles avoir
    Je te souhaite de déjà prendre du plaisir à faire tout un tas de choses qui te font du bien

    @omkara merci pour cette bienveillance. Il me semble que c’est un souci récurrent chez les zèbres cette dévalorisation permanente. Mais je suis en pleine “thérapie” et chaque jour, je m’offre du plaisir. SmileyRelaxed

  • 5e3bfd1f3f118 bpthumb

    spectra

    Membre
    1 avril 2020 à 2 h 51 min

    Aborder une femme, une difficulté? mais quel connerie. Le masculin attire naturellement la femme vers lui si celui ci se préserve depuis longtemps. Dans son état naturel l’homme dégage une aura, un charisme, une sûreté et une confiance qui est supérieure à la Femme, c’est ce que les Femmes recherchent en premier lieu, la sécurité et cette force propre à l’Homme. Il n’y a rien de plus beau qu’un Homme qui poursuis son but en y mettant ton son coeur, sa rage, ils sont très rares mais les Femmes disposant d’une intelligence élevée ainsi qu’une hyper lucidité recherchent ce type d’hommes, cet homme qui est incroyablement inspirant. Malheureusement au 21e siècle, les hommes ont perdus les fondamentaux, c’est plus souvent aux hommes d’approcher les femmes car ils ont perdus leur pouvoir fondamental a cause de la société hypersexualisé. Les hommes sont de moins en moins courageux, aventurier et entreprenant. Ce qu’un homme a besoin c’est d’inspiration, de passion, de dévouement corps et âme dans quelque chose qu’il aime du plus profond de son être. Je pense qu’un homme ne doit pas courir après les femmes car celui est indépendant et peux très bien vivre sans femme. Il n’y a rien de pire qu’un homme malheureux, car celui fera le mal à tous ceux qu’il l’entoure. Au fond être malheureux c’est ne pas pouvoir trouver d’objectif dans la vie, de raison d’être. Je ne pense pas être né pour courrir après une femme, ni l’aborder, je suis né pour accomplir un but et réaliser les choses qui me tiennent a coeur.Je n’ai jamais envisagé prendre le coeur d’une femme, il y a tellement plus important pour un homme selon moi.

  • 5e8aa3c06fde9 bpthumb

    Zelos

    Membre
    1 avril 2020 à 4 h 48 min

    @LoLo

    Tout dépend de la façon dont ça se passe (l’abordage Thinking) et de l’état d’esprit dans lequel on se trouve lorsque ça arrive.

    Héhé, tu m’as encore fait rire.

    Sus, à l’abordage !

    Har har har !

    Ahoy me hearties, thar be wenches to conquer and booty to plunder !

    Trêve de plaisanteries^^, je pense comme @omkara qu’il est très difficile d’aborder quelqu’un dans la rue, homme ou femme, sans le moindre prétexte, ça fait vraiment très envahissant et juste dans ce but (et au contraire d’un bar ou autre lieu de drague, la personne n’est pas dans le même état d’esprit). Après, ça s’est déjà vu, et parfois il suffit d’un rien, une rencontre fortuite, un quiproquo…

    Pour le hall de gare ou autres lieux très publics genre arrêts de bus, ça dépend, c’est clair que si t’approches quelqu’un sur un banc et que tu te mets direct à blablater dans ce sens, pas simple, par contre discuter en attendant un train ou dans une salle d’attente peut amener par la suite à quelque chose, mais là encore c’est d’abord en commençant la conversation sur autre chose, cela a un côté moins forcé et plus naturel ; tout est au cas par cas de toute façon, y a des gens, homme ou femme, tu sais qu’ils n’ont pas du tout envie de parler, d’autres vont au contraire eux-mêmes initier la discut rapidement.

