L'effet Dorian Gray : jusqu'à quel point votre prénom vous influe-t-il ?

  • L'effet Dorian Gray : jusqu'à quel point votre prénom vous influe-t-il ?

    Posted by Usager supprimé on 12 mai 2020 à 23 h 27 min

    Connaissez-vous l’effet Dorian Gray ?

    Dans les années 2000, je me suis passionné pour l’informatique. Internet n’était pas du tout démocratisé, c’était un endroit virtuel assez confidentiel. Et avec des potes, nous étions à fond dans le hacking. C’était l’époque des e-zines sur le phreaking, le social engineering, les backdoors, etc. Avec toujours cette petite touche d’adrénaline et de paranoïa qui rend subitement notre vie intéressante lol

    Je me suis vite intéressé aux virus, non pas pour des raisons malveillantes, mais parce que quelques lignes de code pouvaient singer le comportement d’un organisme vivant. Et son “intelligence” dépendait de celle de son concepteur. Philosophiquement, cela m’a fasciné, raison pour laquelle je me suis ensuite beaucoup intéressé à l’intelligence artificielle.

    Bon, je vous rassure, à part deux ou trois blagues taquines faites entre potes, il n’y a jamais eu d’actes malveillants envers qui que ce soit. Mais conscients que nous pouvions être pistés, même en spoofant l’IP en passant par un proxy, tout ce que vous publiez sur le Net peut être retrouvé. Et ça, nous ne pouvons rien y faire, c’est l’ADN d’Internet ! Ce qui nous est très pratique lorsque nous recherchons des informatons ou des fichiers…

    Nous avions donc tous notre propre stratégie pour protéger au mieux notre anonymat. Et la mienne a consisté à rester libre dans ma manière de m’exprimer, mais comme nous évoluons et que ce qui a été écrit il y a 10 ans ne nous correspond plus forcément, mon idée a été de pratiquer une forme de data flooding. Juste pour embrouiller les moteurs de recherche. Et je continue de le faire car c’est très efficace 🙂

    En gros, ça consiste à changer régulièrement de pseudos, d’identités, jusqu’à un point où il y en a tellement qu’on ne sait plus qui est qui. Il n’est plus possible de faire les liens. J’ai dû en avoir plus de 200 ! Et comme le temps sur le web est court, c’est l’univers de l’éphémère, c’est d’autant plus facile. Surtout que pour la majorité des gens qui existe sur les réseaux sociaux, c’est tout sauf l’anonymat qui est recherché ^^

    C’est cool tout ça, mais quel est le rapport avec l’effet Dorian Gray ? Hé bien dès que je changeais de pseudos, j’expérimentais quelque chose de curieux, car c’est comme si cela avait une influence sur ma manière d’être. Cela ne change pas fondamentalement qui je suis, il est même très facile de me reconnaître, mais le rapport aux autres change. Et je pensais que c’était moi qui me faisais des idées, jusqu’à ce que je découvre que cet effet est connu et qu’il a une explication scientifique (ou du moins il est étudié).

    Et cela va même plus loin que je ne l’imaginais, car votre prénom influe non seulement votre personnalité ou votre manière d’être perçue, mais également les traits de votre visage ! Si vous êtes sceptique, ce qui est fort normal, je vous invite à regarder cette petite vidéo de Fabien Olicard !

    J’avais déjà lu des témoignages de chanteurs qui disaient que leur personnalité s’était transformée le jour où ils avaient choisi leur nom de scène, moi-même je l’ai constaté avec de simples pseudos. Bon, il est évident que si nous nous appelons “Dr Bonheur” (ahah on ne juge pas !!), on va plus facilement déconner que si nous nous appelons BG93 ou StarFly. Pour SeaYou-ii, j’ai réussi à mettre toutes les voyelles de l’alphabet, en tout il y en a 7 pour une consonne, juste pour le fun je voulais voir ce que faisait ahah

    Mais quid de vous ? Cela m’intéresse de savoir ! Avez-vous déjà changé de prénom ? Est-ce que vous vous faîtes appeler par un autre prénom ? Est-ce que pour le taff, vous avez un autre prénom ? (je sais que cela arrive chez des commerciaux)

    Comment avez-vous choisi votre pseudo ? En avez-vous plusieurs ? Et surtout, avez-vous remarqué un changement dans votre manière d’être ou la façon dont on vous percevait ? En sachant que c’est un phénomène étudié scientifiquement, je trouve ça vraiment fun ! 😉

    Usager supprimé a répondu il y a 2 années, 2 mois 5 Membres · 10 Réponses
  • 10 Réponses
  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    13 mai 2020 à 2 h 09 min

    Je ne connaissais pas l’effet Dorian Gray ! C’est génial.

