Intégrer Mensa pour se sentir moins seul ?

  • Intégrer Mensa pour se sentir moins seul ?

    Posted by alaric on 10 juillet 2022 à 19 h 50 min

    Je fréquente souvent du monde en vérité mais pas des personnes que j’estime intelligentes. Y a-t-il des gens qui ont fréquenté cette association ici ? Avoir accès au forum m’intéresse aussi.

    J’ai l’impression que j’ai besoin de fréquenter des gens au QI plus élevé que la moyenne (130 ? 140 ? 150 ?) sinon je vais devenir fou… D’ailleurs lire certains écrits ici me fait parfois du bien pour leur bon sens même si je n’y réponds pas toujours.

    Grâce à internet je communique parfois avec des HQI mais c’est seulement virtuel. C’est déjà ça mais comment fréquenter d’autres HQI dans la vie réelle ? Et vous, fréquentez-vous des HQI dans la vie réelle ?

    Usager supprimé a répondu il y a 3 semaines, 5 jours 4 Membres · 9 Réponses
  • 9 Réponses
  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    10 juillet 2022 à 23 h 02 min

    Grâce à internet je communique parfois avec des HQI mais c’est seulement virtuel. C’est déjà ça mais comment fréquenter d’autres HQI dans la vie réelle ?

    @alaric

    Tu peux essayer d’intégrer le Mensa sachant que l’association est divisée en différentes antennes, selon les régions. Mensa Paris est très actif et propose beaucoup d’activités ou de rencontres. On ne peut pas en dire autant de Mensa Nord-Pas-De-Calais, mais cela a peut-être changé depuis 3 ans (date à laquelle je vivais dans le Nord). Cela dépend donc beaucoup de ta localisation, de tes possibilités de déplacement et bien sûr, de ton implication.

    Tu peux aussi organiser des rencontres – comme je le faisais naguère, sur le site de Rencontre Surdoué. Il te suffit de rentrer en contact avec des inscrits et, petit à petit, proposer de boire un godet ou une quelconque activité. Cela demande un peu de temps, de patience et un peu de jugeotte parce qu’il faut faire le tri dans les profils.

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    alaric

    Membre
    11 juillet 2022 à 1 h 18 min

    Merci beaucoup @jabberwocky !

    Malheureusement je suis du nord !

    Mes possibilités de déplacement semblent assez étendues. J’ai le temps et l’argent. A vrai dire je n’ai pas l’habitude de voyager… j’ai juste cette appréhension.

    Mon implication: il faut sûrement que je me jette à l’eau, adhérer à l’association, mieux la connaître, observer ce que j’en retire. Cela dépendra de beaucoup de choses.

    Organiser des rencontres, comme tu l’as écrit: “Cela demande un peu de temps, de patience et un peu de jugeotte parce qu’il faut faire le tri dans les profils.” Mais merci encore, je n’avais pas envisagé cette possibilité.

    Je voulais te dire que je trouve souvent tes écrits sensés, rationnels, bien structurés, c’est souvent agréable pour mon intellect de te lire. Ta science du WAIS et du WISC semble bien plus approfondie que la mienne. Honnêtement après avoir créé mon sujet “Quel a été votre parcours scolaire ?” j’étais curieux de mieux connaître le tiens et aussi d’avoir ton opinion sur “Qu’est-ce qu’une personne intelligente ?” Bon évidemment tu interviens seulement si tu en as envie.

    En fait je suis déjà membre de plusieurs associations HQI.

    Je m’explique: j’ai commencé à faire des tests de QI sur internet parce-que je m’interrogeais sur ma propre intelligence (classique…), au début c’était des tests pas du tout sérieux et au fil de mes recherches sur le net j’ai découvert les “High range IQ test”. C’est grâce à mes résultats sur certains de ces tests que s’est faite mon admission dans ces sociétés.

    Bon tu vas sûrement me dire que seuls les tests des psychologues sont fiables. En vérité je ne sais pas comment sont normés ces test et ma science en psychométrie est bien maigre. Il faut aussi tenir compte du fait que ces “High range IQ test” sont loin d’avoir tous la même réputation quant à leur fiabilité.

    Ces associations dont je suis membre sont seulement virtuelles, tout le monde s’exprime en anglais (mon anglais est limité) et sont atteintes du “fléau de l’individualisme”. C’est très pauvre en vérité.

