Zèbres et réseaux sociaux



  • Zèbres et réseaux sociaux

    ?s=1&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue Anonyme mis à jour Il y a 3 mois, 1 semaine 4 Membres · 6 Messages
  • 5f26f3ea3330f bpthumb

    Jesseee

    Membre
    20 juin 2020 à 13 h 34 min

    Pour tout vous dire je ne savais pas où aborder ce sujet, mais quel rapport entretenez-vous avec les réseaux sociaux ? Personnellement j’ai beaucoup de peine, j’ai horreur d’étaler ma vie ! Forcement du coup j’ai pas de Facebook, Instagram ect… en réalité je crois que je bloque sur le fait que tout le monde veut « paraître » ! Suis je le seul ? Es que c’est courant chez les hp ?

  • 5ee69fafee78a bpthumb

    Air

    Membre
    20 juin 2020 à 14 h 09 min

    Courant chez les HP ? On va voir …

    En ce qui me concerne, je partage ton point de vue et ne pas avoir de facebook commence à devenir handicapant. Si je veux participer/m’inscrire à des activités et me tenir au courant des dernieres sorties ou autres, il faut avoir facebook. Dernierement, ils se sont mis à carrément faire des webinars au boulot sur facebook ! Soit tu en es, soit tu es out. Et je ne parle même pas d’insta, c’est là où ça se passe !

    Je comprends ton aversion, que je partage, pour tout cet etalage. Toute personne devient intimement publique. Et puis il y a autre chose, tout ça est jalousement sauvegardé, trié, répertorié, suivi et intelligencemment artificiellement (on ne va pas dire intelligemment, alors sinon pecunierement) compilé. Big Brother dans tous ses etats. Tu DOIS mettre ton vrai nom et ta vraie bobine sur le net. Et s’y on sait que les gens y postent leurs vacances, leurs familles, leurs chiens, leurs avis politique, economique, social, sentimental et tout tout tout (‘je vous dirai tout sur…’ chanson de Pierre Pierret, avant-gardiste). Il y a de quoi s’inquieter. Des gens qui savent tout sur vous avec les pires intensions du monde (ils n’ont pas de limites à leur imagination pour exploiter cette immense base de données offertes à leur bon vouloir), vous ne savez rien d’eux, absolument rien et eux savent tout de vous, même les choses les plus intimes. Moi ça me fait peur…et pourtant je vais peut etre franchir le pas avec moult précautions (des grosses bottes impermeables-contre les pervers divers, un faux nom, une tenue de camouflage, une adresse ip et un ordi dédié et un deformeur de voix)…D’autres idées (à part un minuteur, pour ne pas devenir addict) ?

    A vous la parole, amis HP

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    20 juin 2020 à 14 h 15 min

    Il y a de tout. La meilleure arme est de séparer le bon grains de l’ivraie. En ayant le courage de frapper aux portes closes et d’aller regarder ce qui s’y passe.

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    20 juin 2020 à 14 h 19 min

    Si on délaisse les réseaux aux gens peu scrupuleux. C’est sur qu’ils finissent par être peuplés de personnes peu intéressantes voir néfastes.

    J’ai foi en la mixité et l’amour du bon sens. Soyons nous même, et allons partout ainsi. À la rencontre du monde.

    Je préfère que ma fille aille à l’école public et joue au clown tueur à la récréation. Plutôt que la lettre dans une école privée. Où elle apprendra l’élitisme et à aimer respirer l’odeur de ses pets.

    Je vais là où j’ai envi d’aller et y trouve toujours de quoi me nourrir.

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    20 juin 2020 à 14 h 36 min

    <div id=”navi-interne-thread”><div id=”fil”>

    J’ai retrouvé mes réponses à ce même sujet sur un autre site.

    <div>

    Ayant des enfants, un boulots pas beaucoup de temps ni de moyens.
    Je me souviens de cette vie avant . Où je pouvais prendre le temps de faire tout ce que j’aime.
    Et je prie pour que mes filles soient autonomes au plus vite.

    En attendant je suis pas pour me mettre en dehors de ce qui ce passe. Mais j’apprécie de me faire mon opinion sur ce qui ce fait. Et je me plais aussi à faire usage en bonne intelligence sans ostracisme.

    Mon caractère a fait que j’évolue assez harmonieusement partout. Et que j’apprends beaucoup de la vie en faisant partie de tout. Pas de restriction pas de barrière à ma curiosité.

    Facebook je n’y vais plus. Mais j’ai pu retrouver quelqu’un ,une rencontre fugace de la vie que je croyais perdue et oubliée.
    J’ai pu récupérer ma carte d’identité que j’avais fait tomber à Gerlan à la fête de la musique.

    Insta m’a ouverte à l’idée de devenir Bouchère en m’apportant une vision de la boucherie moderne, où la femme à sa place et où la boucherie revêt un nouveau rôle,une nouvelle fonction,que la boucherie à la papa de mon bled. Je n’ai pas été amenée à avoir d’autres réseau.

