Tolérance et sociabilisation



  • Tolérance et sociabilisation

     Momosse mis à jour il y a 5 mois, 2 semaines 3 Membres · 6 Messages
  • Momosse

    Member
    9 octobre 2019 at 6 h 08 min

    Hier et durant quelques heures, j’ai été membre d’un groupe sur FB qui s’intitule “Entre Amis Aspi(e)s – Forum de rencontres entre aspergers”… “J’ai été” puisque je n’ai plus accès à ce groupe.

    Je pense que c’est mon commentaire sur le message d’une jeune fille-femme qui se plaignait de son incommunicabilité avec ses géniteurs en appuyant lourdement sur le caractère inéluctable de cette incompréhension compte tenu de ce qu’elle se disait être “zébrée” alors que ses parents n’étaient “que” (sous-entendu évident dans son texte) des “normo-pensants”… Ce à quoi, je lui ai suggéré qu’elle envisage aussi l’option qu’elle vit simplement une crise d’adolescence lambda et qu’elle serait (possiblement) “juste” en rébellion contre l’autorité pater-maternelle… En substance.

    Enfin, je ne vois que cela pour “expliquer” un tant soit peu rationnellement mon éviction probable de ce groupe. “Probable” par ce qu’ensuite, en essayant de revenir sur cette page FB, le msg suivant s’affiche ; “Le lien que vous avez suivi a peut-être expiré ou la page n’est peut-être accessible qu’à une audience dont vous ne faites pas partie.”

    Partant sur le postulat que mon exclusion soit effectivement confirmée, elle s’ajouterait aux divers “bannissement” successif dont j’ai été l’objet sur des sites divers qui rassemblent des individus qui se reconnaissent en tant que “zèbres” (pour servir de générique à d’autres états).

    Vous me direz que si c’est une récurrence qui me concerne aussi manifestement, c’est simplement que c’est moi le problème… Et je veux bien entendre que je me montre parfois sans assez d’empathie ou de considération pour un interlocuteur, mais il demeure que je trouve par conséquent que ces sites se montrent très intolérant pour des personnes qui prétendent à regrouper en leur sein des personnalités qui (par définition) maîtrisent mal les codes de sociabilité conventionnels, ou reconnaître plus objectivement que d’autres les conceptions “différentes” qui constitue le coeur de leur singularité.

    Je reconnais par ailleurs que je ne fais en général guère d’effort pour me montrer plus sociable que ce que je ne suis en réalité… Mais où pourrais-je être moi-même si même en ces sites “dédiés” on impose le même modèle de relation standardisé qui ne “nous” (me) convient déjà pas au quotidien ?

  • jabberwocky

    Member
    12 octobre 2019 at 8 h 03 min

    Je crois surtout que tu payes le prix d’une forme de politiquement correcte qui semble se généraliser. Se montrer critique, sceptique ou faire preuve de bon sens à l’heure où tout le monde cherche à se victimiser est de plus en plus risqué.

    Ton anecdote me fait penser à  la volée de bois vert que s’est pris Michel Onfray quand il a évoqué l’inexpressivité de Greta Thunberg. Je crois d’ailleurs que ceux qui sont derrière elle misent beaucoup sur son autisme pour faire passer les couleuvres de son discours.

    Je pense que les surdoués sont un peu moins dupes en général, mais sur ce site comme tous ceux du même genre il faut composer avec la dictature des bons sentiments. Je ne parle même pas des “peut-être surdoués (non testés)” qui imaginent que leur sensibilité hors norme ou leur tolérance de pacotille vaut une passation du WAIS.

  • Momosse

    Member
    14 octobre 2019 at 2 h 39 min

    Oui, j’adhère à l’essentiel de ton mot.

    Je pense aussi que l’on vit dans un modèle de société qui se trouve écartelée entre la bien-pensance que tu évoques et qui exprimerait son caractère “évolué” d’un côté et la violence qu’elle génère en son sein qui est exacerbée, manifeste et assumée à l’opposé.

    Son curseur d’acceptation met l’inacceptable et l’intolérance à un niveau si élevé qu’il rend inacceptable une remise en cause de ces conceptions officiellement admises et qu’il refuse tout débat d’idée… Ce qui est le fondement du totalitarisme.

    On impose ce que l’on croit être le mieux pour tous à tous.

    On se prive d’alternative de pensée.

    Et là je suis pressé et je dois partir ^^

  • bagayaga

    Member
    14 octobre 2019 at 7 h 50 min

    Ba tu as été inadéquat c’est certain. Mais tu as raison quand tu dis que c’est le lot des Hp and co. Donc oui une plus grande tolérance. Par contre des explications. Ça c’est vraiment naze, pas de Feedback. Non puis même, se faire exclure ça fait mal. On n’est pas prophète en son pays comme dit l’autre!^^

    Par exemple pour une prochaine fois.

    Quand une personne se plein, ou évoque des problèmes. Ne t’attaque pas au raisonnement de la personne.

    Tu ne sais pas comment sont ses parents.

    Et ce qu’il faut retenir c’est que cette femme en souffre. Donc il faut lui apporter de quoi se protéger. Pas un jugement.On ne devrai pas à priori souffrir par la faute du comportement d’autrui. C’est déjà la première choses à altérer chez soi.