    Si dans ma description je me présente comme surdoué testé ce n’est pas seulement pour mes résultats à ces tests mais surtout parce-que j’ai très bien réussi le WAIS 3 il y a quelques années (oui oui, le 3…).

    Au-delà de la question de leur fiabilité ce que je peux dire d’après ma propre expérience et certains témoignages c’est que la difficulté du WAIS est une plaisanterie comparée à beaucoup de ces “High range IQ test”. Certaines questions sont d’une extraordinaire ingéniosité et les résoudre provoque un puissant sentiment de satisfaction.

    Bref je me sens seul et Mensa pourrait être une solution.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    11 juillet 2022 à 12 h 24 min

    Salut @alaric

    Je voulais te dire que je trouve souvent tes écrits sensés, rationnels, bien structurés, c’est souvent agréable pour mon intellect de te lire. Ta science du WAIS et du WISC semble bien plus approfondie que la mienne.

    Merci, c’est très sympa.

    Honnêtement après avoir créé mon sujet “Quel a été votre parcours scolaire ?” j’étais curieux de mieux connaître le tiens et aussi d’avoir ton opinion sur “Qu’est-ce qu’une personne intelligente ?” Bon évidemment tu interviens seulement si tu en as envie.

    1) Mon parcours scolaire

    J’ai redoublé deux fois au collège, principalement à cause de problèmes d’intégration ou de manque d’assiduité. A ma décharge, je vivais dans un environnement violent et abusif. J’ai été repéché grâce à un test d’aptitudes alors que l’orientation en cycle court me tendait les bras.

    A la suite de cela, j’ai obtenu le concours d’entrée dans une école d’Arts Appliqués où je suis sorti diplômé, trois ans plus tard.
    Je me suis essayé ensuite aux décors de cinéma, dans une école d’architecture, mais la section a été dissoute pendant ma première année, faute d’enseignant.
    J’ai rejoins après une école d’Arts Graphiques ; j’y ai étudié la PAO pendant trois ans et j’ai été diplômé.

    25 ans plus tard, je me suis décidé à (re)passer un bac littéraire que j’ai obtenu sans difficulté.
    Je suis allé ensuite en licence de psychologie, puis, en licence d’anthropologie, malheureusement, dans les deux cas les études à distance (dans le premier cas, à cause du Covid) ne me conviennent pas.

    Je suis un cas d’autodidactie.
    J’ai appris l’anglais seul, vers l’âge de 10 ans. J’ai énormément lu d’ouvrages psychanalytiques et anthropologiques… J’ai appris à restaurer des livres anciens…
    J’ai essayé d’obtenir un diplôme de validation des acquis en journalisme, parce que j’ai beaucoup écrit dans la presse, mais le prix et les modalités sont dissuasifs pour quelqu’un qui tire souvent le diable par la queue.

    2) Qu’est-ce qu’une personne intelligente ?

    Une personne intelligente serait, selon moi, capable de considérer un “objet” sur toutes ou plusieurs dimensions dans l’espace et dans le temps.

    Dit plus clairement, une personne intelligente peu aborder un problème sur différents aspects, sous différents angles à la fois, en tenant compte aussi, quand la question se pose, de la réalité contextuelle.

    Si dans ma description je me présente comme surdoué testé ce n’est pas seulement pour mes résultats à ces tests mais surtout parce-que j’ai très bien réussi le WAIS 3 il y a quelques années (oui oui, le 3…).

    Si tu as passé le WAIS 3, tu es donc testé. Il n’y a pas de polémique sur ce fait.
    Les seules discussions possibles pourraient être autour du score qui, entre 125 et 135 sont incertaines. Mais cette réalité admise par les neuropsychologues les plus récemment diplômés, ou par les chercheurs, ne passe pas chez les praticiens pour des raisons que l’on peut deviner.

    Quoi qu’il en soit, tu n’auras pas de difficultés pour être admis à Mensa.

    Si j’ai fait cette petite aparté, c’est pour te prévenir que dans cette association tu trouveras malgré tout des personnes qui n’ont clairement rien à faire là. Malgré leur éducation – sans doute exigeante et favorable à leur épanouissement, la capacité critique et analytique n’y sont pas. C’est à cause, justement, de ce flottement entre les 125 et les 135 que d’authentiques HP restent à l’écart, pendant que d’autres se retrouvent auréolés d’une reconnaissance qui ne leur va pas.

    Il n’en demeure pas moins vrai que j’ai rencontré des personnes très enthousiasmantes et ouvertes.

