Réactions face au bonheur des autres ?

  • Réactions face au bonheur des autres ?

    Publié par Membre Inconnu le 24 septembre 2020 à 12 h 59 min

    Je souhaite ouvrir un sujet pour comprendre les différentes réactions possible face au bonheur des autres.

    Tout d’abord, il s’agit de déterminer quelques facteur initial de l’observateur du bonheur chez les autres :

    1) état émotionnel :

    dans quel état émotionnel se trouve l’observateur ? Est il lui même heureux et comblé par la vie ? Est il présentement en souffrance ? Triste ? Joyeux ? Apathique ? Énergique ? Calme ? Énerve ? Anxieux ? Excité ? … etc …

    2) état physique :

    Pour l’état physique, la personne souffre t elle d’un handicap ? Est elle affaiblie ? Ou malade ? Ou en pleine digestion ? Fatiguée ? En pleine forme ? En pleine capacité de ses moyens ? Temporairement affaibli ? … etc …

    3) état mental :

    Quelle considération pour autrui l’observateur a-t-il ? Est ce “moi d’abord” ? Ou bien “les autres d’abord” ? A la recherche d’une logique ou d’une harmonie ? Fervent adepte du “tuer avant d’être tué” ? Ou bien du “il faut aider les plus faibles” ? Ou alors “mon bonheur est ton bonheur” ? Ou inversement “ton bonheur est mon bonheur” ? … etc …

    Globalement, on peut décrire quelques grandes lignes déterminant, avec explication, pourquoi on accepte ou non le bonheur chez autrui, et surtout comme le vit on intérieurement et extérieurement.

    Le bonheur chez autrui peut être :

    – partagé,

    – envié et jalousé,

    – opposé,

    – sollicité

    On est dans un schéma de “pour” et de “contre”, mais avec des causes et effets plus complexes.

    Quelles réactions possibles ?

    – on partage le bonheur, et cela l’amplifie par “1+1=3”.

    – on cherche à le détruire, car on est soit même triste par exemple

    – on n’y prête aucune attention

    – on apprécie, on félicite, mais on l’envie un petit peu car on aimerait aussi avoir ce bonheur

    – on est soi même dans le bonheur, et on accepte nullement que quiconque en fasse parti, car on garde jalousement et possessivement ce bonheur pour soi sans jamais le partager

    – on partage la bonne nouvelle du bonheur d’autrui avec un maximum de monde, pour justement que ce bonheur soit partagé

    Voilà pour quelques exemples.

    Et vous ? Quels sont ou ont pu être vos réactions face au bonheur des autres ?

    Membre Inconnu a répondu il y a 3 années, 10 mois 1 Membre · 0 Réponses
  • 0 Réponses

Nous sommes désolés, aucune réponse n'a été publiée pour le moment.

Connectez-vous pour répondre.