"Le ridicule ne tue pas. C'est l'inaction qui tue."

  • "Le ridicule ne tue pas. C'est l'inaction qui tue."

    Posted by Usager supprimé on 29 mars 2022 à 22 h 08 min

    Proverbe de ma grand mère…

    Que j’aime beaucoup!!

    Indépendante d’esprit, tétue, curieuse, pédagogue, chaleureuse et respectueuse, …

    Elle m’a beaucoup marquée !!! Et j’aimerais lui ressembler !!!

    Le ridicule ne tue pas = cela ne sert à rien de suivre les codes de la société, sans respecter pour autant ses besoins personnels.

    C’est l’inaction qui tue = oser passer à l’action. Pour accomplir ce qui me tient à coeur. Quitte à passer d’atypique.

    Je me dis n’avoir qu’une vie et pas 36.

    Une journée est composée de 24h00 et pas plus.

    Volonté élevé de voir du monde.

    En 2022, pour voir du monde… : il faut d’abord se connecter aux réseaux sociaux.

    Du moins: impression que j’en ai.

    L’ordi (la lumière électrique), me fait mal aux yeux…

    Aussi?…

    Je viens de façon sporadique…

    Et je vais me faire 3 ou 4 ou 5 heures de marche…

    Usager supprimé a répondu il y a 5 mois, 4 semaines 2 Membres · 2 Réponses
  • 2 Réponses
  • 6102d404d2a0b bpthumb

    hautpotentieldeconneries

    Membre
    29 mars 2022 à 23 h 22 min

    Ma devise :

    Le ridicule ne tue pas, ce qui ne te tue pas te rend plus fort, donc, le ridicule te rend plus fort 😁🤘

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    1 avril 2022 à 13 h 28 min

    Oui.
    Le ridicule (via de l’auto dérision par exemple), est l’un des outils de travail des humoriste.

    Via le ridicule aussi, atout de ne pas se définir d’intelligent.

    < = >

    Liberté alors d’être dans l’erreur,

    =>

    La possibilité dès lors de poser des questions pour s’instruire.

    Sinon?

    Il existe un autre atout aussi lorsqu’expérience est de se trouver face à un donneur de leçon.

    Donneur de leçon qui a besoin d’humilier, de discriminer autrui pour qu’il s’affirme.

    Si cet autrui adopte alors le personnage du Ridicule…

    S’il décide de jouer le Jeu du Personnage Ridicule…

    =>

    – le “Ridicule” lui pose alors … des questions.

    Des questions….

    Des questions ….

    Insatiable à s’instruire!!!

    Encore et encore !!!

    le Ridicule n’arrive pas à s’instruire….

    Il pose encore des questions !!! ….

    Persévère à vouloir comprendre …

    Insatiable!

    Questions ridicules ou non???

    Qui déstabilisent le donneur de leçon via de l’imprévu, du ridicule, de la persévérence, ….

    Humiliation à vivre pour le donneur de leçon….

    Leçon pour le donneur de leçon de s’affirmer sur quelqu’un d’autre…


    Le Ridicule a le droit de ne pas savoir.

    Puisque “ridicule”…

    Le Donneur de leçon est dans sa propre prison psychique où, pour lui: il lui serait interdit de ne pas savoir répondre…

    A la finale?…

    C’est le chat qui se mord sa queue.