    Et après il a des personnes qui ont juste besoin de raconter. Ils trouvent la solution à leurs problèmes par eux même en racontant. Donc tu ne peux pas leur apporter, toi la solution. Mais tu peux les écouter. Et poser des questions.

    Je suis désolée que tu ais vécu ça,mais ne soit pas amère. C’est un problème de communication. Si c’est récurant chez toi, et ce n’est pas grave. C’est juste que si tu traines avec des hypersensibles ba tu n’as pas fini de te faire éjecter. Car Vous êtes détonateurs et poudres…

    Donc penche toi sur la communication non violente. C’est pas compliqué. Rien qu’un truc ne dis plus tu fais ci,tu es ça… Tu dis je pense, je crois, peut-être.

    Je ne trouve pas ça bienveillant d’accuser les autres d’être trop ceci,trop cela.

    Chacun ça sensibilité, chacun ses souffrances et il faut garder à l’esprit que même une souffrance qui à un caractère dérisoire,cela reste tout de même  une souffrance. Et on ne doit en négliger aucunes.

    Que les gens soient hauts potentiels,ou autres.

    Ne perd pas espoir cela s’aquiert une fois que tu auras chopé l’habitude,ta communication sera plus adaptée. Et tu ne risqueras plus d’être évincé.

    Parce que c’est ça aussi le problème. L’exclusion. Tu sais j’ai eu aussi ce genre de problèmes. Et heureusement j’ai eu la chance que l’on m’explique. Et même si mon orgueil en a prit un coup. Car bien évidemment que je ne pense pas à mal. Mais j’ai eu aussi le courage de me remettre en question.

    Pour finir nous naviguons au sein d’une population très sensible. Qui réfléchit beaucoup et doute,absorbe,imagine… C’est pas évident de ménager les sensibilités de chacun. Mais il le faut. Faut pas abandonner. Un code ça se maîtrise.

  • Momosse

    Member
    23 octobre 2019 at 7 h 22 min

    Pour faire court, je te dirais que si je suis disposé à communiquer avec autrui (sur le principe) et que pour ce faire, j’adapte mon propos de telle sorte qu’il soit plus “entendable” pour une sensibilité “normale”, je ne suis pas prêt pour autant à m’abandonner moi-même dans une forme de langage en laquelle je ne me reconnaitrais pas.

    Je ne maîtrise certainement qu’imparfaitement “ces codes” mais je les connais globalement et je comprends leur utilité pour échanger en augmentant les opportunités de retour… Reste que je préfère préserver mon intégrité personnelle plutôt que de me résoudre à converser avec quelqu’un qui serait trop étranger à mes conceptions… D’ailleurs, il démontrerait par là d’avoir une ouverture d’esprit assez restrictive.

    A un moment, je considère en effet que l’intolérance est également présente au travers des comportements “hyper-sensibles” ; Fusse “à leur corps défendant”, ils en sont de fait des protagonistes objectifs en se réfugiant ainsi derrière un mur de conformisme d’apparence pour juste communiquer… Ce faisant et par extension, ils brident leur aptitude à la compréhension de la différence en se fermant à ce qui les heurtent mentalement ou moralement.

  • Momosse

    Member
    23 octobre 2019 at 14 h 18 min

    Merci pour ta contribution Etienne.

    Ne te vexe pas mais j’ai souris à certains de ses passages (nulle moquerie dans cette remarque).

    Pour “rebondir” sur tes lignes. Je préciserais que je ne suis par affinité pas enclin à m’affilier à un groupe, qu’il soit réel ou “virtuel” (si tant est que l’on considère comme tel des vérités échangées par un biais “dématérialisé” ^^).

    Par contre, je cherche à communiquer avec des individualités distinctes. Des personnes avec lesquelles je ressens un intérêt mutuel dans cette volonté de partage et avec lesquelles celui-ci s’avèrerait fructueux en quelque chose.

    C’est possible si le dialogue s’établit avec sincérité et franchise. Sans jugement de principe ou a priori hostile (préalable qui pose déjà problème pour beaucoup)… Quoi qu’il est bien sûr que l’on ne peut s’exonérer d’une appréciation personnelle en cas de divergence de point de vue ou d’opposition morale (notamment)…

    J’avoue que pour savoir écouter des avis extérieurs avec patience, je demeure quelqu’un de difficile à rallier à des idées qui ne sont pas en accord avec ce qui me semble juste. Ce avec quoi je tâche de fonder mon “édifice mental”. Toutefois, cet équilibre-là n’est pas si précaire que je ne puisse adopter ou remplacer des pièces de cet échafaudage par des éléments plus solide ou efficace et même s’ils ne sont pas issus de ma propre réflexion ; Je n’ai aucun scrupule à faire mien ce qui m’apparaît rationnel ou ce que je crois qui me conduirait à me rapprocher d’une vérité honnête.

    Bien sûr que j’ai mes propres conceptions, mais je ne cherche pas à convaincre les autres de leur prévalences… Et à vrai dire, je ne les partage guère avec autrui. Je n’ai certainement pas l’ambition de devenir un exemple et ne prétend qu’être (pour beaucoup) le contraire de cela d’ailleurs ^^… Très conscient de ma qualité fondamentale comme de mes manques que je suis.


Viewing 1 - 6 of 6 posts

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close