    Au-delà de la question de leur fiabilité ce que je peux dire d’après ma propre expérience et certains témoignages c’est que la difficulté du WAIS est une plaisanterie comparée à beaucoup de ces “High range IQ test”. Certaines questions sont d’une extraordinaire ingéniosité et les résoudre provoque un puissant sentiment de satisfaction.

    La question de la “difficulté” des tests est déplacée. Ce n’est pas forcément ce qui est en jeu dans le WAIS. La variété des connaissances ou la capacité d’adaptation sont parfois plus significatives. Un bon neuropsychologue va être attentif aux comportements, aux stratagèmes et à la façon dont tu gères le stress ou les difficultés (notamment). Il peut réajuster le test à tout moment.
    Je vais te donner un exemple qui me concerne.
    Au test de mémorisation et de restitution de suites chiffrées, j’échoue à la cinquième proposition.
    Elle me dit que je me suis trompé sur un chiffre. Je lui explique qu’elle ne va pas assez vite pour moi et que cela finit par me lasser. Elle décide alors à poursuivre les questions. J’échoue finalement à la neuvième proposition…

    Un test en ligne ne peut pas tenir compte du contexte et apprécier la qualité de ta réponse. J’entends par “qualité” le moyen que tu te donnes pour répondre correctement à la question posée (je suis obligé de rester flou pour ne pas trahir les coulisses du WAIS et de ce subtest).

    Méfie toi de ces test officieux qui sont très majoritairement mathématiques et qui fonctionnent beaucoup sur l’hubris pour mieux te faire payer une prestation, un service ou une pseudo attestation.

    Je t’encourage donc à te rapprocher de Mensa. Essaye celui du Nord-Pas-De-Calais qui a peut-être évolué depuis le temps et, si tu le trouves insatisfaisant, demande à être rattaché à celui de Paris.

    Bonne continuation. 😉

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    alaric

    Membre
    11 juillet 2022 à 12 h 56 min

    Merci d’avoir assouvi ma curiosité.

    J’ai appris l’anglais seul, vers l’âge de 10 ans.

    Wow ! Impressionnant.

    Quoi qu’il en soit, tu n’auras pas de difficultés pour être admis à Mensa.

    Merci !

    Si j’ai fait cette petite aparté, c’est pour te prévenir que dans cette association tu trouveras malgré tout des personnes qui n’ont clairement rien à faire là. Malgré leur éducation – sans doute exigeante et favorable à leur épanouissement, la capacité critique et analytique n’y sont pas. C’est à cause, justement, de ce flottement entre les 125 et les 135 que d’authentiques HP restent à l’écart, pendant que d’autres se retrouvent auréolés d’une reconnaissance qui ne leur va pas.

    Tu m’apprends encore quelque chose.

    Méfie toi de ces test officieux qui sont très majoritairement mathématiques et qui fonctionnent beaucoup sur l’hubris pour mieux te faire payer une prestation, un service ou une pseudo attestation.

    Il y a aussi beaucoup de tests verbaux et spatiaux je t’assure. Certains sont gratuits.

    Merci pour tout @jabberwocky

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    13 juillet 2022 à 11 h 26 min

    @alaric : “C’est déjà ça mais comment fréquenter d’autres HQI dans la vie réelle ? Et vous, fréquentez-vous des HQI dans la vie réelle ?”

    Tu dois avoir d’autres personnes de ta famille qui sont HQI, déjà… Ma soeur est bien plus introvertie que moi, mais on s’arrange très bien… Elle s’en fout de “tout ça”, par contre, mais… Une de ses copines est une HQI identifiée et elle a peu de copines, alors bon… On fréquente certains de nos cousins, aussi, dont un qui m’a présenté mon plus ancien ami, qui lui m’a présenté d’autres personnes… Un de mes cousins avait passé le wais il y a déjà quelques années, et un de mes vieux potes (présenté par mon plus ancien ami) vient de se faire identifier (asperger soupçonné, par contre, pour lui)… Et c’est aussi un pote à ma soeur… Alors désolée, mais Je veux bien qu’on s’en fiche, de ces histoires de HQI, mais cela ne me semble pas crédible de
    dire que cela n’a pas d’importance, d’être peu entouré et d’être
    entouré naturellement de personnes HQI… 😅

    Sinon, à mon boulot certains sont identifiés depuis l’enfance, dont un avec lequel je m’étais naturellement rapprochée aussi (et comme de par hasard il est HQI…), et il y aurait plus de HQI qu’ailleurs, selon le psy HQI (Mensa) que la médecine du travail m’a envoyée voir suite à mon arrêt maladie et qui m’a identifiée avant que j’aille passer les tests wais avec une autre psy.