    Comme @Momosse j’évite les lieux dits faits pour ça, je préfère rencontrer des femmes par le biais d’activités diverses, professionnelles comme personnelles ; tout ce qui est loisirs est pas mal, par exemple dans un musée ou autre expo, si l’on se retrouve avec quelqu’un à regarder la même toile, y a déjà un truc commun sur lequel échanger, ça fout moins la pression. C’est un peu con si l’on aborde (pff, je me marre, merci lolo) quelqu’un dans une boîte et que l’on se rend compte que la personne ne nous intéresse pas du tout ; c’est d’ailleurs un autre exercice de subtilité, trouver une excuse pour se barrer après avoir trouver celle pour aborder.^^

    Après, y a un autre moyen que j’aime bien pour faire des rencontres, c’est les amis qui ont d’autre amis et amies que l’on ne connaît pas, que l’on va découvrir à telle ou telle occasion. Je n’ai jamais utilisé de site dédié genre meetic ou autres, mais comme le dit Momosse, le virtuel peut être une étape intermédiaire, un forum (comme ici héhé) peut être l’occasion d’apprendre à connaître quelqu’un sans trop de pression, avec la sécurité et le pseudo-anonymat qu’apporte celui-ci, avant la rencontre IRL. Bon évidemment, si l’on est complètement différent dans la vie réelle et que l’on porte un masque dans le virtuel, ça risque de mal se passer.^^

    Voilou, sinon j’aurais trop de trucs à dire sur le post précédent, j’ai plutôt hâte de voir les réponses de mesdames (yeppers, solution de facilité, niark niark Smiling Imp).

  • 5e8aa3c06fde9 bpthumb

    Zelos

    Membre
    1 avril 2020 à 7 h 23 min

    Le smiley a été recopié en version géante, j’adore ! J’aimerais trouver comment directement sélectionner l’image en taille 72×72, pour spammer des Smiling Imp.

    Après, suffit de recopier, c’est p’tet même plus rapide, tu fous une page avec tes smileys préférés, puis tu peux les c/c.

    Smiling Imp

    Smiling Imp

    Smiling Imp

    @RoseDesVents Niark niark.^^

  • 5d9c58430463a bpthumb

    Momosse

    Membre
    1 avril 2020 à 7 h 44 min

    Pour poursuivre sur le sujet et “rebondir” sur quelques remarques que j’ai relevées “ici et là”, il est peut-être bon de rappeler que de nos jours, aborder une femme en se montrant entreprenant est plutôt mal perçu, voir-même franchement risqué d’un point de vue légal tant les “balances ton porc” et autres “chiennes de garde” sont passés par là (dans les consciences individuelles et collectives) et il est aussi marquant que “dans l’air du temps” d’être confronté à la longue litanie de la frénésie de rétrospective judiciaire des violées ou violentées-sur-le-retour qui surf sur cette vague-là pour dénoncer leurs basiques machos de satyres respectifs de nombreuses années plus tard ou (plus souvent encore) des décennies à rebours…

    Je ne dis pas que c’est regrettable (il faut que “justice soit faîte”), mais je souligne simplement que cet étalage de “cas d’espèce” édifiant est de nature à notablement réfréner les velléités “masculines” que l’on évoque ici à l’égard de l’autre gente et ce, alors qu’en d’autres temps on pouvait “impunément” siffler une jolie fille croisée dans la rue, se montrer très insistant dans sa façon de l’aborder ou même lui mettre la main aux fesses sans qu’elle s’en émeuve plus que ça et en ne risquant qu’une bonne claque dans la gueule plutôt qu’un procès pour attentat à la personne humaine ou autre discrimination sexuelle…

    Les codes des interactions hommes-femmes ont notablement changé depuis quelques années et cela impacte aussi dans la manière qu’ont les hommes de s’inscrire dans une démarche de rencontre ; La limite (qui a toujours existé) entre un type sûr de lui et un grossier pervers est très fine et difficilement discernable suivant les perceptions et conceptions personnelles des uns et des autres mais la différence est qu’aujourd’hui, cet écart ténu qui peut toujours récompensé le courageux, l’expose à une lourde punition en parallèle et on ne pourra donc pas trop reprocher aux hommes de privilégier la prudence plutôt que la témérité au regard de ce que “le jeu n’en vaut plus la chandelle” ! ^^

    C’est maintenant bien clair pour chacun qu’il est très préférable de peser chacune de ses paroles comme d’être très attentif à son comportement lorsqu’on se prête à cette entreprise risquée qu’est devenu ce qui n’était avant que banalité inconséquente ; Etablir un contact avec une inconnue.

