Y-en-a Partout !?

  • Y-en-a Partout !?

    Publié par farfadet le 10 mai 2021 à 22 h 07 min

    Voilà le sujet de cette discussion. Tout comme lorsque on change de voiture, soudainement on voit partout le même modèle. Un pull, des chaussures feront l’affaire aussi.

    Autre exemple : Facteur aggravant, je suis Gay. Souvent les Gays un peu dragueurs s’imaginent déceler un peu de Gaytitude chez des hommes qui à priori en sont très éloignés dans leur sexualité.

    Donc certaines minorités, comme la nôtre, ne cherchent-elles pas à s’identifier le plus possible dans leur environnement immédiat, comme une validation à leur propre existence?

    A titre personnel, ayant été détecté à l’âge adulte, il y a un an et demi….j’ai scanné ma vie, puis mon entourage en quête d’une vision renouvelée de ma propre vie. Je pense que c’est le lot de chacun d’entre nous.

    J’essaie de me situer dans tout ça, tous ces gens, cette société. Mais il me semble croire apercevoir des zèbres partout…pour un détail de leur sensibilité ou autre…”et si lui aussi? elle aussi? ” J’ai la certitude que 2 de mes relations très proches (dont un ex) sont zèbres.

     

    philmoi a répondu il y a 1 année, 7 mois 10 Membres · 28 Réponses
  • 28 Réponses
  • 60917a56224e1 bpthumb

    zebre15

    Membre
    10 mai 2021 à 22 h 29 min

    Très bonne question cher Farfadet.

    Je commencerais par une comparaison avec le sport et l’école. Les parents et leurs rejetons.

    En tennis, chez les enfants, il y a 80% de petits nadalitos chez les garçons, et 80% de venussettes chez les filles. A l’école, 50% de petits thomas pesquet et 50% de marie curie. Les autres 50% sont forcément des achepés s’ils échouent ou connaissent des difficultés. L’augmentation phénoménale des moyennes de classes sur les 15 dernières années (concomittante avec une baisse générale du niveau) ne les aide pas.

    Chez les adultes, dès qu’un a des soucis relationnels personnels ou professionnels, c’est qu’il est sans doute atypique ou achepé. “Chui achepé ché chur.”

    Pour le coup, cela conduit à un cheptel bien étoffé et assurément plus de chances d’en croiser.

    Je peux paraître cynique, mais c’est du vécu. C’est d’ailleurs cela qui m’a fait arrêter de donner des cours de tennis et ranger mes raquettes. A l’école je l’entends tout autour de moi.

    Pour autant, dans mes relations proches qui ne sont pas si nombreuses, il y en a 3, d’adultes zèbres “labellisés”, et trois zébrillons, un chacun. Je pense qu’on s’entend bien, on se rapproche parce qu’on se comprend de la plus simple des façons. Et l’acuité, l’attrait fait le reste chez les gens que l’on ne connaît pas. Tout en ne perdant pas de vue qu’une intelligence supérieure ne suffit pas à être zèbre… il faut ajouter quelques petits boulets aux sabots 😉

  • 608c0cf160cbd bpthumb

    farfadet

    Membre
    10 mai 2021 à 23 h 02 min

    @zebre15 Merci! Que d’humour! Que de justesse aussi! Je crois savoir en effet que de nos jours les enfants “turbulents” sont nécessairement HP. Mais il est habituel de constater que les parents augurent et espèrent le meilleurs de et pour leur enfant. Je comprends cela, mais si ces parents savaient ce que c’est qu’être HP…. Enfin c’est un autre sujet.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    11 mai 2021 à 4 h 20 min

    Découvert il y a un peu plus d’an aussi, j’ai aussi scanné mes connaissances et amis proches et, à vue de nez, j’en trouve pas tant que ça, des hp potentiels. 2, je suis presque sûrs et quelques-uns, j’ai des doutes. En tout cas ils ne sont pas au courant.

    Mais la première personne à qui j’en ai parlé a été mon ex qui est restée une amie. Et elle aussi a découvert ça quand elle a lu des bouquins sur la douance que le psy de son fils (qui devient fille) lui avait filé. 5 ans en couple entre hp sans le savoir ni l’un ni l’autre.

    Je me méfie quand même de trop me dire “ah lui, mais c’est bien sûr, et elle, évidemment”. Non, pas si sûr. Et comme j’en ai pas encore vraiment parlé autour de moi…

    La deuxième et dernière personne a qui j’en ai parlé (j’étais bourré et en confiance), il s’avère que sa fille l’est mais elle, elle refuse de se croire hp, le syndrome de l’imposteur dans toute sa splendeur.

    En vrai dans mon entourage, ça court pas les rues.

  • 62c1fa6704a76 bpthumb

    cinematographe

    Membre
    11 mai 2021 à 6 h 33 min

    C’est à la mode de nos jours manifestement, les terrains polyvalents foot basket, avec un revêtement amortissant de surface dit enrobé, il s’en construisent quelques uns dernièrement à Meudon, où je travaille les jours de la semaine.

    En revanche cette histoire de zèbre elle est aussi fantasmagorique que celle au sujet des licornes.