    <font face=”inherit”>J’avais adoré une autre vidéo dans laquelle Fabien expliquait le poids des signes astrologiques dont nous intégrons puis répliquons inconsciemment certaines caractéristiques (que nous avons forcément lues </font>tôt<font face=”inherit”> ou tard dans notre vie). </font>

    <font face=”inherit”>Je n’ai jamais changé de prénom… En revanche, j’ai de toute évidence une tête de LUCIE. </font>

    <font face=”inherit”>C’est automatique, récurrent, quand les gens se trompent dans mon prénom, ils </font>m’appellent<font face=”inherit”> toujours LUCIE. </font>

    Concernant les pseudos, je te rejoins sur le fait qu’ils peuvent impacter sur la façon d’écrire, les traits de personnalité mis en avant. Je le vis ainsi.

    On peut également faire le lien entre la virtualité et le phénomène de désindividualisation.

    Le simple fait de se sentir anonyme (via des pseudos sur le net par exemple ou lorsque l’on est dans une foule) suffit pour désindividualiser les gens (c’est-à-dire qu’ils mettent à l’écart leur conscience de soi)

    Par exemple une expérience en 2010 qui consistait à faire jouer ensemble deux personnes sur PC, a démontré que celui qui portait des lunettes de soleil durant le jeu se comportait de façon plus égoïste que l’autre, alors que les deux personnes ne se voyaient même pas. Ou encore que les personnes dans une salle peu éclairée trichent plus que ceux dans une salle très lumineuse. Ce n’était donc même pas l’anonymat des personnes qui changeait mais leur sentiment, leur impression d’être plus anonyme. (cf. Phillip Zimbardo)

    <font face=”inherit”>
    </font>

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    13 mai 2020 à 9 h 19 min

    “Avez-vous déjà changé de prénom ?” : oui, plusieurs fois. Afin de me cacher de l’inquisition, notamment, à une époque. Voir au régime Nazi à une autre. Tout dépend du contexte historique en somme.

    “Est-ce que vous vous faîtes appeler par un autre prénom ?” : ça dépend des communauté, des époques.

    “Est-ce que pour le taff, vous avez un autre prénom ? (je sais que cela arrive chez des commerciaux)” : non, j’utilise mon prénom de cette période.

    “Comment avez-vous choisi votre pseudo ?” : avec mon vrai nom tout simplement.

    “En avez-vous plusieurs ?” : non, j’ai autre choses à faire.

    “Et surtout, avez-vous remarqué un changement dans votre manière d’être ou la façon dont on vous percevait ?” : non plus. J’ai toujours été moi, fidèle à moi même.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    14 mai 2020 à 12 h 14 min

    @MujerKassa Yes carrément ^^

    Ah c’est marrant pour Lucie, je ne saurais pas te dire.
    Peut-être se disent-ils qu’il ne faut pas laisser Lucie faire (Lucifer)… lol

    Serais-tu du genre diablesse ??? 😀

    Pour les pseudos et le phénomène de désindivudalisation, j’avais lu une étude qui avait été réalisée au sujet des haters, et contrairement à ce que nous pourrions penser, le fait de mettre sa véritable identité ne changeait absolument rien. Cela pouvait même être encore pire ! Arf ^^

    Le parallèle avait été fait avec les profils facebook. Les personnes mettent leur vrai prénom, une photo d’elles-mêmes, ça ne les empêche pas du tout de harceler ou de nuire à quelqu’un. Et chez les jeunes, il y a eu des drames assez terribles (suicide).

    Je n’ai plus la source en tête, je la retrouverais si ça intéresse. Mais comme quoi, la réalité des faits est souvent très contre-intuitive. Même si la virtualité a un côté désinhibiteur, je pense que beaucoup de comportements reposent sur l’effet mouton. C’est l’esprit de meute qui sent bon la lâcheté et la faiblesse de caractère ^_^

    Il suffit qu’il y ait un facho qui sort une saloperie sur un commentaire youtube, s’il y en a un autre qui s’y met, ça donne la confiance ahah Et là, t’en vois plein qui débarquent… Pareil lorsqu’il s’agit d’aller harceler des personnes juste parce qu’on n’est pas d’accord avec… Cela relève de la connerie pure et dure, et pourtant ce sont des choses bien plus courantes qu’on ne l’imagine (et qui sont illégales).

