Test : rencontre amoureuse



  • Test : rencontre amoureuse

     albertnonime mis à jour il y a 2 mois 9 Membres · 9 Articles
  • olbius

    Organisateur
    24 janvier 2019 at 9 h 52 min

    Pourquoi avoir choisi ce partenaire plutôt qu’un autre ? Comment expliquer que nous puissions nous éprendre de quelqu’un d’apparemment si différent ou, au contraire, qui nous ressemble tant ? Les rouages de nos rencontres amoureuses sont bien mystérieux. […] Qu’est-ce qui se joue réellement derrière ces échanges à deux ? Que révèle le choix de votre partenaire de vous-même ?

    Test réalisé par Véronique Deiller avec Juliette Allais, psychopraticienne et analyste transgénérationnel, auteure de Amour et sens de nos rencontres (Ed. Eyrolles).

    Faire le test sur le site de Psychologies.com : Test couple – Test rencontre : Que révèlent vos rencontres amoureuses ?

  • phanie

    Member
    4 février 2019 at 15 h 28 min

    Vous êtes en quête d’expression personnelle
    S’il faut être deux pour la rencontre, la relation amoureuse se conjugue pour vous au pluriel… familial. En effet, les valeurs qui vous ont accompagnées, l’expérience de vie aux côtés de votre famille élargie (parents, grands-parents, etc.) vous ont aidé(e) à vous construire. Il est donc naturel qu’elles soient aujourd’hui un facteur important dans votre vie à deux. Que vous souhaitiez que votre relation les reflètent ou en prenne complètement le contre-pied, la transmission familiale vous guide à chaque rencontre.

    Comme chacun, vos choix amoureux sont en partie conditionnés par votre couple intérieur, cette image interne que chacun se forge de la relation dès sa naissance. S’il est, chez certains, plus influencé par le couple parental ou la part inconsciente de masculin ou de féminin qui nous habite tous, votre couple intérieur est surtout mu par cette empreinte familiale. Celle-ci peut être récente, imprégnée surtout de votre éducation et de vos relations parentales et fraternelles, tout comme elle peut remonter à un passé psycho-généalogique plus lointain. Vous avez observé que bien souvent vous, ou d’autres membres de votre famille, étiez en recherche d’un partenaire similaire (des femmes “de tête” par exemple), ou repéré des répétitions transgénérationnelles dans la vie des couples ? Là encore, la transmission familiale joue un rôle-clé.

    Mais qui dit héritage familial ne dit pas nécessairement relations mises à mal. Au contraire, partager des valeurs, un parcours éducatif, un bagage social et culturel est bien souvent le gage d’une bonne entente, d’un couple “sur la même longueur d’ondes”. Toutefois, si vos rencontres ne vous semblent pas refléter vos désirs et vous correspondre pleinement, il peut être bon de vous questionner. Qu’est-ce qui s’est joué dans votre histoire familiale ? Quels sont les modèles de relations qui vous définissent ? Pourquoi aujourd’hui êtes-vous dans la reproduction de ces schémas familiaux : la peur d’être mal vu(e), exclu(e), de vous sentir coupable ? Au contraire, si vous avez décidé de vous confronter à ces valeurs, êtes-vous certain(e) que cette opposition ne nuit pas à votre épanouissement personnel ? En vous permettant d’identifier vos véritables désirs et de vous détacher de ce conditionnement familial, ces pistes introspectives vous permettront peut-être plus en phase avec vous-même… avant de l’être à deux.

    Je vais méditer là-dessus… 🙂

  • Anonymous

    Member
    4 février 2019 at 16 h 13 min

    Petite pause-test, pour le fun et malgré le fait que quasiment pour la moitié des questions, aucune réponse ne me correspondait, je l’avoue, lorsque j’ai vu le résultat, je me suis mise à sourire intérieurement :

    Je recherche l’Autonomie hi hi !

    En amour, vous ne semblez pas connaître la demi-mesure. Amoureux(se), vous avez tendance à vous offrir sans condition à l’être aimé, à vous épanouir dans une relation très complice, voire symbiotique. “Seul l’amour peut garder quelqu’un vivant”...Les paroles d’Oscar Wilde semblent avoir, chez vous, une résonance toute particulière.
    Et pour cause : l’autre est un élément essentiel de votre bonheur, un souffle qui vous porte et vous permet de vous construire. A contrario, il vous arrive peut-être de faire preuve d’une extrême prudence lors de la rencontre, à vivre vos relations amoureuses de manière plutôt détachée, voire à multiplier les histoires, certes belles, mais de courte durée. (cette partie est fausse et pour cause, je n’ai jamais eu une aventure ou une histoire de courte durée.

  • tiitou

    Member
    4 février 2019 at 20 h 28 min

    Plutôt drôle de voir que c’est vrai comme résultat:

    Vos proches vous décriraient sûrement comme étant “tous feux, tous flammes” en amour… En effet, chez vous, la rencontre peut facilement donner naissance à la passion tant vous avez tendance à voir dans l’autre des traits qui vous subjuguent. Et si cette fougue vous permet de vivre des relations d’une rare intensité, elle peut aussi être difficile à canaliser. Conflits, difficultés à communiquer ou à prendre du recul, investissement affectif très, voire trop fort : votre quotidien amoureux s’apparente parfois à un grand huit, avec ses hauts (vertigineux) et ses bas (profonds).

    Première étape dans mon introspection pour comprendre mon célibat interminable!

  • mysticzebra

    Member
    7 février 2019 at 13 h 31 min

    Vous êtes en quête d’autonomie (…)
    Rappelez-vous qu’il n’y a pas de fatalité amoureuse. Il suffit peut-être simplement de commencer par un travail de mise à distance. En tentant de vous considérer, vous et votre partenaire, comme deux entités distinctes du couple, en créant votre propre pôle d’autonomie intérieure (quels sont vos envies, vos projets, vos désirs personnels ? Comment pouvez-vous les exprimer ?), en prenant de la distance par rapport à vos relations parentales, vous saurez sans aucun doute trouver la sérénité amoureuse que vous recherchez.

    Tiens donc !! Ca confirme que je suis en train de sortir d’une boucle… 🙂

  • Axelle

    Member
    22 avril 2019 at 21 h 56 min

    Je suis en quête d’autonomie également, selon le test. Je dois dire que c’est véridique

  • Momosse

    Member
    9 octobre 2019 at 5 h 06 min

    Déjà, je ne peux répondre à la première question qui offre trois options sans considérer que l’on puisse n’avoir aucun modèle…

  • rosaepine

    Member
    23 novembre 2019 at 12 h 10 min

    J’ai arrêté ce test. C’est n’importe quoi, ces questions fermées pour lesquelles je n’ai souvent pas la réponse. D’ailleurs, le site “psychologies”, sauf leur respect, ce n’est pas une référence.

  • albertnonime

    Member
    21 décembre 2019 at 2 h 06 min

    J’ai détesté être testé et contesté ces tests cons !


Viewing 1 - 9 of 9 posts

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant

New Report

Close