    Il est aisément à sa portée d’en voir partout effectivement, dès lors que le registre de croyance participe activement à notre représentation du monde au quotidien.

    En ce qui me concerne ce concept n’existe pas tout simplement, je n’adhère pas au mythe, ce dernier n’a pas d’emprise sur moi, mes contemporains ne m’impressionnent pas.

    Mais je m’investis suffisamment dans mes recherches cinématographiques expérimentales, pour me constituer un monde qui me soit propre, qui ne soit tributaire d’aucune représentations singulières, ou collectives partagées par le plus grand nombre …

    La société du spectacle et l’industrie du divertissement c’est pour les autres, les croyances des autres m’indiffèrent le lis souvent…

  • 62c1fa6704a76 bpthumb

    cinematographe

    Membre
    11 mai 2021 à 6 h 39 min

    le plus souvent

  • 60917a56224e1 bpthumb

    zebre15

    Membre
    11 mai 2021 à 9 h 22 min

  • 60917a56224e1 bpthumb

    zebre15

    Membre
    11 mai 2021 à 9 h 23 min

    @hermite c’est l’évolution darwinienne !

  • 608fed820a49c bpthumb

    omkara

    Membre
    11 mai 2021 à 11 h 50 min

    Moi je l’ai découvert aux alentours de mes 50 ans …même si je ne suis pas estampillée …

    Le premier truc qui m’est venu quand je l’ai découvert : “parce qu’il en a d’autres !”

    C’est vrai qu’une fois que j’ai su que je n’étais plus anormale ….mais que j’avais juste un fonctionnement normal pour une Zèbrette … j’ai fait une introspection (comme si j’ avais besoin de ça 😆) en revisitant ma vie, mon passé, mes comportements …

    Et je regardais plus attentivement encore (c’est possible ça Christine ?), essayant de trouver des” semblables” …et le fait est …que dans mon entourage …

    C’est un peu logique, puisque je choisis mes amis et que les chiens ne font pas chats, comme on dit …

    Mais j’ai aussi remarqué que sous couvert de “sensibilité” (on est tous des êtres doués de sens) qu’on peut qualifier de sensiblerie dans certains cas, beaucoup de sentent HP, Zèbre …..

    Sauf que pour moi, ce sont tous nos sens qui sont exacerbés …même si les degrés et ressentis sont différents d’un individu à l’autre

  • 608fed820a49c bpthumb

    omkara

    Membre
    11 mai 2021 à 14 h 43 min

    Je voulais juste rajouter que dans mon cas, je cumule aussi (comme toi @farfadet 😉), car outre ma sensibilité exacerbée, je suis également très émotive ( j’ai facilement la larme à l’oeil, d’autant plus que je suis du signe du poisson )

    Ca m’a longtemps handicapée dans la vie, mais aujourd’hui je ne voudrais changer cet aspect de moi, pour rien au monde …et je vois plutôt cette sensibilité comme chance …

    Et pour le côté émotif, je le dis dès le début à l’autre, et je laisse passer l’émotion qui me traverse, tout simplement …

    Du coup je me demande si y a pas un bug à côté de mon profil, en voyant mes points de QI supérieurs à mes points de QE

    Et QS …qu’est ce que ça signifie ? Q de sensibilité ou de soumission ?😄

    Est ce que quelqu’un peut me dire d’où viennent ces chiffres ….et je serait curieuse aussi de savoir comment l’algorithme calcule …

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    danaee

    Membre
    11 mai 2021 à 17 h 36 min

    C’est vrai que les zèbres sont différents et n’est pas zèbre qui veut. On est zèbre tout simplement et souvent on ne le découvre que tardivement. Ce n’est pas facile de l’admettre. Pour ma part je l’ai découvert que très tard à 60 ans. Je me suis longtemps posé des questions sur ma différence, ce décalage inexplicable, mon hypersensibilité et le fait de ressentir les choses avec les autres. Tout le monde rentrait dans le même moule sauf moi malgré les efforts d’être comme les autres la différence persistait et, en fait je ne voulais même pas être comme les autres. Leur manière de penser n’était pas la mienne, ne me convenait pas et je poursuivais mon petit bonhomme de chemin de mon côté.Ce n’est qu’en allant sur internet suite à moultes interrogations et questionnements que j’ai pu lire le caractéristiques des personnes à haut potentiel qui me correspondaient dans leur intégralité. Ce qui me pèse le plus c’est le fait d’être en décalage en permanence et ce, depuis l’école maternelle (eh oui çà ne date pas d’hier) et, comme nous les zèbres avons une bonne mémoire, je me rappelle encore des injustices dont j’ai fait l’objet, sans vouloir me victimiser, mais pour les enfants ce sont des faits qui marquent. Et c’était ainsi au courant de toute ma scolarité et dans la continuation, pour ma vie professionnelle. Mais à force et, la vie poursuivant son cours, on s’y habitue, on avance et les questions sur notre différence persistent tout au long de notre parcours. Etre zèbre est un atout avant tout et il faut en faire une force en vivant dans la société actuelle car nous sommes et resterons différents

Page 1 sur 3