Nouveau de Châlon sur Saone

  • Nouveau de Châlon sur Saone

    Publié par Membre Inconnu le 2 novembre 2023 à 10 h 16 min

    Bonjour à toutes et à tous 🙂

    Je décide sur le tard à participer à un forum de discussion pour “zèbres”. J’ai de merveilleux amis et une merveilleuse famille, mais je ressens toujours un petit manque quelque part… Et j’avais envie d’essayer tout simplement!

    Alors voilà je m’appelle Lou, j’ai 33 ans et j’habite à Chalon sur Saone. Musicien et mécanicien de mon état. J’ai pigé tout seul et avec l’aide d’une très estimée (bien que lointaine) connaissance que je suis HPE il y a 3 ans de ça. Ca a véritablement apporté un amas de réponses aux questionnements que j’avais, soulagé d’un gros gros fardeau en somme.

    Au plaisir d’échanger avec vous ! 🙂

    Membre Inconnu a répondu il y a 6 mois, 3 semaines 3 Membres · 4 Réponses
  • 4 Réponses
  • la-cle

    Membre
    2 novembre 2023 à 11 h 53 min

    Bonjour Lou

    Bienvenue à toi …

    Tu vas peut-être pouvoir éclairer la lanterne…j’ai 51 ans et je sais que je suis ultrasensible et une forte tendance à me sentir Hpe. Peux tu me dire toi ,ce qui a été révélateur ? Les signes qui t’ont mis sur le chemin…le sujet est vaste…donc qques premières idées : le besoin de création sinon l’ennui s’installe, voir jusqu’à un désintérêt à la vie. Vivre des moments forts en émotions pour se sentir vivant. Mais Besoin de repos et solitude pour apaiser la machine. Perso la meditation m’aide à calmer la profusion de pensée et d’anxiété. Sentiment fort de décalage, culpabilité, jugement, justice…

    Quoi , selon toi te fait te sentir Hpe au delà de l’hypersensibilité ?

    Merci !

    Et très belle journée à toi !

    Sandrine

  • Membre Inconnu

    Membre
    3 novembre 2023 à 12 h 01 min

    Salut Sandrine,

    En ce qui me concerne, ça a été décelé tout petit en maternelle déjà. A l’époque, pourtant pas si lointaine, on avait encore pas bien avancé du tout sur le monde du HP et on m’avait tout simplement attribué “une grande intelligence émotionnelle”.

    Mais de manière générale, je pense que la seule vraie caractéristique trahissant un HPE (je ne peux pas parler des HPI, je ne le suis pas donc je me cantonne à ce que je sais) sans risquer de se mélanger les saucisses avec d’autres choses, c’est ce que j’appelle “l’instinct”. Inconsciemment, on fait des choix, petits ou grands, dans la vie quotidienne, qui vont sculpter notre vie d’une manière assez différente des autres, parfois même à contre-courant. Ces choix consistent pour ma part à éviter les pièges dans lesquels les autres tombent faute de savoir les repérer, et qui sont au final source de souffrance. Je sais par exemple que je n’accepte jamais, par instinct, de faire quelque chose que je ne souhaite pas vraiment faire ou qui ne m’apporte rien. Concrètement j’ai étudié seulement les matières qui m’intéressaient jusqu’au lycée, et délaissé celles qui ne me parlaient pas. Quand je suis entré dans les différents conservatoires où j’ai étudié, j’y suis resté le nombre d’années que j’ai jugées nécessaires pour apprendre ce que je voulais apprendre, sans me soucier ni du cursus proprement dit ni du diplôme qui vient à la fin et qui fait joli sur la commode. Je n’ai aucun diplôme et pas plus malheureux pour autant 😉

    Ce que tu décris, le besoin de création, le cerveau qui citronne, la fatigue, le besoin de solitude etc… sont pour moi des marqueurs du HPE, naturellement, mais pas que. Ils se retrouvent dans beaucoup d’autres profils : bipolarité, état dépressif, borderline… C’est pourquoi je m’en réfère seulement à cette notion d’instinct, de bonne étoile, de clairvoyance, pour vraiment cerner un HPE.

    Au contraire de toi, je n’essaie pas de modérer de quelconque sorte les pensées qui ne s’arrêtent pas. Je considère ça comme un don gratuit qui me permet de traiter beaucoup d’info en un temps relativement réduit et d’avancer vite sur pas mal de sujets, je trouve ça très pratique. J’ai seulement besoin de beaucoup de sommeil parce que mine de rien ça fatigue. Ca a son lot de désagréments naturellement, on ne peut pas tout avoir…

  • saintjoker

    Membre
    4 novembre 2023 à 13 h 16 min

    Bienvenue à toi Lou,

    J’ai kiffé le début de ta présentation :

    Mécanicien / Musicien !

    Génial !

    Pour ma part, j’ai une curiosité maladive de tout ce qui nous entoure :

    Je dois comprendre comment une chose fonctionne ! ( mécano ? )

    Et la vie sans musique me paraît inimaginable…

    Juste deux mots : Mécano – musicos !

    Bienvenue 😜👍

    Jo

    ( je ne suis pas musicien, suite à un grave traumatisme durant mon enfance 😢… c’est dur d’en parler, 😓, mes, mes parents,… m’ont fait…

    … faire du SOLFÈGE 😱 ! )

    Les salauds 🤪👍 Lol 😂

  • Membre Inconnu

    Membre
    6 novembre 2023 à 18 h 06 min

    Effectivement, le besoin de tout dépiauter pour voir comment c’est fait dedans me vient du besoin de comprendre comment ça marche. Ca associé à mon attachement pour les vieilleries et le monde “mécanique” (par opposition au monde “numérique”), c’est tout naturellement que je bricole depuis mon plus jeune âge et que ça s’est développé en véritable reconversion pendant le Covid, quand nous autres musiciens avons été privés de représentations et par conséquent de pépettes ! Je me suis mis à la restauration de mécaniques anciennes, principalement les voitures de collec’. Mais maintenant que les concerts sont revenus, j’ai levé le pied et je régule ça au rang de hobbie, uniquement pour moi et plus pour les autres 😉

    Le solfège ça en a effrayé ou emmerdé plus d’un, moi compris… ! Heureusement que j’étais suffisamment sage à l’époque pour avoir malgré tout été assidu aux cours ! 🙂

Connectez-vous pour répondre.