Voir le Profil

Base

Nom

Luneaucoeur

Last Name

Luneaucoeur

Nickname

Luneaucoeur

Date de naissance (âge)

8 juillet 1979

Genre

masculin

Je recherche...

rencontre amicale, rencontre amoureuse, rencontre sérieuse, rencontre pour la vie, ONS / casual, rencontre professionnelle

Présentation

Pourquoi tu ne m’aimes plus
Parce que l’étincelle incluait la cendre

Cette avidité d’être le TOI d’un JE t’aime
Pas moi face à moi-même
Et dans une réciprocité déléguer à l’autre le soin de me déceler
Oublier l’introspection sous la pupille
Qui me contemple pour distancer sa propre fêlure
Échange amoureux
Aimer pour plonger dans ce fleuve de l’oubli

JE t’aime parce qu’en ton amour pour moi JE me désapprends

Mais si JE m’attaquais de front
Sans poursuivre la déviation des courbes d’un corps convoité
Refuser l’hormone
Se résumer en carcasse d’homme morne
Trancher les liens comme on composte un billet de train
Poinçonner dans ma mémoire cet espace réservé à tes yeux
Pour amorcer l’infiniment petit
Disséquer l’insécable
Mais ne réussir à se discerner qu’en opposition aux normes attendues

Apostasier alors le monde
Comme on rompt des fiançailles
On ne chemine que seul
Les kilomètres ont été pensés pour faire diversion
C’est dans la valise que se déroule le périple
Dans l’immobilité de ma nudité

Mais voilà la pulsion
Le désir d’aimer pour échapper à la dissection
Le consolable face à l’inéluctable
Vais-JE demander ta main
Ou saisir celle de mon enfance

Qu’ai JE donc à cacher pour ne pas assumer ma propre respiration

Et JE n’ai pas dormi
Et reprendre la mascarade
Et saluer les fœtus avortés qui peuplent leurs rues
Courts sur pattes de derrière
Sourire aux édentés qui se tètent et se pénètrent la bidoche
Se pourlèchent la chair
Se reniflent les orifices
Pour acculer leurs sens à s’épuiser dans la vanité
N’importe où tant que c’est ailleurs
Pas là pas dans mon cœur
Dans mon Slibard résumer toute vérité
Anathématiser la poésie du verbe
Dépouiller de leur montre les cadavres sur le champ de bataille
Et m’injecter les minutes et les secondes dans les globes
Aiguilles sur poupée vaudoue
Pour que le nourrisson oublie enfin la promesse du regard maternel
Lorsqu’à son sein il me suffisait d’exister pour être abreuvé

Prenez la plus petite cellule de mon corps au télescope
Ou la galaxie au microscope
Et envisagez la Distance
C’est la même

Pourquoi cette obscurité
Mais surtout pourquoi cette lumière
Et JE marche sur l’alternance
Un pas sur la lune et l’autre sous le soleil
Désapprendre les barreaux
Leur prison n’existe que parce que nous y croyons

En quête de mon cri primordial JE vagabonde
A la vitesse de la lumière JE déjoue le slaloms des siècles
Vers l’origine
Le premier souffle
La première douleur

JE dévore le placenta
Et lève l’ancre vers une terre inconnue déjà foulée
JE bois l’eau sur laquelle mes ancêtres ont navigué
JE brise la nuque du cyclope
Traverse le cyclone de mes peurs primitives
Deviens loup deviens aigle
Et perçois soudain
Le noyau de ma Terre

Un nuage enflammé dans un cristal de neige éternelle
JE me contemple
JE me devine
JE m’oublie
JE prends conscience de ma fraternité avec le vivant
De la perle d’éternité qui est la mienne
JE me délie JE me réconcilie
Et voilà le secret enfin dévoilé dans le plus infime fragment de moi
Celui qui me transcende et englobe tout
Même le temps

JE suis fait d’amour

Adresse

Grenoble

Département(s) (France)

38 – Isère

Surdoué or not surdoué ?

surdoué (testé)

Intérêts

Loisirs

musique, lecture, écriture, photo, art, peinture / dessin

New Report

Close