Ambiance au travail



  • Ambiance au travail

    5f01aa0bb76a4 bpthumb Hanae mis à jour Il y a 4 jours, 10 heures 3 Membres · 3 Messages
  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    olbius

    Organisateur
    27 avril 2019 à 15 h 28 min

    L’ambiance au travail, j’imagine que c’est important pour beaucoup d’entre vous. Mais jusqu’à quel point ? Et être la recherche d’une bonne ambiance au travail à tout prix, n’est-ce pas parfois contre-productif ?

    La relation au travail et à ses collègues est certainement importante et rester zen au travail, garder son calme et sa bonne humeur, est sans doute un impératif pour ne pas risquer le burn-out ou autre chose du même genre. Mais la pensée positive, la “positive attitude” au travail (comme dirait notre ancien premier ministre 😉 ) peut, semble-t-il, se retourner contre vous, comme en témoigne par exemple l’article suivant :

    Etude : se forcer à sourire au travail pousserait à la consommation d’alcool

    Quel est votre avis sur l’importance de l’ambiance au travail ? Avez-vous des trucs et astuces pour travailler en groupe, au bureau ou ailleurs en fait (autrement qu’en devenant freelance comme je l’ai fait ^^) ?

  • 5cc61a4ec667b bpthumb

    Sansho

    Membre
    27 avril 2019 à 16 h 52 min

    Personnellement, tant que l’ambiance au travail n’est pas négative (donc minimum neutre), ça ne m’est pas désagréable.

    Après, ayant peu de sujets de conversation intéressants avec mes collègues,  j’interagis surtout au niveau professionnel (recevoir ou donner des conseils, par exemple).

    Lorsque des apéros sont organisés, je me force à y aller, non pas parce que je n’aime pas mes collègues (au contraire, j’ai vraiment une bonne équipe), mais parce que je sais que je vais rapidement m’ennuyer et que je pourrais faire plein d’autres choses à la place.

    Cela dit, c’est toujours agréable d’avoir des moments de complicité avec eux, et on a beaucoup moins de difficultés à se lever le matin pour aller travailler.

    Il faut dire qu’à mes débuts, l’équipe n’était pas la même et les relations étaient presque toxiques. D’autant que je ne savais pas vraiment que j’étais si différent (pour moi j’avais ma personnalité, ils avaient la leur, tout comme chacun est différent à sa manière).  Et quand on vous demande quelque chose de manière confuse mais logique pour eux et non pas pour nous, c’est vraiment très compliqué de travailler dans des conditions saines.

    Maintenant, ça va beaucoup mieux. Mes collègues ont compris que je fonctionne différemment d’eux, mais ne savent pas que je suis peut-être HP car je ne leur ai rien dit (ou ils ont des doutes mais ne veulent pas en parler). Ils savent comment me demander certaines choses, tout comme il m’arrive plus souvent de reformuler leurs propos selon ma compréhension pour vérifier que nous sommes sur la même longueur d’ondes 🙂

  • 5f01aa0bb76a4 bpthumb

    Hanae

    Membre
    3 juillet 2020 à 14 h 28 min

    Sourire au travail, pour moi est essentiel, c’est être avenant, apporter un peu de soleil avec soi pour les autres. Mais surtout ce qui est important c’est l’humour et la bonne humeur.
    Comme on sait que faire la tronche et pourrir ses collègues n’apporteront rien de bon, le fait de mettre de l’ambiance change tout de suite l’atmosphère et la motivation s’en ressent, elle est contagieuse. Les collègues sont détendus et tout devient plus facile. Tout ça me manque.

    Ce qui est le plus difficile c’est de continuer à sourire malgré les angoisses, les douleurs, les perversions au sein de l’entreprise qui nous emprisonnent et nous isolent. Pour finalement ne plus pouvoir simplement s’exprimer et apprécier le travail que l’on fait et d’être là.


Affichage des publications 1 - 3 de 3

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close