    Pour l’expérience de 2010 que tu évoques, elle est intéressante car elle montre combien le cadre peut influer sur notre façon d’être. Je ne généralise pas, car tout le monde ne réagit pas de la même manière. J’aurais plus tendance à me baser sur mes principes éthiques et ma réflexion que sur ce que dit ou fait Trucmuche, et à l’ouvrir même s’il y en a 10 devant moi qui ne sont pas d’accord LOL

    Il aurait été aussi intéressant d’avoir une lecture sociologique, car les expériences en psycho qui sont faites sur des étudiants, il y a de grandes chances qu’ils soient issues d’une certaine classe sociale. Et l’individualisme est bien plus présent chez les petits bobos (l’école à la maison, le développement perso, le yoga, bref) Pareil, il ne faut pas généraliser, méééé ce sont des tendances qui se vérifient quand même ^^

    Ou peut-être que le fait de porter les lunettes correspond à l’archétype télévisuel du héros solitaire ? Et par mimétisme, on conforme notre comportement à cette image ? Y a peut-être plusieurs explications… Mais c’est en effet super intéressant 😀

    ——-

    @Jesus-Christ Ah ! Normalement, vous vous appelez Emmanuel ! 😉
    Enfin c’est ce qui est écrit dans vos textes biographiques…

    Ce qui fait sens, car Immanuel en hébreu signifie “Dieu est avec nous”. Et c’est assez ironique quand on pense que celui qui nous brise les burnes depuis 2017 s’appelle aussi Emmanuel lol

    Par contre, des pseudonymes, vous en avez eu pas mal en effet ! Je ne doute point que vous ayez toujours été fidèle à vous-même, mais le fait de vous qualifier sous telle appellation plutôt qu’une autre, influe sûrement l’image que l’on vous porte. Sinon comment expliquer les guerres de chapelle ?

    Le mot ne transforme pas la réalité et pourtant, psychologiquement ça modifie bien notre perception de celle-ci. Il n’y a qu’à voir les débats sur Dieu. Cela donnera de l’urticaire aux anti-religieux, mais si vous utilisez le concept de l’être, qui est la base de l’ontologie et de la logique, là ils ne verront aucun problème. Et pourtant, en théologie, Dieu est assimilé à l’être.

    C’est ma manière personnelle d’aborder certaines idées, toujours un peu en fourbe, mais je m’évite les hystéries et les réactions pavloviennes lol Il m’est aussi arrivé de parler de démiurge, ou simplement une propriété ontologique comme l’infini, car comme c’est un concept mathématique, cela permet de montrer que les choses sont plus subtiles et complexes qu’il n’y paraît ^^

    Bonne journée ! <><|

    😉

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    14 mai 2020 à 18 h 34 min

    Sujet(s) très intéressant(s) !

    Je pense néanmoins qu’il y a ici deux sujets qui ne sont pas forcéments les mêmes :

    – L’influence des prénoms sur la manière dont on construit notre personnalité.

    – Le potentiel changement d’identité et de comportement lié à un pseudo.

    Dans le premier cas, c’est lié à un phénomène qui est connu en psychologie où les préjugés (qu’ils soient positifs ou négatifs) que les gens ont d’une personne vont influencer leur propre comportement qui à leur tour vont influencer le comportement de la cible. Mais c’est marrant de se dire que les préjugés sur les prénoms puissent avoir une telle influence.

    Par contre en addition de ça, je pense que en dehors des prénoms extrêmement courants, il y en a beaucoup qui sont liés à certaines classes ou groupes sociaux. Et dans ce cas là, plutôt que le prénom qui influence la personnalité, c’est surtout que le prénom ET la personnalité sont influencés par un troisième élément qu’est l’environnement proche.

    Pour ce qui est du changement de personnalité liés au pseudos par contre, j’aurais tendance à dire que c’est dû à un autre phénomène.
    Je pense que tout le monde me rejoindra sur le point qu’on a tous différentes facettes, différents masques de personnalités en fonction de notre environnement immédiat. Et je ne parle pas de jouer un rôle mais bien que notre façon de percevoir et réagir aux choses ne sera pas exactement la même si on est en face de ses parents, de différents groupes d’amis ou de gens du travail.
    Mais j’ai pu remarquer que une fois qu’une facette est “construite” il est assez dur de s’en défaire et on reste engoncé dans la personnalité qu’on a présenté même si on continue d’évoluer en parallèle.
    Mais du coup, le fait de changer de pseudo à chaque fois doit peut-être encourager et/ou faciliter ce changement de personnalité lors d’une transition entre deux communautés.
    Après, il est également tout à fait possible qu’il y ait une influence supplémentaire liée au choix du pseudo, s’il a déjà un sens ou est lourdement connoté.

    Après en terme de témoignage, j’ai un prénom assez rare donc peut-être que j’ai subis “le stéréotype du mec qui a un prénom chelou” s’il existe mais il serait bien difficile de deviner mon prénom à ma tête. Et j’ai aussi récupéré un surnom dès la fac employé par 70% des gens que je connais, je ne saurais dire s’il m’a influencé. Par contre je suis persuadé que les gens qui m’appellent par ce surnom (qui sont tous des gens que j’ai rencontré dans le milieu étudiant) ont une vision de moi qui doit être différente que celles des gens qui m’appellent par mon prénom.