    Ah si Pinterest.
    Tout mes avatars je les pechos là bas.
    Ça nourri ma créativité grâce l’émulation ambiante.
    Je n’ai pas peur de le dire. Et de décevoir mes interlocuteurs en le racontant. En général cela me permet de faire le tris. Je n’apprécie pas d’être au contact de personnes qui sont rigides et fermées. Aptes à critiquer ce qu’elles ne connaissent pas.
    Avec ce genre de personnes la vie devient vite comme un vase clos,comme de l’eau croupie.
    Va,vie,ose.
    Et apprend de tes expériences…
    Et comme disait papa ,regarde dans ton assiette 😉 il est de bon ton quand on est d’une certaine intelligence de se prémunir des réseaux sociaux. D’où la profondeur de la beaufitude de ces endroits.

    <main role=”main”><div id=”tetiere-thread”><div id=”navi-interne-thread”><div id=”fil”>

    Quid montrera la licorne qui chie des arc en ciel… Le toutou à sa mémé qui s’écrase le nez…Le bébé chauve et baveux qui se barbouille du chocolat…
    Si nous étions mes compères plus nombreux en ces réseaux ne pourrions pas nous faire passer le niveau intellectuel au dessus ? Les exigences plus grandes sur les chartes en vigueur et la consommation des données.
    Le retrait d’une partie de la population de l’ensemble d’un média expose aussi des personnes plus vulnérables à des volontés néfastes. Facebook est un outils de manipulation entré dans les moeurs. Peut être qu’une personne plus alerte si elle s’investissait en ses réseaux pourrait lancer l’alerte en cas de Fake news et autres mouvement qui massifie la bêtise et la la coordonne et lui donne vie. Les stéréotypes se distribuent comme petits pains , les sophismes et les paranoïa.
    Facebook sans les élitistes c’est laisser aux de probables gestionnaires peu scrupuleux,une belle bandes de cons serviles à disposition.

    <header><table cellpadding=”0″ cellspacing=”0″ border=”0″><tbody></tbody></table>
    </header><main role=”main”><div><div id=”tetiere-thread”><div><div><div id=”navi-interne-thread”><div><div id=”fil”><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div><div>

    On demande aux enfants de goûter avant de dire j’aime Pô!
    Je fais la même demande.
    Aimer ou non c’est subjectivif. Et comme dit le grand sage les avis c’est comme les trous de bal,tout le monde en a un et il pu….
    Cependant l’ouverture d’esprit surtout quand on possède une intelligence
    ((((multiples ici je vois beaucoup d’intelligence mais qui sont ultra diverses et ça me galvanise d’être une corde de la grande Harpe de notre famille))))
    Quand on possède des intelligences comme les nôtres ,on s’en un sens une responsabilité.
    En cela nous devons porter un regard sur le monde sans jugement ou distanciation (eux/nous)
    Et nous devons nous mêler à la vie du commun.
    Se réunir entre nous en nous coupons du monde qui nous rappelle que l’on est que des hommes me semble réducteur.
    Oui nous sommes tous ici des cordes d’une grande Harpe notre rôle à tous est de nous harmoniser dans nos différentes sonorités pour composer une symphonie magistrale qui sonnera sur le monde au diapason.
    On se hache un peu tous dans notre coin,c’est dommage.
    Mais j’adore nos débat. J’ai le sentiment d’être un citoyen antique dans une agora. Continuons de nous dire ce que l’on pense.
    L’influence est rarement directe sur des esprits aiguisés.
    La grande arme inusité c’est la lecture.
    Tout ce qui est lu est à l’intérieur du cerveau. Il le classe, le décortique,l’analyse et le range.
    Tout ce qui est lu est donc interriorisés.
    A partir de ça le message est isolé nde son contexte. Donc on a tendance à en oublier la source. Et à partir du moment que le message est chargé de façon neutre. On va se l’approprier.
    C’est l’influence différée.
    Voilà pourquoi la lecture est une arme.
    Voilà pourquoi il faut toujours dire ce que l’on pense et l’écrire. Pour teinté les autres, l’humanité d’un peu de soi.
    Et il faut aussi se méfier de ce que l’on lit et écoute.
    J’ai perdu deux amoureux comme ça qui écoutaient la radio au travail et qui sont devenus complètement con.
    Nous sommes de plus sensible à nous de choisir d’être le réceptacle de choses constructives et qui font avancer le monde.

    </div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></div></main>

    </div></div></div></main>

    </div></div></div>

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    20 juin 2020 à 15 h 12 min

    Salut,

    je n’utilise pas de réseau sociaux. Je me suis inscrit sur Mastodon pendant le confinement pour papoter avec une amie mais je n’y suis allé que deux fois. On s’envoie des mails.

    Et je n’utilise pas les grosses boites qui s’enrichissent sur notre dos : je n’achète pas de coca, je ne vais au McDo, je n’utilise ni micorsoft (linux), ni Google (écosia ou qwant), ni Facebook ou autre.

    J’évolue dans un milieux alternos où nos annonces concerts, bouffes végés conviviales, événements quelconques, se font par listes e-mails ou sur des sites propres et indépendants. Nous précisons qu’il ne faut pas diffuser l’info sur les réseaux sociaux. Interdit.


Affichage des publications 1 - 6 de 6

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close