    Perso’, je m’exonère de ce travestissement des codes sociaux en vogue en partageant toujours au préalable d’une rencontre irl avec cette inconnue que je convoite. Ce faisant, en adoptant le langage qui est le mien en toute franchise, il est facile de constater sa réceptivité ou non et lorsque l’on en viendra au stade du rendez-vous, la découverte ne se situera guère plus que sur le plan physique et de l’affinité charnelle que nous inspireront nos apparences respectives, notre état d’esprit ayant mutuellement “matché” en amont…

  • 5e2a33c104ad4 bpthumb

    Baf

    Membre
    1 avril 2020 à 9 h 45 min

    Comme @Zelos, je crois qu’il y aurait beaucoup à dire sur le post de @spectra mais je crois que je vais procrastiner devant la hauteur de la tâche pour le moment !… Rolling EyesUnamused

  • 5e04915b163e2 bpthumb

    RoseDesVents

    Membre
    1 avril 2020 à 11 h 52 min

    Eh bien, l’encre a coulé ! (Ou l’ancre ?@lolo^^, j’ai eu la même réaction que @zelos devant “l’abordage” haha ^^)

    Je viens apporter ma petite touche.

    Il s’est gravé dans l’Inconscient général, amplifié entre autres, par les pseudo “féministes”actuelles (complètement en contradiction avec ce qu’elles “prônent”) , que l’homme est synonyme de pervers sexuel dont il faut se méfier à tout prix.

    Ce qui ne doit pas rendre la “tâche” facile à ces messieurs. Mais le fait de parler de tache et “d’aborder” sous entend en qq sorte que la démarche “naturelle” d’un homme est daller vers une femme dans un but précis. À une autre échelle, même amicale, on ne va pas vers quelqu’un auquel on n’est pas du tout réceptif.

    Pour moi, la subtilité mêlée d’une intelligence profonde et d’un regard ouvert sur soi et sur la vie sont les meilleurs atouts. C’est vrai que ça fait beaucoup, ce sont les caractéristiques qui influent pas mal tout le regard qu’on peut porter sur la personne.

    Ça dépend sûrement aussi de l’état d’esprit de la femme. Même si l’adage “les contraires s’attirent” fait fureur, ce n’est pas vérifiable dans tous les cas je pense. Une femme ou un homme à l’intelligence élevée ne s’amusera pas avec un alter sans aucune autre discussion de savoir si Nabila et Thomas sont ensemble ou pas.

    Ben ouais, étant une née 99, (je ne me retrouve pas du tout dans cette génération..) mes “congénères” masculins ne correspondent pas du tout à l’image que je me fais d’un homme. Bien sûr que certains(rares) exceptent à la règle, mais il y a le côté “maturité”, expérience de la vie, qui manque cruellement. Surtout quand on a à faire à des fils à papa qui n’ont jamais chié quoi que ce soit de leur vie. Comme disait Zelos, une personne qui a sué dans sa vie reste bien + attrayante que qqn a qui on a tout donné et auquel “l’effort”est totalement étranger. Et là, pour le coup, je pense qu’on sera plus dans le schéma “qui se ressemble s’assemble”, pr aller vite. Parce que qqn qui a traversé les mers agitées sortira (à priori, la résilience joue pas mal dedans) avec de toutes autres attentes que celui pr qui tout a été rose.

    @spectra, “Aborder une femme, une difficulté? mais quel connerie. Le masculin attire naturellement la femme vers lui si celui ci se préserve depuis longtemps. Dans son état naturel l’homme dégage une aura, un charisme, une sûreté et une confiance qui est supérieure à la Femme, c’est ce que les Femmes recherchent en premier lieu, la sécurité et cette force propre à l’Homme”

    Diantre, tu cherches les embrouilles toi!!! 😈

    Je plaisante, mais il y a du vrai. Néanmoins il y a des femmes qui précisément ont cet instinct protecteur, ou que l’idée d’être protégée ne séduit pas de prime abord. Particulièrement si on “étend” la caractéristique protecteur à l’homme qui “couve” à un truc qui implique une “femme soumise”.

    Je ne pense pas que c’est ce que tu as voulu dire, je précise ^^.

    Je ne suis pas dans la tête de ces hommes (certaines fois, heureusement ^^), mais je pense que certains peuvent se sentir justement attirés par la femme ambitieuse, intelligente et qui recule devant rien. Même si bien souvent ça cache des fragilités profondes. Du coup, ça répond à plusieurs “profils”. Le mec peut-être à un moment de sa vie ou il a envie et besoin de cela, ou encore ça peut-être un homme qui “quoi qu’il en soit”, ce type de femmes (ou un autre hein, c’était à titre d’exemple), ne le séduit pas du tout.

