Comment développer son intelligence ?

  • Comment développer son intelligence ?

    Publié par alaric le 27 octobre 2023 à 1 h 18 min

    Quelles sont les meilleures méthodes pour y parvenir ?

    D’après les sources que j’aie recueillis le QI est le plus fortement corrélé au raisonnement, aux habiletés spatiales et à la richesse du vocabulaire. Je me demande donc si le meilleur moyen serait d’augmenter mon niveau en mathématique (la science la plus proche du pur raisonnement) et d’enrichir mon vocabulaire. Je ne vois pas vraiment quoi apprendre pour augmenter mes habiletés spatiales. La géométrie ? C’est inclus dans les mathématiques.

    Je voulais apprendre le grand robert des noms communs pour le vocabulaire (environ 100 000 mots) et quand je dis que je me sens largement capable de le faire la plupart des gens sont surpris. Bon si vous êtes HQI vous avez peut-être aussi remarqué que ce n’est pas si difficile.
    Dans les faits il ne s’agira pas de connaître TOUS les mots. Les termes très spécifiques de chimie, de physique ou de maths seront très difficiles à retenir car ils n’auront que peu ou pas de sens pour moi.
    Une acquisition de 90-95 % des mots sera suffisant à mes yeux.

    Ceci repose sur l’idée qu’on peut encore augmenter significativement son intelligence à l’âge adulte. Et aussi qu’augmenter son QI est le meilleur moyen d’augmenter son intelligence.

    Et vous ? Comment faites-vous pour vous instruire le mieux possible ?

    Mes buts finaux ne sont pas matériels bien que notre société nous pousse vers ces buts superficiels. Ce qui m’intéresse c’est plutôt l’infini, l’éternel. Mon perfectionnement individuel en acquérant de la sagesse. Je veux faire un avec la lumière. Je cherche sans cesse à déchirer le voile d’obscurité devant mes yeux… la croissance de mon âme…

    hautpotentieldeconneries a répondu il y a 6 mois, 4 semaines 8 Membres · 41 Réponses
  • 41 Réponses
  • Membre Inconnu

    Membre
    27 octobre 2023 à 12 h 11 min

    Salut,

    Selon moi tu confonds “intelligence” et capacités cognitives.

    Ajouter des mots à ton vocabulaire ou des compétences logico-mathématiques va entraîner et améliorer la mémoire et l’esprit logique mais l’intelligence, permets moi d’en douter…

    Les chiens sont capables selon les études d’apprendre et comprendre de 165 à 300 mots. Dans ce domaine, les chiens de berger comme le border collier sont les plus “intelligents” et peuvent dans certains cas en comprendre jusqu’à 1000 et dans des phrases complexes… je ne compare pas: cela se fait automatiquement.

    Je peux me tromper il ne s’agit que de mon avis bien sûr, mais développer son intelligence passe pour moi plutôt par l’émotionnel, le spirituel et toute forme d’éveil de l’esprit dans le but d’élever son niveau de conscience.


    Concrètement (rien de réducteur ou irrespectueux la dedans) pour moi seul ton dernier paragraphe est intimement lié à l’intelligence.

    Les réponses à ces questions passionnantes élargiront ta vision, permettant à ton esprit d’accueillir et maîtriser plus de concepts qu’ils soient concrets ou non.


    Avoir de la tchatte en connaissant des millions mots et savoir calculer ton espace 3D mieux qu’une appli c’est très bien, mais si au final derrière tu n’as rien à exprimer d’autre que ce que tu as lu pour moi c’est vide et même un con fini peu le faire 😊


    Deja rien que de réfléchir à la question de comment développer son intellect est un preuve d’humilité et d’intelligence. Le matériel (mots, chiffres, savoirs, etc) est futile seul, il n’est qu’un outil. La connaissance est la somme globale et collective des savoirs et non le contraire…

    Mes buts finaux ne sont pas matériels bien que notre société nous pousse vers ces buts superficiels. Ce qui m’intéresse c’est plutôt l’infini, l’éternel. Mon perfectionnement individuel en acquérant de la sagesse. Je veux faire un avec la lumière. Je cherche sans cesse à déchirer le voile d’obscurité devant mes yeux… la croissance de mon âme…

    Cette conclusion sonne très juste à mes oreilles et c’est clairement la voie de la sagesse que j’emprunte ou tente de maintenir comme cap de croisière.