    PS : Je suis obligé de poster ça là
    https://www.youtube.com/watch?v=M1MizPjr8AY

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    15 mai 2020 à 1 h 22 min

    @Zelos

    Y a pas de quoi ! (Même si je ne suis pas sûr de ce que j’ai fait remonter Thinking)

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    16 mai 2020 à 17 h 13 min

    @SeaYou-ii

    “Peut-être se disent-ils qu’il ne faut pas laisser Lucie faire (Lucifer)… lol
    Serais-tu du genre diablesse ??? 😀”

    Joliiiiii ^^

    Oui, je crois que l’expression “tête d’ange mais diable au corps” me sied à merveille.

    Au fait, tu as l’expérience de Stanford, surnommée l’effet Lucifer !

    Pour les pseudos et le phénomène de désindivudalisation, j’avais lu une étude qui avait été réalisée au sujet des haters, et contrairement à ce que nous pourrions penser, le fait de mettre sa véritable identité ne changeait absolument rien. Cela pouvait même être encore pire !

    Pas convaincue de cela … Souvent sur les forums, obliger les individus à mettre leur véritable nom et leur photo permet justement d’instaurer un certain contrôle social puisque tu joues sur l’effet réputation.

    Seuls les plus confiants ou “téméraires” (pas forcément pour le meilleur) assument en général … Tu en as une démonstration ici même par exemple : sur le TOP 20 des “personnes qui postent le plus sur RS” combien utilisent leur véritable visage ? Quid des trolls et haters ?

    Quoiqu’il en soi, tu as bien raison de rappeler les biais d’analyse pour ne pas dire escroqueries de certains chercheurs qui dissimulent ou modifient les résultats réels de leurs recherches (cf. Milgram par exemple) à des fins de reconnaissance et de financements.

    Mais oui, c’est très intéressant d’étudier les effets de groupe !!! 😀

    @Corwin

    J’ai pu remarquer que une fois qu’une facette est “construite” il est assez dur de s’en défaire et on reste engoncé dans la personnalité qu’on a présenté même si on continue d’évoluer en parallèle.
    Mais du coup, le fait de changer de pseudo à chaque fois doit peut-être encourager et/ou faciliter ce changement de personnalité lors d’une transition entre deux communautés.

    Effectivement, nos personnalités peuvent plus ou moins fortement évoluer selon les cadres dans lesquels nous évoluons. On peut ici évoquer l’analyse transactionnelle de Berne, qui peut permettre justement de comprendre les dynamiques ( parent / enfant / adulte) et d’essayer d’en sortir.

    En sociologie, tu as par exemple la définition “d’identité sociale” proposée par Erwin Gauffman dans le cadre des stigmates. Il explique qu’en fonction du stigmate attribué, (ex: un handicap), la société attend un certain comportement ==> c’est l’identité sociale virtuelle.

    L’individu, lui, a une vision de ce qu’il estime être en réalité ==> c’est l’identité sociale réelle.

    Ainsi, le stigmate dévoilerait l’écart honteux entre ces deux identités (comment je me perçois, comment les autres me perçoivent) ce qui peut créer une forme de déviance ( l’individu n’est pas différent des autres mais les autres et lui-même le conçoivent ainsi et donc, il le devient).

    @Zelos Merci pour le cours accéléré de sécurité informatique ^^ et contente de connaître enfin la signification de ton pseudo !

    Enfin, voici une petite vidéo où Fabien donne le “point de vue mentaliste” sur l’astrologie et comment utiliser l’effet barnum :

    https://www.youtube.com/watch?v=j2nRA_rpV3c

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    19 mai 2020 à 20 h 01 min

    @Zelos Yeap ! Excellent !
    Merci beaucoup pour ton message et ton témoignage ! 😉

    Pour une fois que ce n’est pas moi qui écrit un pavé, ça fait chaud au coeur !

    @MujerKassa héhé ! ^^

    J’ignorais que l’expérience de Stanford s’appelait l’effet Lucifer !
    Quoi qu’elle porte bien son nom ! :p

    Je vais essayer de retrouver l’expérience que j’évoquais, mais il me semble que ce sont plus des lois qui avaient été imposées à des internautes, et de se rendre compte que ça ne changeait rien. Il faut que je me souvienne dans quel pays, quand, comment 😀

  • 627a48c901a54 bpthumb

    max

    Modérateur
    21 mai 2020 à 0 h 25 min

    Visiblement ça joue ! Tu étais moins con en Uriel !

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    21 mai 2020 à 0 h 30 min

    L’adaptation est la clé de la survie (ᵔᴥᵔ)

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    21 mai 2020 à 5 h 43 min

    Humeur matinale musicale ^^