Pratique sportive intensive et risques psychopathologiques chez l’enfant et l’ad

  • Pratique sportive intensive et risques psychopathologiques chez l’enfant et l’ad

    Publié par Membre Inconnu le 20 septembre 2020 à 17 h 22 min

    <div>Si l’on a coutume de vanter et louer les bienfaits d’une pratique sportive régulière, il est cependant rare que l’on parle des “risques” et “dangers” lorsque l’humain se construit, dans les premières années de sa vie.</div><div>

    </div><div>

    Peut être y a t il aussi une corrélation entre le besoin systématique quasi pathologique de toujours renvoyer la balle pour les joueurs de tennis, par exemple ? Ou celui de toujours tenter de marquer un but pour les joueurs de foot ? Ou mettre son adversaire K.O. pour les boxeurs ?

    https://www.lamedecinedusport.com/specialites/pratique-sportive-intensive-risques-psychopathologiques-chez-lenfant-ladolescent/

    </div>

    Membre Inconnu a répondu il y a 3 années, 10 mois 1 Membre · 0 Réponses
  • 0 Réponses


Contenus connexes :

Nous sommes désolés, aucune réponse n'a été publiée pour le moment.

Connectez-vous pour répondre.