    Le bonus c’est que la lumière éclaire et qu’un éclairé peut partager son illumination, permettant ainsi à d’autres d’entrevoir la voie de la “croissance de leur âme”.

    L’éclairé continue de s’élever et laisse la possibilité aux âmes de son choix de l’accompagner ou non lors de son ascension.

    En te souhaitant beaucoup de plaisir et d’émerveillements dans ta noble quête d’évolution 🖖

  • Membre Inconnu

    Membre
    27 octobre 2023 à 16 h 09 min

    @possesseusedelultimeconnaissance je t’invite à puiser dans cette réponse une partie de celles qu tu attends à tes nombreuses questions.<div>

    Je prendrai le temps de te répondre personnellement et dans le détail comme tu l’apprécies plus tard, mais j’ai pour l’instant d’autres priorités qui retiennent toute mon attention et je n’ai malheureusement pas la capacité de projetter pleinement celle ci sur plusieurs enjeux à la fois (car contre toute attente, je n’ai aucun pouvoir “magique”… j’espère que tu ne seras pas trop déçue par cet aveu 🤗).

    Honnêtement, te répondre sérieusement est tout de même un travail energivore tant c’est chargé et décousu dans ton fonctionnement mais je pense pouvoir continuer à m’y adapter. Juste pas maintenant.

    Patience donc, je ferai ce que j’ai dit sois rassurée.

    A +

  • hautpotentieldeconneries

    Membre
    27 octobre 2023 à 16 h 16 min

    @alaric

    L’intelligence et les connaissances sont des entitées connexes mais pas substituables.

    L’intelligence, à mon sens c’est la faculté d’agglomérer des connaissances diverses pour solutionner un problème nouveau, exposer une problématique nouvelle, créer une connaissance nouvelle en minimalisant des concepts divers dans un paradigme qui les englobent tous.

    Bref L’intelligence c’est la capacité de lier des idées diverses pour y voir la cohérence globale d’un système, d’un concept, d’une théorie en germe.

    Humblement je pense que LA SEULE manière de développer son intelligence c’est la curiosité insatiable, multiforme et désordonnée.

    Certes, il y a des domaines d’affinité où l’on cherchera l’excellence, l’expertise où l’on aura une stimulation naturelle, mais au delà de ça, l’ennui est un crime, et il faut donner à manger au cervella pour qu’il se muscle.

    Des trucs compliqués. Durs à lire ou à faire, mais qui sur un coup de tête nous envoi une impulsion créative impérieuse.

    Je vous laisse les considérations spirituelles, j’ai visiblement la partie du cerveau dévolue au mysticisme totalement atrophiée 🤏😆

  • Membre Inconnu

    Membre
    27 octobre 2023 à 16 h 17 min

    Je rappelle au passage que cela ne reflète que mon humble avis d’être humain. Ce n’est ni une vérité absolue, ni un extrait de thérapie du dimanche, mais mon simple avis et ressenti par rapport à la question initiale de l’auteur.

    Merci de garder cela en tête, je ne me permettrai JAMAIS d’imposer ma vision des choses à qui que ce soit.

    Car comme le dit très bien notre @yllen nationale : je ne fais et ne ferai pas aux autres ce que je n’apprécie pas que l’on me fasse.

    Et pour l’avoir subi récemment, c’est très malfaisant je vous le confirme.

    Allez Peace au plaisir de peut être lire d’autres avis sur la question 👍

  • Membre Inconnu

    Membre
    27 octobre 2023 à 16 h 32 min

    Humblement je pense que LA SEULE manière de développer son intelligence c’est la curiosité insatiable, multiforme et désordonnée.

    Ce que je trouve paradoxal dans cette affirmation, c’est la contradiction de sa précision (c’est la seule, l’unique manière pour toi) avec le vaste champ des possibles ouvert par ces deux mots utilisés par tes soins qui s’accordent : curiosité désordonnée.

