Caresses

  • Caresses

    Posted by bartorn on 8 avril 2022 à 6 h 59 min

    Bon, à mon habitude, je fais pas dans la dentelle 😁. Je me lance sur un sujet intime, je brise la glace, je me fais plaisir. 🤣
    https://www.google.com/amp/s/amp.santeplusmag.com/le-pouvoir-therapeutique-des-caresses/
    Tout le monde le sait, les caresses, c’est le kiff.
    Toute considération sexuelle mise à part, je me dois de le préciser, car pour beaucoup, et notamment, nous les hommes, la caresse est souvent un moyen préliminaire à l’acte sexuel.
    Mais je découvre que l’on peut facilement se caresser soi-même, prendre le temps de découvrir son corps que l’on oublie et malmène trop facilement. Je découvre l’auto caresse, qui apporte, expérience faite, autant de plaisir (non sexuel) que prodiguée par un tiers. Quelle triste vie a-t-il, vous direz vous peut-être. Et bien non, je m’aime, sans tabou, en conscience 😉. Et de là vient peut-être un monde qui va mieux, commencer par s’aimer soi. Pas avoir à chercher le regard de l’autre, pas chercher de reconnaissance, ou une relation extérieure, mais commencer une relation épanouie avec soi, arriver à se satisfaire (non forcément sexuellement) simplement.
    Vous en êtes où vous avec votre corps?

    Curieuse répondu Il y a 1 mois, 2 semaines 4 Membres · 5 Réponses
  • 5 Réponses


Contenus connexes :

Aucun contenu similaire pour le moment

  • 627a48c901a54 bpthumb

    max

    Modérateur
    8 avril 2022 à 12 h 58 min

    J’en ai fait mon métier ! Rien de sexuel là dedans, mais les massages, ce ne sont que des caresses appliquées avec plus ou moins de force, de façon à relaxer et détendre les gens, plonger leur cerveau dans un bain d’endorphines… C’est cette intention là qui fait tout le bonheur des massages. Ensuite, il y a bien sûr l’aspect technique et physiologique, mais à la base, ce qui fait du bien, c’est la science de la caresse !

  • 627a48c901a54 bpthumb

    max

    Modérateur
    8 avril 2022 à 15 h 50 min

    @Boebbels on dévie un peu du sujet, mais je parlais de ça avec une jeune fille anorexique (si tu lis, ne t’en fais pas, je ne citerai pas ton nom) et il est vite apparu qu’elle voulait être maigre à l’extrême pour que son besoin d’attention soit visible, et qu’on s’occupe d’elle. C’est le cas de beaucoup de maladies dépressives. À croire que l’on ne fait tellement plus attention à son prochain qu’il est obligé de crier son malheur pour être remarqué et choyé.

    Perso, je vends des câlins, je vends aussi de la détente musculaire, du cassage de cellulite, mais la principale raison pour laquelle on vient me voir, c’est pour avoir l’espace d’une heure, un état d’hypnose de relaxation, d’après une hypnothérapeute que j’ai rencontrée ce matin.

  • 622a647112c13 bpthumb

    Curieuse

    Membre
    8 avril 2022 à 21 h 48 min

    Pour ma part: j’ai besoin de toucher.

    Un besoin important.

    Auto massage, massage, ou bien, être mère-poule auprès des chats du quartier…

    Et même ! …

    Toucher des plantes, percevoir leur fraîcheur, leur structure, etc …

    Ou l’écorce d’un arbre…

    Doigté hypersensible.

    J’ai aussi été bénévole à transcrire des documents en braille.

    Le toucher y est sursollicité aussi.

    Le toucher me permet de ressentir mon corps : “vivant”.

    Il est important pour moi.

    Idem à solliciter les autres sens.

    J’ai constaté qu’il est mal vu d’oser chanter, ou dessiner ou de danser, in vivo, etc …

    ll faut danser de façon conventionnelle.

    Et non improvisé au rythme de la cadence.

    Comme si dans la culture actuelle, un humain serait doté d’un cerveau que pour : s’instruire, réfléchir, élaborer des stratégies de vente, faire du chiffre d’affaire, etc …

    Quand il s’agit pour cet humain à ce qu’il exprime ses sens, il en est désarçonné.

    C’est un monde qui lui est inconnu.

    Du fait d’une castration culturelle où il serait interdit de chanter, danser, etc … (si ce n’est en ayant acheter une place pour sortir et alors: “qu’il se sente le droit pour lui de s’exprimer. Appréhension élevé en lui sinon au risque qu’il se sente comme jugé”. Alors qu’il est un humain!!! Et un humain n’est pas “un automate sans émotion”. Mais un : “vivant doté d’émotion”.)

    Il est triste de constater que beaucoup en sont arrivé à se droguer pour se désinhiber. C’est ce que je crois.

    Sans toucher, sans être touchée: je vais droit à une dépression.

    Le toucher est nettement plus important pour moi que l’esthétique.

  • 5f825ad29183e bpthumb

    faiseuse-de-foret

    Membre
    9 avril 2022 à 0 h 45 min

    Bravo Bartorn, moi je n’ai pas de corps (ou alors je l’ignorais)·
    Je suis juste un psychisme·

  • 622a647112c13 bpthumb

    Curieuse

    Membre
    10 avril 2022 à 5 h 39 min

    Etre touchée et toucher et comme une drogue pour moi!