    Pour ce qui est de l’abordage ( je me marre, j’ai la vision de péter pan et du capitaine crochet en-tête là ^^) , le faire dans un lieu public comme à la gare ou dans le train peut marcher, a condition de pas faire le gros lourd “wesh miss passe moi ton 06!”

    Pour la petite anecdote, j’étais dans le RER il y a quelques temps et lisais Ecce Homo. Un gars me regardait du coin de l’oeil puis il s’approche et me dit “vous pensez, vous,pouvoir devenir ce que vous êtes”?

    J’ai trouvé ça super subtile comme approche, ça change! M’enfin on ne lit pas toujours dans le train donc ca peut réduire les possibilités ^^.

    Pour faire court ( le foutage de gueule, après avoir écrit autant ^^) , je suis plus partisane de “l’Homme qui ne cherche pas, trouve”. Bien sur, c’est caricatural et je ne parle pas de qqn qui refuse de rentrer en relation amoureuse, la ou il peut avoir besoin d’abord de se recentrer et prendre du temps pour lui.

    Mais quelqu’un qui, d’entrée de jeu,annonce la couleur ” je cherche l’amour de ma vie” , où on voit que le bonhomme est affamé et qu’on sera plus une “proie” qui finira par s’oublier pour lui qu’autre chose, ça rebute.

    Surtout en “virtuel”. Même si le virtuel n’est, quand on est authentique, pas super éloigné du “réel” (bien sûr il manque le non verbal, certaines émotions subtiles quon ne peut pas traduire par un smiley ^^); on fait pas mal de projection inconsciente. Du coup, si le mec est sensé représenter Georges Clooney avec la brillance, la touche de folie, et la bonté d’âme et qu’on se retrouve en face … ben juste de ce qu’il est réellement, la chute est rude. Mais ce ne sera pas de la responsabilité du bonhomme^^.

    Le contact naturel facilite les choses, bosser ensemble sur un projet par exemple.

    En sortant de ces cases prédéfinies, homme ou femme, si la personne qui aborde fait preuve de subtilité, let’s go, non?

    Biensur, si la nana est à moitié vêtue et qu’elle joue de ses charmes, on la taxera, pas à tort nécessairement, d’allumeuse. Ce qui ne dérangera pas forcément un gars qui “n’en demande pas plus”.

    L’intention avec laquelle on aborde compte beaucoup. Et c’est là où je pense qu’il est nécessaire de regarder d’abord en nous-mêmes avant d’inspecter l’autre. Une personne qui manque cruellement de trustself pourra d’abord être impressionnée par un alter au charisme manifeste , mais si ça commence à “aller plus loin”, elle pourra, ou non, se rendre compte que ça ne correspond pas du tout à ce qu’elle recherchait, parce qu’elle n’a pas encore réglé certains trucs avec elle-même.

    Complexe, tout ça ^^. Et les zebrures ne simplifient pas les choses 🙂

    @spectra

  • 5ed35a90504a1 bpthumb

    isabelle1970

    Membre
    1 avril 2020 à 12 h 07 min

    je suis très “vieux ” jeu pour ça … déjà “chercher” quelqu’un n’est pas pour moi ( ça sous entend pour moi que la personne a des difficultés à vivre seule et a BESOIN de quelqu’un auprès de lui . Or, à mes yeux, un conjoint, une conjointe doit être un + dans sa vie et non pas une “moitié de soi” Beurk pour moi ^^ ) .. ça doit se faire naturellement, au hasard, par le destin ( ou appeler ça comme vous le voulez) .

    En plus, je ne crois pas au coup de foudre, j’ai , en tout cas personnellement, besoin de connaitre la personne, savoir qui elle EST et non pas ce qu’elle FAIT ou encore pire à quoi elle ressemble ! et ça, ça demande du temps.

    Bien sur, parfois, je “ressens” une “attirance” (j’appellerais ça plutôt le fait d’être interpellée) pour quelqu’un mais ça me donne juste l’indication que j’ai envie de “creuser” sans savoir ce que ça va donner.