    La curiosité désordonnée ne permet-elle pas, justement, de sortir du système qu’il soit imposé par la société ou même par nos propres convictions et donc de laisser l’éventualité que notre avis si tranché soit il peut être amener a évoluer ?

    @hautpotentieldeconneries vraie question c’est pas de la provoc !

  • hautpotentieldeconneries

    Membre
    27 octobre 2023 à 16 h 49 min

    @mic

    Je précise ma pensée.

    1 pareillement je donne mon ressenti. Non pas pour dénigrer les autres expériences décrites ici, mais pour donner une vision des choses à ma portée.

    2 je ne méprise aucunement la méditation, le yoga etc… je n’y arrive pas, c’est différent 🤣 mon problème étant le fameux “ne pensez à rien” ou “laissez glisser vos pensées”🤔 (mes pensées sont trop rugueuses pour glisser 🤣).

    Cela dit la technique de “cohérence cardiaque” (ma barrière personnelle) qui consiste à imiter la respiration du sommeil profond pendant 5 10mn pour “tromper” le métabolisme et profiter de la régulation rapide du rythme cardiaque et de la tension artérielle pour faire diminuer les accès d’affects incontrôlés, est extrêmement proche de toutes les techniques de respiration développées en méditation, yoga ou arts martiaux.

    3 s’améliorer humainement est à mon sens une vertue “morale”, que je partage bien volontiers.

    De là à qualifier ça d’intelligence, j’ai un doute sur la validité de la définition quand je vois quelles hautes valeurs morales sont portées par les élites politiques, militaires et économiques dirigeantes mondiales 🤭

    Ne serions nous pas un peu les dindons de la farce ?

    Alors, s’améliorer humainement, oui! Notamment en close combat intellectuel… et pas que 😈

  • hautpotentieldeconneries

    Membre
    27 octobre 2023 à 16 h 53 min

    @mic

    Ce que je trouve paradoxal dans cette affirmation, c’est la contradiction de sa précision (c’est la seule, l’unique manière pour toi) avec le vaste champ des possibles ouvert par ces deux mots utilisés par tes soins qui s’accordent : curiosité désordonnée.

    Oui c’est la seule, pour moi.

    Encore une fois je n’explique que ma vision (rigide j’en conviens) d’envisager les choses.

  • Membre Inconnu

    Membre
    27 octobre 2023 à 17 h 23 min

    De là à qualifier ça d’intelligence, j’ai un doute sur la validité de la définition quand je vois quelles hautes valeurs morales sont portées par les élites politiques, militaires et économiques dirigeantes mondiales

    Normal gros si tu regardes du côté des élites du côté matérialiste: de purs autistes au QI négatif en termes d’intelligence telle que je la propose avec mon ressenti, ce n’est pas la définition du mot mais ma mienne 😉


    Sinon merci pour ce partage très intéressant. Je relis encore une fois car c’est une vision très nuancée sur plusieurs plusieurs aspect de l’intelligence et du sens qu’on choisit d’accorder personnellement à ce mot ou pas, justement.

    Si on se base sur la 1ère definition simple qu’on trouve en tapant le mot Google : “Faculté de connaître, de comprendre ; qualité de l’esprit qui comprend et s’adapte facilement.”

    Nous avons tous formulé une façon cohérente d’en parler de manière… intelligente. Et la oui cela confirmerait à l’auteur qu’il sortira de son apprentissage des 100.000 mots + math et géométrie spatiale plus” intelligent”… car rempli quantitativement de plus de connaissances.

    Quid des jeunes enfants qualifié de TRES intelligents qui n’ont pourtant pas encore lu une ligne d’un bouquin dans ce cas ? 🤔


    Par contre, si on se base sur la définition 2: “L’ensemble des fonctions mentales ayant pour objet la connaissance rationnelle (opposé à <i style=”font-family: inherit; font-size: inherit; color: var(–bb-body-text-color);”>sensation et à <i style=”font-family: inherit; font-size: inherit; color: var(–bb-body-text-color);”>intuition).”, alors effectivement je m’en écarte très clairement puisque la spiritualité, la “morale” (je hais ce mot 😄), l’esprit, la conscience et ma chère intuition etc. sont tout sauf des connaissances relationnelles concrètes je te l’accorde volontiers !