    Mais si je m’arrange super bien avec ma soeur, je me suis faite traitée d’excentrique par elle, cette semaine ! Elle m’a dit qu’elle m’avait toujours trouvée bizarre… Mais chaque HQI est si différent…🤣

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    alaric

    Membre
    14 juillet 2022 à 21 h 40 min

    Tu dois avoir d’autres personnes de ta famille qui sont HQI, déjà…

    Pourquoi ? La seule personne que est susceptible à mes yeux d’être HQI dans ma famille me déteste notamment parce-que, de son propre aveu, j’ai un QI plus élevé que le sien…

    J’ai une famille élargie de personnes très peu instruites. Prenons l’exemple de ma mère: elle a des difficultés à la lecture et encore plus à l’écriture, Dès l’enfance je faisais le constat que j’étais plus intelligent qu’elle, pas parce-que j’étais très précoce, mais parce qu’elle n’a reçu quasiment aucune instruction.

    A mon sens elle avait probablement le potentiel d’atteindre un QI élevé si elle avait profité d’une bonne instruction. Mais ce potentiel a été perdu à jamais à cause de cette quasi absence d’instruction. Cette logique s’applique peut-être aussi à mon père et à d’autres personnes de ma famille.

    Bon je m’avance peut-être trop, d’autant plus que j’entends des discours contradictoires sur la part innée et la part acquis de l’intelligence (ou plutôt du QI…)

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    15 juillet 2022 à 15 h 31 min

    @alaric : ah, tu dois avoir certaines capacités cognitives trop importantes par rapport à la plupart des personnes de ta famille… Ce qui peut entraîner chez les autres et aussi chez toi notamment de la frustration et aussi de l’envie chez l’autre, bien sûr, s’il y a trop d’écart entre vous et/ou que la personne en face de toi manque notamment de confiance en elle et en ses propres capacités cognitives…

    Pour moi tu ne t’avances pas, car l’instruction aide au développement du cerveau et donc du QI… C’est en tout cas ce qui a été démontré en étudiant notamment les enfants sauvages, dont le cerveau est atrophié car leur environnement ne les a pas aidé à développer certaines capacités… Dont le langage, celui-ci aidant au développement du cerveau, de la pensée, du raisonnement (et aussi l’apprentissage d’autres langues, ou encore le fait d’apprendre à jouer d’un instrument de musique, etc.).

    Dans tous les cas, il y a certains stades de développement du cerveau qu’il vaut mieux ne pas rater dans l’enfance… Et non, on ne peut pas tout rattraper…

    On nait avec un cerveau avec une certaine densité neuronale et des connexions neuronales plus ou moins rapides, mais encore faut-il entretenir et développer ses capacités cognitives… Mais avoir une densité neuronales 2 fois plus importantes que celles des autres n’empêche de toute façon pas de faire des analyses bien foireuses, en fonction de comment on a appris à raisonner, de notre état de santé (rien que le sommeil, déjà, joue beaucoup sur nos capacités !), etc.

    Quoiqu’il en soit, intégrer Mensa peut être a minima une expérience enrichissante…

  • 62c1fa6704a76 bpthumb

    cinematographe

    Membre
    15 juillet 2022 à 16 h 34 min

    C’est drôle parce qu’il n’y a absolument aucun « hpi » dans ma famille, mais si la disposition naturelle est pour une bonne part conditionnée par un héritage génétique, ce qui n’est pas très clair venant de la littérature pléthorique à ce sujet, en ce qui me concerne elle viendrait d’ailleurs ?

    Il est vrai que je n’ai pas beaucoup connu mon père biologique quand il était vivant, un petit peu à l’enfance, puis à l’adolescence, une fois par an pendant les vacances d’été, je sais juste qu’il était d’origine polonaise de la ville de Lodz, enseignait la physique et la chimie à l’université, était syndicaliste militant communiste, poète et peintre à ses heures perdues…

    Il est tout à fait impossible de savoir s’il était « hpi » ?

    🤣

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    15 juillet 2022 à 17 h 09 min

    @cinematographe : impossible de savoir, mais ton père est pour moi (un) suspect… 😋