    Le titre de ce post me dérange un peu dans le sens où lorsque je discute avec des hommes, je ne pense pas que ça soit plus facile ou plus difficile pour eux d’aborder . Je pense que la difficulté ou facilité se situe plus au niveau de la personnalité de chacun plutôt que à cause du sexe.

    J’avoue que je réponds à ce post mais qu’en fait je ne me pose pas la question, parce que pour moi, ça doit se faire et s’est fait à chaque fois “naturellement”, avec le temps nécessaire tout simplement 🙂

  • 5e58f34924497 bpthumb

    LoLo

    Membre
    1 avril 2020 à 12 h 45 min

    La meilleure façon de s’y prendre pour aborder l’Autre n’est-elle pas de le considérer comme un jeu sans enjeu ?” : Je vote pour cette vision des choses, très juste !

    Merci @melodie21 même si nous savons toi et moi que ce n’est jamais le cas finalement.

    Je parlais uniquement de l’abordage. Dès que l’Autre a “mordu à l’hameçon” c’est là que tout s’emballe et que démarre alors une tempête sous un crâne perpétuelle… Passant même pas de véritables tsunamis par moments…

    Qui vit la vie telle un long fleuve tranquille ?

  • 5e95e7eb70ff4 bpthumb

    Isbale

    Membre
    1 avril 2020 à 13 h 01 min

    Je me suis beaucoup tâté à répondre à ce sujet… Je me lance à l’eau.

    L’idée d’aborder une femme pour draguer, séduire, me dépasse un peu. Je pense en être incapable, sûrement parce que pas assez confiant en moi mais aussi et surtout parce que j’ai la sensation que ça conduit le contact et la rencontre vers une direction qui ne m’intéresse pas.

    Quand je rencontre une femme, j’ai envie d’en savoir plus sur elle, d’avoir des discussions enrichissantes, d’apprendre à la connaître et de partager. Si une femme s’approche de moi dans l’idée de me séduire et qu’elle m’attire, je pourrais facilement jouer le jeu et m’y donner à coeur joie. Mais ne le ferais pas de moi-même (ou alors je suis bourré).
    Encore faut-il que j’ai assez confiance en ma lecture des signaux de l’autre, ce qui est toujours un challenge pour moi en tant qu’éternel douteur. J’ai beau être conscient de mon hyperlucidité, j’ai aussi peur d’ “overthink” et de me tromper haha

    J’aime donc rencontrer les gens pour ce qu’ils sont, et pas pour ce que j’aimerais qu’ils soient ou faire d’eux. Evidemment c’est dit de façon très simple, car en réalité on a toujours au moins l’attente de faire une rencontre intéressante, et c’est normal ^^
    Je préfère me dire que le reste se fera naturellement, s’il doit se faire, et que c’est une approche généralement beaucoup plus saine et riche sur le moyen et long terme.

    Avant d’être hétérosexuel, je me considère comme sapiosexuel. C’est peut-être pour ça que j’ai cette approche.

    Le sexe pour le sexe ne m’intéresse pas plus que ça. J’ai besoin de relations riches et passionnelles pour être satisfait. J’apprends tous les jours à me satisfaire de moins, de prendre et donner là où je le peux (surtout en amitié car sinon c’est trop difficile de se faire des amis). Il faut trouver un équilibre. Parfois faire moins ouvre de jolies portes, et ça devient “plus”. Je suis peut-être un peu vague mais j’espère que mon sentiment est compréhensible 😛

    Sinon, je partage l’avis de nombreux d’entre vous : il est difficile d’aborder une femme aujourd’hui, pour plein de raisons variables d’une personne à une autre. Difficile pour moi d’en parler plus car je ne me sens de toute façon pas à ma place généralement ^^’ J’ai essayé Tinder et c’était d’un chiant monstrueux. Je ne pense pas être fait pour les rencontres et contacts “forcés”, c’est aussi pour ça que je n’ai jamais posté de message sur le forum Rencontres amoureuses de ce site. Dès lors qu’il y a un contact dans le but principal de potentiellement trouver l’amour, j’ai la sensation que ça pollue d’avance la rencontre avec l’autre. Je serais curieux d’avoir votre avis là-dessus d’ailleurs !


Affichage des publications 31 - 45 de 622

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close