    Cependant, je n’en demords pas: cela reste pour moi le côté qualitatif de “l’intelligence” (mais pas l’unique). mais je suis peut être trop con et limité àon propre système intellectuel que pour vraiment en parler plus intelligemment ici 👽🖖laisse moi au moins penser que je suis sur de mon avis stp 😝

    Peace



  • Membre Inconnu

    Membre
    27 octobre 2023 à 17 h 27 min

    Encore une fois je n’explique que ma vision (rigide j’en conviens) d’envisager les choses.

    @hautpotentieldeconneries Quelle que soit la solidité de ta vision tu la proposes sans l’imposer et accepte d’écouter celle des autres. Pour moi c’est une démarche intelligente et donc dans le thème de cette discussion.

    Discussion que je monopolise déjà, je vais donc laisser place à la personne qui le souhaite ou conclure ma bavardise la dessus.

  • Membre Inconnu

    Membre
    27 octobre 2023 à 17 h 55 min

    Je récidive déjà mais c’est la dernière promis ! En fait je pense comprendre la grosse différence de point de vue entre HPdC et moi:

    Ta/sa vision est basée sur l’aspect plus scientifique et concret de la chose. Cela se ressent dans le vocabulaire utilisé : accumuler/agglomérer des connaissances, identifier des problématiques et les solutionner, concepts, systèmes, théories etc…

    La mienne se base plus sur le ressenti, l’expérience du vécu, l’émotionnel et l’ouverture d’esprit au sens large. C’est plus abstrait, moins tangible et par essence plus flou j’y conviens.

    Exemple concret de mon mode de pensée avec deux profils:

    L’un est un brillant esprit ayant accumulé des quantités astronomiques de savoirs théoriques aussi complexes que variés, avec des capacités cognitives hors normes, avec 160 de QI et qui bouscule la science en proposant une explication limpide à la théorie des cordes… mais solitaire, replié sur lui même et son monde incroyablement complexe, fermé à ce qu’il juge trop simple et enfin refuse d’entendre parler de spiritualité car cela n’a absolument aucun intérêt pour lui.

    Très cliché mais on en connaît tous un, mort ou pas.

    ET

    Un gamin de 16 ans au QI à 2 chiffres, illettré et dyslexique, incapable de faire une simple soustraction, de comprendre le sens du mot discipline ou d’orthographier le moindre mot autrement qu’en langage phonétique à moins de mobiliser des efforts intellectuels intenses pour y parvenir…

    mais qui est pourtant par sa force devenu le père de sa famille composée de ses 4 petites sœurs à la maison, et la béquille de sa jeune maman atteinte de la sclérose en plaques.

    … Tu devines maintenant aisément lequel des deux est pour moi le plus intelligent et digne de mon admiration totale , tandis que je vais mépriser l’autre tocard au plus haut point car il n’a pour moi rien compris au sens de la vie, quelles qu’en soient les cordes qui la régissent pour lui.



    Le profil du gamin issu d’un quartier populaire n’est pas ssi cliché que ça. C’est en effet malheureusement courant ici à Bruxelles et aux 4 coins de la Belgique, mais on n’ en connaît pas tous un car généralement on ne les voit même pas. Grâce à mon taf, j’en connais aujourd’hui des centaines dans ce genre et c’est donc à eux que j’ai décidé d’accorder le plus de crédit dans la pratique et l’adaptation et de potentielle “intelligence de vie”, à défaut d’avoir une grande quantité de connaissances accumulée.

    Pour appuyer mon propos disons que si ces deux profils devaient êtres amenés à survivre dans une situation de crise, le gamin va spontanément établir un mécanisme intuitif voire instinctif pour y répondre adéquatement et rapidement, là où le binoclard trônant sur la page couverture du magasine “Pour la Science et la Recherche” sera totalement perdu face à cette étrange inconnue qu’il n’a pas encore eu le temps d’étudier sans pages devant des yeux qu’on appelle “la vie” .


    FIN

Page 1 sur 5

Connectez-vous pour répondre.