Bipolaire et / ou Zèbre ?



  • Bipolaire et / ou Zèbre ?

    5e469f61d6cc8 bpthumb FredoZ mis à jour Il y a 3 mois, 3 semaines 3 Membres · 4 Messages
  • 5e469f61d6cc8 bpthumb

    FredoZ

    Membre
    16 février 2020 à 20 h 28 min

    Avant d’être “testé” positif au haut potentiel, on m’a diagnostiqué un trouble bipolaire de type 2 (tendance down avec des épisodes up).

    C’est d’ailleurs ce diagnostic qui m’a fait changé de psychiatre, et lors du premier entretien que j’ai eu avec lui, il m’a dit qu’il pensait que j’étais HP. J’avais 54 ans à l’époque.

    Moi j’ai pas relevé, impossible, en fait trop vertigineux.

    C’est lui qui 2 ans après, m’a dit qu’il fallait que je réfléchisse de nouveau à faire une évaluation. Ça lui semblait nécessaire, car m’a t il dit, “on assimile beaucoup de haute potentialité avec des troubles de l’humeur”, car pour lui, c’est l’un ou l’autre.

    Moi, je suis les deux, l’un et l’autre.

    J’ai beaucoup lu Monique de Kermadec, et elle pense aussi que les cas “et” sont pas nombreux.

    Si vous êtes dans ce cas, si vous voulez partager vos idées sur le sujet.

    A vous…

  • 5e8aa3c06fde9 bpthumb

    Zelos

    Membre
    16 février 2020 à 20 h 46 min

    Ouais, je ne suis pas dans ce cas, mais des psychiatres l’ont pensé. Enfin un je crois, mais ça suffit, ceux d’après étaient des moutons qui se sont fiés à ce qu’un débile avait marqué. Bon soyons fou (précisément), je vais le dire, j’ai carrément eu droit au : “schizophrène a tendance paranoïaque”, donc j’ai eu droit aux médocs pour trouble de l’humeur, avec les autres du cocktail en même temps, neuroleptique, antidépresseur, antiépileptique, calmant, et paf, ça fait des Chocapic, le tout parsemé de séjours chez les dingues^^

    Quand j’ai décidé d’arrêter toutes ces merdes, tout est allé mieux, étonnant hein 😉

    C’est malheureusement une erreur qui peut survenir souvent, avec les gens comme nous, j’ai cru comprendre, de par notre façon hors norme de fonctionner au niveau de la pensée et de l’hypersensibilité.

  • 5ed2ccf5974a5 bpthumb

    Lil.Red

    Membre
    1 juin 2020 à 18 h 20 min

    Bonjour,

    Je pense être les deux aussi.

    Je n’ai aucun doute sur le fait que je suis bipolaire type 2, sans hypomanie mais avec des épisodes mixtes qui peuvent être un peu hardcore.

    Mais quand j’essaie d’expliquer à mon équipe du cmp que j’ai une hyperesthésie qui aggrave beaucoup la bipolarité, que j’ai en plus une synesthésie à composante émotionnelle et que mon empathie est tellement forte que c’est un 6ème sense, soit ils sont condescendants, soit ils me regardent comme si j’avais 3 têtes.

    Bonjour le sentiment d’isolement quand des professionnels de la psychiatrie ne te comprennent pas.

    Et après 4 ans de suivi psychiatrique ininterrompu avec 2 passages aux urgences psy et une hospitalisation de 2 mois, 3 diagnostics différents, au moins 25 traitements différents, mes symptômes de bipolarité continuent de s’aggraver. Je suis effrayée et un peu désespérée et j’aimerais enfin trouver de l’aide.

    Si le cmp refuse un test de HPE, je le ferai par moi-même, je pense que j’ai besoin de savoir.

    Mais le fait de me dire que même au monde des zèbres, je serais bizarre me laisse un goût amer. Je doute d’être humaine parfois.

    Le “diagnostic” de HP t’a-t-il aidé à stabiliser ta bipolarité ? Si oui, comment ?

  • 5e469f61d6cc8 bpthumb

    FredoZ

    Membre
    1 juin 2020 à 20 h 03 min

    @Lil.Red

    En fait mes TH sont stables depuis 2018, pour un diagnostic en 2017. Un début de petite crise hypo-maniaque en février 2019, bien géré par le psy et un réajustement léger des médocs.

    Moi aussi entre 2016 et 2018, presque 8 mois de HP ont été nécessaires pour trouver le bon dosage de Lithium. On a la chance d’avoir un service spécialisé sur les TH à Bordeaux, qui est reconnu en Europe, avec une super équipe. Ils ont super bien géré finalement, et ils ont mis au point un programme de formation sur la connaissance de la maladie pour les patients et les familles.

    Concernant l’impact de mes rayures sur les TH, il est surtout important pour mon psy. Son attention va changer sur les signes avant coureurs d’une crise. Ceux des variations naturelles des HP seront moins pris en compte. Mais pour moi, rien de spécial de ce côté. Côté zébrures, par contre c’est une autre histoire…


Affichage des publications 1 - 4 de 4

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close